T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Oh. Une carotte. ò_ô [ FINIIIIE \o/ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar&&. PK-ien Confirmé !
||T'as toujours pas coulé ? ♥

Messages : 35
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 25
Camp dans la Bataille : Yaoiiiiiste ! \èoé/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) Autoreverse.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Oh. Une carotte. ò_ô [ FINIIIIE o/ ]   Ven 12 Aoû - 2:47

    ••• Dossier d'inscription
    ••• à la Pension Kohime

    © Scotland
      • Nom : MacGavel
      • Prénoms : Travis (à prononcer [trévis] et non pas [travis]. Il a horreur de ça.)
      • Âge & Date de Naissance : 11 mars 1993.
      • Nationalité : Écossaise.
      • Orientation sexuelle : Homosexuel.
      • Profession : Étudiant.

• Raisons pour lesquelles vous venez habiter à la pension : Travis est venu habiter à la pension tout simplement parce qu'il a fuit la France.

• Description Physique : 0]En 08 Lignes Minimum ]

« Beurk, un roux ! » C'est ce que la plus part d'entre vous ont sûrement du se dire. Et bien... oui ! Il est roux ! Et extrêmement fier ! Enfin... j'exagère beaucoup. Parce qu'en fait, la couleur de ses cheveux, il s'en fiche pas mal. Tout comme de ce que pensent les humains qui l'entourent sur son physique en général. De toute manière, il n'a pas à ce plaindre non plus. Avec son mètre quatre-vingt trois, il peut se permettre de regarder les gens de plus ou moins haut. Et puis si jamais quelqu'un commence à titiller ses nerfs, sa musculature assez développée peut en faire taire quelques uns. Enfin, après ça dépend hein. Parce que s'il se retrouve en face d'un gorille de quatre mètres de haut et de cent-trente six kilogrammes de muscles... il risque de se faire tout petit et de ne pas avoir d'ennuis. Mais bien sur, je ne vais pas m'éterniser sur sa taille et ses muscles. Il y a plus intéressant tout de même !

Je vais aborder un sujet qui me tiens particulièrement à cœur : les yeux de Travis. Je les trouve magnifique ! Bon oui c'est vrai, ils ont juste un beau vert comme couleur. Et puis, ils sont assez... vides. Vides de tous sentiments, de toutes envies, de tous désirs... Il faut dire que Travis est toujours stone. Toujours en train de planer celui-la ! Et le jour où vous le trouvez clean, c'est qu'il est malade. C'est aussi simple que ça ! Travis aime consommer des substances illégales. Et ce, depuis... longtemps. Très longtemps. En plus, quand il fume – du tabac ou non – il a toujours ce réflexe de tordre son nez d'une manière bien à lui qui est assez... compliquée à expliquer ! Mais ce petit mouvement qu'il fait avec son petit nez tout droit et tout fin me fait littéralement craquer ! Je trouve ça vraiment mignon ! Euh oui pardon... Revenons au reste de Travis.

Si jamais vous avez l'occasion de n'être qu'à quelques centimètres de lui, regardez bien ses lèvres ! Enfin, pas trop non plus, ça pourrait lui donner de drôle d'envies ! Hem, donc oui, regardez ses lèvres. Et vous verrez par vous même que deux lignes parfaitement fines et gracieuses les composent. Par contre, essayer de la voir fermée est assez compliquée. Quand il ne fume pas quoi que ce soit, il parle. Ou baille. Il baille même souvent. En fait... les seuls moments où il a la bouche fermée, c'est qu'il dort. Et pour voir Travis dormir et bien... oui mais non en fait. C'est pas si compliqué que ça étant donné qu'il dort... tout le temps. Ou alors, très souvent si ça peut vous faire plaisir. Mais ça, j'en reparlerais dans sa mentalité.

Il faut savoir que la chose dont Travis s'occupe le plus, ce sont ses jambes. Oui, bizarre. D'autant plus pour un homme. Mais bon, chacun son tripe hein ? Oui bref. Travis aime ses jambes. Il les adule, les idolâtre, les... vous avez compris là, non ? Tant pis ! En fait, il faut savoir que ce jeune homme est imberbe. Donc il a les jambes aussi lissent que... bah... il les a lisse quoi. Et donc il est toujours en train de les badigeonner de crèmes hydratantes et tous ça tout ça ! Un peu comme son visage en fait... On dirait pas comme ça avec ses drôles de sourcils, mais chaque matin, il prend soin de son visage. Et sachez aussi que, malgré qu'il passe cinquante fois son peigne sur sa touffe, il a toujours 2 ou 3 épis qui se battent en duel sur son crâne ! Ça l'ennuie assez mais il n'a pas vraiment le choix !

Et maintenant, le dernier point. Comme je vous ai parlé de son corps et tout, je vais vous parler vite fait de son style vestimentaire !
En fait, Travis n'a pas de style vestimentaire... Bwahahah. Pourquoi ? Parce qu'il peut très bien mettre un jour un smoking et le lendemain un sarouel ! Ce mec peut tout mettre. Tout lui va bien. C'est comme ça chez lui ! Il a tellement était habitué à essayer toutes sortes de vêtements de grands couturiers étant petit que tout s'explique ! Bref !
Généralement, si vous le croisez, il sera surement habillé d'un simple jean cigarette ou slim. Avec un tee-shirt et des chaussures de skateurs. Et par dessus son tee-shirt, il aura toujours, mais alors tou-jours un gilet fin avec un colle en V. Quant aux couleurs, il essaye de bien les accorder. Par contre, elles seront toujours dans les tons pastels ou des couleurs plutôt... flash ! Voilà... c'est tout ce que je peux dire je pense. Je ne vois pas ce que je pourrais ajouter de plus ! ... AH SI ! Travis a un tatouage sur l'intérieur du poignet où est inscrit "gnéis". Ce tatouage lui est très cher... Et puis, il a plusieurs piercings à l'oreille gauche et un autre sur sa hanche droite et sa hanche gauche. Mais chut ! Il ne faut pas le dire !

• Description Morale : 0]En 08 Lignes Minimum ]

« Casse toi et laisse moi dormir bordel. » Voilà une des phrases fétiches de Travis. En fait, au début, j'ai assez hésité à choisir son groupe. Soit Fuck Off soit Hey ! You're Crazy !? Parce qu'à première vue, le rouquin se fout de tout. Allez lui dire que quelqu'un est mort, il haussera seulement les épaules et vous demandera en quoi c'est important pour venir le déranger. Enfin, ceci n'est qu'un exemple parmi tant d'autre. Non mais franchement, tant que ça ne touche pas sa propre personne, son père, sa mère, sa sœur ou son âme-sœur, il n'en a strictement rien à foutre pour rester poli ! De plus, quand on le voit, la première chose que l'on perçoit, c'est qu'il est complétement à l'ouest. Et pour cause ! Ce garçon – comme je l'ai cité plus haut – est trèèès souvent sous l'effet de la drogue (ou de l'alcool). Et lui, les produits illégaux, ça ne le fait pas délirer, au contraire, ça le rend encore plus mou que ça ! De toute manière, Travis, qu'il soit sous l'emprise de la drogue ou non, il est mou. Toujours mou. Trooop mou !

Mais en fait, j'ai voulu le mettre dans les Hey ! You're Crazy !? parce que, quand on voit Travis en train d'imiter un lapin bleu à plumes sur une table en train de danser la Macarena alors qu'il n'est pas spécialement bourré ou drogué... ça peut faire peur quand même ! C'est pas un Fuck Off qui va faire ça, non ? Donc voilà. Ne vous inquiétez pas si vous êtes avec lui et qu'à un moment où vous parlez sérieusement, il se met à gueuler des sons bizarres, ou de gueuler qu'il est un castor. Non, ne vous inquiétez pas. Vous finirez par avoir l'habitude.

Sinon, on pourrait penser que le roux est un salop bien fini à s'en foutre de la vie des autres, qu'il n'a pas spécialement de cœur et qu'il n'y a que sa personne qui compte. Bah en fait, c'est pas on pourrait penser... Parce que Travis est comme ça. C'est tout. Tant que vous ne faites pas partis de ses amis, il ferra son enculé (si je peux me permettre d'employer se mot).

En fait, j'ai pas spécialement envie de tout vous dire sur son caractère. Je prendrais beaucoup de plaisir à vous faire découvrir à quel point il peut être horrible avec les gens... ~

Mais il y a une chose que je dois absolument vous parlez avant de vous laisser lire son histoire. Travis peut être considéré comme malade mental. Enfin, c'est un bien grand mot. Il a juste une dégradation de sa stabilité mentale. Rien de très grave hein ! C'est juste que, par exemple, lorsqu'il est très énervé, il y a de très forte chance pour qu'il devienne violent (voire très violent) envers la personne qui l'a énervée ou alors, contre lui-même. La plupart du temps, il va juste se mutiler. Ou du moins, il va essayer de se faire saigner, voire se tuer. Mais rien de grave hein ! Ça ne lui arrive que très rarement. Enfin... pour ça, il faut encore qu'il ne soit pas drogué ou soûl...

Sinon, pour faire simple : Travis est fou. Et pour ça, il faut que vous soyez avec lui pour le constater ! Car voir une personne qui se met à courir complètement dénudée dans la rue, sous la pluie, c'est assez... bizarre.

• Votre histoire : 0] En 15 Lignes Minimum ]
« Richard, Kelly, je suis heureux de vous annoncer que votre petit garçon est en pleine santé ! »
La jeune femme, dont les cheveux de feux cachaient quelques bouts du visage dégoulinant d'effort, accrocha automatiquement un énorme sourire. Cela faisait environ 13 minutes et 34 secondes qu'elle venait de donner la vie à un petit garçon. Oui mais sauf qu'au moment où ce nouvel être venait d'atterrir dans les grosses mains ensanglantées du médecin, ce dernier eu besoin d'appeler en urgence des infirmières. Le bambin ne respirait toujours pas. Pour cause : lors de l'accouchement, le cordon ombilical avait étouffé le petit garçon. Mais heureusement que le médecin des MacGavel était très qualifié. En à peine dix minutes, il avait réussi à faire respirer le petit garçon.

« Trevis, je ne sais comment vous remerciez ! Vous avez sauvez notre fils. » Richard pleurait à chaudes larmes. En ce moment même, trop de chose se passait pour que sa neutralité d'Ambassadeur garde le dessus. Il n'y avait même pas un quart d'heure, il venait d'être père. Puis Dieu lui arracha la vie du fruit de ses entrailles. Et enfin, son héritier respira de nouveau. Il était de nouveau père. Pour lui, il n'y avait rien de plus beau.

Serrant la main de sa femme bien aimée, il plongea son regard profondément gris dans celui de son fils.
« Regarde Kelly comme notre fils est beau.
- Richard, je ne veut plus l'appeler Edwin. Je veux qu'il s'appelle Travis. »
La jeune rousse redressa la tête en direction du docteur. Celui-ci était en train de laisser échapper une larme de joie. C'était la première fois que quelqu'un donnait son prénom à sa progéniture grâce à ses prouesses.


***

« C'est... ma petite carotte ! »

Voilà. Cela fait maintenant cinq ans et six mois, depuis le 11 Mars 1993, que la petite fille tant attendue par ce petit garçon, qui est penché au dessus du berceau se trouvant dans la chambre de sa mère, est venue au monde. Le petit rouquin avait décidé qu'elle s'appellerait Lily. Et ce, depuis qu'il a trois ans. Il avait toujours dit à ses parents que le jour où il aurait une petite sœur – oui car depuis ses trois ans, il veut être grand frère et d'une petite fille, pas d'un petit garçon – elle aurait comme prénom, Lily. Alors Mr et Mrs MacGavel n'eurent pas spécialement le choix. De toute manière, ils n'auraient jamais contredit leur cher et tendre fils.

***


« Maman ! Travis m'a encore piqué mes parfums !
- Mon sucre, rend les parfums à ta sœur, s'il te plaît.
- Mais maman ! Si Lily n'a pas de parfums, elle ne sentira pas bon. Et comme ça, elle n'attirera aucun garçon ! »

Le jeune adolescent, maintenant âgé de 13 ans, était en train de courir autour de la grande table se trouvant dans la salle des banquets. Et derrière lui, à quelques mètres, se trouvait une agréable jeune fille. Ce soir, elle fêtait ses 8 ans avec sa famille et ses amis. Pour l'occasion, ses cheveux flottaient dans le vent, avec seulement deux petites nattes sur le côté qui se rejoignaient derrière sa tête, laissant ses boucles anglaises, spécialement faites pour la soirée, rebondir à chaque pas qu'elle effectuait ; sa robe de soie verte lui caressait tendrement les genoux lorsqu'elle courait après son frère, son col à quelques motifs de dentelle lui grattait le cou quand elle leva les bras pour sauter sur le dos de son aîné. Alors accrochée au dos de Travis, la petite perdue une de ses ballerines noires en satin. Sa mère, regardant la scène depuis un fauteuil qui trônait la salle, rigola tendrement en voyant ses deux petits amours se chamailler avec douceur. Kelly se leva alors, attrapa la chaussure manquante et se dirigea vers son fils, qui sautillait dans la salle avec sa petite sœur sur le dos. Alors qu'il imitait le cheval, la douce voix de sa mère résonna dans la pièce et lui ordonna avec gentillesse de venir vers elle pour qu'elle puisse chausser sa fille. Sans plus attendre, le petit rouquin porta sa cadette jusqu'à sa mère pour permettre à celle-ci d'aider sa fille. [...] La soirée se passa dans les rires et la bonne humeur. Même se cher Richard avait abandonné son rôle d'ambassadeur pour pouvoir assurer celui de père.

Travis était posé dans un coin de la salle de banquet, fixant des yeux sa petite sœur. Elle était radieuse dans sa robe de soie verte. Mais un jour, il devra la quitter. Il devra à son tour, partir pour faire quelques études pour ensuite revenir pour endosser son rôle d'héritier de l'ambassadeur d'Écosse. Alors qu'elle, elle pourra partir découvrir le monde et se marier avec son âme-sœur. Et oui... il devra se séparer d'elle. Un jour où l'autre...

***


« Lily, j'ai quelque chose à te dire...
- Oui mon Vivi ?
- Je vais partir quelque temps loin de la maison pour mes études...
- Pardon !? Mais tu vas où !?
- Je pars en France, à Paris.
- Mais... Tu pars quand !?
- Demain...
- Mais... Travis ! Tu n'as pas le droit de me laisser toute seule ! Tu es méchant ! »

La petite fille frappa de toute sa petite force son grand-frère. Ce dernier venait de faire pleurer à gros sanglots la fillette. Il attrapa alors les petits points de Lily et la serra contre lui. Tous deux assis sur le lit de princesse de la gamine, Travis la berçait, s'excusant de devoir partir le jour de son propre anniversaire. Mais il n'avait pas vraiment le choix. Le jour de ses 15 ans, le garçon MacGavel devait aller étudier le droit à Paris. Les deux têtes rousses allaient devoir être séparer seulement 3 ans. Voire 4 ans. Mais pas plus. Il lui promit alors que ces années passeraient très vite et qu'ils s'appelleraient au moins une fois par semaine. Oui, il lui promit ça. Et même une fois à Paris, le garçon avait tenu sa promesse...

***

« Allô Vivi ?
- Oui Lily ?
- Pourquoi tu as demandé à maman comme cadeau pour tes 17 ans un billet d'avion pour partir au Japon... ?
- ... Je dois aller là-bas parce que j'ai quelques problèmes en France ma belle.
- Quels problèmes Vivi ? Pourquoi je ne suis au courant de rien !?
- Vivi... il faut que tu saches une chose pour pouvoir comprendre mes problèmes... J'aime les hommes.
- Oh...
- Et donc la maman de ce garçon a porté plainte contre moi. Et ça m'a causé beaucoup d'autres problèmes. Comme je suis gay, j'ai été renvoyé de mon établissement comme les garçons de ma classe avaient « peur » de moi... Et puis, je n'ai plus de logement et papa ne veut pas m'aider. Il veut que j'essaye de me débrouiller seul. Alors je dois partir au Japon. C'est ma seule solution.
- Mais... tu m'avais dit que tu reviendrais à la maison bientôt. Menteur ! ... *bip bip bip* »

Le rouquin glissa par terre, pleurant toutes les larmes de son corps. Ça peut paraître enfantin pour certain, mais le fait de s'être disputé avec sa sœur et que celle-ci lui reprochait d'être un menteur, ça l'avait comme assommé. Pour lui, sa vie était synonyme de Lily. Sans elle, il sait très bien qu'il aurait du mal à ne plus avoir de crises d'énervement, de ne pas être violent, de réduire l'alcool... Sa petite sœur représentait tout pour lui. Et représentera toujours tout.

***


« Lily, je vais m'envoler pour le Japon. N'oublie pas que je t'aime plus que tout et que sans toi, ma vie ne se résume à rien. Je ne t'oublie pas, je te le jure. Je t'appellerais dès que je pourrais. Ou sinon, je t'écrirais plus souvent, je te le promets. Ne m'oublies pas, s'il te plaît mon canaris.
Love you.
 »

Travis lécha avec dégoût son timbre et le positionna à vu d'œil le mieux possible. Il réajusta son écharpe, tira sur les manches de son manteau et fit glisser l'enveloppe dans l'ouverture de la Poste, prévue pour pouvoir y glisser toutes sortes de lettres. Le rouquin frotta rapidement ses mains les unes contre les autres tout en marchant en direction de l'entrée de l'aéroport. Voilà, il avait déjà l'adresse d'une pension qui était quasiment gratuite et où il pourra avoir de la place. Grimpant dans l'avion, il s'installa plus ou moins confortablement et s'endormit jusqu'à son arrivé.
Une nouvelle vie s'offrait pour l'écossais.

• Selon vous, quel groupe vous conviendrait le mieux ? :
[ Fuck off ] [ So Mysterious ] [ Smile & Nyappy ] [ Like a Prince ] [ Shy & Innocent ] [ Hey ! You're Crazy !? ] [ I don't care ] [ Princess Glamour ] [ Musical's Victim ] [ So Stupid ] [ Be Famous ] [ Dangerous Sweety Girl ] [ Sport ! Run ! Run ! ]

• Code du réglement o/ :
Code:
[hide]Les carottes domineront le monde ! Mais pas demain. Y a buffet à volonté chez Flunch. ._.[/hide]


Dernière édition par Travis MacGavel le Dim 16 Oct - 22:33, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Oh. Une carotte. ò_ô [ FINIIIIE \o/ ]   Sam 15 Oct - 19:41

Salut o___o ♥
J'ai lu ton poste dans les absences et je comprends tout a fait mais je te demanderai de faire un piti effort tout de même pour terminer ta fiche. Il ne t,en reste plus beaucoup! YOU CAN DO IT MY FRIEND!
Revenir en haut Aller en bas
avatar&&. PK-ien Confirmé !
||T'as toujours pas coulé ? ♥

Messages : 35
Date d'inscription : 11/08/2011
Age : 25
Camp dans la Bataille : Yaoiiiiiste ! \èoé/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) Autoreverse.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Oh. Une carotte. ò_ô [ FINIIIIE \o/ ]   Dim 16 Oct - 22:31

Fiche terminéééééée ! \o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Oh. Une carotte. ò_ô [ FINIIIIE \o/ ]   Lun 17 Oct - 11:44

Et voilà tu es validééééééééeeee 8D On y croyait plus x,D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Oh. Une carotte. ò_ô [ FINIIIIE \o/ ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Oh. Une carotte. ò_ô [ FINIIIIE \o/ ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com