T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Play with me man ! [pv Akito Komura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 26
Camp dans la Bataille : Yaoiste

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Jeu 2 Juin - 14:37

    *Baille longuement*


    Sai venait de se réveiller. Il ne savait pas exactement l'heure qu'il était mais peu importait, il avait bu son café, le reste il s'en fichait. Il bailla de nouveau en passant sa main dans sa tignasse pas coiffée, de l'autre il tenait déjà son appareil.

    Il fit le tour des photos qu’il avait prise la veille. Un papillon, de la rosée, un jeune garçon en fauteuil, tout cela était parfait pour son devoir mais pas pour son plaisir ! Où était le plaisir à photographier papillon ?
    Sai parcourrait les couloirs à la recherche d’un sujet passionnant, d’un sujet plaisant… d’un mec à photographier quoi ! Depuis combien de temps n’avait-il pas eu de modèle posant pour lui ? Même au naturel ! Il resta un moment à contempler un gars dans la cuisine, celui-ci avait la chemise ouverte et buvait du lait. Il aurait été bien pour un shooting ! Mais il semblait un peu trop coincé pour accepter …

    Passant devant la salle de musique, Sai entendit quelqu’un parler. Un musicien était donc présent ? Il entrouvrit la porte pour voir à l’intérieur, et en effet un (beau) mec était là, une basse à la main. L’effet de lumière sans ses cheveux à la couleur étrange, l’éclat de ses yeux émeraude et la classe qu’il avait avec sa basse en main, ma-gni-fi-que !
    Un sujet parfait ♥


  • Hum hum ... Excuses moi ?


    Sai n'était pas sûr d'avoir été entendu. Mais la classe qui ressortait de ce gars, il la voulait en photo... Il en était certain !
    Il commença à préparer son appareil pour photographier en fonction de la lumière dans la pièce, et il entra carrément.


  • Désolé de te déranger mais ... euh... Tu m'entends ?


    Comme il n'avait pas l'habitude de parler fort, Sai n'était pas sur que sa voix ait surpassé le son de l'instrument. Il tourna donc autour du beau gars et lui fit un salut de la main pour capter son attention.






Dernière édition par Sai Namida le Sam 18 Fév - 16:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxsaelyaxx.deviantart.com/
avatar ✄Want to get Raped?♂

Messages : 85
Date d'inscription : 19/04/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste voyons!
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Ven 3 Juin - 9:46

[t'inquiète pour la longueur je m'en fiche to-ta-le-ment, l'important c'est le rp!]

Ce matin Akito c'était réveillé un peu déprimé, l'âme à la dérive pour tout dire, il se sentait un peu vide. Il ne fit même pas attention au bordel qui l'entourait, au café moisit dans le thermos, et au fringues en boule un peu partout sur les chaises et le sol. Un chambre de mec quoi. Non la seule chose à laquelle il accordait importance et soin , c'était cette femme dans son étui, sa basse qu'il avait depuis des années. Il n'y avait pas toucher depuis son arrivé dans la pension, il faut dire que jouer de la basse dans un dortoir sa risquait d'en faire criser plus d'un. Il posa l'étui sur son lit, l'ouvrit et prit sa beauté pour en chatouiller un peu les cordes. Évidemment, elle n'était pas accordée et le son rauque qui s'en dégageais lui fit mal au cœur tant il sonnait faux. Il devait faire quelque chose, il décida donc de se renseigner sur le fonctionnement de la salle de musique, réservation, horaire d'ouverture, matos, etc... On l'informa qu'il fallait juste déposer un chèque de caution en cas d'endommagement du matériel et que la salle était peu fréquentée ses derniers temps donc l'accès y était libre toute la journée. Le jeune homme entra dans la salle, posa son instrument, puis y brancha les câble relié aux amplis adaptés. Il régla le son reprit son instrument et commença à produire des sons dans le but de l'accorder. Un fois fais le son le revigora, un son à la fois rauque et frai, énergisant, un son qui lui avait manquer. Il se laissa aller à jouer pendant un petit moment, faisant abstraction de tout ce qui l’entourait. Il se sentait vivre et être à nouveau.

Quand il ré ouvrit les yeux il vit un homme, séduisant, se tenant devant lui avec un appareil photo à la main. Il le saluait de la main et semblait lui parler mais il n'entendait rien, il arrêta donc de pincer les cordes un instant pour dissiper le bruit, et rougit un peu. Il ne savais pas depuis quand il se trouvait là ni pourquoi, mais ce qui le tracassait le plus c'était l'appareil.

-Salut... Désolé j'ai fait trop de bruit?

Sur ses quelques mots Akito se sentit vite très bête et surtout géné.

-Tu n'as pas pris de photo au moins? Parce que je veux dire ça se demande ses choses là et c'est gênant de se sentir épier je...

Il ne trouvais plus ses mots et commençais presque à bafouiller, il devait être ridicule à présent, ça ne faisait aucun doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 26
Camp dans la Bataille : Yaoiste

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Ven 3 Juin - 20:38

    Ce qui passait par la tête de Sai à ce moment précis, c'étaient toutes les façons de mettre en valeur les yeux et les cheveux du jeune homme. Toutes les positions en fonction de la lumière, peut-être même pendant qu'il jouerait ! Ou bien peut-être juste en regardant l'appareil droit dans les "yeux" !! Oui ce serait un modèle super ... S'il était d'accord bien évidemment... Il revint à lui en entendant le son s'arrêter et le garçon parler.


  • Salut... Désolé j'ai fait trop de bruit?


  • Euh nan c'est pas ça !


    L'air surpris et gêné de l'inconnu pris Sai au dépourvu. Il ne pensait jamais de façon normal, puisqu'il ne voyait le monde qu'à travers son appareil. En effet en y repensant, sa façon d'entrer était peut-être mal venue... C'est bien beau de réfléchir à ses actes, mais le faire a-van-t d'entrer aurait été mieux !

    En entendant la deuxième question du garçon, il fut encore plus confus. Il aurait due frapper... mais il l'aurait probablement pas entendu ... Il aurait du trouver quelque chose d'autre !!


  • Tu n'as pas pris de photo au moins? Parce que je veux dire ça se demande ses choses là et c'est gênant de se sentir épier je...


  • Nan euh... Justement c'est pour ça que je suis entré -désolé pour ça d'ailleurs- j'aurais aimé... comment dire... Ça te dirais d'être mon modèle pour un shooting photo ?


    Et re agissement sans réflexion ! Si après ça le beau gosse ne partait pas en hurlant, il serait chanceux ...


  • Nan enfin ... je m'exprime assez mal. Je ne t'épie pas ! C'est que je suis étudiant en photographie, et quand je t'ai aperçu avec la superbe couleur de tes cheveux et l'éclat impressionnant de tes yeux, j'ai juste pensé ... que je voulais ... le photographier ... hum hum ...


    La c'était une gêne insupportable. S'il continuait ainsi, il allait se retrouver en prison pour harcèlement sexuel ! Quelle mauvaise première impression pour un peut-être futur modèle ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxsaelyaxx.deviantart.com/
avatar ✄Want to get Raped?♂

Messages : 85
Date d'inscription : 19/04/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste voyons!
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Lun 6 Juin - 9:34

Au final, le jeune homme devant lui semblait tout aussi gêné, pour le dérangement occasionné, pour l'avoir surpris, mais il prit sur lui et se présenta, en omettant son nom. Il disait qu'il était étudiant en photographie, et vu l'appareil qu'il tenait, il ne fallait pas être spécialiste pour deviner que c'était vrai. Le genre Zoom démesuré, avec plein de bouton et de molettes. Mais ce qu'il demanda surpris vraiment Akito, le jeune homme voulait le photographier, disant trouver intéressant ses cheveux et ses yeux. C'était un peu dingue comme situation, lui qui avait toujours était rejeté de ses parents pour cette couleur étrange, et pour lui même à part entière, se trouvait demandé pour un shooting.

-Woouaho... Laisse moi le temps de récapituler, tu voudrais que je pose pour toi genre mannequin? Où juste en temps normal et tu photographie ce qui te plait? Parce que je suis pas sûr d'être super photogénique et je n'ai pas toujours reçu de bonne critique sur mon physique.

En fait il n'y avait que ses parents qui le critiquait... Après il n'avait su comment aborder le point de vue des autres, il faisait craquer quelque fille parce qu'il était musicien et gay ce qui lui donnait un air "trop chou". Il détestait les filles et leurs poussé d'hormones...Après pour les hommes, il n'avait jamais eu de relation sérieuse alors la discussion sur son physique s'arrêtait à "t'es beau tu me plait, on baise". Donc cet événement soudain fut une véritable remise en question pour lui. Après tout peut être que sa l'aiderai à s'assumer?

-Bah je veux bien, mais on fait un essai d'abord si t'es d'accord et si t'as le temps! Je voudrais être sûr que je n'aurais pas l'air ridicule! Alors on procède comment?


Il réfléchit et se dit intérieurement que la raison de sa gêne était peut être plus de l'intimidation, devant ce gars qui semblait savoir ce qu'il voulait, et ne l’occurrence c'était lui qu'il voulait, enfin pour modèle et pour cela, Akito ne voulait surtout pas avoir l'air ridicule devant lui. Pour reprendre un peu d'assurance il se présenta enfin.

-Au fait je m'appelle Akito, et moi je suis musicien à mes heures perdu comme tu le voit mais aussi Pierceur tatoueur. Et toi tu t'appelles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 26
Camp dans la Bataille : Yaoiste

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Lun 6 Juin - 10:13

    Le message avait l'air d'être passé, ou du moins l'idée principale. L'ordre normal des choses aurait été de se présenter, faire connaissance, et après demander. Mais nan ! Il avait d'abord demandé, maintenant il faisait connaissance et il ne s'était pas encore présenté... quelque chose clochait vraiment en Sai !


  • Euh Je m'appelle Sai ! Je suis nouveau à la pension ...


    Le genre de photo qu'il voulait prendre avec ce garçon, il n'en savait pas grand chose pour l'instant. Il se disait que si le garçon prenait des poses, les photos seraient plus ... "sexy". Et s'il le prenait au naturel, elles seraient plus normales. Les unes jouant sur les expressions et ... le corps tout entier d'Akito; les autres jouant plus sur ses gestes et sa façon d'être. Les deux façons tentaient bien Sai... S'il devait choisir il aurait pris bien évidemment celle où le modèle posait mais si cela devait le gêner il n'allait pas le forcer ... Sai avait pris un soudain intérêt pour le garçon et il avait bien l'intention d'aller aussi loin que l'autre le lui permettrait !


  • Être photogénique n'est pas quelque chose que l'on peut définir, après tout le résultat sur la photo ne dépend pas de la personne mais surtout du photographe. Si tu a assez confiance pour un essai, je peux te montrer avec une seule photo à quel point tu peux être "photogénique".


    C'était bien vrai, si ce garçon avait attiré l'oeil d'un photographe, ce n'était pas pour rien ! Et puis ce qui est beau chez une personne est ce qui la différencie des autres, pas le fait qu'ils aient tous une coiffure similaires, des habits identiques ou autre !


  • La façon dont tu veux être photographier c'est à toi de choisir, je ne te cacherais pas que le mieux serait que tu poses, mais ne te sens pas obligé de le faire si tu es gêné. Et puis tu verras, si le photographe est bon tu te sentiras de moins en moins gêné ! Je ne pense pas être un parfait photographe mais je pense au moins pouvoir te mettre à l'aise ! ... Un essai te tente ? Si ça peut te rassurer, je ne te trouve pas ridicule, au contraire ! Tu es magnifique !


    Bon, la dernière phrase trottait dans la tête de Sai depuis que l'autre avait dit qu'il se sentait ridicule. Sai la retenait de toutes ses forces, sachant pertinemment que ça ne se disait pas, mais il ne réussit pas à la garder pour lui ... c'était ce qu'il pensait et il devait le lui dire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxsaelyaxx.deviantart.com/
avatar ✄Want to get Raped?♂

Messages : 85
Date d'inscription : 19/04/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste voyons!
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Jeu 9 Juin - 14:17

Il s'appelait Sai... Sympa comme nom, pleins de consonance, mélodieux, court et a la fois....Akito s'emportait un peu. Il était un peu perturbé de l'arrivée soudaine du photographe mais celui ci arrivait à le mettre à l'aise, par la douceur avec laquelle il s'exprimait, sa voix paisible, son ton serein, il avait l'air bavard aussi, en tout cas il était à fond dans ce qu'il disait et faisait c'est à dire la photographie, et là le modèle c'était lui. Akito sentait déjà le regard de l'artiste le dévorer, de haut en bas, sous toutes les coutures, était il vraiment si intéressant? Le soucis majeur du jeune musicien était d'être photogénique, et si il l'était, il n'en savait rien, ce n'était pas le genre à ce prendre en photo devant son miroir ou avec ses potes. Sai disait pouvoir faire des merveille avec un seul cliché, il devait être très doué, oui car Akito n'était franchement pas ami avec son physique comme il était facile de le constater.

-Oui sa dépend du photographe, en gros si je suis laid et toi super talentueux, un coup de photoshop et je deviendrais un dieu du stade!

Il avait un peu tiquer sur cette remarque, il ne voulait pas vraiment être beau par un montage, il aimerai, si il devait se faire prendre en photo, être beau naturellement sur le papier...Ceci dit toute cette histoire commençais à le titiller, il avait bien envie d’essayer au final, et puis parmi tout les gens de la pension, Sai était venu vers lui. Certes c'était sûrement à cause de la musique mais si il était aussi repoussant que ça il ne se serait pas attardé et aurait continué son chemin...Intéressant. Akito et Sai parlèrent en même temps :

-Je veux bien faire la photo, mais tu le prends pendant que je joue, et si sa marche, je poserai pour la suite ok?

Sai finit sa phrase après Akito et finit par les mots "Tu es magnifique". Il buguait là, il avait pas du bien entendre... Peut être avait il dit ça car il était agacé que le musicien ne se prenne pas au sérieux, ou qu'il avait fait un lapsus...En tout cas, il était rouge jusqu'au oreille se qui devait donner à Sai une envie monstre de rigoler...

-Tu as bien dit... Magnifique?

Il avait eu un mal fou à sortir ses quelques mots... Il ne savait pas quoi dire c'était vraiment adorable comme compliment, en fait, c'était un compliment, et Akito n'avait pas l'habitude d'en entendre...

-Bon écoute on fait tout ce que tu veux comme tu veux, dans les positions que tu veux..


Il s'arrêta, là c'était lui qui commettait des gros lapsus ou plutôt des sous entendu. Encore son esprit pervers qui mêlait le fantasme à la réalité, mais il fallait dire que Sai avait ce coté artiste carrément craquant! Il précisa tout de même qu'il parlait du shooting, mais si Sai avait compris de travers, sa lui allait aussi très bien.

-Je te laisse dicter les règles!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 26
Camp dans la Bataille : Yaoiste

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Jeu 9 Juin - 16:32

    Sai fut piqué au vif en entendant le nom du logiciel de retouche d'image. Lui préférait de lui capturer les instants magiques en image plus que de les créer grâce à un vulgaire programme informatique. Le réel possédait un charme que le virtuel ne pourrait jamais avoir !


  • Ah désolé je me suis peut-être mal exprimé, je n'utilise pas ce genre de logiciel. Mon appareil capture la beauté de ce monde, je ne la créer pas ! Et dans le cas présent, la beauté, c'est toi !


    Akito parla en même temps que lui. Il disait vouloir que la photo d'essai soit pendant qu'il jouerait. Absolument aucun problème de ce côté là pour le jeune photographe. Il n'aurait pas besoin d'ordinateur, ni de logiciel de retouche. L'écran de son appareil était immense comparé au simple appareil de tourisme. Il prendrait la photo et la lui montrerait sur l'écran. Sai était bien déterminer à ce jeune garçon qu'il était vraiment beau.
    Et ce n'était pas parce que le garçon était rouge comme une pivoine et qu'il semblait incrédule, que sa beauté n'existait pas.


  • Je vais être clair. La beauté que je souhaite capturer, c'est la tienne. Pas celle de photoshop, ni d'un quelconque effet qui te transformerait en quelqu'un d'autre. Celui que je veux, c'est toi.


    En disant cela il avait l'impression d'être un pervers à enfermer. Pourtant il pensait vraiment ce qu'il disait ! Et les paroles suivantes d'Akito le persuadèrent définitivement qu'il était lui-même un pervers. Ce qu'il voulait, le photographier, saisir chaque parcelle de son corps, le contempler, le voir entièrement, le posséder quoi !! Mais la formulation du bassiste ... Un petit démon lui envoyait des images en tout genre et les mots trottaient dans sa tête "ce que tu veux comme tu veux, dans les positions que tu veux.." ... Positions ... Ce que je veux ... Comme je veux ... Ne jamais dire ça à un homo qui a pour passe-temps de contempler des corps d'homme ! Contempler, voir plus ... Le garçon expliqua que c'était pour le shooting qu'il disait ça, mais même ainsi, Sai était piqué au vif et impatient. Il espérait que quelque chose arriverait... Mais le sérieux avant tout ! La photo !!!


  • Je dicte les règles ? hum ... oui euh ... Et bien, tu joues et je te photographie à n'importe quel moment, ok ? Surtout il ne faut pas que tu sois tendu !


    Il était définitivement un pervers ! Rien que de prononcer le mot règles et les petites images du démon revenaient. Ce modèle était vraiment le meilleur ! Il le voulait de tout son être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxsaelyaxx.deviantart.com/
avatar ✄Want to get Raped?♂

Messages : 85
Date d'inscription : 19/04/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste voyons!
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Mar 14 Juin - 19:10

[J'espère que mon nouvel Avatar te plait ♥ ]

Sai avait parfaitement rassurer Akito sur la photo qu'il allait faire et sur le fait qu'il saurait être photogénique. Mais Akito était déjà ailleurs, si il devait faire une photo pour approcher Sai, le garder avec lui encore un peu, le faire sourire ou même le voir content, cela lui suffisait, après tout, peu importe la tête qu'il ferait dessus, peu importe l'usage qu'il en ferait ( bon, pas un panneau publicitaire non plus hein) , et peu importe à qui il la montrerai, il s'était convaincu que la photo c'était le bonheur du photographe, et que si il devait le séduire à travers l'objectif il le ferait. Il ferait tout ce qu'il désirait, ou ordonnait. Entendre ce dernier dire qu'il ne devait pas être tendu l'émoustilla d'avantage, parce qu'il faut dire que c'était trop tard, tendu il l'était, du moins d'une partie de son anatomie. Heureusement pour lui il portait un sous vêtement près du corps et un pantalon large, rien ne devrait paraître normalement. Il fallait dire que c'était une façon pour les hommes, très direct d'exprimer leurs émotion, et là il fallait le dire Akito n'avait plus qu'une envie en tête. Lui qui s'était montré si timide et réservé au premier abord, avait vite repris les rennes de sa débauche habituelle. Il afficha un sourire crispé au photographe qui voulait dire, je fait ta satané photo et après tu es à moi.

-Bon je vais essayer de ne pas trop bouger pendant la photo, mais je ne garanti rien.

Il régla de nouveau sa basse, espérant que cela ferait redescendre légèrement la tension qui étirait son entrejambe. Ce n'était pas délicat certes, mais il n'y pouvait rien et si cela apparaissait pendant qu'il jouait ce serait légèrement la honte, si cela se voyait sur la photo, il quittait le pays...
Un fois sa gratte accordée il fit quelque notes au hasard et commença à jouer, la musique permit à son esprit de se libérer un peu et de penser à autre chose, mais le fait de sentir les yeux du photographe rivé sur lui, sentir son regard à travers l'objectif, l’empêcher de s'évader totalement et les pensées salaces gardaient tout de même une place dans son esprit. Il acheva son morceau et reposa l'instrument.

-Alors tu as pu prendre le cliché que tu voulais?

Il se surpris à espérer que ça serait rater, il faudrait alors tout refaire, et il aurait l'occasion de l'impression d'avantage, il passerait plus de temps avec lui. Le photographe tourna son appareil vers lui pour lui montrer le cliché. Si c'était louper peut être ne voudrait il plus de lui pour le shooting? Je n'était peut être la bonne option au final. Il était si proche de lui, sentait sa chaleur, son souffle, la phrase qu'il avait prononcé résonna dans sa tête "Celui que je veux, c'est toi". C'était pareil pour Akito , qu'importe la photo, ce qu'il voulait c'était lui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 26
Camp dans la Bataille : Yaoiste

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Mar 14 Juin - 21:26

[splllllendide ♥ ! :3]

    Sai tenta de se concentrer sur son appareil pendant que l'autre réglait son instrument. S'il ne se ressaisissait pas très vite, il le regretterait. Une seule photo, et il pourrait continuer le shooting... selon ses propres règles. Cette idée lui était alléchante,et même enivrante. Il regarda Akito à travers l'appareil et vit qu'il rougissait un peu. Il avait l'air plus à l'aise avec sa basse en main, comme s'il se cachait derrière. Sai ne pu retenir l'idée que lui au contraire voulait le sortir de derrière son instrument et le mettre à nu, dans tous les sens du terme.

    Akito commença à jouer et le petit Sai , l'oeil collé dans l'appareil, n'attendait plus que le moment magique ou son doigt appuierait tout seul sur le bouton. Ce qu'il voyait l'excitait. Il ne voulait pas se laisser aller, c'est pourquoi il avait essayé de se concentrer. Mais là, il avait sous les yeux un jeune homme sexy qui jouait de la basse, la lumière qui traversait les fenêtres jouaient sur son corps, sur ses formes, suivies de très près par les yeux du photographe. Ses formes il les voulaient, il voulait les toucher et les posséder. Sans même s'en apercevoir la photo fut prise. Non par son conscient mais par son désir de garder ce corps à tout jamais pour lui.

    Il enleva l'appareil de devant son visage et regarda la photo, elle était aussi parfaite que celui qui figurait dessus. Grâce aux réglages minutieux qu'il avait fait avant, les dites formes, les dites couleurs et la sensation qu'il ressentait à l'instant, étaient toute sur l'image. Mais il voulait plus que cela. Plus qu'une simple image du jeune homme.
    Quand celui-ci arrêta de jouer, Sai reprit ses esprits et tendit son instrument au bassiste.


  • Euh oui je pense que le résultat est concluant... Qu'en penses-tu ?


    Il se retenait de lui sauter dessus,malgré les poils de ses bras hérissés, le frisson parcourant son dos, et une autre parti de lui elle aussi "hérissée". Akito était proche de lui, son bras le touchait même. Son propre souffle était rauque et il avait l'impression de n'entendre que les battements de son cœur résonner dans son crâne.


  • Alors euh... la photo te plait ? hm ... sinon je peux en refaire une, ou même plusieurs hm ...


    Sai déglutit difficilement. Il voulait, à cet instant précis, jeter son appareil et embrasser le jeune musicien. Il le savait juste à côté de le lui, il le sentait, il crispait même les muscles de son bras pour qu'il ne s'enroule pas autour de lui. Sa main tremblait de désir. Il regarda le visage d'Akito qui était tourné vers l'appareil, apparemment inconscient de ce que lui allait faire. Il ne réussit pas à se retenir plus longtemps. Sa main se posa sur sa hanche, il se tourna face à lui, mis sa jambe entre celles écartées du garçon et le plaqua au mur. Il l'embrassa avec fougue, essayant de lui transmettre son excitation et son envie d'aller plus loin.

    A présent, soit il se faisait gifler (ou pire) et se retrouverait sans modèle, soit il allait au paradis terrestre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxsaelyaxx.deviantart.com/
avatar ✄Want to get Raped?♂

Messages : 85
Date d'inscription : 19/04/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste voyons!
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Mer 15 Juin - 11:17

L'instant fatidique? Sa l'aurait été un peu plus tôt, mais que la photo soit belle ou non il fallait qu'il trouve un réponse concluante à faire au photographe. Pas un "oui" ou un "non" tranchant. Une réponse qui fasse sentir qu'au delà du cliché il y avait mieux encore, une réponse pleine de sous entendue, qui à de la gueule. Il regarda la photo et se surpris à se trouver très beau... C'était un véritable exploit. Sai avait réussit à faire ressortir la beauté caché en lui, les reflets envoyés par la lumière était parfaits, les couleurs pétillaient, et l'intensité du moment avait été parfaitement retranscrite. Il avait du talent pour sûr mais à présent soit il le flattai en complimentant le cliché, soit il mentait, faisait le difficile pour recommencer, accaparer un peu plus de son temps. Mais à ce rythme là rien n'avancerai vraiment...A mieux y regarder la main de Sai tremblotait un peu, avait il peur de ma réaction ou bien ressentait il la même tension que lui? ils était proches et l'atmosphère était à couper au couteau comme on dit. Akito sentait le désir s'enflammer en lui, et jurer qu'en étant si proche de Sai, il le consumerai avec lui. Il dégluti, il fallait parler.

-Eh bien je dirais que...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que le photographe qui semblait si calme et serein à son arrivée, lui sauta littéralement dessus, et en deux ou trois mouvements le jeune homme se retrouva plaqué contre le mur avec bestialité. Encore une seconde plus tard, la langue du photographe caressait la sienne. Il répondit au baiser comme il pu, sa y est c'était parti, ils avaient craqués. Akito profita longuement du baiser fougueux, sentant le désir de Sai se mêler au sien. Il sentait son entrejambe bruler au contact du genou de ce dernier puis il décolla ses lèvres et plongea son regard rougeâtre dans celui de son vis à vis.

-...J'adore. La photo aussi est remarquable.

Il se mordit la lèvre comme il le faisait chaque fois qu'il était excité, prit son air le plus pervers, et commença à déshabiller le photographe, le haut d'abord, lentement, délicatement, il embrassa son torse, sa cou, passa la main dans ses cheveux argentés, sentait son odeur, il s’imprégnait de lui avant de redescendre sur le torse et commencer à déboutonner son pantalon. Dans un souffle il dit :

-J'ai bien cru qu'on y arriverai jamais...

Puis il glissa ses mains de chaque coté du pantalon de Sai et fit tomber le tout, il s'approcha de sa "tension" puis jeta en dernier regard à celui ci en disant d'un ton mielleux.

-Voila de quoi prendre de joli photo ~

Puis il commença à balader sa langue partout sur cet endroit avant de le prendre en bouche complètement et de commencer les va et viens, il était au comble de l'excitation, et comptait bien le faire sentir au jeune photographe, ainsi il ne s'arrêta pas, avide d'entendre les premiers cri de jouissance de celui ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 26
Camp dans la Bataille : Yaoiste

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Mer 15 Juin - 17:32

    Bien qu'il s'attendit à être repoussé violemment, le contraire se produisit. Avec autant de fougue que lui même, Akito lui rendit son baiser et même plus. Il était visiblement le plus entreprenant des deux ... L’adrénaline était en train de le brûler de l'intérieur d'un feu bien plus que torride. Le bassiste avait commencé par lui enlever sa chemise et se mis à embrasser son torse et à le toucher suavement. Sai en voulait plus, le plaisir montait en lui au fur et à mesure que la langue du jeune homme descendait sur sa peau. Que il lui parla il avait un regard tellement plus pervers qu'avant ! Les lèvres humides, à moitié mordillées et impatiente de continuer leur dégustation. Sai prit son appareil et le photographia. Non pour répandre l'image, non plus pour lui faire du chantage après. Simplement que son expression était trop sexy pour la laisser partir ainsi. Et aussi peut-être l'utiliserait-il pour se toucher plus tard ... Il y avait de grandes chances pour cela d'ailleurs.


  • Aanh ! Att... Si tu continues comme ça ... hmm !


    Sai n'avait pu retenir ce gémissement au moment où son partenaire avait pris sa partie sensible dans sa bouche. La sensation de chaleur était incroyable et il cru qu'il allait fondre sur place. Il posa son appareil plus loin et se décidé à ne pas rester passif dans un tel moment de sauvagerie. Étant toujours dans la pension il ne portait pas de chaussures d'extérieur, juste des tongs dont une se trouvait déjà loin de son pied. Il enleva l'autre d'un simple coup de pied et se retrouva pieds nus. Laissant Akito continuer son occupation, il défit à son tour ses habits. Il vit qu'il n'était pas le seul à être tendu comme une trique et ça le rassura un peu, il commençait à se prendre pour un véritable pervers ! Ne pouvant atteindre sa partie avec sa main sans interrompre la première activité lancée, il joua très délicatement avec ses pied. Il fit glisser son orteil le long de la trique d'Akito et entreprit de lui faire plaisir comme il pouvait compte tenu de la position dans laquelle ils se trouvaient.


  • Oui de belles photos se ratent là anh !


    A son tour Sai se mordait la lèvre, mais lui c'était poru retenir les gémissements qui commençaient à pointer dans sa gorge. Il ne voulait pas que ça se termine de façon précoce , loin de là. Il voulait sentir se plaisir grandir encore plus et pas seulement le sien. C'est pourquoi il repoussa la tête d'Akito pour interrompre ces vas et vient si plaisant.


  • Hey on est pas pressé tu sais .. Profites toi aussi !


    Sur ces mots Sai fit jouer ses long doigts sur le corps d'Akito pour qu'il prenne lui aussi part au festivités. Il embrassa suavement son torse et se glissa sur le sol en se laissant dominer par l'autre. Il continua les mouvement de sa main et de sa langue sans toutefois prendre le dessus sur la situation. Il le regarda dans les yeux et d'un air pervers il lui dis :


  • Je suis à ton entière disposition, fais ce qu'il te plaira ... ♥



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxsaelyaxx.deviantart.com/
avatar ✄Want to get Raped?♂

Messages : 85
Date d'inscription : 19/04/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste voyons!
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Mer 15 Juin - 19:12

Akito se retrouva vite fait bien fait, nu comme un vers à son tour. Sai l’avait adroitement déshabillé, sans pour autant cesser de prendre du plaisir via les caresses buccales du bassiste qui se mouvait sous sa ceinture. Il prenait un réel plaisir à sentir vibrer le corps du photographe à chaque caresse, celui-ci étouffait ses cris de plaisirs, ne voulant probablement pas s’avouer vaincu de suite. Contrairement à la pudeur qu’il avait montré à leur rencontre, il n’en éprouvait maintenant plus aucune à se montrer totalement nu devant un presque inconnu, au vu de ce qu’il lui faisait, et ce qu’ils se faisaient sentir mutuellement, à quoi bon jouer les vierges effarouché ? Il était dépravé sexuellement, et il adorait ça. Cependant Akito fut surpris de sentir Sai prendre soin de lui affecter autant de plaisir que possible, il sentit le pied de celui-ci caresser son intimité, et son excitation fut décuplée, quand celui-ci rejeta sa tête en arrière pour mettre fin aux préliminaires.

-Tu es plein d’imagination en plus, j’adore ça aussi. Mais tu sais on a passé l’essai alors si tu veux photographier, donne toi en à cœur joie !

Oui c’était un autre délire pervers du jeune homme, il imaginait leur scène d’action photographiée sous tout les angles et il faut dire que cette pensée était un aphrodisiaque sans pareil qui se mêlait à merveille avec la sensation de la main de Sai sur son entrejambe. Tout était parfait. Il se laissa glisser sur le corps de Sai et se retrouva à présent contre le sol de la salle de musique, surplombant Sai et étant à la fois si proche de lui. Il semblait s’offrir à Akito par les mots qu’il venait de prononcer

-Tu ne devrais pas me dire ça, tu ne sais pas à quoi tu t’exposes…


Il embrassa le photographe puis lui mordilla la lèvre au passage, il ne se laissait plus d’embrasser son corps tout entier, de caresser sa peau, d’admirer son visage. Il écarta légèrement les jambes du jeune homme, plaça sa « virilité » contre l’arrière train du photographe puis attendit, il tourna le regard vers la porte de la salle de musique puis reporta son attention sur Sai.

-La salle ne se verrouille pas, on pourrait être surpris, es ce que ça ne rend pas les choses encore plus excitante ?


Puis il commença la pénétration, tentant d’oublier un instant son excitation extrême il se força à y aller en douceur, il ne voulait pas non plus agir comme une brute avec ce si beau jeune homme. Il entra lentement, délicatement, ressortit un instant puis recommença jusqu'à entrer entièrement, il se baissa contre le visage de Sai, n’osant pas trop commencer les va et viens de peur de faire trop de mal à celui-ci. Il l’embrassa, passa sa langue sur le lobe de son oreille puis lui murmura :

-Surtout si c’est douloureux fait le moi savoir et je m’arrête de suite. Je ne voudrais pas briser une si belle œuvre d’art.

Il se laissait emporté par l’ivresse du moment, il se sentait en Sai, ressentait sa chaleur, son souffle, ses crispation, il faisait partit de lui en ce moment même. Ils n’étaient qu’un, fusionnels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 26
Camp dans la Bataille : Yaoiste

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Jeu 16 Juin - 10:02

    Les mots d'Akito résonnaient dans sa tête et son sang battait si fort dans ses tempes qu'il fallut quelques instant à Sai pour comprendre ce que l'autre lui disait. Il reprit son appareil comme il le pouvait avec ses mains tremblante et prit quelques cliché ... Il était maintenant persuader de ce masturber devant ces images plus tard, comment résister à la vue d'une intimité aussi tendue, aussi excité à l'idée de le pénétrer et aussi appétissante que celle qu'il avait sous les yeux ! Il prit ainsi un maximum de photo pire que pornographiques, mais bien vite le plaisir qu'il ressentait fut trop grand pour qu'il puisse continuer à prendre des images nettes. Alors il posa son appareil plus loin et se concentra sur l'acte.


  • A quoi je m'expose je ne sais pas mais à qui j'en suis certain ! Et c'est bien pour ça que je t'ai dis cela !


    Sai enroula ses bras autour du jeune homme et se serra contre lui aussi fort qu'il pu. Sentir son corps, ses muscles onduler avec les mouvements qu'il faisait, son odeur enivrante et sa chaleur presque brûlante. Il passa sa main dans les cheveux d'Akito et posa sa tête dans le creux de son cou. Là il se laissa aller à mordiller, embrasser, suivre les contour de sa veine avec ses lèvre, il traduisait son plaisir en mouvements les plus sensuels qu'il pouvait. La porte n'étant pas verrouillée, n'importe qui pourrait entrer à tout moment. Cela pimentait leur acte car l'idée d'être trouvé, d'être vu ainsi était vraiment excitante. Il ne répondit rien quand Akito lui posa la question car sa bouche était déjà bien trop occupée.

    Lorsqu'il senti cette chose si chaude et si dur se glisser lentement en lui, il relâcha son étreinte et se rallongea au sol. Il respira profondément et tenta de détendre son postérieur malgré la crispation qui s'y trouvait, afin que la douleur disparaisse. Le jeune homme qui le dominait ne bougeait plus, il disait qu'il ne voulait pas lui faire mal en allant trop vite. Cependant ce que voulait Sai, c'était qu'il bouge ! Et qu'il lui fasse autant de bien que possible ! Il enroula ses jambes autour du jeune homme et le serra fortement contre lui, renfonçant un peu plus le pieux en lui. Il se laissa aller au contact de la langue contre son oreille, puis lui murmura la bouche coller à l'oreille :


  • Ne t'ai-je pas déjà dis de faire ce qu'il te plait de moi ? Ne te retiens surtout pas pour moi, tant que je ne hurle pas de douleur, tu peux te déchainer autant que tu veux !


    Sai savait que la douleur ne persistait que dans les premiers instant de l'acte, c'est pourquoi il voulait qu'Akito l'envoie grimper au rideaux le plus vite possible, et le plus longtemps possible. Il ne savait plus vraiment quoi faire pour le satisfaire lui aussi. Son entre-jambe était en lui, ses mains étaient sur son torse et sa langue se baladait dans ses endroit les plus sensibles. Il ne voulait pas rester à ne rien faire alors que son compagnon lui faisait tant de bonnes choses ! Il resserra encore l'étreinte de ses jambes, replaça sa main dans ses cheveux et entreprit de sucer son oreille tant qu'il en était encore capable. Un gémissement vint s'échapper de ses lèvre à peine ouverte, juste dans l'oreille de celui qui lui provoquait se plaisir. Il voulait le sentir plus profond encore, et il voulait que ce moment ne s'arrête jamais.


  • Ravages moi avec tout ce que tu as, mon magnifique modèle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxsaelyaxx.deviantart.com/
avatar ✄Want to get Raped?♂

Messages : 85
Date d'inscription : 19/04/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste voyons!
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Ven 17 Juin - 12:00

Il était enfin entré en Sai, et se sentait en connexion avec lui, cependant il n’avait pas vraiment osé bouger de peur de blesser le photographe. Ce n'était pas de la gentillesse, non, il voulait que cela dure longtemps et soi aussi bon pour eux deux, alors tout ce qu'il attendait c'était le feu vert de son partenaire. Le petit signe, le son, le geste qui lui indiquerait qu'il pouvait se déchainer, car la il fallait le dire il se retenait tellement qu'il commençait à avoir des tremblements dans la hanche, et les reins qui le chatouillait, il n’avait qu’une envie, entendre gémir Sai, sentir son corps frémir sous les coups de butoir, voir les frissons apparaître sur sa peau, en bref l’emmener au septième ciel avec lui. Il n’en pouvait plus, il le désirai plus que tout, sentir sa salive sur sa peau, ses caresses, ses jambes refermées sur ses hanches, et son corps tout entier qui venait s’empaler un peu plus…C’était vraiment trop bon. Il écarquilla les yeux quand Sai vint lui dire à l’oreille qu’il pouvait y aller. C’était le feu vert. Il eut tout d’abord un spasme qui lui secoua tout le corps, puis il dit enfin.

-Ok… Excuse moi par avance de se que je vais te faire subir.

Sur ces paroles, il agrippa fermement les hanches du photographe et commença un va et viens endiablés. Akito était plutôt du genre « diesel » au début il allait lentement, mais dès qu’il était lancé, il bougeait comme une machine, il secoua frénétiquement son bassin, le gémissement que Sai avait laissé échapper un peu plus tôt possédait entièrement son esprit et il en voulait d’autre, il en voulait plus. Mais cette position n’était pas parfaite, il ne pouvait pas aller assez vite, il n’avait pas une bonne prise. Il se retira précipitamment et retourna son partenaire afin qu’il se retrouve à quatre pattes, puis il entra à nouveau, sans précaution cette fois ci, il agrippa à nouveau ses mains sur les hanches de celui. Il sentait sa peau brûlante, et les os de son bassin entre ses doigt, il continuait sur le même rythme un moment et pour surprendre le photographe il réussit à accélérer encore d’un cran, son dos et son bassin le brûlait mais il voulait absolument continuer, il ne pouvait se résoudre à abandonner face à la douleur. La sueur ruisselait de chaque pore de sa peau, et commençait à faire des traces au sol, il y aurait ne sacrée odeur ici, pour celui qui entrerai après leurs ébats. Quand il sentit que son cœur était sur le point d’exploser et de jaillir hors de sa poitrine, Akito ralentit la cadence puis se colla au dos de Sai, passant ses mains sur l’entrejambe de celui-ci, et commença d’autre va et vient plus « tactiles ». Il embrassa sa nuque et dit essoufflé :

-Je m’accorde un moment de répit si tu le permets, sinon je vais tomber dans les pommes…Tu me rends trop dingue, je suis surexcité là…

Il prit de grande inspiration, pour retrouver une respiration normale et surtout pour calmer son excitation car il s’en voudrait de venir si vite. Il caressa donc un instant son cher artiste avant de lui demander simplement :

-Jusque là la séance photo de plait ? Pas trop dessus du modèle ?


Il laissa échapper un éclat de rire, il se sentait magnifiquement bien, c’était la première fois que ça lui arrivait depuis son arrivée à la pension, il se sentait si détendu, si bien… En phase avec un homme qu’il venait à peine de rencontrer.

[Par contre je pars en vacances demain matin et je ne sais si j'aurais le wi-fi là bas, alors au cas ou, on reprend dans 15 jours ok? ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 26
Camp dans la Bataille : Yaoiste

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Ven 17 Juin - 21:40

[Vacaaaaaances ♥ T'inquiètes pas on continuera dans 15 jours x) No problem' :p]

    Lorsqu'il commença à bouger en lui, Sai se sentit submergé par une vague de sensations incomparables au autres fois. Chaque fois que ce pieux si dur entrait en lui un petit gémissement sortait de sa bouche sans qu'il puisse le retenir. Il mis son avant-bras sur sa bouche pour étouffer les sons mais rien n'y faisait. Il regardait Akito droit dans les yeux en faisant parfois un détour sur la zone active de son corps. Ses jambes encore serrée contre l'autre corps si chaud étaient parcourues de spasmes incontrôlables. Lorsqu'il se retira complétement de lui, son cœur rata un battement. L'interruption si soudaine d'un plaisir si intense lui arracha un petit couinement bestiale. Pourquoi arrêtait-il ? Il se sentait si bien pourtant !

    Quand il fut retourné, à quatre pattes et que l'action recommença, il se sentit revivre. La pénétration brusque et indélicate fit monter en lui une sorte de réaction semblable à celles après absorption de drogue. Il se sentait plus animal que jamais à cause de la position mais surtout à cause de la réaction de son corps. Il en voulait plus, il en demandait plus ! Ses quatre "pattes" tremblaient sous le coup violent de leur deux corps se rencontrant. Son dos se cambra automatiquement tel celui d'un chat satisfait, ses muscles tous tendus tel des ressort, voir encore plus tendu pour sa partie intime. Celle-ci ne cessait de réagir de plus en plus violemment. Plus les chocs du bassin d'Akito accéléraient, plus elle se tendait et grossissait. Elle aussi en voulait plus visiblement. Cependant ces muscles tendu commençait à lui faire mal à cause de l'effort prolongé. La vieillesse ? C'est pourquoi quand son compagnon ralentit il dut bien content de pouvoir se reposer un peu. Il n'avait rien fait, mais il était essoufflé comme pas deux. Il tourna la tête et regarda d'un œil en coin, trop fatiguer pour se retourner plus, le super-homme qui était capable de le faire monter aussi haut, dépassant de loin le septième ciel. Leur têtes étaient proches, se touchaient presque. Son œil avait un éclat pervers et son souffle chaud partait directement sur le visage d'Akito.


  • Si tu ne t'étais pas arrêté je serais devenu malsain dû à un surplus d'excitation de mes cellules nerveuses !


    Ces mots pouvaient ressembler à une blague accompagnés de son petit sourire en coin, mais c'était vrai. Il allait devenir esclave du plaisir. Mais ce sentiment allait plus loin. Esclave de son corps, du corps d'Akito qui lui procurait tant de plaisir brute. Une véritable drogue ce musicien !
    Il ne voulait pas venir trop vite alors il arrêta la main du jeune homme pour laisser à sa partie le temps de se calmer un peu. Écourter ce moment si torride l'attristerait vraiment beaucoup ! Du reste voulait-il que ce moment ne s'arrête jamais.


  • Héhé, et toi que dis-tu du photographe ? Tu veux signer un contrat ? Moi je signe tout de suite ! Attention je pourrais bien devenir accro à toi petite drogue ♥


    Sai espérait qu'Akito ressentait la même chose. Leur session jambes en l'air allait devoir se terminer un moment ou un autres, malheureusement. Et il espérait bien que ce moment ne serait pas unique ... Mais il ne pouvait pas en demander trop à un inconnu, il en avait déjà demandé tant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxsaelyaxx.deviantart.com/
avatar ✄Want to get Raped?♂

Messages : 85
Date d'inscription : 19/04/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste voyons!
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Dim 26 Juin - 15:02

Akito était lessivé et en même temps surexciter, a bout de souffle et en même temps ardent... Il ne savait plus ou donner de la tête. Il était submergé d'une tonne de pensée telle que "Encore, plus vite, plus fort, tendrement, pleins de baisers, des frissons, une étreinte..." tout se bousculait et c'était plutôt agréable de se sentir aux prises avec tant de bons sentiments, pour changer disons. Quand le photographe lui fit ôter sa main de sa partie intime il compris qu'il fallait laisser le temps aux choses de se remettre, il opta donc pour un baiser furtif sur les lèvres de celui ci. Tout sur cet homme et en cet homme était doux, tendre, sa peau, ses lèvres, l'intérieur de lui même, sa voix ses gestes...Il était apaisant pour lui qui était de nature colérique. Sai le regardait non sans cette lueur perverse qui susurre "Prends moi encore". Seulement la, il était exténué. C'est alors que Sai lui répondit, lui proposant un contrat, c'était une blague évidemment pour laquelle Akito ne manquerait d’imagination. Il alla fouiller les poche de son pantalon, tombé au combat environ une heure plus tôt, et en sortit un stylo, il s’approcha de Sai et dit en souriant:

-Je signe pour le photographe sans hésiter. Je pactise avec ton corps tout entier!

Sur ce, il dédicaça les pectoraux de son partenaire puis lui tendit le stylo.

-Il faut que tu signes le contrat toi aussi.

Puis pendant que ce dernier lui dédicaçais la peau il dit d'un ton nonchalant et léger comme si de rien de rien n'était

-Tu sais si tu veux te montrer, y'a pas de soucis...Je dois avoir une paire de menotte sur mon jean.

Il lui fit un clin d’œil en lui tirant la langue, prenant un air moqueur, mais il esperait tout de même que le photographe mordrai à l'hameçon, après tout lui aussi voulait qu'on s'amuse avec lui, si il était vraiment une drogue il lui sauterais dessus sans hésiter.

[C'est très court désolé, je n'ai pas vraiment le temps de finir!! ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 26
Camp dans la Bataille : Yaoiste

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Mer 29 Juin - 9:20

    Lorsqu'il signa sur la peau de son partenaire, Sai signait pour tout. Pour son corps, pour sa vivacité, pour le bien qu'il lui procurait, enfin pour tout. Il aimait tout ce qui ce passait depuis le moment où il avait entendu le bruit dans la salle et décidé d'entrer. Il accompagna sa signature d'une petite marque de morsure qu'il n'avait pu s'empêcher de retenir. Il trouva que sa peau avait un petit goût appétissant, un peu comme quand on goûte quelque chose et qu'après on en veut plus, comme un drogue. Il avait bien compris qu'il fallait une pose pour le bassiste mais malgré lui son corps criait famine. Le frisson qui parcourait son corps redoublait d'effort; sa langue était attirée comme un aimant par le corps d'Akito; se bras voulait l'étreindre et ses jambe l'enlacer; son intérieur se sentait seul sans les va et viens rapide et ardents du petit Akito. En bref il le voulait encore plus qu'avant. Mais il avait dit pause, alors pause il ferait.


  • Je t'ai marqué, je te garde. Je pense que cette première séance photo était assez concluante quant à notre bonne collaboration pour l'avenir hé hé.


    Quand il lui proposa de lui passer les menottes, de nouveau plein d'image plus perverses les unes que les autres défilèrent dans son esprit. Il pourrait y avoir un certain piment en plus qu'il était sûr d'apprécier. Cependant il était inquiet, ils étaient toujours dans la salle de musique. Certes il ne voulait pas que cela finisse, mais il n'y avait paas de verrou sur la porte et le temps qu'il passaient à l'intérieur défilait. Malgré tout quelqu'un finirait par venir, après tout s'il y avait une sale de musique ici, ce n'était pas pour rien ! Donc Sai hésita ...


  • Est-ce réellement prudent ? Je veux dire, si quelqu'un entre pendant que l'un de nous est menotté et tout, ... enfin ut vois la scène !


    Il n'avait pas envie de réfléchir aux conséquences de leurs actes. Il voulait savourer le plaisir intense qu'il avait eu avant qu'Akito ne s'arrête. Mais comment puisque celui-ci était épuisé ? Épuisé, en tout cas pas une certaine partie de son corps... Sai avait envie de le toucher encore plus, de lui sauter dessus à l'instant même. Il commença à penser que son excitation durerait toute la journée si c'était avec ce garçon... Là c'était sûr que quelqu'un viendrait les interrompre. Peut-être pourrait-il continuer, après cet acte, dans un lieu plus sûr ? Sa chambre ? Celle d'Akito ? Autre part ? Avant tout, il fallait qu'il termine leur acte premier car il lui serait impossible de marcher à travers la pension dans un jean, avec la trique qu'il avait là ...


  • Je suis à ton entière disposition, et je ferais ce qu'il te plaira. Mais après il faudra penser à quitter cette pièce ...


    A genoux devant Akito, ardent de plaisir, il vint lui mordiller le bas du ventre, impatient d'entendre ses prochaines décisions.


[Ne t'inquiète pas même si c'est court :) Le principal c'est que tu ai répondu :p]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxsaelyaxx.deviantart.com/
avatar ✄Want to get Raped?♂

Messages : 85
Date d'inscription : 19/04/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste voyons!
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Jeu 30 Juin - 14:14

Hummmm…intéressant Sai n’avait pas dit non à la proposition perverse que lui faisait Akito. Pourtant elle était perverse, c’était même plus, c’était de l’obscénité gratuite. Il ne prenait pas de gants quand il s’agissait de sexe, il était cru, car il était persuadé que c’était le seul moyen d’arriver à ses fins, de se rassasier, en bref de prendre son pied. Il fallait savoir être direct et savoir surtout ce qu’on voulait, on ne parvenait à rien avec des bafouilles, des rougissements et toutes ces autres choses que le bassiste détestait, car il lui arrivait de se comporter ainsi dans la vie, en dehors des rapports sexuels, comme ça avait été le cas quand il rencontra Sai. C’était son moment à lui, la séduction, puis la possession jusqu’à épuisement, il n’avait que ça et la musique pour se donner à fond, perdre pied. Dépravé oui on peut dire sa comme ça, Akito était un dépravé mais qui cachait très bien son jeu. Pendant qu’Akito se perdait en pensée sur le sexe et sa façon de l’aborder, Sai fit par de ses craintes concernant la salle de musique. Il était vrai qu’ils y étaient à présent depuis un moment et que quelqu’un viendrait à les surprendre d’une minute à l’autre. C’était logique.

-Je vois surtout que cet endroit et celui ou je t’ai rencontré, il réunit alors mes deux passions. Je ne veux pas partir d’ici, pas avant d’en avoir totalement fini avec cet instant…

Il tourna un regard plutôt triste vers la porte qui était restée ouverte tout ce temps. C’est vrai que quelqu’un pouvait surgir à un moment ou à un autre, peut être même la gérante de la pension, mais en même temps il y avait ce jeune homme, là, à ses coté, frémissant de plaisir et de crainte à la fois. C’est alors qu’il se releva s’approcha d’une des grandes fenêtres et la contempla un instant, il l’étudia plutôt. Puis il se baissa, ramassa son pantalon, prit la paire de menotte et la jeta à Sai non sans un regard sadique au passage. Il attrapa ensuite le gigantesque rideau qui ornait la fenêtre et tira dessus brutalement, d’un coup sec. La tringle valsa, les anneaux virevoltèrent, et enfin le grand rideau leur retombèrent dessus, comme un voile. Il se colla de nouveau au corps de Sai avant de dire les mots suivants :

-Voila qui devrait nous faire gagner du temps en cas de "découverte en position scabreuse."

Puis il prit les menottes, et les fixa aux poignets fins de son photographe. Il lui embrassa les mains, les bras, les épaules avant de descendre sur son torse et de se retrouver à nouveau, en phase avec la partie de son anatomie qu’il convoitait.

-Te voir ainsi me redonnes des forces, mais à mon avis aussi on a assez profité de cet endroit alors si tu ne veux pas qu’on nous surprenne, tu devrais faire gaffe à ne pas attirer l’attention si tu vois ce que je veux dire.

Sur ce, il commença les va et viens, ne manquant pas de faire frotter sa langue sur toute la longueur de la trique de son partenaire, il espérait bien que celui-ci ne pourrait pas se retenir de gémir, et peut être même par pur défi, espérait il qu’on les trouvent là tout les deux. Il serait fier de se montrer aux prises avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 26
Camp dans la Bataille : Yaoiste

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Ven 1 Juil - 9:57

    Ce qu'avait dit Akito était bien vrai, cet endroit avait vu leur première, et sans doutes pas dernière, réunion corporelle et passionnelle. Il s'y sentait bien, comme s'il y avait vécu toute sa vie. Un sorte de cocon qui le gardait ardent à l'intérieur, le protégeant et empêchant sa passion de redescendre. Cependant un cocon qui peut s'ouvrir à n'importe qu'elle moment n'est pas ce qu'il y a de mieux. Il y avait de grande chance que sa petite chenille ne se soit pas calmée quand cela arriverait... A vrai dire, malgré ses inquiétudes, son attirance physique pour le bassiste surpassait tout cela. Il voulait plus et tout de suite, même s'il devait être découvert. Ce qu'il voulait c'était ressentir encore une fois la passion de son compagnon à travers son corps, comme ce qu'il se passait depuis qu'ils s'étaient mutuellement sauté dessus. Le fait d'être couvert par le rideau lui fit un certain effet. Le rideau étant mou, pour pouvoir voir Akito ils devaient se serrer de près. Quand ce dernier lui passa les menotte un assaut pervers s'empara de Sai, les poignets liés il ne pouvait plus rien faire. Il était ainsi exposé entièrement, chaque partie de lui offerte sur un plateau au bassiste.


  • Faire attention ?


    Sai ne réfléchissait plus, il ne pensait qu'au contact de sa peau brûlante d'envie avec ses lèvres passionnées. Elle passèrent le long de son corps le faisant se cambrer par saccade, accompagné de frisson et d'un soupir d'aise. Soupir qui se changea rapidement en gémissement lorsque cette chaleur et ses lèvres engouffrèrent sa partie intime entièrement. Là il se sentit fondre. Sa bouche était encore plus chaude que précédemment ou quoi ?! Il sentit un contact humide, celui de la langue du jeune homme parcourant toute la longueur de sa trique. Ses gémissement redoublèrent, proportionnellement au va et vient. Puis il se remémora la phrase du bassiste "Faire attention" et tilta. En effet s'il continuait à gémir ainsi il allait rameuter toute la pension. Le chercha comment arrêter ses gémissement, puis opta pour la solution la plus simple. Il mordit son bras, la tête tournée, étouffant ainsi toutes sortes de bruit gênants. La crispation de ses muscles devint plus intense, il ne pouvait plus les contrôler. Ses hanches commencèrent à bouger d'elles-mêmes, accompagnant les va et vient, demandant plus.
    Il relâcha son bras quelques instant et regarda Akito dans les yeux, l'éclat pervers toujours présent, un peu de salive éparpillée sur ses lèvres à cause de ses efforts pour rester silencieux, et laissa ses mot sortir dans un gémissement intense :


  • Encore... Donne moi encore plus de ta passion Akito, viens en moi !


    La langue passa sur un point sensible et un nouveau gémissement retentit, ce qui fit que Sai remordit son bras aussi vite que possible là où la marque de ses dent était visible. Il voulait Akito en lui, il le désirait de tout son être peut-être même encore plus qu'avant. Il espérait bien que celui-ci le pénètrerait comme précédemment, il ne se lasserait sans doute jamais de la sensation de ce pieu entrant en lui avec tant de vigueur ... Il la voulait encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxsaelyaxx.deviantart.com/
avatar ✄Want to get Raped?♂

Messages : 85
Date d'inscription : 19/04/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste voyons!
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Ven 3 Fév - 10:35

Sai était la frémissant de plaisir, Akito pouvais sentir sa peau devenir moite, brulante au contact de la sienne. Il s'arrêta après les derniers mots de son amant, il en voulait plus? Il suffisait de demander. Cela intensifier son désir de l'entendre supplier ainsi, supplier pour qu'il pénètre en lui. Le jeune homme au cheveux rouge n'avait dès lors qu'une seule envie, celle de le retourner brusquement pour s'infiltrer violemment au dit endroit... Mais cela lui arracherai sûrement un cri de douleur et il était trop mignon pour qu'Akito le fassent souffrir de la sorte, il irai donc en douceur, délicatement, refrénant ce désir brulant qui saisissait tout son corps et surtout le bas il faut dire... Il décolla donc ses lèvres de Sai, et remonta son visage jusqu'au sien, une fois son visage en face du sien, il lui tira la langue sensuellement, dévoilant ainsi son piercing.

-Alors tu n'avais jamais essayer avec un piercing? Pas mal hein?

Puis il saisit le visage de son partenaire dans ses mains et commença à l'embrasser, il lui dévorait les lèvres et caressait sa langue comme il venait de la faire avec son engin un peu plus bas. il caressa ses cheveux argentés, colla son bassin à celui du photographe, passait sa langue sur son lobe, il n'en pouvait plus! Son odeur, son toucher, tout ne faisait qu'augmentait son désir qui atteignait le paroxysme. il se hissa à son oreille et murmura enfin :

-Je vais y aller en douceur, mais si tu veux que je suis plus "virulent" tu n'a qu'un mot à dire.

Sur ces mots il commença à retourner le photographe avec une délicatesse extrême, ce qui n'était pas dans ses habitude, mais il avait comme peur de la casser soudain. une fois dans la position adaptée, le bassiste prit soin d'effectuer quelque caresse afin de détendre Sai et que le travail soit moins ardu. D'une main il jouait avec son membre et de l'autre il caressait lui le dos, faisant glisser ses ongles formant des arabesques rougeâtres sur sa peau de lait. Puis quand il jugea le moment opportun il commença à s'appuyer contre Sai et à entreprendre la pénétration. Lentement il gagnait millimètre sur millimètre. Sentant son corps se raidir à chaque poussée. Chaque seconde lui paraissait plus douces et extatique jusqu'au moment où il parvient à s'enfoncer totalement, moment au quel il ne pu retenir un râle de plaisir.

-ça va toi?

En attendant la réponse il se pencha et embrassa le dos de sa conquête, il n'en revenait pas de trouver encore de telle perfections si proche de lui, dans des endroits inattendus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 26
Camp dans la Bataille : Yaoiste

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Sam 4 Fév - 12:34

    Sa chair bouillonnait d'envie, le moindre contact lui arrachait un gémissement, sa sensibilité tactile atteignait un record jamais vu auparavant. Quand les ongles du bassiste touchèrent son dos il ne pu retenir les convulsion de son bas-ventre, ne désirant qu'une seule et unique chose pouvoir enfin libérer ce désir trop longtemps resté caché. Aussi lorsqu'il sentit le bassin d'Akito se coller contre lui et le pieu qui l'avait précédemment pénétré, ses mains se crispèrent au sol dans l'attente du moment désiré.
    Pour ne pas lui faire mal son amant avait décidé d'y aller doucement, il sentit donc chaque millimètre, chaque infime partie du membre qui le faisait tant de bien, pénétrer en son endroit le plus sensible. La pénétration rapide faisait mal, mais la pénétration lente était tellement stimulante qu'il du se mordre la lèvre pour éviter de gémir. Une fois entièrement à l'intérieur il s'arrêta ce qui provoqua en lui une envie irrésistible de bouger de lui-même son bassin pour commencer l'acte, ce qu'il fit d'ailleurs juste après lui avoir répondu.


  • Ne t'ai-je pas déjà dis que tu pouvais faire tout ce que tout voulais de moi ? Comment veux-tu qu'un acte qui nous procure tant de plaisir à tous les deux puisse être douloureux ?


    Ces mouvement de bassin ressemblaient à ceux d'un chien qui attends sa pâtée. Il était beaucoup trop excité pour espérer faire des mouvement précis mais le pieu avait bouger légèrement, et c'était tout ce qu'il demandait : qu'il bouge. Un feu d'artifice de sensation le remplir alors, d'une part son cerveau continuait de se poser les questions essentielles : va-t-on recommencer après dans un lieu plus propice à l'intimité ? Va-t-il pouvoir continuer de ressentir tant de plaisir, à rester avec le bassiste, à avoir une sorte de relation privilégiée avec lui ? Tout cela le comblerait à un point inimaginable pour un simple petit photographe. Ils avaient signé le contrat tout les deux, cela signifiait que lui-même s'offrait au jeune homme corps et âme, et il espérait bien qu'il le submergerait encore et encore, jusqu'à ce qu'il s'évanouisse. Mais d'une autre part le plaisir qu'il ressentait était tellement grand qu'il se sentait fiévreux, ses pensées devenaient incohérentes et tout ce qui importait alors était de se scotcher à lui, de rester comme ceci à tout jamais. Leur deux corps brûlants l'un contre l'autre, emboités l'un en l'autre, envahis par tant de désirs incontrôlable ... il allait défaillir.


  • Le piercing est vraiment génial, les sensation n'en sont que décuplées ♥ Ravage moi jusqu'à ce que je ne puisse plus tenir debout sans m'appuyer sur toi !


    Ses paroles étaient salaces et perverses, ce qui n'était pas sa personnalité qu'il montrait à tout le monde. Mais là il se sentait fusionner avec Akito, il ne voulait rien lui cacher et même plus, se fondre en lui. Ou plutôt l'inverse, le sentir pénétrer en lui dans tous les sens du terme cette fois ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxsaelyaxx.deviantart.com/
avatar ✄Want to get Raped?♂

Messages : 85
Date d'inscription : 19/04/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste voyons!
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Mer 8 Fév - 7:10

Sai avait donné le signal de départ, Akito n'avait plus qu'à faire mouche. Il hésita un quart de seconde tout de même, envisagea la scène puis sentant Sai remuer de plus en plus, il se dit que se serait vraiment du gâchis de ne pas profiter, et sadique de le faire languir. Le jeune homme empoigna alors fermement les hanches bien dessinée du photographe et commença à donner un violent coup de hanche, puis un autre et ainsi de suite. Il se changeai peu à peu en bête sauvage, ne pouvant plus contrôler ses mouvements de bassin, il sentait le désir et la fièvre éclater en lui. La frénésie semblait ne plus pouvoir s'arrêter c'était si bon, si intense qu'il enfonça ses ongles dans la chair de son amant. Il n'avait plus du tu tout peur de la blesser et même au contraire esperait bien lui faire ressentir un peu de douleur, il était comme ça et ne se referait pas à son âge! Puis une fois qu'il en eût assez de cette position, il fit basculer son partenaire sur le dos et reprit les va et viens pendant cinq minute avant de s'arrêter et de répliquer à bout de souffle:

-Alors satisfait? Je te violente assez bien?

Puis ne pouvant attendre la réponse trop longtemps il recommença à bouger les hanches, cette position semblait même meilleure, ou peut être était ce le fait de s'être arrêté un instant? En tout cas il savourait pleinement chaque seconde passée en fusion avec le corps de Sai. Il ne voulait pas que ça s'arrête et continua ainsi un bon moment avant de s'avouer vaincu... Mais ce n'était pas vraiment une défaite car l'extase qu'il dégagea cet instant était semblable à nul autre auparavant, il se était au summum du plaisir et sentait ensuite tout son corps se détendre et il se laissa tomber sur le torse de Sai, à bout de souffle mais toujours en lui. Il se lova un instant contre son torse chaud, la tête à l'extrémité de son cou où il pouvait sentir son odeur, sa délicieuse odeur... Il commença à l'embrasser et se faisant, il sentait son énergie revenir ainsi que sa "vigueur", il aurait pu recommencer si il n'avait entendu un bruit vague dans le couloir. Il se résigna, il ne fallait pas tenter le diable.

-Tu vois, personne ne nous à surpris en fin de compte! Mais je serais d'avis de décamper avant que quelqu'un ne rapplique. J'ai une bouteille dans ma chambre, si tu veux on va la chercher et on se pose quelque part ok?

Il était redevenu calme et serein, défoulé sans doute. Il plongea son regard dans celui de Sai en attente de sa réponse. Ils étaient toujours cachés sous le rideau d'ailleurs, et se rhabiller dans ces conditions ne serait pas une mince, il n'apercevait pas le moindre de ses vêtements où ceux de Sai, ni sa basse ou l'appareil photo mais qu'importe!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 59
Date d'inscription : 29/05/2011
Age : 26
Camp dans la Bataille : Yaoiste

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    Mer 8 Fév - 20:40

    Quand le bassiste reprit ses coups de hanche brutaux une vague d'électricité parcouru tout son dos. Etait-il déjà devenu accro pour que seulement quelques instant de repos lui aient parut si long ? Toujours était-il que le sentir bouger à nouveau le plongea tout simplement en extase. Ce sentiment d'être prit par son amant, la chaleur qui s'en dégageait, à chaque nouvelle pénétration la sensation devenait plus intense. Quand Akito le retourna Sai eu un élan et le serra fort dans ses bras. Non pas un câlin de tendresse mais un câlin sensuel. Leurs corps étaient tous les deux moites et le toucher qui en découlait était fantastique. Ses bras étaient enroulé autour de son cou; son ventre légèrement décollé du sien et le contact se faisait à chaque mouvement du musicien; sa partie la plus sensible battait l'air d'un rytme assuré, son extrémité venant rencontrer par moment le bas ventre bouillant de chaleur de l'amant en furie. Et summum, leur visages étaient proches l'un de l'autre, leur souffle se rencontrait à mi chemin, le 7ième étage de la 7ième terrasse du 7ième nuage du 7ième ciel.


  • Je suis monté au paradis dans les bras d'un petit diable ~♪


    Quand l'acte arriva à son terme, Sai perdit momentanément le sens de la réalité, son esprit planait à cause de la sur-dose d'excitation que son corps venait de recevoir. Pourtant Akito était resté en lui et ce n'était pas pour lui déplaire, à vrai dire là où ils étaient la forte odeur de leurs ébat ne s'évanouissait pas et agissait comme un aphrodisiaque. Mais le plus sage était de partir ... Aussi quand il entendit la proposition d'aller autre part ensemble le photographe était nettement plus que ravi. Il resta encore un moment comme ça, bien au chaud lové contre son compagnon, puis se releva en soulevant le rideau pour retrouver de l'air plus sain et la vision de leurs affaires éparpillées de-ci de-là dans la pièce. Mais il retrouva aussi la vue du corps magnifiquement bien sculpté de son modèle adoré, ce qui l'excita de nouveau. Pour fuir la nouvelle vague d'envie il détourna son regard, avec difficulté, et alla remettre ses habits. Une fois prêts à partir, Sai reposa le rideau et sa tringle vers la fenêtre, entre-ouvrit la porte pour voir si la voie était libre, puis laissa le jeune homme passer devant.


  • Très cher collègue, je vous suis. Cette séance fut décidément la plus instructive de toute ! ♥


    Il sortit dans le couloir à sa suite, pressé de retrouver un endroit où ils seraient seuls de nouveau. Son appareil photo était soigneusement rangé dans son sac et il prit soin de ne pas regarder les photos qu'il avait prit car il savait pertinemment que son membre se réanimerait brutalement, ce qui serait vraiment problématique pour passer inaperçu à travers la pension ... Il accéléra alors le pas pour se rapprocher d'Akito, de peur de le perdre de vue maintenant qu'ils n'étaient plus fusionnés ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xxsaelyaxx.deviantart.com/
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Play with me man ! [pv Akito Komura]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Play with me man ! [pv Akito Komura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit