T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les bonbons ou un câlin ! èwé [Justine B.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar&&. PK-ien Confirmé !
||T'as toujours pas coulé ? ♥

Messages : 35
Date d'inscription : 21/04/2011
Age : 23
Camp dans la Bataille : Tutti ! ~

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro convaincu(e).
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Les bonbons ou un câlin ! èwé [Justine B.]   Ven 5 Aoû - 10:53

    Ah ~ Se prélasser après un dur labeur est une chose appréciée de tous, mais pour une feignasse de l'envergure d'Ada, c'est le moment béni de la journée. Cette dernière était littéralement étalée sur la volée de marches offrant l'accès à une porte de service, faisant fi des regards des passants qui fixaient son uniforme, qu'elle n'avait pas pris la peine de retirer. Elle s'étira tel un félin en poussant un soupir d'aise, bien contente de voir son service se terminer avec le départ des derniers clients, quelques minutes auparavant. Non pas que l'emploi de serveuse - à mi-temps de plus - soit une tâche harassante, mais comme dit plus haut, pour la feignante qu'était notre italienne, tout ce qui n'entrait pas dans la catégorie de ses petits plaisirs - c'est-à-dire manger, dormir, dessiner et s'accrocher aux basques de ses proches - relevait du plus grand effort. Eh oui, je suis au regret de nous annoncer qu'il existe bien une personne qui trouve fatiguant de s'affairer dans une salle de restaurant pour apporter toutes sortes de spécialités italiennes aux clients qui les ont commandées durant seulement trois heures par jour.

    Ada étouffa un bâillement et sortit un bonbon de sa poche, qu'elle glissa dans sa bouche avec délectation. Après quelques instants, elle se pencha afin de retirer le pansement qui s'étalait sur son genou gauche, recouvrant sa dernière plaie qui devait d'ailleurs s'être résorbée. L'italienne en profita ensuite pour tâter douloureusement le haut de son mollet droit : la chaleur ambiante chauffait le métal de sa prothèse, ce qui causait une désagréable sensation de brûlure vis-à-vis de la chair en contact avec son membre métallique. Ada poussa un léger soupir et plongea la main dans sa poche dans l'optique d'y pêcher un nouveau bonbon. Ses doigts ne frôlèrent que du tissu, et l'italienne constata avec un hoquet de surprise qu'il ne lui restait plus aucune sucrerie. Problème. La journée s'annonçait mal sans sa dose de glucose quotidienne ... Ada se mordit la lèvre inférieure, en quête d'un moyen de remédier à ce manque de bonbons. Moyen qu'elle ne trouva pas d'ailleurs, car associer les mots idiote et réfléchir revenait à constituer quelque chose d'aussi improbable - et immangeable - qu'un mélange pain d'épice/mayonnaise. C'est alors qu'une jeune demoiselle entra dans le champ de vision de l'italienne. De longs cheveux bruns, de grands yeux couleur améthyste, et une petite bouille tout aussi renfrognée qu'adorable. Le détail qui fit briller les yeux d'Ada était surtout que dans les mains de la jeune fille se trouvait un paquet de bonbons. Alors elle fit ce tout accro à la nicotine en manque de cigarettes ferait en voyant passer un paquet de tabac. Sauf qu'une idiote hyperaffective comme Ada ne demande pas les choses normalement, non ; elle les braque littéralement à coups de câlins. C'est donc en moins de temps qu'il ne faut pour le dire que cette pauvre demoiselle et son paquet de friandises qui n'avaient tous deux rien demandé se retrouvèrent avec une idiote accrochée sur le dos. Celle-ci, un sourire béat aux lèvres, chantonna avec son petit accent italien :

    - Je peux en avoir s'il te plaiiiiiiit ? ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar &&. News' Crazy
||Bienvenue à Kohime

Messages : 16
Date d'inscription : 17/04/2011
Age : 23
Camp dans la Bataille : Yaoiste.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro convaincu(e).
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Les bonbons ou un câlin ! èwé [Justine B.]   Dim 7 Aoû - 15:57

Soleil radieux. Monde à perte de vue. Paquets de bonbons en main. Tu étais prête à sortir faire une petite balade pour décompresser un peu de l'Université. Oui non, en fait, c'était normal le paquet de bonbons, la petite fille que tu es n'a pas eu sa dose hier, il fallait rattraper ça aujourd'hui. Donc, un paquet entier, rien que pour toi, c'est pas mal quoi. Le problème, comme tous les fin d'après-midi, il y avait beaucoup de monde. Entre les piétons sans cervelles et les voitures qui se croient dans Need for Speed, c'était pas gagner de bouger tranquillement. Faut dire, au début, c'était qu'une balade pour oublier que la période des examens arrivait assez rapidement et qu'en plus tu n'avais rien révisé. Mais là. Là. Comment tu faisais pour oublier avec ces gens et leurs bouquins contre leur nez ? Non mais ils pourraient au moins regarder où ils vont non, ces imbéciles ? Tu aurais dû prendre un taxi et te balader en voiture, ça aurait été mieux et plus confortable. Oui mais en fait, en voyant les taxis bloqués par le trafic plus que lent, tu faisais volte-face pour prendre un chemin moins encombré de monde. Du coup, tu te retrouvais sur la rue des restaurants en tout genre. Bah oui, en tant que petite fille pourrie gâtée qui avait tout ce dont tu voulais, tu étais déjà venue manger un bout ici avec des amis de l'université. Ça allait à un petit fast food étranger aux restaurants un peu plus chers qui n'ouvraient que la nuit pour ceux qui, de part leur porte-monnaie, ne faisaient pas partit du commun des mortels. Mais voilà, même dans ce genre de rue tu n'étais pas à l’abri d'une éventuelle attaque de martiens / de terroristes ou encore d'étudiants déguisé en nounours pour gagner de l'argent de poche -tu as toujours rigolé à ce genre de choses d'ailleurs. Oui parce que d'un coup, tu sentais quelque chose collé de toi, plus grande, ça c'est sûr. Puis un truc, un courant d'air passait par ton oreille pour en sortir par l'autre. Mais tu avais très bien entendu. Et la réponse ne tarda franchement pas.
    « Non. »
Voilà, c'était au moins ça de fait. Tu ne partageais pas ou très rarement. Cette fille d'ailleurs, était un peu lourde pour tes pauvres épaules. Du coup, très rapidement, tu te détacha d'elle, avançant encore un peu, plongeant une main dans ton paquet pour en ressortir des crocodiles en gélatine. Les bonbons chez Justine, c'est sacré, on y touche pas, sauf si on est un tout petit enfant. Mais même dans ces cas là tu n'en donnerais pas, les enfants s'étouffent trop souvent avec ce genre de machins. Alors voilà, tu n'en donneras pas à cette euh. Cette girafe ? Comparé à toi, oui, s'en est quand même une. Toute personne faisant au moins six centimètres de plus que ta petite personne était considérée comme girafe. Mais passons.
    « Pourquoi tu ne vas pas en acheter toi-même ? »
C'était logique pour toi qui as toujours une somme astronomiquement pas portable autrement qu'en chèques et carte bleu dans ton sac, tes poches ou ton soutient-gorge. C'était logique pour toi que quelqu'un qui est avec un uniforme ait un peu d'argent sur elle. Un paquet de bonbons, c'était pas un lingot d'or. C'était que quelques centaines de yens. Donc pas besoin d'en quémander comme une pauvre dans la rue. Surtout à toi, Justine Bennett quoi.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les bonbons ou un câlin ! èwé [Justine B.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit