T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ✄ Through the rain there's a brighter day, don't worry be happy. { PV. Pote2Orange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar &&. News' Crazy
||Bienvenue à Kohime

Messages : 18
Date d'inscription : 24/12/2011
Age : 24
Camp dans la Bataille : ... Le yaoi c'est moche, ça pue, et pousser le caca ça l'est encore plus. DONC HETERO. Puis f*** hein. D:

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro convaincu(e).
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: ✄ Through the rain there's a brighter day, don't worry be happy. { PV. Pote2Orange   Lun 2 Jan - 12:54

People say I'm lazy, and they say I'm a jerk.
And they're getting pissed 'cause I don't wanna work.

    C'est un fait, petite Aisli'. Tu es la paresse incarnée, une sorte de parasite collé au sol, un peu gélatineux, et qui ne veut pas quitter son nid sauf s'il y a une boîte de chocolats en jeu. Mais hormis le fait que tu es aussi paresseuse qu'un troupeau d'escargots sous LSD, si quelque chose te motive, tu deviens une véritable pile électrique. Et une Duracel, s'il vous plait. Tu es la petite rouquine énergique, mais flemmarde. C'est contradictoire, mais c'est tout un paradoxe, en fait. Mais ne nous lançons pas dans des débats sur la logique des choses, et tout le bordel. Ce qui compte pour l'instant, c'est le fait que tu ne veux pas travailler. Tu te l'étais promis, ce petit voyage à la bibliothèque. Une sonnerie, un réveil. Voilà, c'était à ce moment là que tu devais tenir ta promesse. Mais bien décidée à ne pas te lever -et ceci même si tu dois être rappelée à l'ordre par cette foutue machine de malheur-, tu te roules en boule sous ta couette, émets un des plus mignons couinements de souris qui se ferait lacérer la peau, et ne bouges plus. Puis tu reprends ta super activité qu'est le roulage-boulage. Pendant de longues minutes, tu continues à te rouler en boule, à couiner, et ainsi de suite. Tss. Pourquoi se coucher si on doit se lever moins de 8 heures après ? C'est un concept con. Autant ne pas dormir. Mais ce serait criminel de nous refuser un tel luxe. Non, il faudrait juste qu'on n'ait pas à se lever. Du style, tu travailles au lit, tu manges au lit, et tu tombes du lit aussi. Oui, à force de te secouer dans tous les sens, tu avais littéralement perdu la notion de l'orientation. C'est donc lamentablement que tu t'étais cognée contre le mur, pour ensuite rouler de l'autre côté du lit, et enfin tomber par terre comme - n'ayons pas peur des mots - une merde. Ton postérieur souffrait. Super, en plus de devoir travailler, tu devais supporter une douleur saisissante au coxis. Avec difficulté, tu remontes sur ton lit et te renroules dans la couette, décidant de ne plus bouger pour éviter tout danger, cette fois.

    Tu attends quelques minutes avant de sortir de ta bulle de chaleur et de réconfort qu'est ton lit, pour aller ouvrir ton armoire pleine de fringues toutes aussi frivoles les unes que les autres. Parce que t'as le choix, hein. Entre les robes gothic lolita que t'as offert Maddy, tes joggings pourraves blancs qui virent au gris, et tes habits de rockeuse, ouais, t'as le choix. Mais tu es Aisling, celle qui se baladerait en jarretelles dans la rue, sous les regards ébahis des vieilles mémés choquées par ton attitude de kikoo pouffe. Et puis, leur avis, tu t'en fous. T'as juste envie de leur crier « WAKE UP LES MORUES ! FAUT LAISSER PLACE A LA NEW GENERATION NOW ! », sans aucune gêne, bien sûr. Malpolie ? Oui. Ce n'est pas très étonnant, venant de toi surtout. Mais tu ne ferais pas une tête de gros molosse enragé, non, tu serais tout sourire. La fille qui s'assume à fond. Et c'est ça la classe. S'habiller, aussi.

    En soutif devant ton armoire, tu ne sais pas quoi te mettre aujourd'hui. Bah, tant pis, ce sera random. Tu plonges une main dans la pile de vêtements, et en ressors un mini short en jean, ainsi qu'un joli petit t-shirt noir et blanc à l’effigie des Beatles. Ça fera parfaitement l'affaire. Le tout accompagné d'une belle paire de collants noirs opaques, et des converses de la même couleur. Te voilà fin prête, Aisly'. Fin prête pour aller travailler. Oh et puis, non. On se recouche ? Ce n'est pas l'envie qui manque. Mais tu dois absolument te rendre à la bibliothèque pour Madisson, qui t'harcelait pour lui ramener un livre depuis deux jours. Alors si c'est pour ta petite protégée, tu te sens obligée de le faire. Qu'est ce que tu ne ferais pas pour cette petite blondinette... Tu es prête à sacrifier des heures de sommeil pour elle, ce n'est pas rien. Alors qu'elle s'estime heureuse. Sans doute était-elle heureuse, mais dans ta tête ce n'était pas le bonheur absolu, c'était plutôt le stress permanent. Cette sensation désagréable d'être mal dans sa peau. Sans doute le manque de sommeil qui persistait. Si seulement ton magnifique réveil rose bonbon, radio, lampe et téléphone intégrés ne t'avait pas réveillé, tu aurais pu utiliser cet argument pour ne pas perdre ton temps dans cette foutue bibliothèque. Non, t'as vraiment pas envie d'y aller, surtout pas aujourd'hui.

    Dimanche. Ce jour de la semaine que tout le monde attend, normalement dédié à la grasse matinée et à la bouffe boursouflée et malsaine, non pas au travail acharné et aux livres de 200 chapitres, Voltaire et compagnie. Maintenant, c'est fait. Officiellement, tu détestes ce jour. Non seulement c'est la première fois de ta vie que tu te lèves avant 15 heures -enfin la deuxième, si on compte l'arrivée à Kohime-, mais en plus de ça, tu vas devoir lire. Et rien que de songer que tu vas devoir faire fonctionner ton cerveau, tes yeux et tes bras en même temps -bawi pour tourner les pages, non mais vraiment-, ça te rend malade. Mais tu te rendras quand même à la bibliothèque, car même si tu dois travailler, pour te détendre il y aura toujours une bande d'intellos à troller dans ce genre d'endroit...
    Tu enfiles donc ta petite veste en jean et sort de ta chambre, pensant déjà à tes futures victimes accro du dictionnaire, un mince sourire aux lèvres. Flânant dans les couloirs, tu ne mets pas longtemps à trouver l'affreuse porte qui cachait cet océan d'immondices, ou plutôt, de livres. N'hésitant pas une seconde, tu l'ouvres à la volée, pour qu'elle claque bien fort contre les murs. Et c'est ce qu'elle fit. Ce petit bruit te valu au moins une bonne dizaine de reproches et d'insultes en tout genre de tes amis les petits acharnés du boulot. Mais ça t'amuse. Ce petit jeu -que tu juges super hilarant-, t'amuse plus qu'autre chose, tu pourrais passer ta vie à y jouer. Mais pour le moment, tu devais travailler. Travailler...

    Ce mot résonnait dans ta tête, et tu n'arrivais pas à l'expulser. Maintenant, tu te sentais obligée d'endurer cette corvée. Lentement, tu te diriges vers l'une des étagères -c'est random hein-, et prend un livre, sans prendre la peine de lire son titre. Tu t'installes près d'une fenêtre, au fond de la salle, ouvre ton livre et repose ta tête dessus, faisant semblant de lire. T'ennuyer, c'est une chose. Mais que quelqu'un vienne te déranger, c'en ai une autre. Car oui, la place en face de toi était la seule qui restait, et quelqu'un d'autre allait forcément débarquer, à ta grande joie... Tu pris donc la précaution de « réserver » cette place, en délaissant ta veste pour la poser dessus.

    « Hnnn... Fucking shit... »

    Et voilà. Le moment que tu redoutais tant étant enfin arrivé. Un jeune homme, qui avait l'air d'avoir le même âge que toi, venait d'entrer dans la salle. Forcément, s'il faisait fonctionner son petit cerveau, il se doutera bien qu'une veste ne peut pas occuper une place dans une bibliothèque, et encore moins lire un livre. C'était donc ce fameux jeune homme qui allait venir te tenir « compagnie », et au pire des cas, « emmerde »...



HRP : Voilàààà, j'espère que ça te convient, ♥.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

✄ Through the rain there's a brighter day, don't worry be happy. { PV. Pote2Orange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit