T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Celle qui murmurait à l'oreille des otaries ... [PV Eden XD] [/Terminé !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar Rise and shine, Bitch !

Messages : 326
Date d'inscription : 20/02/2010
Camp dans la Bataille : Patate

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro mais ...
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Celle qui murmurait à l'oreille des otaries ... [PV Eden XD] [/Terminé !]   Sam 25 Sep - 15:55

L’aquarium de la ville était vraiment bien foutu, il faut le reconnaître. L’ambiance était sombre, mais les parties poissonneuses savamment éclairées. Des minuscules lumières bleues tamisées accompagnaient les pas des promeneurs, des affichettes explicatives très édifiantes sur la passionnante vie des poissons étaient affichées le long du mur. Les longues vitres le long des murs, avec derrière de grands bassins, où on pouvait être surpris de voir apparaître un énorme poisson au milieu de minuscules autres. Egalement d’autres bocaux en forme de longs tubes, avec dedans des trucs bizarres, genre hippocampes, méduses et poissons scorpions. Charmant. Vraiment.

Là, Pepper était dans la salle « bestioles des mers ». Enfin, c’est pas vraiment ça le nom, mais c’est l’idée quoi. Un requin s’approcha de la vitre avec lenteur et grâce, et s’écrasa dessus avec lenteur toujours, mais moins de grâce. Visiblement contrarié d’avoir trouvé un truc dur et transparent (dur, oui, très dur), il tenta de traverser cette barrière avant de se souvenir (enfin, sûrement) qu’il avait déjà essayé une autre fois. Ou alors il avait simplement oublié ce qu’il essayait de faire … ? Nan mais Pep n’est pas spécialiste du comportement des poissons non plus. Enfin, je ne crois pas. Et les requin, c’est des poissons ? Voyons ce que dit l’affichette … PUTAIN ! Elle est où l’affichette ?
Aussi frustrée que le requin deux minutes avant, elle alla passa ses nerfs sur une pauvre méduse, en l’insultant et lui disant des tas d’absurdité à voix basse, très rapidement et entre les dents. Comme quoi la pauvre bête était un tas de gelée multicellulaire erreur de la nature, et maillon inutile de la chaîne alimentaire. Tout ce qu’il faut pour inquiéter les autres clients, qui parlaient à voix basse en la regardant. Mais Pepper s’en fichait éperdument, vu que maintenant, elle était de mauvaise humeur, et qu’elle avait déjà du mal à se rappeler pourquoi. Bref, en s’en fout.

Déjà, qu’est ce qu’une fille in-intéressée de la vie (et pas inintéressante) comme elle fait dans un endroit aussi inintéressant qu’un aquarium ? Fin, c’est sympa quoi, mais c’est bleu et poissonneux, sans plus.
Et bien disons pour être simple que la jeune fille s’ennuyait à crever. Déjà visité pas mal de lieux, de magasins, de jardins publics, de rues classes, d’attractions locales, il ne lui restait qu’ici d’à peu près potable. Elle avait revêtu pour l’occasion un tee-shirt rayé bleu et blanc, un jean et des converses bleues, histoire de faire bien « esprit de l’océan » ou truc du genre. Elle avait renoncé à la casquette de capitaine uniquement par « esprit du non ridicule », qui ne faisait pas bon ménage avec « esprit de l’océan », du moins pas dans ce cas. Eeeet donc, après avoir coiffé ses cheveux du mieux possible, à grand renfort de lotion, elle avait mis des boucles d’oreilles dauphin toutes pourries du genre qu’on trouve dans les boutiques d’accessoires, et un collier tout simple, parce qu’il ne faut pas non plus s’enfoncer trop profond dans des délires pareils. Miss Océan était ensuite sortie, avait pris le bus bien sagement, avait payé son entrée en bonne citoyenne, tout en regardant le mec du guichet d’un air mauvais (on a pas idée de payer si cher pour un truc avec des poissons !) puis était entrée. Ô joie, au premier étage, il y avait des bassins à l’air libre avec des spectacles. Aujourd’hui, c’était les orques, et cela fit râler Pep’, qui aurait préféré une distrib' gratuite de bonbons ou truc du genre, c'est quand même bien mieux. Non ? Mais bon, on fait avec ce qu’on a u_u

Donc, vu que c’était l’heure du passionnant SHOOOOW DES OOOORQQQQUES, elle monta les escaliers avec un max de lenteur, histoire d’emmerder les gens derrière, et s’installa dans les gradins, devant une fille plus petite qu’elle, encore pour l’emmerder et qu’elle ne voie rien. HAHAHA !
Le joyeux travesti qui s’occupait des orques salua le public en annonçant de sa voix criarde à qui ne le savait pas encore que c’était le SHOOOOOOW DES OOOORQQQQUES ! C’est écrit sur le papier, bouffon !

Il commença donc avec un plaisir évident à distribuer le poisson (BEURK) aux pauvres grosses bébêtes. Pepper avait de la peine pour eux. Et puis il leur fit faire des jolies figures dans l'eau, faire tenir une balle sur le dos et d'autres trucs inintéressants. Bref, la totale. Et ensuite, l’illuminé tint ce curieux langage à l’assistance :

-Et maintenant mesdames et messieurs, je vais demander un volontaire pour venir nourrir Loulou (on a pas idée de donner un nom pareil à un ORQUE ) et effectuer un numéro avec elle !

Crétin. Comme si une personne sensée ici allait venir foutre ses mains dans les poissons …

-La jeune fille aux cheveux rouges à ma gauche !

Pepper se retourna et vit la-dite jeune fille, visiblement aussi surprise qu’elle, et qui n’avait pas l’air d’une fille qui aime tripoter du gluant. Haha, bien fait pour elle. Elle n’a qu’a pas ressembler à une pute.


Dernière édition par Pepper Bell le Jeu 3 Fév - 19:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horatius-island.forumgratuit.be/
avatarCe monde, mon nombril

Messages : 143
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 95
Camp dans la Bataille : Yuriste! ♪

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) à préférence Filles.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Celle qui murmurait à l'oreille des otaries ... [PV Eden XD] [/Terminé !]   Mer 3 Nov - 15:25

Ce matin annonçait un jour maudit. Un de plus, j'ai envie de dire...Et cette impression se confirma au fur et à mesure qu'Eden émergeait de son sommeil quasi comateux. Premier bilan: mal au crâne + envie de gerber + besoin pressant d’aller faire un détour par les toilettes. Après une soirée bien arrosée, il faut s’attendre à quelques problèmes de ce genre, mais ça n’était pas son principal souci. Le fait est que, revenue tard dans la nuit –ou tôt le matin, comme vous voulez-, elle ne s’était pas rendue compte que sa chambre était pour le moins dévastée. Au milieu de ses fringues de la veille éparpillées un peu partout dans la pièce gisait ce qui semblait autrefois avoir été un ipod, avant bien sûr qu’une fille totalement bourrée ne marche dessus en allant s’affaler sur son lit. Le reste de l’inventaire n’était guère plus concluant : une penderie en désordre suite à une active recherche de THE tenue du siècle, un bureau encombré de choses insolites et franchement pas à leur place (vous vous brossez les dents au dessus de votre DM de maths, vous ?), une culotte rose accrochée à la poignée de la salle de bain, un rouge à lèvres soigneusement écrasé sur son chemisier préféré…Oh my, quel bordel ! Le pire dans tout ça, c’est qu’elle aperçut son coloc’ assis sur son propre lit, insensible à tout ce désordre. Insensible, parce que de son côté, c’était nickel ! On voyait même qu’il avait récemment nettoyé la moquette de son côté, ce qui traçait une sorte de limite à ne pas franchir.

La jeune femme grommela quelque chose dans son oreiller et se massa le crâne, vérifiant qu’elle avait encore quelque chose sur elle avant de se trainer hors de ses couvertures. D’un pas incertain, elle se dirigea vers la salle de bain et resta pensive devant l’image que lui renvoyait ce p*tain de miroir. C’était encore pire que lorsqu’elle avait pris une cuite avec…quelqu’un de maintenant très inconnu et tout aussi insignifiant. Bon, au moins, elle avait été assez lucide pour garder sa culotte et son tee-shirt pour dormir…ainsi qu’une unique chaussette et son maquillage, qui avait profité de la nuit pour la transformer en morte-vivante. Déjà épuisée rien qu’à l’idée de prendre une douche, Eden se força néanmoins à se démaquiller puis à passer dix bonnes minutes sous une eau glacée. Une fois rincée et grelottante, elle revêtit simplement un peignoir et se coiffa méticuleusement avant de sortir de la salle de bain pour ranger un peu son bazar. Après avoir jeté ce qui était maintenant inutilisable, nettoyé ce qui était taché et rangé le reste, elle se retrouva au milieu d’une moitié de chambre assez présentable pour qu’on la traite en tant que telle.

Tout en se disant que sa vie était pourrie pourrie pourrie, elle enfila la jupe la plus courte qu'elle trouva, boutonna son chemisier en deux secondes chrono et sortit de la chambre en sautillant sur un pied, toujours en train d'attacher sa chaussure. Pour l'instant, l'important était de s'aérer le cerveau et de ne pas sombrer dans la flemme absolue qui la guettait depuis le réveil...sous peine de finir comme une vieille serpillère étalée sur le sol. C'est ça le truc, aux lendemains de fêtes: bouger. Peu importe si elle avait l'air d'un zombi, peu importe si elle avait oublié de mettre une culotte, peu importe si...eeeeeeerrrk? Retour éclair in the bedroom, histoire de remédier à son problème. Franchement, comment on fait pour oublier de mettre des sous-vêtements? 0______0"

Après avoir bu un café serré, très serré, et acheté les soluces de jeux vidéos de la semaine, la p...Eden se retrouva comme par miracle devant l'aquarium. Elle n'y avait jamais mis les pieds et pourtant, elle y avait déjà pensé. Les poissons colorés, les requins...Awww, nostalgie absolue. C'est vrai quoi, c'est charmant, la faune marine. Surtout en Australie...Charmante mais dangereuse, certes. Bref, après avoir payé de mauvaise grâce le prix faramineux de l'entrée et jeté à la figure du mec de l'accueil tous ses bons de réduction pour l'achat d'une peluche géante flipper le dauphin, elle avait passé une bonne heure à flâner au milieu des spécimens soit disant rares (non, ça n'était pas un poisson rouge, vous expliquaient ils: c'était un bidulechouette des bahamas...mon cul ouais!), il vint un temps où elle se dit que finalement, cette journée était plutôt pas mal. Et là, vous allez rire, elle décida d'aller voir les orques. Ce genre de gros poissons là...ils avaient pas, en Australie! Mais elle commença à déchanter dès que son postérieur effleura son siège. C'était bondé, et en plus la blonde devant elle avait une tête trop grosse. Renonçant à l'idée géniale de lui exploser la boite crânienne d'un bon coup d'escarpin en admettant que c'était pas très discret, elle se renfrogna et attendit (im)patiemment le début du spectacle.

Pour vous résumer ce qui suivit, ce fut nul, pourri et très...nul. Les orques étaient énormes (ttsssk, yen a vraiment qui devraient penser à se faire liposucer des fois), ils faisaient des bruits bizarres et elle n'appréciait que très moyennement le numéro dans lequel il s'agissait d'arroser le public. Splash, Splah. Et mon brushing, tu lui a demandé à mon brushing!? Caaalme....inspirer, expirer, inspirer... ooh, elle le savait qu'elle aurait dût acheter le parapluie caroline la tortue! Ooooh!

Et encore...héhé...ca n'était que le début! Alors qu'elle venait juste de parvenir à s'endormir sur son siège, on se mit à la secouer comme un prunier. Hey...mais heeey! Agacée, la jeune femme se dégagea et ouvrit lentement les paupières. Le gars à côté d'elle avait toujours sa main pleine de graisse sur son épaule...et une voix stridente lui vrillait les oreilles. Mais quoouuuuuaaaaaa!? On a plus le droit de s'endormir pendant un spectacle maintenant!?

-Allez mademoiselle, ne faites pas votre timide, venez me rejoindre...

Elle, timide? Genre.

De mauvaise humeur, Eden jeta son sac dans les bras de son voisin et descendit les longs, loooongs escaliers qui devaient la mener
vers le devant de la scène quatre à quatre. Enlever ses chaussures? Bon, très bien. Hop, 10 centimètres de moins. Remonter ses manches? Okay poulet. Tenir un poisson? Oka...NAN!

-Ca va, on se calme...je recommencerai plus...

La jeune australienne prit son air d'angelot innocent, mais le travesti, insensible à son charme (logique...*pan*), lui tendit un truc visqueux avec un sourire éclatant. Dégoutée, Eden prit le bout d'une nageoire entre deux doigts anciennement parfaitement manucurés, et le balança de toutes ses forces sur un des gros mastodontes. L'objet visqueux malheureusement très identifié atterrit dans l'oeil d'un orque à la manière d'un missile et ça sembla l'énerver. Il faut dire que c'est jamais très sympa de se recevoir un poisson en plein dans l'oeil, mais bon.

-Ooooops, quelle maladroite! Bon, salut!

Bien joué Eden, quel plan de ouf! Malheureusement pour elle...son côté maladroit reprit inévitablement le sol. Pieds nus sur un sol glissant aussi, fallait s'y attendre...C'est donc très gracieusement qu'elle glissa sur le côté, et atterrit...au milieu...des orques.

-Aaaaaaaarggg, quelle horreur, elle va mourrriiiiiiiiiirrrrr!, hurla le travelo avant de prendre ses jambes à son cou.

Et là, réaction de masse. Tout le monde se fait la malle, comme si sa propre vie était en danger. Genre l'orque, tu vois, ce gros truc là...il allait sauter dans les gradins et bouffer tout le monde! En moins de deux minutes, Eden s'était retrouvée seule, en tête à tête avec ses amis les baleines noires et blanches. Et forcément, c'était loin de l'enchanter.

-MMMMOOOOOOOOOON BBBRRRUUUUUUUSSSHHHHIIIIIIINNNNGGGBBBBLLLLLLBBBLLLL....

Paniquée, Eden se mit à nager de manière totalement désordonnée, essayant de trouver la position qui lui assurerait le moins de dégâts possible. C-c'était quoi ce truc qui venait de l'effleurer? Oh my...l...l'orque était...rancunier? 0____0

-Aaah, aaaah, naaaan, p-pas...vas-t'en! Vilain poisson! è_____é


Et soudain, un espoir. Une tignasse blonde...presque le messie quoi. Une tignasse blonde, et le corps qui allait avec. Des bras, bien que frêles, des bras qui pouvaient la sortir, elle et ses cheveux, de ce pétrin! Priant pour qu'elle réagisse vite et bien, Eden commença à nager vers le bord tout en essayant d'ignorer les gros poissons qui l'entouraient.


[contente? xD è___é]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Rise and shine, Bitch !

Messages : 326
Date d'inscription : 20/02/2010
Camp dans la Bataille : Patate

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro mais ...
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Celle qui murmurait à l'oreille des otaries ... [PV Eden XD] [/Terminé !]   Mar 9 Nov - 16:56

[comblée :D]

HAHAHAHAHA !
Finalement c’est pas si chiant un spectacle aquatique. Surtout quand la malheureuse créature désignée pour nourrir les autres créatures non-moins malheureuses, mais aquatiques à l’aide d’autres malheureuses créatures aquatiques mortes et gluantes… bref vous voyez quoi, quand cette personne se trouve être une gamine manucurée fringuée avec une robe à ras du cul et un décolleté jusqu’au nombril. Bon, d’accord, j’exagère. Un peu. Mais ce qui est marrant, c’est que ça pourrait être un gamin survolté, du genre de ceux qui adoooorent tenir des poissons et même caresser des chiens. Des CHIENS, vous vous rendez compte ? Rien que d’y penser, Pepper avait la nausée. Berk. Rien n’est plus répugnant qu’un chien, si ce n’est justement un cadavre de poisson.
Et non, la putounette n’a pas l’air très heureuse de faire ça. Elle dormait d’ailleurs sur son siège jusqu’à ce que le bonhomme jovial de service, j’ai nommé Orque-Man, se décider à poser ses mains gluantes sur les fringues de la pauvre enfant. Trop pas. Rien de plus délicieux que de voir les fringues d’une autre ruinées, surtout quand ces fringues ont l’air de coûter un bras. C’est du plaisir cruel >8D Il est certain que la … rouquine ( ?) ne mettra plus jamais ce chemisier. Quelle tragédie. Hey, ses cheveux sont rouges en fait. Huum, pas naturel tout ça …

La petite descendit donc les gradins jusqu’aux orques, enleva ses chaussures (et se retrouva au ras des pâquerettes), puis prit en pince un poisson d’un air dégoutté de chez dégoutté. Pepper pouvait voir d’ici son maquillage zombie. Elle est tombée du lit ct’enfant ? Ou alors elle s’est mangée la vitrine d’un magasin de cosmétiques. On dirait un panda, avec ces grosses traces aux yeux o_o un panda court sur pattes, j’entends …
Puis elle lança le truc visqueux qui atterrit droit … dans l’œil d’un des orques. Wah, quelle précision ! Cette fille ferait fureur dans un club de … gravement atteints.

-Ooooops, quelle maladroite! Bon, salut!

Fufu … Pepper se marrait toute seule sur son siège, pendant que les autres gens autour d’elle hallucinaient en attendant la suite des évènements. Franchement, elle se dit que cette fille pourrait être championne du monde des déviantes. D’ailleurs, après un tel succès, elle deviendrait la reine des déviantes, les autres déviants s’inclineraient sur son passage et lui offriraient plein de tartes à la crème, et les êtres humains se marreraient dans son dos >8]
Oh. La déviante glisse au ralenti. Ah non, pas au ralenti, ça c’est juste dans ta tête, Poivronette. En fait elle glisse vitesse grand V et atterrit direct dans l’eau. Dans l’eau des orques. Là où nagent les orques. OHMYGAWD !

-Aaaaaaaarggg, quelle horreur, elle va mourrriiiiiiiiiirrrrr!

C’était Orque-Man, terrifié et toujours aussi aigu. La voix, je veux dire. Un mec ne peut pas être aigu, si ? Oh, peut importe. Au moins sa voix portait bien (c’est peut-être pour ça qu’il a été engagé ? En tout cas, c’est sûrement la seule de ses « qualités) et du coup tout le monde se mit à paniquer, à devenir hystérique, et à se ruer vers la sortie comme si ils étaient tous en danger de mort. Hum … Il n’y a pourtant qu’une personne dans le bassin et les orques ne volent pas … C’est mystérieux, n’est ce pas ? En tout cas c’est plutôt amusant de voir tout le monde déserter les lieux alors que Pepper restait tranquillement sur son siège et que la pauvre enfant surnageait dans l’eau en gardant ses cheveux en dehors pour une raison inconnue. Elle criait des trucs incompréhensible en avalant de l’eau, pendant que les orques tournaient autour d’elle. Cette imbécile allait sûrement se faire manger si elle continuait à parler en rose bonbon flash ! C’est des enfantillages !

Bref, Pepper se décida à bouger, elle s’étira longuement et descendit en sautillant jusqu’au bassin avant de s’arrêter et de regarder la ronde des orques d’un air passionné (ou pas). C’était digne d’un documentaire animalier vraiment ! Pepper sortit son portable et commença à filmer la scène. Elle s’apprêtait à dire « Regardez un peu la merveille de la chaîne alimentaire ! » mais elle se ravisa car la fille commençait à faire des bruits désespérés vraiment inquiétants. Il fallait peut-être la sortir de là et vite vite ! [elle l’a dit deux fois !]
Bref Pepper étira le bras vers la malheureuse. Trop loin. Puis elle se débarrassa de ses converses avec réticence et tendit sa jambe et trempa son orteil dans l’eau. Encore trop loin. Et cet imbécile d’Orque Man avait emporté avec lui sa stupide perche. Elle retira son orteil avant qu’un des poissons géants s’en préoccupe, et entreprit de trouver un truc assez long pour l’atteindre. Que dalle. Bon.

Elle n’avait pas vraiment peur, à vrai dire. Elle s’en sortait bien avec les animaux, et ils lui faisaient généralement confiance. Sauf les chiens, je me répète, mais vraiment elle peut pas les voir. Elle a plus tendance à donner des coups de pied dedans. Quoi qu’il en soit, les orques, elle aimait bien. C’est beau un orque. Elle commença donc à se déshabiller de manière cérémonieuse et aussi lentement que possible. Ouais parce que pas question de mouiller ses fringues dans une eau aussi dégueulasse. D’abord les chaussettes, puis le jean, le T-shirt, les bijoux, bien rangés dans les poches, et elle se retrouva en sous vêtements devant le bassin. Bleus, toujours dans l’esprit de l’océan. Ça tombe bien d’ailleurs. Elle s’accroupit, testa la température de l’eau comme on teste l’eau d’une piscine et se glissa dedans d’un mouvement. Puis sans se soucier des immenses ombres qui tournaient en dessous d’elle, elle nagea vers la fille bizarre et entreprit de la tirer vers le bord. Trop facile.
Une fois retournée vers le bord, elle poussa la fille en dehors et resta quelques secondes sans bouger pendant que l’un des orques venait frôler sa jambe d’un air menaçant. Une seconde ou deux elle flippa. Mais l’orque ne bouffe pas les gens quand il est bien nourri ? Enfin je crois quoi.
Puis quand il s’éloigna, visiblement pas intéressé (pas intéressé ? nan mais qu’il aille se faire !) elle se hissa hors du bassin, secoua ses cheveux et se rhabilla comme si de rien était, l’air toujours très sobre et très digne. Puis contrairement à toute attente, elle fit un petit saut bizarre et fit le V de la victoire avec ses doigts.

-Une fois de plus Pepper sauve une créature inférieure d’une mort certaine !

Oui, elle est grave gonflée. Mais elle aurait pu appuyer sur la tête de l’autre dans l’eau pour que sa chevelure soit ruinée, et elle ne l’a pas fait ! Quelle maîtrise de soi, ça fout les jetons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horatius-island.forumgratuit.be/
avatarCe monde, mon nombril

Messages : 143
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 95
Camp dans la Bataille : Yuriste! ♪

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) à préférence Filles.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Celle qui murmurait à l'oreille des otaries ... [PV Eden XD] [/Terminé !]   Lun 29 Nov - 18:03

Sérieux, elle avait sauté? Elle était vraiment venue la sauver, elle, la débile mentale entourée de gros poissons tous gros et tous méchants!? Tu m'étonnes, avec des sous-vêtements bleus aussi...impossible de faire autrement. Mouais, ça devait être ça. Aucun mérite pour la blondasse, juste un appel mystique de la part de sa lingerie. Évidemment. Toujours est-il que, sous-vêtements bleus ou pas, elle avait plongé dans l'eau dégueulasse et grouillante d'orques, telle une guerrière invincible et plutôt bien foutue. Rayez la dernière partie si ça vous chante, Eden dit toujours la vérité. Et la guerrière avait nagé, nagé, nagé jusqu'à choper le bras de l'australienne. Puis elle avait tiré, tiré, tiré...bref, elle avait sorti Eden de la merde dans laquelle elle s'était auto-plongée. C'est émouvant, n'est-ce pas, de se rendre compte qu'ici bas, dans ce monde pourtant peuplé d'infâmes créatures baveuses, il y avait encore quelques honnêtes gens pour vous venir en aide. Mhh, elle en avait presque les larmes aux yeux dit donc. Bon, c'était (aussi) en partie du au fait que son brushing soit en train de se noyer, mais sshhht!

-Arrrg...

C'est charmant comme dans des situations pareilles, Eden avait le chic pour faire des commentaires déplacés. Peut être que ce bruit insolite n'est pas considéré comme un commentaire mais en tout cas, ça ressemblait fort à quelque chose de laid. Certes, elle venait de se presque-noyer (à force de garder ses mains en l'air pour se recoiffer aussi...), et de se faire presque-bouffer par des méchantes bébêtes grosses comme son égo, mais ça n'empêche pas d'être charmante et distinguée. Quoi qu'il faut peut être une aptitude innée pour ce genre de choses...bah, on peut pas être Eden et comme il faut en même temps! Une fois bien à l'aise, installée sur le sol dégoulinant, la jeune femme se mit à essorer ses cheveux. Il n'y avait pas beaucoup d'eau dedans, mais bon, par principe, elle préférait s'en assurer. Après s'être soigneusement recoiffée à l'aide de ses doigts (eh oui, encore un talent caché...quelle dextérité!) et à peu près rhabillée (quoi qu'il n'y avait pas grand chose à faire avec ses fringues trempées), la jeune prodige leva ses yeux maintenant largement cernés de noir vers la gamine aux sous-vêtements bleus et la regarda fixement, redescendant quelquefois malgré elle de quelques centimètres anodins...ou pas.

-Créature inférieure...je suis pas sûre de comprendre...


Eh ben tant pis pour toi! Insensible aux foudres du monde entier qui s'abattaient sur elle (pauvre chou ♥), Eden se releva très pas souplement et s'étira. Mine de rien, cette épopée fantastique l'avait épuisée et elle avait maintenant faim. Ah ben bravo hein, les orques! Puisque c'est comme ça, dès qu'elle sortirait de ce pétrin, elle irait se bouffer un gros truc poissonneux. Premièrement, parce qu'il n'y avait que ça de vraie dans la vie, et deuxièmement, parce que ça en ferait toujours moins pour les imposteurs qui se prenaient pour des baleines, niéhéhé. Ne croyez pas qu'elle soit si dupe, Eden. Elle voit très clair dans votre jeu, créatures du mal! Accaparée par son plan diabolique, l'australienne en oublia presque sa sauveuse. C'est pas cool ça, d'ignorer quelqu'un qui vient de vous sauver! Bah, elle était blonde de toute façon, elle aurait déjà oublié d'ici quelques secondes, non? Non Eden, je ne crois pas. Regardes, regardes mieux ces yeux...tu vois cette lueur d'intelligence, certes bien enfouie, mais présente, dans ces pupilles maronnasses? Ah, c'est sûr que c'est pas toi qui a la même chose dans tes yeux à toi hein! Mmh, je me demande ce qu'on pourrait trouver dans tes pupilles, coquine! Et là, plus hors de contrôle que jamais, Eden se planta devant la blonde, les mains sur les hanches et les sourcils haussés. Oh non...pas...ça...

-T'étais pas au courant que j'étais bi ou tu le fais exprès?

Ahhh, ça n'était que ça...j'ai cru qu'elle allait la violer, moi. Mais non, pas aujourd'hui...la gamine était trempée, et en plus on était un mardi alors... Mouais, c'est ça, une prochaine fois. Il fallait d'abord gagner sa sympathie, vous voyez...Mais oui, bien sûr. Rêve toujours, un jour peut être...

[Alooooors, c'est qui la meilleure du monde entier? ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Rise and shine, Bitch !

Messages : 326
Date d'inscription : 20/02/2010
Camp dans la Bataille : Patate

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro mais ...
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Celle qui murmurait à l'oreille des otaries ... [PV Eden XD] [/Terminé !]   Jeu 27 Jan - 17:03

[C'est moi, c'est indiscutable :D]

Franchement, qu'elle est louche ct'enfant ! En plus d'avoir les cheveux rou...ges, et de s'auto jeter joyeusement dans la gueule des orques, et ben elle était cinglée o_o complétement folle et dérangée ! La preuve était dans la manière où elle venait de se planter devant Pepper, tout le corps trempé à l'exeption des cheveux, pour lui dire un truc bizarre :

-T'étais pas au courant que j'étais bi ou tu le fais exprès?


Mais qu'est ce que ça peut m'foutre ? O_O
Oh, attendez ... Nooon, quand même pas ? Cette horrible petite gamine insinuait quelque chose là ? Du genre "Pepper t'es bien foutue, et je profite que tu me sauve courageusement la vie en sous-vetements pour te mater sous toutes les coutures ?" Ben, merci bien, mais .... NON, PAS QUESTION o_o Préservons quelques temps la chasteté et l'hétérosexualité de la pauvre enfant (HAHAHA), on verra après, hein.
Pour l'instant, Pepper se contentait de la regarder avec un demi-sourire un peu distant, et un air arogant soigneusement calculé, style le super-héros détaché adulé par les gens qu'il a sauvé, mais en même temps au dessus d'eux ... C'est beau pas vrai ? Sauf que Pepper ne porte pas encore de combi hyper moulante avec un grand "P" dessus, et un masque. Pour l'instant, l'uniforme de super-héroine se résume à des sous-vetements bleus et des boucles d'oreille dauphin ... ça craint. So, lui faudrait un surnom aussi ? Genre "Super Pepper" ou "Pepper girl". Ouais je sais, maggle.

Toisant étrangement la petite chose rouge qu'elle dominait de quelques centimètres, elle se demanda si il fallait la repousser à l'eau et partir en courant, ou plutot engager la conversation. Comme si elle en avait envie ! Cette pauvre créature devait avoir le QI d'une demie écrevisse. Mais n'écoutant que son âme de super-gentille, et daigna répondre à son aimable question :

-Enfin, très chère chose, ça se devine, que tu es bi 'w' Il suffit de te regarder ! Maiiis en fait, je me demandais comment une personne normale peut tomber dans un bassin alors qu'elle se trouvait à une distance assez respectable ?

Wahou, la politesse ! Franchement Peppoune, tu gères. Tout ça est dit avec une telle gentillesse, une deviante ne pouvait donc pas saisir le fait que tu la méprise ! Génial, tu es géniale.

Sauf qu'à ce moment béni, trois espères de joyeux soigneurs déjantés semblaient accourir vers elles au ralenti, avec ... des pelles, des épuisettes géantes et des seaux ! L'air bien décidé à frapper à mort ( ou alors épuisetter à mort, que sais-je ?) les deux intrues trempées qui erraient très du bassin des orques alors que tout le parc avait été évacué et que justement, un crime s'était produit à cet endroit ? Donc les voilà suspectes numéro un, alors que le coupable était évidement le pauvre crétin de nourisseur, qui s'était barré sur ses talons hauts ! Donc la rouquine était officiellement sa propre criminelle. Et evidement, les trois imbéciles semblaient n'avoir rien d'autre à faire que de les courser.
Il aurait été beaucoup plus simple de pousser Eden par terre et d'en s'en aller en courant, un peu comme si elles étaient poursuivies par un ours (ouais, instinct de survie), mais la brave et gentille Pepper proposa son aide à la pauvre deumeurée :

-Bon, oublie ce que je viens de te dire, et active tes papattes, on se casse.

Pour faire bonne mesure, elle donna un grand coup de pied dans le seau plein de poissons qui se déversa dans l'eau et se mit à trainer Eden vers le batiment, semant aisément les trois surchargés pondéraux, surement un peu trop accro au Mc Do ... Peace.
A l'intérieur, il faisait tout sombre, toutes les lumières principales avaient été éteintes, et les aquarium éclairaient faiblement la pièce. Interessant, ça faisait un effet film d'horreur à deux balles. Les poissons dans les aquariums les mattaient toutes les deux avec un air de reproche. Comment ça ? u_u

[bon, fin bizarre mais voilà comme ça t'es contente]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horatius-island.forumgratuit.be/
avatarCe monde, mon nombril

Messages : 143
Date d'inscription : 19/03/2010
Age : 95
Camp dans la Bataille : Yuriste! ♪

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) à préférence Filles.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Celle qui murmurait à l'oreille des otaries ... [PV Eden XD] [/Terminé !]   Jeu 3 Fév - 17:36

Eden cligna des yeux. Niéééééh ? Alors comme ça, il suffisait de la regarder pour deviner qu’elle était bi ? Ca en explique des trucs dit donc… Mais aurait-ce été une manière soft de réduire ses derniers espoirs de séduction à néant que d’insinuer qu’elle avait les mots « bisexuelle cherche petite fille à violer » collés sur le front? Non, sûrement pas, arrêtons de nous faire des idées. Quant au «très chère chose », elle n’en tiendrait pas rigueur à Pepper, sans doute parce que cette petite n’était pas consciente de l’accent sarcastique qu’avait pris sa tournure. De toute façon, on sait tous qu’elle avait voulu dire par là « ma très chère chose à moi », n’est-ce pas ? Seulement, elle n’avait pas osé s’imposer, ni trop marquer l’affection grandissante de jour en jour qu’elle portait à…Eden. Bon, d’accord, c’était un peu tiré par les cheveux dans le genre analyse profonde du cerveau d’une gens inconnue et en sous-vêtements. Mais quand même, elle arrivait presque à lire un p’tit truc spécial dans les yeux de la jeune inconnue, une sorte de mélange de…de dégoût et de profond désintérêt. Meeh non, je rigole bien sûr. Personne ne peut résister à Eden, pas même un petit suisse à la fraise.

Sinon, pour en revenir à la question de Pepper –oui, je sais, moi aussi j’aurais préféré continuer à parler de petits suisses…-, il se trouve qu’il n’y avait pas vraiment de réponse appropriée. Comment lui expliquer qu’un imbécile avait prouvé qu’une pomme était soumise à l’attraction terrestre, mais que ça ne s’appliquait tout bonnement pas à une fille teinte et brushée d’un mètre quarante ? Pour faire simple, la pomme ne vole pas, Eden : si. Pas quand elle veut, naturellement, sinon ça serait trop facile. Mais il arrive, parfois, que dans des cas un peu particuliers… Bon, un exemple simple pour illustrer mes propos : La naine est dans un endroit bondé style cafétéria, son plateau rempli à ras bord, ses talons toujours aussi hauts…et là, la gravité reprend le dessus. Le plateau se rebelle, paf, il veut retourner par terre. Et bien je vous le donne en mille, Eden, elle, au lieu de tomber par terre, elle quitte le sol. Tout le monde observe la première pute femme d’un mètre quarante volante, les yeux écarquillés, la bouche grande ouverte...Jusqu’à ce qu’elle s’écrase un peu plus loin. Ouais, ne dites pas le contraire, y’a quand même une chose de bien chez Eden : elle a beau ne pas faire comme tout le monde, elle trouve toujours un moyen pour arranger les choses. En l’occurrence, son pote Newton n’avait pas de mouron à se faire, son terrible secret est bien protégé ; Personne ne saura jamais qu’il y a une exception à sa règle sur les pommes qui tombent par terre.

-C’est cette tapette qui m’a obligée à enlever mes chaussures, et ensuite avec le sol glissant...

Magnifique Eden, ainsi elle ne se doutera jamais de rien, elle pensera seulement à un accident, mwahaha !

Bon, c’est pas tout ça, mais il faudrait maintenant penser à bouger de là. Parce que rester planté devant un bassin peuplé d’orques, c’est mauvais pour le karma. Et là, l’incrouayable se prodouisit…naaah , pas possible ! Elles étaient sur la même longueur d’ondes ! \o/[/justify]
-Bon, oublie ce que je viens de te dire, et active tes papattes, on se casse.

Activer ses papat...ah, okay. Sans prendre le temps de réfléchir à ce qu'il se passerait si les deux accros du fastfood les rattrapaient -pffft, tu parles, avec un big mac dans l'estomac...-, l'australienne se mit en route, bravant tous les dangers aux côtés de sa nouvelle acolyte. Quoi qu'en temps normaux, c'était plutôt elle, l'acolyte. Genre passe-partout, un peu discret et tout...mouais, un peu discret genre rouge vif! Ahhh la boulette...

-Viens, on va passer par là, huhuhu ♥

Par là, justement, désignait une porte joliment marquée d'un "Staff" à moitié effacé. Eden avait toujours rêvé de rentrer dans un endroit interdit au public comme celui-ci, surtout que la porte était entrouverte et qu'il semblait faire sombre dans la pièce. Wooh, pas de conclusions hâtives: Pepper n'avait rien à voir dans ce choix...c'est juste que...le noir c'est pratique pour...se cacher? Bon, on va pas faire une étude approfondie sur le sujet: Eden et sa nouvelle amie (♥) allaient se planquer dans le local le temps que les deux épuisettiers en herbe partent dans la mauvaise direction, et...advienne que pourra.

Et c'est ainsi qu'elles se retrouvèrent toutes les deux devant l'aquarium un bon quart d'heure plus tard, encore à moitié trempées et essoufflées. Oui...je vais vous expliquer en détails ce qui leur a pris autant de temps. Parce que pour une fois, le plan d'Eden tenait à peu près debout lorsqu'elle l'avait exposé à Pepper. Le fait qu'il ait lamentablement foiré n'avait rien à voir avec son intelligence ou sa taille, non... L'échec était tout simplement du à une malchance considérable, et à un coup du sort. Franchement, les chances pour que le soigneur qui l'avait abandonnée face à une mort certaine entre dans le local réservé au Staff juste après elles étaient infimes. Et pourtant, c'était arrivé. Inutile de vous préciser qu'il avait hurlé comme un(e) dément(e) et pris ses jambes à son cou. Pour finir, les surchargés pondéraux avaient finis par les rattraper, et elles avaient du courir un peu partout dans l'aquarium avant de parvenir à les semer. Après s'être dépêchées de sortir du grand bâtiment, elles s'étaient donc retrouvées en pleine rue à reprendre leur souffle.

-Waaah, et j'ai même pas récupéré mes chaussures...j'vais être obligée d'aller en racheter, jubila la naine après avoir repris le sien. Puis, avec un petit sourire en coin: Et toi, tu vas venir avec moi!

Une proposition pareille, ça ne se refuse pas, n'est-ce pas? Vous comprenez donc pourquoi Eden réussit à trainer Pepper dans les magasins pendant une bonne partie de la journée...et à lui faire des trucs dans le dos! (pouic xD)

[Hola chicas muchas caliente... 8D]


Dernière édition par Eden Kelly le Jeu 3 Fév - 19:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar Rise and shine, Bitch !

Messages : 326
Date d'inscription : 20/02/2010
Camp dans la Bataille : Patate

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro mais ...
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Celle qui murmurait à l'oreille des otaries ... [PV Eden XD] [/Terminé !]   Jeu 3 Fév - 19:00

pouic pouic 8D

[je close et hop, envolons nous vers d'autres cieux ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://horatius-island.forumgratuit.be/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Celle qui murmurait à l'oreille des otaries ... [PV Eden XD] [/Terminé !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Celle qui murmurait à l'oreille des otaries ... [PV Eden XD] [/Terminé !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit