T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ✄ AISLING — « I know life is a mystery, I'm gonna make history. [I DID IT 8D. FICHE TERMINÉE !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar &&. News' Crazy
||Bienvenue à Kohime

Messages : 18
Date d'inscription : 24/12/2011
Age : 24
Camp dans la Bataille : ... Le yaoi c'est moche, ça pue, et pousser le caca ça l'est encore plus. DONC HETERO. Puis f*** hein. D:

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro convaincu(e).
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: ✄ AISLING — « I know life is a mystery, I'm gonna make history. [I DID IT 8D. FICHE TERMINÉE !]   Sam 24 Déc - 22:00

AISLING HOPE WAISLER.
« Faisons caca avec nos amis les lamasticots. ♥

Why so cute ?

NOM : « ─ D'OÙ TU M'DEMANDES MON NOM ? On a trié les cochons ensemble ?! ─ TAGUEUUUUUUULE. ─ C'BON, J'ME CALME ! S'tu veux le savoir, mon nom c'est Waisler. ».
PRÉNOMS : « BAAAAH. Comme je suis une BG kikoo pouffe AVEC de la personnalité, mes parents m'ont donné des prénoms over trop classes. Aisling Hope, tu trouves mieux ? ».
SURNOMS : Aisly' &... « ─ TU PAIES RIEN POUR ATTENDRE, ESPECE DE PETITE PUUUUUUTE. ». Oui oui.
AGE & DATE DE NAISSANCE : Née un 19 juillet 1994, 17 petite patates donc.
ORIENTATION SEXUELLE : : Pro Yuriste refoulée <- Ah non, ça c'est pour Madisson. Je dirais, hétéro !
PROFESSION : Trolleuse. Et touriste. Un peu des deux en fait. Enfin, étudiante quoi.
LANGUES PARLÉES : L'anglais, évidemment. Elle ne maîtrise pas à 100% le japonais, mais elle se débrouille. Néanmoins, quand elle le parle, son accent anglais persiste (et c'est trop smexy *sort*).
CODE DU RÈGLEMENT : JEAN CLAUDE FOREVER.
RAISONS POUR LESQUELLES VOUS HABITEZ A KOHIME : Ses deux meilleurs amis ayant disparu de sa vie, elle devient presque dépressive mais réussi à se relever et, en ayant marre de rester plongée dans ses souvenirs, elle décide de déserter l'Amérique pour aller vivre de l'autre côté de la Terre. N'ayant pas beaucoup d'argent, elle trouve la pension Kohime, et comme les prix sont tout à fait raisonnables et dans ses moyens, elle décide d'y rester avec son amie Madisson, qui l'a suivie.
GROUPE QUI VOUS CONVIENDRAIT LE MIEUX : FUCK OFF. WSH CHUI 1 REBEL LOLZ §§ *sort*.




AVATAR: Corticarte Apa Lagranges.
CUTENESS.
she's like a rainbow.
MADNESS.
i'll make you kill yourself.
Que serait une trolleuse sans son jolie visage de trolleuse ? Ce petit air narquois scotché à son visage. « Hin hin hin ». Rigole, tant que tu le peux. Parce qu'on te remarque avec tes habits, tes jeans déchirés, tes mini jupes noires en dentelles, tes highsocks multicolores. On ne tardera pas à te faire la peau. Mais ton petit corps frêle se hisse vers les sommets, et de là haut, personne ne peut t'atteindre. Du haut de ton presque 1m60, tu te crois forte. Mais tu n'es qu'un amas d'os. Y'a pas de force là dedans. Toi, sportive ? Mieux vaut en rire. Mais avec de la volonté, tu arrives à tout. Tu es motivée. Alors tu frappes fort, et dur. C'est pour ça qu'on ne te prend pas pour une gamine de dix ans. Parce qu'on pourrait hein. Parce qu'Aisling, c'est pas la fille parfaite, une poitrine affolante, le petit pli gracieux au milieu des hanches. Parce que tu ne te trimballe pas avec une poitrine, E, écœurante et flasque. Tu préfères laisser ça aux vieilles mémés de 70 ans. T'es dans la normale, et ça te plait.

Un visage innocent, puis ce sourire malicieux qui apparait. Ça brise tout. Ça brise tout le rêve. Ton visage d'ange, tes grands yeux noisettes, qui parfois virent au rouge. Tes longs cheveux de la même couleur, longs, interminables. Ça envoute. Cette taille, ces jambes fines. Ce teint clair, blanc comme la neige, sans aucune imperfection. Des traits fins, des sourcils parfaitement arqués, un front large, mais caché par des petites mèches de cheveux. T'es plutôt jolie. Et le pire, c'est que t'as le look. Le look qui tue, qui vous éblouit. Tu es unique.

Parce que tu n'aimes pas les trucs banaux, tu veux préserver ton individualité, coûte que coûte. T'es cap de tout. Tu sortirais avec des bas résilles en plein hiver et dans la neige en plus, avec trois couches de vêtements en été, tu peux même sortir habillée en kikoo pute, jarretelles, talons haut inside, l'avis des gens, tu t'en fous. Ça te plait, qu'on te remarque.

Quoique tu fasses, t'as le look. Aujourd'hui, ça sera une petite jupe noire accompagnée d'une ceinture à pics, des collants à rayures noires & blanches, un haut tout simple et une petite veste en jean. N'oublions pas un petit nœud noir tout mignon dans les cheveux. Et voilà. Ça pète comme style. T'as le look.


Il n'y a qu'un mot pour te définir. Trolleuse.

─ Au fond... T'es vraiment trop conne Aisly' !
─ Toi t'es moche. Chacun son truc darling. ♥

Tu es gênante. On a juste envie que tu te casses élever des chèvres en Alaska. Parce que t'es dans le genre « j'envoie tout chier indirectement ». Tu gardes ton calme, et ils repartent frustrés. Alors tu ris. Parce que tu es heureuse, parce que tu as gagné. Epic win, Aisling. Tu ne t'enflammes pas, tu ne t'énerves quasiment jamais. Il faut vraiment que ça te touche, là, bien au fond de ton être. Mais tu t'en fous. Tu aimes parler, te défouler, t'amuser. Et te battre. Tu n'es pas violente, en fait. Mais frapper, au fil des années, c'est devenu une vraie drogue. Bien sûr, tu ne frappe pas sans raison, il faut quand même un évènement déclencheur. Tu frappes, quand on maltraite tes amis. En particulier Madisson.

─ OUAIS, CELUI QUI TOUCHE À MA MADDY J'L'ENVOIE AU DEFONCATOIRE & JVOUS PRÉVIENS, C'EST MA PARTNER YURISTE !

Parce qu'elle est à toi. Officiellement, c'est ta propriété. Parce que tu la chéries comme la prunelle de tes yeux. Quand ça parle de Madisson, tu as tendance à t'emporter excessivement vite. Et la seule qui puisse te calmer, c'est la principale concernée. Parce que c'est un peu son job, au fond. La seule que tu troll pas, c'est elle. Les autres, tu t'en fous un peu, en fait. Parce que Maddy fait officiellement partie de ton univers, ton monde. Elle n'est pas soumise loin de là, c'est juste ta petite sœur. Tu pleures pour elle, tu te bats pour elle, comme elle l'a fait pour toi.

Avec elle, tu veux vivre. T'amuser, te défoncer. Parfois, on te dit que tu es sans cœur, que tu n'as pas de sentiments. Mais c'est tout le contraire. Y'a qu'à voir comme tu protèges Madisson. T'es en mode « j'suis une colle glue et j'arrive pas à me décoller de Maddy ». Rire. T'es une gamine qui ne cherche qu'à rire. Parce que tu sais bien le faire.

T'es une petite trolleuse. Mais tu n'es pas méchante. Tu veux juste vivre...





IT'S GONNA BE A GOOD LIFE A NEW SHIT.
fluorescent adolescent.
it’s two on the morning, ERRbody’s getting freaky !



Un dix neuf juillet mille neuf cent quatre vingt quatorze, vint au monde une petite fleur. Une petite fleur douce, incarnant la paix et la sérénité. Et puis elle a sombré.

─ AHAHAHAHAAH TAFFIOOOOLE, ALLEZ GOUUUTE ! C’BON TU VAS PAS ATTRAPER LA MALADIE DU MACHINTRUCFION !
─ Fais le toi, puisque ça t’amuse.
─ Bleh. J’l’ai déjà fait moi. Trois fois. RYAAAN la taffiole !

Une petite trolleuse, pour la joie de ses parents & de son entourage. Parce qu’Aisling, c’est une petite boule d’énergie concentrée sur pattes. Tu la touches, elle te BZZT. Dans son langage, ça veut dire qu’elle te décalque. Il ne faut pas faire attention à ses petits monologues de pipelette refoulée, ça la motive encore plus sinon. Mais derrière cette image de fille qui sourit à la vie, se cache une sombre histoire, un souvenir qui ne tardera pas à refaire surface…


─ JE T’AURAIS UN JOUR, ESPECE DE PETITE PUUUUUTE.
─ Va donc faire caca avec ta famille de lamasticots, darling. ♥
─ OMFG MAIS AISLY’ ARRÊTE !

« Tss. Mais quelle flipette ce Ryan. Sous prétexte que Scarlett et sa bande sont les plus populaires du bahut, il doit avoir peur d’elles ? Heureusement que Lloyd & moi sommes là pour argumenter à sa place, sinon il serait déjà mort. RAAAAH mais elles me cherchent ! J’vais vraiment finir par leur arranger la gueule, à ces petites bourges ! Pis’ après je viderai leurs poches pleines de fric, qu’on se partagera avec Ryan & Lloyd. Ahah. Qu’est-ce que j’aimerais, n’empêche. Mais je dois garder mon calme. J’aime bien les voir repartir frustrées, dans le genre « Cette petite pute paie rien pour attendre ! » alors que le lendemain, elles vont passer devant moi en gloussant de peur comme des poulettes. Eh mais … Ça serait pas une baston là-bas ? … OH MY GAWWD ! RYAN ATTENDS MOI J’ARRIIIIIIIIVE ! TELEPORTATIOOOOOOON ! … Oh fail, ça marche pas. »

Un coup de poing.

─ WAAAAAH LLOYD, TU TE FAIS ARRANGER LA GUEULE PAR UN MINOT !

Et ça part. La bouche pleine de sang, le prénommé Lloyd prit son adversaire par le col et le projeta sur le banc en fer un peu plus loin, avant de lui balancer une salve de coups de poing dans l’abdomen. Il tape fort. Il tape dur. Il est puissant. Il n’a pas peur. Mais il tombe. Pendant une fraction de seconde, le temps s’arrête. Brutalement, il s’écrase au sol. Ce poing, il se l’ai prit en pleine face. Sans freins, sans amortisseurs, sans airbag, sans protections, il tombe. Sa tête s’écrase lourdement au sol. Un hôpital.


─ Bordel Ryan, bouge ton cul, c’est de LLOYD qu’il s’agit là, pas de Maru le chat !
─ C’est qui Maru le ch…
─ RYAAAN !!
─ Ok, ok, j’te suis…

Trainant ce boulet de Ryan derrière elle, Aisling Hope Waisler, le visage déformé par la peur de l’inquiétude, marchait rapidement vers les escaliers qui menaient à l’étage du Northwestern Memorial Hospital. Lloyd, Lloyd, Lloyd. Ce prénom résonnait dans ta tête. Comment avais-tu pu le laisser se battre, alors que tu sais très bien que sous ces allures de grand mec baraqué et sûr de soi, ce n’est qu’un grand sentimental pacifiste qui veut seulement transmettre le bonheur perpétuel aux gens ? (bon c’est pas Mère Theresa non plus). Il tapait peut-être fort, mais un simple coup dans la gueule et il s’effondrait. On en avait eu la preuve. T’aurais dû faire ton boulot de meilleure amie et venir lui arracher les bras avant qu’il ne s’en serve pour faire violence. Mais il était allé trop vite. Trop vite pour toi, en tout cas. Mais rien n’est trop rapide pour Aisling, soyez-en sûrs. C’était juste une erreur de parcours. Tout cela allait très vite rentrer dans l’ordre, pour faire place à un problème encore plus important…

Elle poussa la porte de la chambre 226 et entra dans la salle, Ryan à ses côtés. Sous perfusion, Lloyd semblait presque ne plus appartenir à ce monde. La bouche légèrement entrouverte, un filet de bave qui s’en échappait, les yeux regardant dans le vide. Tout ce qu’espéraient les deux amis, c’est qu’il ne souffre pas. La mort est silencieuse, on ne s’y attend parfois pas. Ils en étaient conscients. Le rythme cardiaque de Lloyd semblait normal, aucun risque de faire une tachycardie. Aisling et Ryan s’assirent, un de chaque côté du lit.

─ Tu te rends compte Ryan ? Qu’est ce qu’on va faire sans notre meilleur ami maintenant…
─ Je… Je suis là, tu sais.
─ Mais Lloyd compte aussi pour moi !
─ Tu veux dire qu’il est plus important que moi, c’est ça ?! Depuis toujours tu m’insultes et me traînes dans la boue, et tu ne vois pas ce que je suis réellement !

Ryan s’était maintenant levé, et criait presque à en alerter tout l’hôpital. Pour la première fois, Aisling le regarda vraiment dans les yeux. Des yeux noirs comme une nuit d’asphalte, des cheveux de la même couleur, et une petite mèche qui tombait sur ses yeux. Un teint légèrement bronzé, sans aucune imperfection. La jeune fille ne l’avait jamais remarqué, mais il était beau. Pas un de ces grands mecs superficiels mannequins qui se tapent une nana par soir, mais seulement beau. Mais sans se laisser amadouer par sa beauté, elle lui tint tête.

─ Mais qu’est ce que tu racontes Ryan ?! Vous êtes tout aussi importants, l’un que l’autre ! Et puis, on dirait que tu t’en fous qu’il soit blessé ! J’suis sûre qu’il pourrait mourir, ça te ferait rien tellement tu es…
─ Ce n’est pas la question Aisly’ ! Lloyd et moi, on se connait depuis qu’on est gamins, et toi tu débarques et tu fous tout en l’air ! Il en a plus rien à foutre de moi !
─ … Co… Comment peux-tu dire ça ?! Il te défend tout le temps, tous les jours il te sauve la vie ! Tu veux savoir c’que t’es ? Un sale petit égoïste, rien de plus !
─ Et toi une sale môme qui se dit rebelle alors qu’elle n’a même pas été capable d’aider son ami à se défendre contre une bande de racailles quand il en avait besoin !!
─ Tu te fous de ma gueule Ryan ? UNE BANDE DE RACAILLE ?! Y’en avait qu’un seul ! Qu’est ce que tu voulais que j’fasse ? On était au lycée, pas dans la rue là ! Et t’avais qu’à agir, toi aussi ! Ne met pas tout sur mon dos ! J’suis une meuf, et j’me suis battue plus que toi en 15 ans, ne la ramène pas, Ryan ! T’es qu’une petite tapette qui n’a rien dans le pantalon, voilà tout. D’ailleurs, j’me demande c’que tu fous encore avec Lloyd et moi, parce que tu ne vaux rien ! Tu sers à rien !

Il allait répondre, mais cette dernière phrase le stoppa net dans son élan. Il la fixait, la bouche ouverte, les yeux exorbités. Puis, il baissa la tête. Aisling le regardait, un sentiment de culpabilité naissant. Non. Elle n’avait pas le droit de dire ça. Ryan l’avait aussi sauvé. Il couvrait toujours Lloyd quand il faisait des conneries. Il le soutenait à fond. Et toi, tu es venue tout gâché. Il avait raison. Tu as débarqué au CE1, à l’école primaire, et tu lui as volé son meilleur ami. Depuis, Lloyd et toi, vous êtes inséparables, et Ryan, mit à l’écart. C’était seulement maintenant que tu le réalisais.

─ Non, Ryan… C’est pas ce que je voulais dire… Je…

Son ami releva la tête et lui lança un regard noir, glacial, qui en disait long sur ce qu’il pensait d’elle à présent. Il donna un violent coup de pied dans le lit et ouvrit la porte de la chambre comme une furie.

─ TA GUEULE, TU COMPRENDS ?! J’VEUX PLUS TE VOIR ! NI TOI, NI LLOYD ! A PARTIR DE MAINTENANT, VOUS NE FAITES PLUS PARTIS DE MA VIE !

Il sortit et claqua violemment la porte derrière lui, à en faire trembler les murs. Biiiiiiiiiiiiiiiiip. Une sonnerie. Le rythme. Il chute. Il baisse. Une équipe de médecins entra précipitamment dans la chambre. Et puis, le vide…


─ Allo… Allo… ? Je voudrais parler à Ryan. C’est… Une amie. Il n’est pas là ? Vous mentez. Passez le moi, s’il vous pl…

Biiiiiiiiiiiiiiip. La même sonnerie. Lloyd. Il ne fait plus parti de ce monde, désormais. Cette étoile qui scintille, que tu regardes passionnément. Tu aimerais la rejoindre. Lloyd… D’en haut, il te sourit. Mais même avec ça, tu n’as pas la force de te relever. Parce que tu as perdu l’autre être qui t’était le plus cher... Tu es seule à présent. Tu dois faire face à l’adversité, et pour cela, il faut sourire. Alors tu lèves la tête, ce petit air narquois toujours scotché à ton visage. Une lumière. Il faut vivre, à présent.


Travail bâclé sur la fin, sorry. ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: ✄ AISLING — « I know life is a mystery, I'm gonna make history. [I DID IT 8D. FICHE TERMINÉE !]   Mar 27 Déc - 2:20

ALERTE A LA TROLLEUSE !!!!!
COMMENT J'AI TROP KEAFFEY LIRE TA FICHE TOI O.O
I AM A FAAAAAAAAN, A BIG FAAAAN.
Merci pour ce p'tit moment de pétage de fou rire.
Super perso que tu as construit la. ORIGINALE. MARRANTE. Et cette fiche est parfaite, de son codage a son manque de fautes en passant par son contenu qui est aussi déjanté et bien construit que le perso que tu as fait naître.
MERCI POUR CETTE FICHE SALE TROLLEUSE FUCK OFF.
Bienvenoue.
Et t’inquiète, personne touchera a ta Maddy...enfin pas moi. J'peux te toucher /KAMION/
Revenir en haut Aller en bas
avatar &&. News' Crazy
||Bienvenue à Kohime

Messages : 18
Date d'inscription : 24/12/2011
Age : 24
Camp dans la Bataille : ... Le yaoi c'est moche, ça pue, et pousser le caca ça l'est encore plus. DONC HETERO. Puis f*** hein. D:

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro convaincu(e).
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: ✄ AISLING — « I know life is a mystery, I'm gonna make history. [I DID IT 8D. FICHE TERMINÉE !]   Mar 27 Déc - 13:09

WSH WSH. MERCIEUUUUUH, JEUNE ADMIN REFOULÉE !
De rien, moi j'aime écrire des fiches avec que des keuneries dedans lolilol 8D. *kikoo*
WAI BREF. NON TU TOUCHES PAS A MA MADDY D: Et tu m'touches, t'envoie un coup de cachère dans le popotin è.é *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ✄ AISLING — « I know life is a mystery, I'm gonna make history. [I DID IT 8D. FICHE TERMINÉE !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

✄ AISLING — « I know life is a mystery, I'm gonna make history. [I DID IT 8D. FICHE TERMINÉE !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit