T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sango Mizukami ~[Be famous] ~ Like you cousin ;)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Sango Mizukami ~[Be famous] ~ Like you cousin ;)    Dim 15 Jan - 14:43

    ••• Dossier d'inscription
    ••• à la Pension Kohime

    ©Suzu Takachiho
      • Nom : Mizukami
      • Prénoms : Sango (corail)
      • Âge & Date de Naissance : 16 mai 15 printemps
      • Nationalité :Japonaise
      • Orientation sexuelle : Hétéro, tout peut changer .....ou pas :p
      • Profession : Etudiante

• Raisons pour lesquelles vous venez habiter à la pension :C'est simple et compliqué la fois, en fait je veux suivre mon cousin, si si vous le connaissez forcément, un grand jeune homme charmant, bien élévé et qui est trop trop mignon *w* Comment ça y'en a plein Invité !!! C'est même pas vrai des comme mon cousin y'en a pas deux, il est donc très grand des cheveux noirs qui tire sur le bleu un peu, et je parlais de quoi déjààààààààà ouiiiiiiiiii !!!! La raison pour laquelle je viens, ben en fait c'est juste pour le suivre, mes parents prient les ancêtres qu'il réussisse là où ils ont échoués à garder la chipie que je suis dans le droit chemin, enfin voila pourquoi je suis là aujourd'hui ^^

• Description Physique : [ En 08 Lignes Minimum ]
Bah z'avez pas des yeux pour voir ? Je suis jolie hein Invité, je sais c'est de famille ou presque, mon cousin il est encore plus beau que moi, mais c'est pas vraiment mon cousin enfin c'est compliqué en fait mais on est là pour parler de moi non alors et bien parlons en. Assez grande pour mon âge, si si un mètre soixante dix sept à quinze ans c'est déjà pas mal, sauf qu'on m'a dit que je grandirais peut être pas plus alors je mets souvent des chaussures compensées rien que pour avoir une taille de mannequin dont j'ai déjà la silhouette enfin avec mes soixante kilos c'est un peu normal. Tiens d'ailleurs tant qu'on en parle, c'est mon métier, enfin futur pour le moment, je viens d'être recrutée mais c'est pas plutôt dans l'histoire qu'il faut que je dise ça, Invité ? Je crois que si donc revenons en à mon corps de rêve, bon ok peut être pas de rêve je n'ai que quinze ans et les formes qui vont avec.

Donc partons du plus important le visage, alors et bien rien de bien extraordinaire, deux yeux deux oreilles deux narines et une bouche, plus en détails ça fait des yeux et bien la couleur vous aurez du mal à la définir, marron ocré ? Ambré ? Doré ? Ils varient de couleur suivant mes humeurs mais c'est toujours accompagnés d'un sourire, je ne me fâche vraiment que très exceptionnellement. Un front haut et dégagé, on voit tout de suite inscrit sur ma tête "jeune fille de bonne famille". Cela ne me dérange aucunement, je sais que je le suis et je le vis très bien, même si j'étouffe un peu à être tout le temps considérée comme fragile mais on y reviendra plus tard. Donc un visage agréable à regarder, normal pour une future vedette des podiums, de longs cils qui cachent parfois les pétillements coquins de mon regard et on en aura terminé avec le plus visible sans oublier un nez au milieu de la figure et une bouche douce et tendre.
Ensuite bah les cheveux ouais j'en ai comme tout le monde c'est sur, alors mi longs vous diront les coiffeur mais c'est pour vous arnaquer plus de tunes, pour moi c'est aux épaules et voila. J'aime les attacher le plus souvent c'est surtout que c'est plus pratique pour pratiquer du sport que de les avoir dans la figure toutes les cinq minutes, donc je les attache en faisant deux couettes, une de chaque côté pour souligner mon côté lolita et attirer la bienveillance sur mon visage d'ange.
Bon alors visage c'est fait, tu veux savoir quoi d'autre Invité ? Mes mensurations t’intéresses, je savais que je ne m'étais pas trompée d'adresse et que c'est pleins de pervers et perverses ici. Donc mon buste, haut droit avec une poitrine attrayante, un jolie 90 C pour vous faire rêver un peu, je le cache souvent sous des tenues sombres ou bien clairs toujours suivant mon humeur, j'aime particulièrement le jaune et le orange des couleurs flashes que j'aime porter juste pour le fun. Ensuite et bien une jolie taille fine, un postérieur rebondie juste ce qu'il faut des jambes démusérement longues et des petits pieds. Ah oui trente sept de pointure pour ma taille on m'a toujours dit que c'était bizarre enfin bref passons.
Les tenues bah j'ai vu ça rapidement mais on peut en reparler un peu, au lycée mon uniforme scolaire généralement, c'est vraiment des gens méchant de choisir toujours des uniformes aussi peu coloré tu ne trouve pas Invité ? Enfin voila quoi, ensuite bah en ville jupe ou pantalon je préfère les jupes, j'aime sentir le vent sur mes jambes et surtout j'aime voir les regards se poser sur moi, enfin ça aussi je vais en reparler plus tard. En chaussures des bottines aux bottes en passant par des talons aiguilles ou des scandales, tant que c'est assortit à ma tenue et confortable je le mets, surtout si c'est pour attirer un peu plus de regard sur moi ;).

• Description Morale : [ En 08 Lignes Minimum ]
Enfin on approche de ce qui est intéressant, voyons voir voyons voir par ou commencer. En fait pour me comprendre c'est très simple, je suis une peste, j'aime taquiner les gens, et les embêter est un de mes passe temps favoris, m'amusant à trouver leur faiblesses et à les titiller dessus. Une frimousse d'ange qui vous fait très vite oublier les taquineries pour vous demander un câlin, et avec mes yeux de chats pottés vous ne vous rappelez même plus ce que j'ai fait pour que vous vous rappeliez que je vous ai taquiné.
En fin de compte ce qui vous fait sourire c'est le mien, je me départis rarement de mon sourire, véritable rayon de soleil pour mon entourage, ma seule raison de continuer à avancer est de faire rire les gens, en les taquinant bien sur :p je vous l'ai dit Invité je suis une adorable peste. Et têtue avec ça, je ne lâche pas ma proie une fois que je suis dessus, bien que ce que je préfère faire et le fait d'éloigner les prétendantes de mon cousin. C'est pas que je ne leur fait pas confiance mais l'est trop gentil Kazu et sait pas dire non, donc ben je me suis instaurée peste et colleuse officielle. Mesdemoiselles ne vous y tromper pas, vous plaindre à lui ne servira à rien, il m'adore et sait que je le fais, mais je serais toujours avant vous dans son coeur même si on a pas le droit d'être plus. Le lien qui nous unis est bien plus fort que vous ne pourriez l'imaginer, mais après tout vous pouvez toujours essayer de nous éloigner l'un de l'autre, à vos risques et périls.
Tétue vous avez compris, forte tête aussi, mais adorable en fait mi ange mi démon, suivant les personnes et les situations, suivant les aléas de la vie et ce à quoi je suis confrontée, je garde pourtant toujours mon sourire, mes pensées véritables seuls quelque personnes arrivent à les voir mes état de tristesse tout comme mes états de colère. C'est vrai je me met très rarement en colère, tout comme je sais très bien encaisser les critiques et les méchancetés, je sais les retourner contre les autres, mon esprit est vif et alertes, vous attaquer à moi et vous serez surpris de voir que le démon que je cache pas tant que ça sait se défendre et correctement !
Que dire d'autre, je suis très ouverte aux gens, je me fais rapidement des amis et pourtant suis très fidèle en amitié, m'avoir comme ami pour moi c'est un engagement, c'est tout confier à l'autre sans avoir peur aussi avant de vous appeler "ami" je vous considère comme de bonnes connaissances. De même que ceux qui voudraient s'approcher de moi pour avoir mon coeur, je vais être franche comme je le suis toujours, vous n'aurez que la deuxième place, car la première est réservée même si c'est pas possible. Amoureuse je ne le serais jamais peut être, car la personne que j'aime est inaccessible pour moi. A vous de me faire changer d'avis Invité si le défi vous tente. Je suis dans ses cas là câline coquine et tendre, même si je garde mon naturel passionné, c'est vrai, je pratique depuis longtemps les arts martiaux et me suis découvert une fougue que j'évacue dans ce sport.
Dissipée tant qu'on parle de ça, je suis d'un naturel aussi tête en l'air que joueur, si quelque chose me contrarie vous le saurez très vite, je mâche pas mes mots et donne rarement de troisième chance, gare à vous Invité ne les gaspillés pas, je ne revient jamais sur une décision que j'ai prise !

• Votre histoire : [ En 15 Lignes Minimum ]
C'était y'a quinze ans déjà, en plein printemps, à la floraison des cerisiers, un moment magique car j'étais une enfant désirée avec ardeur, d'ailleurs les médecins ont dit que j'avais bravé le destin pour naître. Donc je suis née un beau matin de Mai, quand les fleurs chantent et que la floraison des arbre embaume l'air des jardins. Oui c'est vrai que j'aime cette saison de renouveau, quand l'amour semble flotter dans l'air du temps, que tout semble parfait, et bien je suis arrivée à ce moment là, un moment parfait qui fut suivit de beaucoup de célébration. En fait oui désirée, je l'était beaucoup peut être même trop, mes parents sont issus d'une famille riche et puissante mais surtout mon père est le petit frère de l’aîné de la famille. Donc même si vous avez des vus sur l'héritage ce n'est pas vers moi qu'il faut vous tourner mais vers mon oncle et sa famille.
En fait cela à été un problème dont je n'ai pris conscience que bien plus tard, jusqu'à mes trois ans j'étais désignée comme la seule capable de succéder à l'héritage mais tout changea lors du premier bouleversement de ma vie. J'ai toujours été choyée et aimée, une vrai princesse, une petite fleur appréciée et bien protégée jusqu'au jour où il est arrivé dans ma vie. Est ce que du haut de mes mon jeune âge j'aurais pu comprendre l'enjeux que nos parents respectifs mettait sur nos épaules j'en doute, enfin c'est par une fin d'été que j'ai pour la première fois rencontré celui qui allait "prendre" ma place que je ne savais même pas qui était la mienne. La première réunion de famille, déjà très extravertie je charmais tout le monde avec mes mines adorables remarquant que quelqu'un restait à l'écart. C'était un petit garçon plus âgé que moi, du moins un peu plus, que je n'avais jamais rencontré avant, mais à quatre ans est ce qu'on se rend compte vraiment de ces choses là je ne sais pas. Donc il était un peu à l'écart et j'ai profité d'un instant d'inattention des personnes pour rejoindre celui qui allait devenir mon seul compagnon de jeux.
Ce fut le premier moment où j'aurai pu me faire mal, encore malhabile sur mes jambes je m'étais dirigée vers lui et avait faillit tombée, Kazu avait déjà une âme de preux chevalier à mes yeux, c'est lui qui ma empêchée de tombée dans l'étang à carpe. Inutile de raconter la suite banale ou presque de nos jeux de l'après midi, la suite on me l'a racontée car moi je m'étais endormie rapidement dans les bras de mon cousin. J'avais toujours voulut un grand frère et voila qu'on m'en offrait un, et peut être pour son malheur il est devenu le seul à savoir me calmer, le seul à trouver comment m'apaiser.
Quatre ans plus tard
Le temps n'y a rien fait, la première impression est restée et je le colle toujours autant. Dès que je peux, je me rend d'ailleurs chez mon oncle et ma tante malgré la légère amertume de mes parents qui ne me voient plus beaucoup à partir du moment où Kazu est entré dans ma vie, mais cela ne me dérangeais pas, j'étais si égoïste, je le suis toujours sans doute un peu. C'est à peu près à ce moment là qu'un deuxième bouleversement frappe ma vie. J'étais arrivée en avance et pour une fois avait emprunté un chemin détourné pour rejoindre mon cousin et j'ai surpris une conversation entre ses parents et les miens. Les quatre s'inquiétaient de me voir sans cesse chercher sa compagnie, mes parents ne sachant pas comment me dire que je ne devais pas espérer devenir plus que la cousine de Kazuhiro, même si nous n'avions aucuns liens de parenté. Ce choc de savoir que mon cousin n'en était pas un et que le maigre espoir qui avait envahie mon âme fut détruit par la phrase d'après, même si je savais que je ne pourrais jamais avoir la place que j'aurai aimée avoir, prendre de pleins fouet la remarque me choqua et je fit demi tour aussitôt, rentrant chez moi et m'enfermant dans ma chambre. C'était vrai que je n'avais fait que le copier, et que je n'avais jamais fait une chose qu'il n'ait pas fait. J'avais même commencée à apprendre les arts martiaux pour pouvoir passer plus de temps encore avec lui, n'étant pas aussi douée ni aussi sérieuse, je me laissais souvent distraire et sortait de l'entrainement pour avoir juste le plaisir de le voir travailler.
Tout n'avait donc servit à rien, entrer dans cette école sélective pour le suivre, même si je n'étais pas dans sa classe je le voyais plus souvent que si on avait été dans deux établissements séparés. Je passais cet après midi là, prostrée dans le noir à pleurer en silence, ayant bloquée toutes les issues pour que personne ne vienne me déranger. Pendant ces longues heures je me suis lamentée avant de relever la tête, si ce n'était que des papiers qui me séparais de lui et bien soit, je deviendrais la plus belle, la meilleure en tout, pour que le seul choix logique si un jour il devait choisir quelqu'un pour la vie, personne ne puisses jamais m'égaler pour conserver un peu d'espace dans le coeur de mon cousin. Je sortis de la chambre, prenant un bain pour me détendre en cherchant tous les domaines dans lesquelles je devais exceller et mis tout en oeuvre pendant les sept années qui suivirent à devenir la plus parfaite des jeunes filles de bonne famille, en gardant ma joie de vivre et ma spontanéité, ainsi que mon amour des arts martiaux. Inégalables, voila ce que je voulais devenir, étudiant toujours plus, assistant à trois cours du soir successifs pour pouvoir apprendre le plus possible pour qu'aux yeux de mon cousin je sois si parfaite que je ne perde jamais ce petit bout de lui qui je l'espérais m'appartenais un peu. Entre temps j'avais été repérée par une agence de mannequin et travaillait ponctuellement pour eux, appréciant l'univers excitant qui se dégageait du milieu, tout en étant toujours bien protégée par ma famille qui avait cédé après que j'a insisté, ce qui leur à fait dire oui fut le partenariat commercial qu'il en retirait.
Le troisième bouleversement qui secoua ma vie fut le départ de mon cousin, du jour au lendemain, toute la famille s'était organisée pour que je ne soupçonne rien, c'était peu après mon anniversaire, je venais d'avoir quinze ans, j'avais grandit, embellie et mûrit, autant que je l'avais pu. J'avais développé tout ce que j'attendais de moi, me forçant à la perfection pour pouvoir toujours prétendre à ce fragment dans le coeur de mon cousin, focalisant toute mon énergie à être ce que j'avais décidée que je serais. C'était un soir d'entrainement comme un autre, je m'arrangeais en général pour arriver un peu avant les autres pour pouvoir parler à mon cousin mais le professeur m'avais retenu en me confiant des documents à remettre en salle du conseil des classes, le détour me pris du temps et quand je me suis présentée au dojo seul le silence fit écho à mes pas. J'eu beau visiter toutes les salles, personne n'était là comme si tout le monde avait disparu, pensant à une farce je ne m'étais pas inquiétée pas et me suis changée avant de rejoindre le centre du terrain en fixant la porte avec patience. J'y ais passé les deux jours suivant sans bouger, ne comprenant pas pourquoi il ne venait pas, repoussant tout le monde attendant que Kazuhiro passe la porte avec son sourire.
Quand mon père se déplaça, je savais qu'il ne le faisait jamais à la légère, cela faisait deux jours que je n'avais ni mangée ni bu et au moment ou avec tout le ménagement possible il m’annonça que c'était inutile d'attendre j'ai chuté sur le sol et suis tombée inconsciente avant d'être hospitalisée d'urgence. Pendant trois jours mes jours furent en danger, mes parents ne sachant pas quels saint appelé pour leur rendre leur fille, les médecins arrivèrent à stabiliser mon état, cependant ils furent incapable de dire pourquoi je ne me réveillais pas. Tout était pourtant en ordre à part que je ne reprenais pas connaissance, une réunion de famille eut lieu savoir si il fallait prévenir Kazu ou pas, la solution fut refusée par mes parents de peur que je ne reste attachée à lui de trop. Mon état resta inchangée pendant plusieurs semaines jusqu'à ce que je me réveille enfin, le jour où tout le monde allait finalement faillit prévenir mon cousin. Je vous passe le réveil difficile, les exercices de rééducation tous aussi sympathiques les uns que les autres pour arriver à quelque semaines plus tôt. Après des heures de discussions acharnées, moult menaces et chantage j'ai enfin obtenu le droit de rejoindre mon cousin, pliant aussitôt bagages indispensables et nécessaires de toilettes, le reste de mes affaires suivront, j'étais partie en quatrième vitesse le coeur léger rejoindre celui qui occupait toutes mes pensées depuis onze ans.

• Selon vous, quel groupe vous conviendrait le mieux ? :
[ Fuck off ] [ So Mysterious ] [ Smile & Nyappy ] [ Like a Prince ] [ Shy & Innocent ] [ Hey ! You're Crazy !? ] [ I don't care ] [ Princess Glamour ] [ Musical's Victim ] [ So Stupid ] [ Be Famous ] [ Dangerous Sweety Girl ] [ Sport ! Run ! Run ! ]

• Nom du personnage que vous utiliser pour votre avatar, et d'où il sort:J'ai choisit Suzu Takachiho de la visuel novel Hiiro no Kakera

• Code du réglement o/ :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Sango Mizukami ~[Be famous] ~ Like you cousin ;)    Mer 18 Jan - 11:59

Désolée du double post mais c'est pour dire J'AI FINIT !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sango Mizukami ~[Be famous] ~ Like you cousin ;)    Mer 18 Jan - 20:32

BON ! FINI ! èé

Bon bah j'ai pas grand chose à dire, bonne fiche, personnage plutôt sympathique, attention à ta syntaxe parfois maladroite :) Bienvenue parmi nous et amuse toi bien o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sango Mizukami ~[Be famous] ~ Like you cousin ;)    

Revenir en haut Aller en bas
 

Sango Mizukami ~[Be famous] ~ Like you cousin ;)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit