T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  LET'SPLAY▬ kaedelisayatabe [ Finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar &&. News' Crazy
||Bienvenue à Kohime

Messages : 5
Date d'inscription : 11/01/2012
Age : 25
Camp dans la Bataille : Yuriste.
MessageSujet: LET'SPLAY▬ kaedelisayatabe [ Finish]   Mer 11 Jan - 18:30

PRINCESSGLAMOUR

youjustcan'tresistme★★★★★★

Nom Yatabe
Prénoms Kaede Lisa se lisant Risa en japonais.
Âge & Date de Naissance 18 ans bientôt 19 née en mois d'Avril, le premier.
Nationalité Japonaise, mais n'en n'est pas sûre.
Orientation sexuelle Lesbienne, n'aime et ne vie que pour les femmes.
Profession Mannequin.
Raisons pour lesquelles vous venez habiter à la pension J'ai besoin de changer ma façon de vivre et surtout vivre entourée histoire de me socialiser... Non je plaisante. J'ai quelques trucs à faire dans le coin.
◊ Avoir un Harem de Tomboy.
◊ Avoir au moins une amie.
◊ Rencontrer quelqu'un d'unique.
◊ Côté sex, j'aimerais bien réaliser quelques fantasmes par ici et par là.
◊ Avoir un site m'étant dédier, et pourquoi pas un jeu vidéo. 8D.
◊ Avoir tout les meilleures jeux du monde.



youlooklike

▬ T'es trop zoulie! T'es sympa, et gentille [...]
▬ Hm.

Première réaction ? Un soupire, un regard a droite et puis un autre a gauche pour voir si elle pourrait s’éclipser en douce notre jeune demoiselle n'étant pas une grande fanatique de la causette. Essayera bien des fois d'éviter les conversations. Cela ne veut pas dire qu'elle n'a rien a dire, juste que ce n'est pas sa tasse de thé de parler et parler et parler pour enfin finaliser par un sourire amicale. L'indifférence totale est presque son unique trait de caractère. Elle n'a d'avis sur rien ni personne, et se fiche de tout et de rien tant que ça ne touche pas son unique personne. A vrai dire, pour elle ce qui compte c'est elle. Énigmatique et calculatrice il n'est pas loin de vous retrouver face à un mur de temps a autres. Ni gentille ni méchante, elle n'a pas de comportement qui pourrait la rallier a l'un de ces camps que l'on utilise habituellement pour qualifier une personne que l'on ne connait que très peu. Quand elle a raison sur un point, elle l'affirme une fois pas plus que l'on l'écoute ou pas aucun problème. Tant que pour elle dans son monde elle sait parfaitement qu'elle a raison. Si elle a tord et bien ne vous attendez même pas a une réaction quelconque venant de la jeune blonde.

En l'abordant vous risquerez de n'avoir pour réponse que des mots bien définis a croire qu'elle ne connait que ses mots et qu'ils sont les seuls présents dans son vocabulaire un « oui », un « non » ou un « peut-être ». Assurez vous donc de poser des questions fermés, ou son manque de répartie risque de vous mettre les nerfs en pelote. Certaines personnes pensent que Kaede est muete, d'autres sourde, et encore d'autres se contentent d'affirmer en bloc qu'elle est juste inintéressante. Rien de tout cela n'est vrai, mais la jeune fille se complaît dans son personnage et ne se bougera pas pour tenter de vous faire changer d'avis. La façon dont on la juge ne l'atteint pas, les critiques, les compliments, tout lui passe complètement au-dessus de la figure. D'où sa parfaitement personnalité pour le monde de la mode. Après tout on le dit souvent aux jeunes filles de bonnes familles. Soit belle et tais-toi. N'allait pas croire qu'elle reste faible fasse aux autres. Elle ne l'est pas du tout notre jeune tête de mule est juste bien trop occuper par son bavardage intérieure.

D'ailleurs ce comportement nous donne l'unique envie de la frapper juste pour le plaisir de la voir réagir et encore si cela est possible ?

Ayant l'air totalement détachée de la réalité on pourrait penser que c'est une attardée alors qu'aux vues de ses notes irréprochables la plupart du temps, l'on aurait tendance à se demander si finalement, elle ne se fichait pas de la tête des gens ? Cette question, vous pourriez la lui poser, et alors vous remarquerez un très léger sourire se former au coin de ses lèvres. Il n'est pas rare qu'elle n'utilise ce caractère si mystérieux pour attirer vers elle les autres, bien que la plupart du temps ce soit vraiment malgré elle. Et puis sincèrement ? Comment vous l'imaginer en plein action ? Enfin ses conquêtes « amoureuses » ont tous connus... Hm comment dire, de court histoires. La plus longue de toutes avait durer une semaine. Sérieusement partager sa vie avec quelqu'un qui ne fait pas d'efforts pour vous montrer qu'il tiens a vous ou pas. C'est très sincèrement inimaginable. Mais c'est ce qu'elle est. Si vous ne représentez pas la terre entière a ses yeux. Elle peut bien évidement prendre du bon temps et s'en aller. Et pour être sincère elle ne croit pas trop à quelque chose qui porte le nom « amour ».

Finalement, Kaede n'a d'autres choix que de se consacrer à la musique, la mode, la geek-attitude, à la marche en solitaire et au ménage. Car oui ! Fait surprenant venant d'une personne aussi détachée de tout, la jeune fille voue un culte à la propreté et au rangement ! Maniaque un peu, beaucoup, passionnément... Le voir nettoyer et mettre de l'ordre vous donnerez certainement des sueurs froides.



yoursocuteyoursohot

▬ Jupe ou Jean ? Hm.
▬ Tout ce que je porte me va à merveille.

Tentatrice n'est pas un métier et si s'en était un Kaede en serait reine. M'enfin elle ne se trouve pas aussi jolie que l'on lui dit, a chaque fois qu'elle se regarde dans une glace elle déchiffre plusieurs petits défauts qui font qu'elle doute de ces capacités à charmer les autres et à plaire aux autres mais cela ne l'empêche pas de se vanter de sa beauté naturel. Et puis mon esprit vagabonde l'imaginant ... Pas après pas, lentement elle s'arrête devant le miroir et se met a m'offrir un spectacle tant désirer. Qui est cette créature ? Cette petite et jolie demoiselle ? Au parfum que je n'ai jamais sentis et au teint que je tenterais de me procurer ? Je me cache je la fixe, elle n'est pas grosse, du tout, elle a le poids qu'il faut, ses muscles paraissent tout moue ce qui veut dire que le sport et elle ça fait deux. Or d'après les informations que j'ai pu noter elle n'en fait pas et sèche pratiquement le cours d’éducation physique mais cela concerne les cours donné à l'école entre temps elle fait de l'escrime et elle en est même championne nationale deux fois de suite et espère bientôt pourquoi pas être championne internationale. Ce qu'elle fait durant tout ce temps aucune idée. Mais elle ne reste pas là sur l'herbe à regarder les autres courir et sauter dans tout les sens jusqu'à s'endormir. Et je ne la vois pas trop du genre à dormir n'importe ou. Quoi que. Je me suis trompé. On m'avait prévenus que l'on retrouvait la petite des fois un peu partout dans l'établissement, endormis. A croire qu'elle manquait de sommeil mais elle répondra simplement. « J'avais sommeil. » Mais cela reste un petit détail a ne pas ignorer, une habitude, non une fâcheuse habitude.

On m'a aussi informé qu'on lui avait fais suivre des séances chez un psy et qu'elle était saine, rien à signaler, elle avait juste ce besoin de dormir et elle le faisait bien. Très bien... De derrière, la première chose qui m'attire restera bien sûr et sûrement ses jambes, et puis sa démarche. Une magnifique démarche, lente et calculée tout comme ses autres fait et gestes. Des jambes fines et parfaites. Je dirais douce. Cela se vois, on pourrait y passer un bout de tissus il glisserait facilement. Enfin ça je pense que c'est logique. D'ailleurs je dirais qu'elle veille à garder ses jambes à l'air laissant tout le monde se rincer les yeux, si je puis dire, et surtout faire envier les autres jeunes filles. Il fallait avouer, que la cire, froide ou chaude c'est vraiment douloureux, rien que d'y penser j'en ai la chaire de poule. Alors autant la laisser profiter des moments ou elle est bien épiler.[ 8D ] Côté accessoires et chaussures, elle opte pour des collants légers, ou des jambières, ou encore des chaussettes montante jusqu’aux cuisses. Des motifs ? Oh oui, des rayures, des carreaux, du jackare ( Buh ça s'écrit comme ça ? ;_; ) ça va jusqu'aux petites étoileset petites fraises avec de la dentelle et des froufrous. Je tiens a ajouté que les fraises et les petits coeurs restent des chaussettes pour la maison, elle ne voudrait surtout pas que l'on se moque d'elle dans la rue. D8 N'est ce pas tout a fait adorable ? Ca ne fait pas craquer de regarder des jambes aussi joliment ornées ? De se jeter à ses pieds pour mieux les regarder ? Non ? Personne ? Tant mieux je préfère être le seul. [ 8D ]Ah oui les chaussures ! Je disais donc qu'elle optait pour des chaussures sport et ballerines et mocassin en cuire ! Toujours aussi beau bien sûr parce que notre chère Kaede à du goût ! Digne d'une fille quoi. Bref je reprends ma séance d'épiage rassurez-vous je ne fais que mon travail, je suis un paparazzi je l'assume. Je ne suis pas voyeur ! BREF je ne vais pas me laisser avoir par mon ra-contage de vie. Mon regard s'est donc aventurer un peu plus vers son derrière, je ne m'attarderais pas sur ce point je ne dirais qu'une chose : parfait.

Et donc je continue de parler de cette chose bien ronde et attirante, elle porte quoi comme sous vêtements ? La plupart des garçons de jeune âge seraient vraiment exciter a l'idée de deviner la couleur des sous-vêtements d'une fille, ha ha ha, ça je le sais j'ai eu votre âge ! # Piano. # Donc, juste pour le plaisir je vous vendrais bien des photos, j'en ai des rayés, des blanches, des roses, des noirs, des bleus, d'autres avec des petits pois, d'autre avec des dessins de petits animaux et d'autres avec les jours de la semaine, d'autre avec de la dentelle et nœud papillon ! Ca en fait beaucoup n'est ce pas ? Mais je peux vous assurez que cela ne vaut rien au fait d'être juste sous sa jupe, non n'imaginez pas la scène ! Cela causerait trop de saignements de nez. Bref continuons notre exploration de l'anatomie de cette jeune personne âgée de dix-sept ans, nous nous sommes donc arrêter à son ventre, tellement plat qu'on dirait qu'elle ne mange pas, un vrai mannequin. [ Sinon pourquoi je parlerais d'elle ? 8D] Étant donné cette allure, nous nous attendons à une immense poitrine, or là ce n'est pas le cas, une poitrine normal, presque parfaite a ses yeux à elle. On va dire. Parce que la vie est faite de plusieurs sorte de poitrine ça tout le monde le sait. Mais je dirais que la poitrine de Kaede lui plait parfaitement, étant donné que je l'ai entendus dire que les grosses poitrine ce n'était pas trop sa tasse de thé. Elle dit que c'est jolie a voir quand c'est pas trop gros, mais des fois c'est trop moche. Et d'autre fois c'est trop gênant imaginons une fille courir avec de gros nichons. Elle doit vachement être ennuyer par ses nichons qui rebondissent à a chaque geste. Bien entendus les garçons trouveront ça vachement excitant. MAIS on s'en fout. L'important c'est que Kaede préfère les petites parce que c'est simplement mignon. OUAIS. D8. Et donc mon regard continue de monter le long de son corps vers son cou, elle ne porte pas de bijoux, ce n'est très féminin, mais bon, c'est comme ça. Elle n'aime pas avoir d'objets attacher à son cou histoire de pas avoir à l'enlever pour se doucher et à le remettre après...Au fond c'est une flemmarde.

Adoratrice de la couleur bleu, elle s'est permis un vernis à ongle de cette couleur et donc du bleu ornait ses doigts fins. Ah ouais de magnifiques petites mains qui servent à faire plein de choses ! Là oui messieurs et mesdames ? Vous pouvez fantasmer autant que vous le désirez. Je le fais déjà... Oui bon ce ne sont que des mains et d'ailleurs comme je le pensais ces même mains l'aidait à se dévêtir devant son miroir, on pouvait mieux voir sa magnifique taille ! Tout pour plaire. Un petit sourire s'était échapper d'entre ses lèvres alors qu'elle m'offrait, ou plutôt nous offrait ce spectacle, une si jolie fille entrain de se regarder dans la glace et ses petites habitudes quand elle est seule ressortait facilement. Elle s'était incliner en avant collant presque ou pas son visage au miroir clignant de ses grands yeux. Ah oui ces yeux, ces magnifiques yeux bleu, couleur de l’océan? Je ne savais pas, ils étaient tout brillant ils avaient quelque chose de bien a eux, je dirais qu'un seul battement de cils pouvait servir comme attaque nucléaire contre un garçon dans certaine situation.

« Je devrais me recouper la frange. »

Souffla la jeune fille en tenant du bout de ses doigts l'une de ses mèches de cheveux, blond d’or, oui, cela vous surprend ? Une teinture assez bizarre... Une fille qui sort de l'ordinaire à parler de cheveux cela me fait penser à Justin Bieber ! Pourquoi lui ? Et bien parce que peut être que si Kaede coupait ses cheveux et les mettaient aux en chaires ils se vendraient drôlement mieux que ceux de Justin! Oui donc, ces magnifiques et doux cheveux, n'étant pas naturel elle ne passe pas inaperçus dans la rue, on la regardait soit bizarrement soit avec des n'étoiles dans les yeux. Qu'est ce que ça lui faisait ? Et bien pas grand chose elle en avait tellement pris l'habitude. C'est une prétentieuse, une star une adoratrice de la réplique « Je suis le centre du monde... Hm. » Mais en plus classe. Puis ensuite, ce visage tout à fait angélique et harmonieux, elle avait un teint plutôt blanchâtre qui lui allait bien, la peau toujours aussi douce, partout, ce spectacle m'alléchais [ Okay je sors ! 8D]. Elle avait vraiment tout pour plaire et pour moi elle était vachement parfaite. Ce n'est que lorsqu'elle s'arrêta et se retourna l'air tout aussi indifférent.

« S'il y a quelqu'un je lui conseillerais de prendre la porte »

Article Akihiko S.




thisismylife

▬ Pourquoi y a aucune photo de mon père ?
▬ Ton père n’aimait pas trop se faire prendre en photo.
▬ Tu trouves vraiment que c’est une raison suffisante pour n’en trouver aucune pas même sur internet ?
▬ Puisque je te dis que ton père n’aime pas c’est qu’il n’aime pas non ?
▬ Et des photos de moi petite, pourquoi tu n’en as aucune à la maison ? C’est aussi parce que je n’aime pas me faire prendre en photo ?
▬ Arrête avec tes questions et va au lit.

Ce fut ces quelques mots qui mirent fin a la conversation, et pourtant je ne semblais pas ravie des réponses de ma mère, c’était d’ailleurs toujours les mêmes réponses à ses mêmes questions. Elle est tenace ou alors elle ne me cache rien. Mais alors pourquoi j’ai ce sentiment qui me hante… ? Je ne suis pas une inconnue pour elle, je le sais, elle m’aime je le sais aussi. J’éprouve ce même sentiment pour elle, mais, oui parce qu’il y a toujours un mais. Je ne suis pas convaincus qu’elle me dit tout. Je restais là assise à mon bureau a consulter les sites ou je pourrais trouver des photos de mon soit disant père quand l’idée de faire une recherche sur ma mère me prit soudainement. A vrai dire je ne savais pas quoi chercher sur le coup et je me suis dis tiens cherchons dans les photos du lycée ou elle serait peut être, et ce fut la même chose, rien. C’était comme si le grand google ne servait plus a rien à cet instant présent. Je me suis donc dis que google ne connaissait sûrement pas mes parents. J’ai donc a nouveau abandonné l’affaire, j’ai soupiré et j’ai éteins l’ordi lorsque ma mère ouvrit la porte l’air sévère.

▬ Encore sur ton ordi ?! J’avais dis au lit pourtant !
▬ Oui oui j’y vais j’attends qu’il s’éteint.
▬ Ok, bonne nuit alors demain y a école.

Après ces tendres mots elle quitta ma chambre et me laissa là affalé sur ma chaise, j’avais une belle vie et je me laissais ronger par des soupçons illogiques, ça devait être l’adolescence. Bon allez je vais dormir cette fois sinon elle reviendra avec le balais. Malgré cela je n’arrive pas a dormir, mes paupières sont lourdes, j’ai compté 1255 moutons et je n’arrivais toujours pas à dormir. Lorsque soudainement l’idée de demander à ma meilleure amie de demander a son père de lancer une recherche sur mon père me traversa l’esprit !Bingo ! Enfin. Une bonne idée. Mais cela ne m’aida pas a m’endormir pour autant. Je me suis même mise a imaginer des films en regardant le plafond sombre, d’ailleurs la pièce était peu éclairer, de temps à autre un peu plus à cause des phares des voitures qui passaient par devant chez moi, c’était drôle plus jeune je me disais que c’était des alien qui étaient venus me prendre. Et sans trop savoir comment j’ai fais je m’étais endormis, et voilà ma mère qui hurle mon prénom. Je me lève, je me sens lourde, amochée, comme si j’avais fais du sport pendant mon sommeil. C’était vraiment bizarre. Je m’étire et je me lève. De mes deux mains je me frotte les yeux sans trop voir ou je marche jusqu’à ce que je me prenne la porte en pleine figure. Et là je me dis avoir dix sept c’est le mal. Je descendis donc prendre mon petit déjeuner après m’être habillée et laver le visage, lorsque je surprends ma mère au téléphone, sans un bruit je m’approche. Pourquoi une tel réaction ? Peut être parce que ma mère chuchotait au téléphone.

▬ Elle pose trop de question je ne sais plus quoi faire… Oui je sais mais…D’accord…D’accord au revoir.

Avec qui avait-elle eu cette conversation ? Délirais-je ? C’était peut être mon imagination. Pendant que je me perdais dans mes pensées elle s’était mise a pleurer puis hurla a nouveau mon prénom me demandant de venir manger. Et je fis semblant de descendre a nouveau les marches pour aller directement à table histoire de ne pas montrer que j’ai pu espionner ma propre mère, elle pourrait se sentir mal ou vexée si elle l’apprend, et c’est pourquoi elle ne doit pas savoir que je vais demandé à Sasha de demander a son père de chercher dans les archives des informations sur mon père. Je fini de manger bien rapidement et je l’embrasse, quittant la maison vers le lycée, sur le chemin j’ai rencontré Sasha et je lui ai parlé de tout ça, elle ne semblait pas d’accord au début et pensait que c’était que dans ma tête. Ce n’est que lorsque je lui ai parlé de cet appel bizarre tôt le matin qu’elle finit par accepter ma requête elle a même dit qu’elle m’appellerait le soir pour me dire si son père est d’accord. A l’entrée on rencontra la principale qui m’engueula à nouveau pour ma jupe d’uniforme qui était trop courte je lui ai encore promis que j’allais la changer le lendemain et elle me laissa filer. La journée fut longue et ennuyeuse, j’avais vraiment hâte d’en apprendre plus sur mon père. Vous voyez je n’ai que peu de souvenirs de lui, juste des espèces de flashs back … J’ai juste une image en tête, son sourire, sa barbichette, et ses bras fort. Peut être est ce que c’est un sportif ? Ou comme le père de Sasha il est policier ! Apparemment avant on n’habitaient pas ici en fait ma mère voyageais beaucoup du coup moi aussi. C’était peut être pour ça que je me sens toujours si bizarre peu importe ou je vais. Je n’ai pas de racines… […] La journée touchait enfin à sa fin. Je semblais plus enthousiaste de rentrer chez moi. Sasha l’avait remarqué et m’avait quand même demandé d’être patiente et d’espérer de ne pas tomber sur de mauvaises nouvelles. Elle avait raison je ne devais pas me laisser avoir aussi facilement. Bref on s’est quitter devant chez moi. Sasha habite un peu plus loin. Les lumières étaient éteintes ce qui m’inquiéta ma mère ne travaille pas aujourd’hui donc, j’hésitais a entrer, mais je le fis finalement. J’introduisis la clé dans la serrure et fit un tour sur la gauche ouvrant la porte, regardant à l’intérieure, lorsque je vis une petite lumière. Prête a me sauver je me suis quand même approcher pour finalement soupirer, soulager.

▬ Oh bonsoir chérie ! Il y a eu une coupure de courant donc…Dîner aux chandelles ce soir !
▬ Punaise tu m’as fais peur.

Je suis retourné fermer la porte de la maison et je suis aller me changer. Nous avons dîner, c’était agréable comme situation et là je me suis dis. Je n’avais plus de souvenirs de mon passer. Mais je m’en fais chaque jours de mon présent. Et quand le courant est revenus nous avions toutes les deux fêter son retour avec une bonne glace. Je suis monté dans ma chambre ensuite je me sentais bien ici, pour la première fois. La sonnerie de mon portable me fit paniquer, à chaque fois je me dis que je devrais la changer et j’oublie à chaque fois. Très drôle hein. C’était Sasha.

▬ Coucou ! Devine quoi ? Papa est d’accord pour t’aider !
▬ Ah ouais c’est vrai ? Mais c’est super ! Merci !
▬ Haha ! Il tiens a préciser que tu n’auras les réponses a tes questions que demain à la même heure.
▬ Et bien je saurais me montrer patiente, merci Sasha !

Et voilà, ‘avais l’impression de me rapprocher petit a petit de la vérité, mais étais-ce vraiment bien ? Et si je découvrais un lourd secret ? Quelque chose qui pourrait changer ma façon de voir les autres ? Je me suis mise a douter de moi-même. Ma mère arriva ensuite avec un dessert qu’elle me donna en souriant, et je la fixais en pensant a ce qu’elle pouvait bien me cacher. Il se fait tard je dors. Le lendemain arriva bien trop vite, je me sentais impatiente, mais en même temps je ressentais de la peur. Peut être devrais-je tout annuler ? Mais. Si je le fais la curiosité ne s’arrêtera pas elle me hantera toujours. Et le soir lorsque Sasha vint me voir avec un dossier l’air plutôt fière de son père je l’ai regardé hésitante et partagée entre la joie et la peur. Je regardais le dossier en me mordant la lèvre et finalement je le pris. On est monté dans ma chambre, on s’y enferma. On s’est installées sur mon lit et nous nous sommes regarder dans les yeux. Elle savait bien que j’hésitais et me demanda de prendre mon temps. Mais étais ce vraiment nécessaire. Ce que je voulais je l’avais là entre les mains. Et de ses mêmes mains tremblantes j’ouvris le dossier consultant ses pages, lorsque j’ai froncé les sourcils. Cet homme est mort il y a peu. Et il est écrit là qu’il n’avait pas d’enfants ni même de famille, plus je cherchais plus je découvrais un criminel que je ne reconnaissais même pas. Sur ses photos il n y avait rien de lui qui me rappelais mon père, j’étais soulagée mais en même temps énervée. Qui est cet homme dont je porte le nom de famille et qui ne sait même pas que j’existe ? Qui n’a rien qui me ressemble. Qui étais-ce ? Sasha me consola rapidement avec des paroles. Je devais peser le pour et le contre mais cela ne dura pas longtemps j’ai regardé Sasha pour lui demander des recherches sur ma mère aussi. Sasha refusa si c’était pour me faire de la peine. Mais j’ai insisté. Je voulais en savoir plus. J’avais le droit d’en apprendre plus sur ma famille. Sur ma pseudo famille. Sasha me quitta peu après et je restais seule dans ma chambre a fixer le dossier entre mes mains. Mon père ne peut être un voleur. Je n’ai pas de souvenirs de ce genre, il devait vraiment pas être quelqu’un de mauvais pour avoir un tel sourire chaleureux et accueillant. Plus le temps passe et plus je suis peiné d’avoir perdus la mémoire. Je n’aime pas me savoir incapable de savoir qui je suis vraiment. Me massant les paupières, je suis aller m’allonger sur mon lit, cachant le dossier sous mon oreiller, fermant les yeux fatiguées… […] Une main, une grande main se pose sur ma tête et me caresse les cheveux, j’ai les joues humides. La main de cette personne me caresse les joues, puis m’attire vers elle et m’enlace.

▬ Kaede…

Cette voix me réveilla ce n’était qu’un rêve et pourtant ça avait l’air si réel. J’avais l’impression de connaitre la chaleur qui m’avait enveloppé et la voix de cet homme. Mon cœur battait fort tandis que je serrais ma peluche contre ma poitrine. Je me sentais de plus en plus mal d’être perdus ainsi et de m’être perdus ainsi… M’enfin cela ne dura pas longtemps ma mère arriva pour me réveiller et me demanda de me dépêcher. Ce que je fis pour aller au lycée. J’en ai parlé à Sasha et elle supposa que c’était peut être un fragment de mes souvenirs qui furent provoquer par le dossier qu’elle m’avait apporté hier soir. Et elle fut ravis de voir que cela me faisait plaisir, et elle me dit qu’elle avait demandé a son père de faire de même pour ma mère. C’était vraiment trop gentil de sa part, je l’ai donc enlacé en la remerciant. Mes souvenirs hein. J’aimerais vraiment voir quelle vie j’avais avant.[…] Le soir même heure, même endroit. Ma chambre, en face de Sasha j’ouvris le dossier concernant ma mère. Je fus surprise de voir qu’elle avait participé à un hold-up à seize ans, et ce qui me surpris le plus c’était son vrai nom. Elle a changé de nom. Pourquoi ? Tant de mystères a élucider. Cela devenais trop pour moi. J’ai demandé à Sasha de me laisser. A peine avait-elle quitter ma chambre que je m’effondre en larmes. Trop de mensonges, je n’en pouvais plus. Mais je devais garder ça pour moi pour l’instant. Je n’avais pas assez de preuves… Pas assez.[…] Le lendemain j’étais aller voir la psy du lycée, et je lui ai demandé son aide, je lui ai parlé de la perte de ma mémoire et le fait que je voulais retrouver mon passé. Elle m’expliqua clairement que les pertes de mémoires à mon âge sont causé par un évènement qui peut être jugé choquant pour un enfant. J’en étais consciente, mais je voulais savoir. C’est là qu’elle me parla d’un psychiatre qui pourrait découvrir la raison de ma perte de mémoire via l’hypnose. Je n’étais pas très enthousiaste a cette idée, mais je n’avais pas trop le choix. Je lui ai demandé de m’y accompagner étant donné que je ne pouvais le demander à ma mère en qui je n’ai vraiment plus aucune confiance. M’enfin il fallait me comprendre là.

Ce qui s’est passé je ne le savais pas après la séance la psy m’avait regardé tristement, elle passa ses mains sur mes épaules et me serra fort contre elle. Qu’est ce qu’elle avait ? Je ne savais pas. Elle m’adressa un sourire et me proposa de venir chez elle ce soir. Je n’ai pas refusé ça ne me dérangeait pas de suivre la psy jusque chez elle. Elle m’offrit a boire un verre, bien sûr pas d’alcool du soda, j’aime le soda. Cette dernière vint s’assoir en face de moi et sourit, passant ses doigts dans mes cheveux. Ce qui m’arracha un léger sourire, cherchait-elle a me cacher quelque chose ou a me séduire tout simplement parce que j’avais peut être avouer que je préférais les femmes dans mon sommeil ? Aucune idée. Elle s’approcha un peu plus et éloigna le verre que j’avais en main. Lentement elle colla ses lèvres contre les miennes et chercha a me faire découvrir les siennes. J’appréciais sincèrement ce qui se passait a l’instant mais ce que je ne comprenais pas c’est pourquoi se donner si facilement à moi ? Peu importe. Des caresses et des baisers nous avons échanger […] Je m’étais assoupie et ce n’est que la voix de ma psy qui m’avait réveiller au petit matin elle pleurait, regrettait-elle déjà ce qu’on avait fait ? M’enroulant dans la couette je l’interpelle, croisant mon regard elle se mit a sangloter puis s’approcha du lit et m’attrape les mains, y déposent quelques baisers puis daigne enfin ouvrir la bouche pour s’expliquer.

▬ Kaede…Pendant la séance tu as… Est-ce que tu te rappelle de ce que tu as dis ?
▬ Non pas vraiment, j’ai dis quelque chose de mal ?
▬ Tu… Tu as parlé de ton père.
▬ Ah oui ? Vraiment ! J’ai dis quelque chose qui pourrait m’aider a le retrouver ?
▬ Kaede… Habille toi, on sort.

Je ne savais vraiment pas ce qui se passait exactement, je l’ai juste écouter, elle semblait vouloir me montrer quelque chose et j’étais curieuse. Nous n’avions même pas pris de petit déjeuner. Nous sommes juste revenus chez le psychiatre mais cette fois, a son domicile. Et il demanda a me voir seule. Ce qui me fit légèrement peur. Il me fit assoir sur un canapé et attendit que la psy quitta la pièce pour s’approcher de moi.

▬ Kaede, sache que tout ce qui va se passer maintenant t’aidera a te souvenir, est ce vraiment ce que tu veux ?
▬ Bien sûr.
▬ Bien dans ce cas commençons, je vais te bander les yeux.

Il se redressa et me bonda les yeux avec un foulard, il souffla derrière mon oreille ce qui me dérangea et me semblait tellement familier. J’ai reculé et il insista. Il posa sa main contre mon épaule, et la fit descendre le long de mon bras. Il murmura quelques mots et ce n’est que là que j’ai commencé a me souvenir de ces gestes si familier. Tout m’étais revenus a la mémoire. TOUT. Serrant les poings j’ai retiré le bondage et je me suis levé c’est a ce moment que ma Psy débarqua avec ma mère qui semblait inquiète, elle me gifla sur le coup. Elle était en colère parce que je n’avais pas passé la nuit à la maison d’un coté et de l’autre parce que je ne lui ai rien dis. Mais elle se ressaisit rapidement en comprenant ce qu’il se passait sur le coup. Elle daigna enfin me dire la vérité. Elle était la sœur de mon père. Déjà elle est de ma famille c’est super. Ce qui arriva à la suite me laissa sans voix, mon père abusait de moi... Je n’en voulais pas savoir plus de cela, Ni même ou il était maintenant, mort ? Tant mieux. J’ai demandé a ce qu’on fasse comme si je ne savais rien bien que ce fut vraiment très difficile. Quelque chose en moi avais changé. Je ne considérais plus mes amis comme tel, je me suis noyé dans le plaisir de la chaire, couchant a droite et à gauche avec l’infirmière, la psy, la déléguée de classe. Mes notes étaient parfaites, je jouais la reine et j’étais inaccessible a part quand je le voulais. Lorsque je désirais quelqu’un je l’obtenais et je le jetais aussi vite que je l’avais obtenus. Ma soit disant mère-tante trouvait que j’exagérais et que si ça continuait elle allait m’envoyer dans une pension et me privera de mon héritage jusqu’à ce que j’sois plus apte à le gérer. Bien sûr je ne l’ai pas laissé faire. La menaçant elle me demanda simplement de partir. Je l’ai fais et me voilà.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: LET'SPLAY▬ kaedelisayatabe [ Finish]   Mer 11 Jan - 19:01

Bon,bon,bon u_u Et bien, joli fiche, joli codage. C'était assez interessant, et même si l'histoire est "classique" (dans le sens où on a pas mal de monde avec ce genre d'histoire ici xD), c'est écrit de façon un peu plus originale ^^ Par contre, fais attention à ta syntaxe et ton orthographe >< Dans l'ensemble ça va, mais parfois, ça gène la compréhension de ton texte, et c'est dommage :/ Enfin, je te met chez les I Don't Care o/ Bienvenue et amuse toi bien :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

LET'SPLAY▬ kaedelisayatabe [ Finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit