T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fanficdlamortkituelol, Pyro.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatarInvité

Fanficdlamortkituelol, Pyro. Vide
MessageSujet: Fanficdlamortkituelol, Pyro.   Fanficdlamortkituelol, Pyro. Icon_minitimeMer 23 Mar - 18:59

musicmp3.ru
Better Than Love by Hurts

"Chaque étincelle est à elle seule tout l'incendie ; elle le porte, l'augmente, le diffuse."


Jean Marcel


  • Aujourd'hui, on est mercredi 23 mars. On est en 2011.
    Aujourd'hui, on est le lendemain de mardi 22mars, Aujourd'hui; hier; je me suis découverte.
    Je ne sais pas par quoi commencer ni comment finir. De toute évidence, tout ce que je fais depuis ce jour-ci ne sont que de simples gestes instinctifs, pauvre animale essayant de donner un sens quelconque à sa vie; bouleversée par un petit objet à la coque bleu marine.
    J'ai pris cette feuille dans mes mains moites et noircies. Je l'ai tâchée, cette feuille, autrefois albâtre, elle est désormais grisée par mes doigts, sales.
    Pourquoi ai-je les doigts noirs ?
    Je me le demande aussi.
    Mais au fait, aujourd'hui; quel jour sommes-nous ? Mercredi 23 mars ? Mais, en suis-je bien sûre ? De toute évidence, ma placidité habituelle a totalement disparue, de toute évidence, je ne sais même plus ce que je fais, ce qui rend mes gestes aussi incontrôlés, qui fait trembler mes mains et tends mes muscles jusqu'à me les déchirer.
    Quel jour sommes-nous ?

    Certainement pas ce jour de mercredi 23 mars.

    ____________________

    Je devais aller en cours, je n'étais pas au lycée, mais dans une école journalistique. Et j'étais en retard.
    Il me manquait mes clefs, celles de mon appartement et celles du portail. Je n'avais besoin que de celles pour mon appartement aujourd'hui.

    Et c'est là que la vie est injuste.

    J'ai trouvé mes clefs de portail; de mon vieux cadenas argent de l'année dernière; j'ai trouvé mon paquet de mouchoirs, ma montre imitation cuir complètement déréglée, un vieux briquet oublié par l'un de mes amis, un stylo rouge perdu depuis des semaines puis un petit bout de ferraille provenant d'un objet perdu un peu plus loin sous mon lit.
    Je pris le tout et le mit dans mon sac, jugeant que je devais songer à ranger ma chambre un jour.

    Pourquoi lorsque nous cherchons désespérément un objet, nous trouvons tous les oubliés depuis des semaines, mais pas le concerné ? Notre chambre devient un tas d'immondices et les clefs deviennent un grain de sable dans une plage de galets.

    Mais heureusement, je les eurent. Elles étaient coincées entre mon armoire et mon lit; dans un petit angle plein de poussière où je n'aurais jamais regardé si ma lampe n'avait pas roulé à quelques centimètres de ce côté.
    Je pris l'objet froid entre mes doigts puis sortit de mon appartement. Nous étions mercredi 22 mars.


"Mon amour s'est transformé en flamme, et cette flamme consume peu à peu ce qui est terrestre en moi."


  • Mes yeux se posaient sur la foule. Ils étaient nombreux, nous sommes nombreux. Chacun de nous étaient divisés en groupes. Les fumeurs, les non fumeurs, les rappeurs, les rockeurs, les littéraires, les scientifiques de l'école de biologie, les sérieux, les puérils, les beaux, les moches, les noirs, les blancs... On a beau dire le contraire, le monde est divisé, les préjugés domines, et cela uniquement car l'homme ne peut avoir d'avis, et si il n'a pas d'avis, il ne connait pas. L'homme a peur de l'inconnu.

    J'étais seule.

    Non pas qu'on ne m'aimait pas, mais je n'étais qu'appréciable.
    Et puis, je ne me mélange que très rarement à la foule, je préfère divaguer, me reposer le temps d'une pause puis retrouver mes amis une fois la journée terminée.

    « Hé, dis moi, t'as pas du feu ? » La jeune fille qui parlait était rousse. Une mer de flammes aux vagues agitées dévalaient son cou, cet orange, fort face à la couleur neige de sa peau. Ses yeux, eux, s'accordaient parfaitement avec ses cheveux, faisant le lien entre ceux-ci et son visage avec leur couleur caramel.
    « ...Hé ! » J'eus un moment de sursaut. Elle me parlait, à moi. Une clope au bec, elle me dévisageait. Je me sentis rougir, de honte. Mon regard se planta sur mes pieds. Je crois qu'elle avait haussé un sourcil.
    Puis je sursauta une seconde fois. Si j'avais un briquet ? Ne fumant pas, j'en doutais, mais me trouvant ridicule et voulant la garder un peu plus avec moi, je plongeais mes deux mains dans mon sac. J'écartais promptement ma bouteille puis un bout de ferraille sortant de je ne sais où. Puis ma main saisit un objet, légèrement chaud, que je sortis du sac pour le tendre à la demoiselle, mon regard cherchant où se poser, n'osant pas défier celui de mon interlocutrice.
    Elle étouffa un rire.

    Me trouvait-elle étrange ?

    Un « merci » sortit de ses lèvres tandis qu'elle allumait la flamme de son objet. Du moins, c'est ce que je supposa, mon regard tombant une seconde fois sur mes pauvres pieds.
    Je repris le briquet lorsqu'elle me le tendit. Je me pris à examiner sa coque bleue, la trouvant soudainement belle, unique, précieuse. Je secoua légèrement le briquet, écoutant le liquide s'agiter dans ce petit boitier qui me dérangeait tant.
    Puis je plongea celui-ci dans ma poche droite, l'effaçant de mon esprit, brouillant mes pensées pour me calmer et reprendre mes rêveries.


Voilààà donc le début d'une histoire que j'écris pendant les cours xD. Donc les fautes de grammaires sont dues aux profs, ou alors j'essayais un peu de suivre de temps à autre, bref, je vous laisse découvrir. ~
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatarInvité

Fanficdlamortkituelol, Pyro. Vide
MessageSujet: Re: Fanficdlamortkituelol, Pyro.   Fanficdlamortkituelol, Pyro. Icon_minitimeDim 10 Juil - 8:00

C'était très agréable à lire. Est-ce qu'il y aura une suite ? >...<
Revenir en haut Aller en bas
 

Fanficdlamortkituelol, Pyro.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit