T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nasara Sasaki (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Nasara Sasaki (fini)   Lun 24 Oct - 18:40

    ••• Dossier d'inscription
    ••• à la Pension Kohime

    © Akaito de Vocaloid
      • Nom :Sasaki
      • Prénoms : Nasara
      • Âge & Date de Naissance : 17 ans, né le 16 juillet
      • Nationalité :Japonaise
      • Orientation sexuelle : Bisexuelle avec un fort penchant homo'
      • Profession : Etudiant.

• Raisons pour lesquelles vous venez habiter à la pension : Une envie de changement!

• Description Physique :
Et bien d’abord, étant grand, je mesure 1m90, et assez musclé, j’en impose auprès des autres étudiants, ce qui est pratique pour se faire respecter. Sans compter que mes cheveux rouge, c’est une teinture bien entendu….et mes lentilles de couleurs rouges, oui oui j’adore cette couleur, me permettent de me différencier des autres qui peuvent me reconnaitre facilement. Ba ouais, vous connaissez beaucoup de personnes aux cheveux et aux yeux rouge? Normalement, mes cheveux sont de couleurs brun très froncés et mes yeux verts, mais passons, vu que de toute façon vous ne verrez jamais leurs couleurs naturelles.
Ma coupe de cheveux préféré est celle en pique, ça me coute beaucoup de gel pour que ca tienne mais bon, les laissant tomber en bataille sur mon visage. Parfois, il m’arrive aussi de me faire une crête en piques (qui montent assez haut vu la longueur de mes cheveux…).
Le plus grand « défaut » physique chez moi (et surement le seul, pour moi en tout cas) est que ma couleur de peau est, mais alors vraiment, très blanches, j’ai même du mal a bronzer ne serait-ce qu’un peu en été…

Comme je l’ai dit plus haut, ma couleur préférée est le rouge, il est donc très fréquent que je m’habille en rouge, mais aussi en noir, enfaite je peut porter toute les couleurs tant qu’elle n’est pas trop agressif, il n’y a que le rose que je ne mettrais pas. Mon style vestimentaire est assez simple: débardeur et jean, avec un gilet par temps de grand froid (oui, je suis un réchauffé). Je porte aussi beaucoup d‘accessoire selon le type d‘habits que je porte comme de gros bracelet à pique, ou si je peux j‘accroche des épingles à nourrice sur mes hauts, ca fait original, ou bien une chaine à mon pantalon. J‘ai 4 piercings à l‘oreille, dont 3 anneaux en général et un au lobe gauche, où je met soit un anneau soit une boucle d‘oreille toute simple. Parfois, et même si je suis un mec, je me met du vernis en fonction de la couleur de mes habits.
Mon rêve est de me faire un tatouage tribal rejoignant les deux omoplates.

• Description Morale :
Si vous ne l’avais pas compris après avoir vu mon physique, j’aime me distinguer des autres, qui me remarquent souvent rapidement.
J’ai un sale caractère de gamin, un mot de travers peut m’énerver et le responsable peut le regretter (vive la baston!) alors qu’un simple petit instant de plaisir peut me rendre joyeux toute la journée, bref, je suis assez instable.
N’aimant pas l’hypocrisie ni les gens qui critique dans le dos des autres, je suis franc et n’hésite pas à dire ce que je pense, que ça soit blessant ou pas, après tout, il n’y a que quand la personne connait ses défauts qu’elle peut essayer de les changer non?
C’est pour ça que je n’aime pas l’hypocrisie, si personne ne me fait de remarque blessante (bon ok, il risque de le regretter mais bon…), je ne peut pas évoluer et grandir en changeant ce qui ne va pas chez moi. Ok, je suis pas prêt à changer mon sale caractère ni ma franchise si on me critiquait pour ces points, ça serait enlevé ma liberté et ce qui fait toute ma personnalité, mon charme quoi!
Enfaite, c’est-ce qui me met le plus hors de moi je crois: que quelqu’un essaye de m’enlever ma liberté, cette chose a laquelle je tiens le plus. Alors oui, je suis franc et même souvent grossier, mais au moins je suis libre d’agir comme je le souhaite, MOI!
Il faut aussi signaler que, grand gamin, je suis incapable de tenir en place et il faut toujours que je bouge. Alors imaginez en cours, quand il faut rester toute une matinée assis à la même place…je me sens toujours obligé de m’amuser avec un stylo, ou tout ce qui se trouve à proximité de ma main, ou bien dessiner et parler avec mon voisin, ce qui a le don d’agacer les professeurs…
Je suis aussi un grand festif, toujours partant pour une soirée, étant un grand alcoolique qui finit toujours par être bourré.
Enfaite, si on me comparait à une musique, on pourrait dire que celle qui me va le mien est le Punk, c’est pas pour rien que c’est mon style préféré!

Bon sinon, bizarrement, j’ai le cœur sur la main et rencontrer des gens est-ce qui m’intéresse le plus dans la vie, car après tout, chaque personne a quelque chose à nous apporter, plus ou moins intéressant selon la personne bien sur. Je peut faire beaucoup de chose pour les gens que j’apprécie, tant que cela ne nuit pas à ma liberté, et donc mon bonheur.

Pour finir ma description morale, je dois rajouter que je ne suis en aucun cas un défaitiste, et j’aime relever tout les défis que l’on me lance, qu’il soit physique ou philosophique! Je ne baisse pas les bras a cause d’une petite contrariassions et j’ai du mal à me dire que j’ai perdu tant que je n’ai pas tout fait pour changer la donne, donc oui, je suis aussi mauvais joueur…


• Votre histoire :
Commençons par le commencement: Je suis né un beau jour de Juillet, le 16, dans la ville qui sera celle de mon enfance et d’adolescence: Tokyo. Je suis le dernière enfant de la famille, et l’unique garçon, mes deux sœurs ayant deux et quatre ans de plus que moi. M’enfin, le fait que je sois le seul gars ne m’a pas vraiment dérangé, de toute façon je ne peut pas y faire grand-chose.
Ce qui m’a toujours marqué, même petit, c’était quand mon père rentrait tout les soirs complètement, souvent énervé et se mettant à gueuler pour un rien. Je crois que c’est la que viens mon besoin de liberté, je n’avais en aucun cas envie de travailler alors que ca ne me plaisait pas, ne souhaitent pas finir comme mon père: sans liberté et amère. Il fallait donc que je profite de la vie comme je le voulais: pour ça, il fallait que j’arrive à penser par moi-même, mais ça, c’est quelque chose que j’ai toujours fait même gamin. Pour y parvenir, la meilleur façon n’est pas de passer son temps enfermé à lire (je ne dis pas qu’il ne faut pas lire hein), mais aussi de découvrir le monde qui nous entoure en sortant, en faisant des rencontres, etc….Et ça, ça causait beaucoup de soucis pour mes parents car jeune enfant, il m’arrivait souvent de partir pendant des heures pour découvrir plein de chose de gosse: casser des noisettes avec une pierre, m’amuser avec un rien,…et quand je rentrais enfin après 3h d’excursions, mes parents me disputait et me punissait de sortit pendant une journée (évidemment je recommençais mes longues balades après), c’est à ces moments la qu’est venu ma passion pour la lecture, le dessin mais surtout pour la musique.
Fouillant dans tout les recoins de la maison pour trouver de quoi m’occuper, j’ai trouvé un jour dans un meuble des vieux CD de mes parents, intrigués, je n’ai pas put résister à en piquer un au hasard et l’écouter, j’avais déjà vu ma mère en mettre dans un poste CD. Un son de batterie et de guitare à envahit la pièce, du rock pur et dur. Certes, j’était trop petit pour vraiment apprécier ce genre de musique, mais même à l’époque, j’avais trouvé que la guitare était vraiment un instrument génial. Ce souvenir est aussi un de ceux qui m’ont le plus marqué pendant mon enfance.
J’ai continué à vivre ainsi, passant mes journées a des activités artistique ou littéraire, aimant de plus en plus la musique et les riffs de guitares électrique. Je me suis aussi fait pas mal d’ami de primaire, et j’ai pas mal de souvenir d’anniversaire, de bataille d’eau et d’oreillers, etc…Bref, une enfance heureuse et pleine de souvenir….

J’ai beau réfléchir, je n’arrive pas à comprendre pourquoi ce bonheur s’est effacé, du moins n’est plus auss intense qu’avant. Enfaite….je n’arrive surtout pas à admettre que les gens peuvent être aussi stupide (pour rester poli).
En rentrant dans l’age du début de l’adolescence, vers mes 13 ans, tout est devenu plus compliqué, la plupart de ceux que je considérais comme mes amis était en train de se transformer en gens superficiel, qui se ressemblait tous, alors que moi je voulais me démarquer des autres, c’est à ce moment la que j’ai commencé à me faire des teintures, passant du noir au rouge et à vouloir envie de m’habiller de façon totalement différente des autres. Malheureusement, cette liberté que je prenais était envié par beaucoup de personnes, et quand les gens sont jaloux, ils ne peuvent s’empêcher de critiquer et de nous rendre la vie plus difficile. J’ai donc eu le droit à des regards noirs, des moqueries, des gens qui parlent dans notre dos quand ils nous voient. Evidemment, je n’allais surement pas changer ça pour le faire plaisir, ça serait rentré dans un moule dans lequel je ne voulais pas être, et je préférais cent fois me battre contre ses imbéciles que changer, au moins ils se taisaient après. Au début, je me battait dans l’établissement mais très vite les surveillants nous arrêtaient et j’avais le droit à une bonne leçon de morale par mes parents, je donnais donc rendez vous à mes adversaires en dehors de l’école, ça me permettait aussi de savoir qui était lâche ou assez courageux pour venir.
Ces bagarres fréquente ont continué pendant plus d’un an, après, même si je continuait à me battre de temps en temps, j’ai enfin eu ce que je voulais le plus au monde: une guitare électrique. J’avais mis plusieurs années à économiser l’argent de poches que mes parents me donnait, parfois mes sœurs, connaissant mon rêve de toujours, m’emmenais avec elles nettoyait des voitures ou aider les voisins afin de gagner un peu d’argents, mais imaginez ma joie quand je l’ai touché pour la première fois!
Je n’avais malheureusement pas les moyens de me payer des cours et j’ai donc dut apprendre tout seul, mais qu’est-ce que ses entrainements à put calmer mes nerfs quand j’était en colère.
Heureusement, après être entré en 1ére année, les choses se sont légèrement améliorer, on rencontre de nouvelle personne, ils deviennent un peu plus matures (enfin, pour la plupart), et certain décide enfin de se créer leurs propres styles, sortant de la mode. A cette époque, je me suis fait pas mal de connaissance, et les premières grosse fête alcoolisé on commençait à l’age de mes 16 ans. C’est à cette période que j’ai eu ma première histoire d’amour, la personne n’étant pas une fille. Oui, c’était difficile à admettre, mais alors que je n’avais jamais aimé personne avant, j’étais tombé amoureux d’un homme, et se sentiment était visiblement réciproque, vu que c’est lui qui à fait sa déclaration en premier. Moi je n’aurais pas osé, je savais que cela susciterait beaucoup de moqueries des autres, je m’en moquait personnellement, j’était au dessus de ça, mais pas sur que celui que j’aimais le supporte. Et en effet, prenant le risque de sortir avec lui, il s’est vite montré froid avec moi en public mais trop collant en privé. Cela, je ne l’ai pas supporté longtemps et nous nous sommes « séparé ».
Depuis, j’ai vécu de soirée de plus en plus alcoolisé, finissant à raconter et à faire n’importe quoi, ayant des relations pas vraiment sérieuse avec des garçons, j'ai déjà essayé avec des filles mais ça ne me plait pas vraiment.

Et puis, arrivé à la fin de ma troisième année, j’ai soudainement eu envie de changer un peu d’air, de rencontrer d’autres personnes. Ca à était plutôt compliqué au départ de convaincre mes parents, mais après avoir donné les raisons de mon envie de départ et une profonde réflexion, acceptant que je fasse mes études ailleurs. Me voici donc partit pour Kohime, décidant de loger dans la pension Kohime, .

• Selon vous, quel groupe vous conviendrait le mieux ? :
Fuck off

• Code du réglement o/ :
Code:
[hide]Doumdoum ~hide]
Revenir en haut Aller en bas
avatar&&. PK-ien Confirmé !
||T'as toujours pas coulé ? ♥

Messages : 49
Date d'inscription : 20/04/2011
Camp dans la Bataille : Passe, j'aime pas les batailles.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Nasara Sasaki (fini)   Mar 25 Oct - 4:59

Bienv'nue à toi, camarade Fuck Off.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Nasara Sasaki (fini)   Mar 25 Oct - 16:16

Merci futur camarade =D
Revenir en haut Aller en bas
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Nasara Sasaki (fini)   Mar 25 Oct - 16:49

Et voilà mon ami o/ Très bonne fiche, très agréable à lire ! Enfin bref, tu es validé, bienvenue parmi nous et amuse toi bien :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Nasara Sasaki (fini)   Mar 25 Oct - 16:50

Merci !! =D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nasara Sasaki (fini)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nasara Sasaki (fini)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit