T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar&&. Kohimiens Lvl 50
||Level Up ! I will survive !

Messages : 53
Date d'inscription : 18/11/2011
Camp dans la Bataille : Bonne question.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Je ne sais pas.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /! YURI   Jeu 22 Mar - 21:12

Les journées passent, j'ai fait des rencontres. Mais aujourd'hui. ON EST DIMANCHE.
Je m'ennuie. L'ennuie est très bavard. Même pas du tout. Il ne fais que marmonner des choses. Il vous embête, il vous oblige a crier sur tout les toits que vous vous ennuyer. Il est HORRIBLEMENT chiant.

Je viens à peine de me levée, que Mr.Ennuis, vient me coller. Il me câline. Il me plaque sur mon lit et laisse la place au sommeil qui me susurres des mots doux. Je les poussent loin de moi. Je touche mon ventre. Une horrible douleur vient cogner contre mes intestins. Ou peut-être l'estomac ? Je ne sais plus. Mais ça fait vraiment mal. Peut-être mes ovaires?

Mrs.Colère vient me mordre l'oreilles gauche et me donne toutes la rage possible pour me faire me dépêcher. Oh! Quel bandes d'emmerde*r ces gens! L'ennuis, La Colère et Le Sommeil tous entasser sur moi. Je prenais, malgré la douleur qui me tordais les tripes, plusieurs médicaments. Pour les douleurs d'intestins, pour les ovaires, pour l'estomac et je les enfilais dans ma gorge. Je les avalais un par un, presque avec une envie de tous les vomir. Le gout des médicaments se filtraient dans ma gorge. Comme petit-déjeuner, ce n'est pas fameux. Mais la douleur était trop forte. Sans lire aucune notice ou autre. Je retournais m'allonger sur mon lit.

Je soupirais après avoir ranger un peu l'endroit sur lequel était disposer mes affaires. Je prenais une chemise blanche et un short noir. Je les enfilais. Je me levais quand je sentais une petite faiblesse dans mes jambes, me faisant retomber sur le lit, assise. J'attendais quelques instants. Je n'avais pas prévus de sortir aujourd'hui. Juste aller traîner dans le salon de la Pension. Je prenais quelques encas, quelques médicaments, mon portable, mon mp 3 et les mettaient dans une petite sacoche. Je prenais mes forces à deux mains et me levais.

Je n'avais pas encore enlever cette couleurs brune de mes cheveux. Et mon cache-oeil, je ne l'avais pas remis. J'avais cachée mon oeil par une grande mèches de couleurs. Mon short était blancs. Ma chemise était blanche, presque transparent. Il s'harmonisais bien avec ma peau. Mes chaussures n'étais que de simple petites ballerine. Je n'avais pas l'habitude d'en mettre.

Dans les couloirs, beaucoup de Kohimiens était là. Ça faisait bizarre que les couloirs de la pension soit aussi remplie. Ça faisait un peu de vie dans cet endroit où tous sortent ou vont en cour. J'avançais jusqu'au salon. Je repérais un sièges. Plein de gens étaient présent. La télévision était allumée et beaucoup d'entre eux étaient cloîtrée pour pouvoir, surement jouer à des jeux ou je ne sais quoi encore.

Dans mon coin, je m'entassais dans le canapé, prise par les effets secondaires de tout ces médicaments. Une main vint se poser sur mon épaule me faisant sursauter.

- Wah ! Criais-je légèrement sous la surprise.


Dernière édition par Chrome Dokuro le Mar 27 Mar - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Ven 23 Mar - 11:27

- Mais... Bordel, où il est passé ?!

Pour la énième fois, Lal défit entièrement son armoire, en vidant complètement le contenu sur son lit. Mais non, il n'était pas là. Elle rangea alors rapidement ce qu'elle avait sortit, et fouilla une seconde fois son lit. Toujours rien. Elle fouilla celui de ses colocataires. Nop. Elle s'allongea au sol pour regarder sous les meubles. Nada. Elle se releva, mit la salle de bain sans dessus dessous. Rien à faire.

Son bracelet avait disparut. Le bracelet qu'elle aimait tant, celui avec un pendentif en forme de loup, que son père lui avait offert à son départ pour Kohime, avait disparu. Lal n'était pas du genre matérialiste, mais CA, c'était LE truc qu'elle se refusait de perdre. C'était son bijou préféré, son porte-bonheur, le lien qui la reliait avec son père, comme si il était toujours là avec elle. Elle sortit de la chambre, furieuse, et fouilla la pension.

Elle alla aux douches collectives, fouilla tout les casiers, mais ne trouva rien. Elle descendit les grands escaliers pour regarder dans le Hall, mais toujours rien. Elle alla jusqu'à la cuisine et la laverie, mais sans succès. Elle finit par le salon, de plus en plus désespérée.

Dans le salon, il y avait une jeune fille avec des cheveux bruns mi-longs. Même si Lal était certaine de ne l'avoir jamais vu, d'un autre coté, sa tête lui disait quelque chose. Elle s'approcha et posa sa main sur son épaule, ce qui fit peur à la jeune fille.


- WAH !
- Pardon ! Je ne voulais pas te faire peur ! Tu aurais pas vu un bracelet avec un pendentif en forme de loup ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. Kohimiens Lvl 50
||Level Up ! I will survive !

Messages : 53
Date d'inscription : 18/11/2011
Camp dans la Bataille : Bonne question.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Je ne sais pas.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Ven 23 Mar - 17:41

Sous la surprise, je n'avais pas osée regarder le visage de mon interlocuteur. Ca voix résonna dans ma tête, faisant battre mon coeur la chamade. Je connaissais se sentiments, cette voix. Je me retournais et regardais la personne qui venais de me parler.

Ces yeux, se visage, ces cheveux, ce corps. Lal Cryers. Je rougissais tout d'un coup et ma mèche qui cachait mon oeil tombât sur le côté découvrant mon oeil blesser. Je remettais ma mèches et me tournais mieux vers elle.
Je repassais la phrase dans ma tête " Pardon ! Je ne voulais pas te faire peur ! Tu aurais pas vu un bracelet avec un pendentif en forme de loup ? "

Je réfléchissais. Je me repassais ma matinée, qui d'ailleurs venait à peine de commencer, dans ma tête. Je me rappelais d'une choses brillante que j'avais ramassée. Je regardais dans ma petite sacoche et trouvais l'objet rechercher. Le pendentif de loup accrocher à son bracelet. Je la regardais de mon oeil violet et lui tendais le bijoux.

- Très jolie bijoux, fait attention de ne pas le reperdre, LAL, disais-je en accentuant sur le " Lal " puis en me retournant voyant qu'elle n'avais pas l'impression de me reconnaître.

Sur le coup, ce n'étais pas de la rage ni même de la jalousie, ou je ne sais quoi, mais... Juste de la peur. Je serrais doucement ma robe dans mes mains, sans vraiment savoir quoi faire. Je me levais du siège, malgré le fait que les médicaments me volait toutes mes forces. Trop de médicament, tue les médicaments ? NON, C'EST MOI QUE ÇA TUE LA !

J'avais la tête embrumée, même si la douleur ne persistais pas, je sentais mes jambes perdre l’équilibre. Je me rattrapais sur le siège qui était encore tout près de moi et tentais de me soutenir du mieux que je pouvais. Doucement, sans vraiment savoir que je pensais tout haut:
- Aaah ! ...J'aurais jamais du prendre tout ces médicaments en même temps ! D'un côté si j'avais pas aussi mal partout, ça ne serais pas arriver...! Criais-je légèrement.

Je reprenais mon souffle. Quand je me souvenais que Lal était toujours là, je retournais m'asseoir et je me figeais, le regard fixée dans le vide. Ma tête me disait " Tu est une idiote, Chrome ! Tu lui as parlée très mal ! Tu dois t'excus...AUUUUUUUUUH (<- Bruit de son mal de tête) " Oh mon dieu, je sens que ça va mal se passer pour moi.

Je sentais mon esprits me faire dormir. Oh non ! Ne revient pas Sommeil ! Je ne veux pas !
Je luttais contre l'envie de dormir, surement l'effet secondaires de tous ces médicaments pris à la vitesse. La prochaine fois je ferais attention. Si il y a une prochaine fois ? AAAAH ! Noooon !


Dernière édition par Chrome Dokuro le Mar 27 Mar - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Ven 23 Mar - 18:03

Lal observa la jeune fille fouiller dans sa poche, et en sortir... son bracelet ! La vagabonde l'arracha presque des mains de l'inconnue, et l'observa. oui, c'était bien lui, un fin bracelet en argent avec un pendentif d'un loup hurlant certainement à la lune. Elle s'empressa de le mettre à son poignet, et le caressa presque amoureusement.

- Très jolie bijoux, fait attention de ne pas le reperdre, LAL.

La vagabonde sortit de sa rêverie, et se tourna vers la jeune fille, surprise. D'où elle connaissait son nom ? Lal se savait célèbre, mais pas à ce point, et pas dans un milieu qui devait concerner cette demoiselle. D'ailleurs celle-ci se levait sans laisser le temps à la brune de dire quoi que ce soit, mais elle chancela et s'effondra aussitôt.

- Aaah ! ...J'aurais jamais du prendre tout ces médicaments en même temps ! D'un côté si j'avais pas aussi mal partout, ça ne serais pas arriver...!

L'informatrice fut de plus en plus surprise par ses cris. Visiblement, la demoiselle avait forcé sur les médicaments, et ça c'était vraiment pas bon. Lal lui devait une dette, elle décida donc de l'aider. Elle l'attrapa et la porta dans ses bras, comme une princesse, puis se dirigea vers sa chambre, l'infirmerie étant fermée. Lal fut contente de voir qu'Elliot et Louise étaient absents. Elle déposa la jeune fille sur son lit, et s'assit à coté. C'est fou comme cette fille lui disait quelque chose...

Puis la réponse lui vint comme une claque. Cette fille, c'était simplement elle...celle qu'elle avait perdue et retrouvée, mais pas dans les bonnes conditions... C'était Chrome. Lal se sentit mal à l'aise, elle n'osait plus parler, plus rien faire, plus respirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. Kohimiens Lvl 50
||Level Up ! I will survive !

Messages : 53
Date d'inscription : 18/11/2011
Camp dans la Bataille : Bonne question.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Je ne sais pas.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Ven 23 Mar - 19:15

Je n'avais pas sentis qu'elle m'avais porter jusqu'à un lit. Quand j'ouvrit les yeux, j'apercevais son regard terrifier. Je me relevais. Ma mèche continuais de tomber, découvrant mon autre oeil aveugle et livide de couleur.

Elle avais l'air pétrifier. Encore sous l'effets des médicaments je me relevais et venais me mettre en face de elle. Je clignais des yeux et approchais ma main de son visage. Doucement je posais mes doigts sur sa joue, puis glissais la paume de ma main sur sa joue, tout en la caressant.

- A ce que je remarque, tu viens de me reconnaître. Tu as peur de moi ? Disais-je en baissant légèrement les yeux, mais en gardant ma main sur sa joue.

Je venais me penchais vers elle pour mieux voir son visage, malgré le fait que ma force était drainée par les médicaments. Je m'accroupissais vers elle. Son visage était flou. Je ne sais pas pourquoi, mon corps tremblait au contact de sa peau. Cela faisait longtemps que je n'avais pas toucher ça peau. Je venais de comprendre pourquoi je ne la voyais pas. Mes yeux pleurait. Non, ce n'est pas moi qui pleurais. C'est mes yeux. Mon corps pleurait.

- Pardon. Je suis encore une gêne pour toi. Disais-je en me relevant.

Je reperdais l’équilibre. Cette trop forte dose de médicaments me faisait comme-ci j'avais pris de la drogue juste avant, presque comme-ci je m'attendais à ce qu'une hallucination viendrais me déranger. Je voulais me rattraper sur le lit sur lequel elle m'avait poser, mais comme le lit était plus bas que ce que j'avais prévus. Une légère crise cardiaque, ou plutôt une petite peur bleu qui fit que je lâchais un petit cris de stupeur.

Je me sentais mal, comme-ci dans mon corps tout se désordonnait. Une envie de vomir ? Envie de tomber dans les pommes? Je ne savais plus comment aller. Trop de choses allait en même temps. Je reprenais mon souffle. Doucement. Je sentais encore mon corps trembler. Que faire?


Dernière édition par Chrome Dokuro le Mar 27 Mar - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Ven 23 Mar - 19:31

C'était bien elle, Chrome Dokuro, Lal aurait reconnu cet oeil fait de cristal violet entre milles. Et le fait que son autre oeil soit aveugle ne faisait que confirmer ses doutes. Pourquoi avait-elle teint ses cheveux ? Elle n'en savait rien, et même si la question lui brulait les lèvres, aucun son ne sortit de sa bouche. Elle regarda la jeune fille se redresser et se mettre face à elle, comme dans un rêve, comme à travers un écran. La vagabonde ne reprit contact avec la réalité qu'au contact de la main de Chrome sur sa joue. Lal retrouvait la douceur de sa peau comme si elle ne l'avait jamais quitté...

- A ce que je remarque, tu viens de me reconnaître. Tu as peur de moi ?

Non, jamais. C'est plutôt d'elle-même qu'elle avait peur. Peur de son coeur qui battait malgré elle, peur de ses envies, peur de cette caresse qui la retournait. Elle regarda Chrome trembler, et s'effondrer encore sur le lit. La vagabonde hésita, mais se leva, et doucement recoucha Chrome, l'allongea avec...tendresse. Elle se pencha et déposa un baiser, léger comme une plume, doux comme une caresse, sur son front.

- Tu n'a jamais été une gène pour moi. Jamais.

Ses mots n'étaient que sincérité, elle le pensait vraiment, et espérait que la borgne le comprenait.Puis elle se redressa, l'observant de ses yeux à la couleur indescriptible.

- Je vais aller te chercher de quoi te rafraichir. Ne bouge pas, il y a pas mal de truc qui traine ici et tu risque de te blesser. Alors... ne t'enfuie pas s'il te plait.

Lal sortit et descendit à la cuisine chercher de l'eau fraiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. Kohimiens Lvl 50
||Level Up ! I will survive !

Messages : 53
Date d'inscription : 18/11/2011
Camp dans la Bataille : Bonne question.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Je ne sais pas.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Ven 23 Mar - 21:58

Un doux baiser sur le front. Comme une mère qui rassure son enfant? Ou peut être même un baiser plein d'amour. Il était doux, reposant. Ca voix, doucement, vint me dire que jamais je n'avais été une gêne quelconques à son égard.
Un certain poids sur mon coeur, s'en allait. Je me sentais un peu plus soulager qu'avant.

Elle me disais autre choses, mes oreilles bourdonnais, mes yeux me piquais. Je ne me sentais de moins en moins bien. J'avais réussit à percevoir quelques mots: " ... rafraîchir... traîne...blesser..enfuit pas...plait.. " Ma tête me faisait trop mal pour pouvoir réfléchir.

Je ne sentais plus le sol froid, mais plutôt la douceur du lit, ces oreillers, sa couette et son drap. Je me mettais sur le ventre, même si ma douleur s'en allais avec le temps, je me sentais toujours mal. Je n'entendais plus rien. J'en déduisais qu'elle m'avait laisser seule. Que faire? Je paniquais, je ne savais pas quoi faire.. J'essayais de me remémorer ces derniers mots, mais je n'arrivais pas à réfléchir.

La Douleur avait surement un marteau à la main, elle avait du plantée un clou dans ma tempe et elle tapait rapidement mais légèrement sur ce clou qui s'enfonçais dans mon cerveau doucement. Elle avait du ramener quelques amies, car je souffrais au niveau de mon ventre. J'avais l'impression que des mains avaient traverser mon corps et avait passer la barrière de mes muscles et de mes os pour attraper mes tripes et les tordre comme un chiffons mouillés, ou un gant mouillée qu'ont devait utiliser pour poser sur le front d'une personne fiévreuse.

La douleur était insupportable. Encore. Des remontés gastriques. Je voulais vomir, tout rejeter sur le sol. Non. Je ne pouvais pas. Doucement je murmurais son prénom. Je voulais qu'elle viennent me rassurer, poser sa main sur mon front, m'aider à me calmer. Je m'accrochais au draps, à la couette. Je retenais mes larmes pour ne pas montrer que je souffrais trop.

Je me tordais de douleurs, tout en murmurant des petits Lal. J'avais l'impression d'être une enfant qui réclamait ça mère.


Dernière édition par Chrome Dokuro le Mar 27 Mar - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Sam 24 Mar - 18:52

Lal se dépêcha dans les couloirs, elle se mit même à courir. Un mauvais pressentiment lui broyait l'estomac, comme si quelque chose de grave allait lui arriver...ou plutôt, allait arriver à Chrome. Lal sourit, ironiquement. Elles ne s'étaient pas vu depuis des mois, et la vagabonde avait garder cet instinct quand il s'agissait de la jolie borgne. Elle dévala les escaliers, manquant de tomber, et courut jusqu'à la cuisine. Là, elle prit une grande bouteille d'eau fraiche et un verre propre, puis remonta les escaliers et le chemin jusqu'à sa chambre aussi vite qu'elle pouvait.

Malheureusement, son pressentiment était bon. Chrome était allongée sur son lit, le souffle court, le visage rouge de fièvre, recroquevillée comme si son ventre lui faisait mal...et elle l'appelait au secours. Lal se précipita vers elle, posa sa main sur son front pour le découvrir brulant. Elle remplit le verre et lui fit boire, puis fouilla dans ses poches pour trouver son téléphone. Une fois celui-ci trouver, elle appella un médecin à l'aide, limite en l'engueulant tellement elle se sentait stréssée.

Puis elle alla mouiller un gant de toilette d'eau froide pour le poser sur le front de la demoiselle, tentant de la calmer, et lui prit la main.


- Je suis là... j'ai appelé un médecin, ça va aller...

La vagabonde ne croyait pas trop à ses propres paroles tellement la peur l'avait envahis, mais elle n'avait pas le choix. En attendant le médecin, elle s'était agenouillée près du lit, tenant la main de Chrome et caressant son front de sa main libre. Malgré la situation désespéré, elle sentait comme...une étrange sensation de bien-être en entendant Chrome l'appelé elle, et pas une autre.

Enfin, le docteur arriva. Il examina rapidement Chrome, et, après avoir questionné l'italienne, déduisit que c'était bien les nombreux médicaments qu'elle avait pris qui l'avait rendu dans cet état. Il lui prescrivit une sorte de sirop, donna le papier à Lal et partit. La vagabonde hésita a aller à la pharmacie, mais n'avait apparemment pas le choix. A nouveau, elle embrassa le front de la jeune fille puis remit le gant mouillé sur son front.


- Je reviens vite, je vais chercher de quoi te soigner. Courage...

Et elle partit encore en courant, sachant que cela devenait urgent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. Kohimiens Lvl 50
||Level Up ! I will survive !

Messages : 53
Date d'inscription : 18/11/2011
Camp dans la Bataille : Bonne question.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Je ne sais pas.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Dim 25 Mar - 18:13

Doucement une main vint se poser sur mon front, de n'importe où je la reconnait. Lal était arriver. Je ne pouvais pas me sortir aucun mot, aucun nom, de la tête. Seul Lal m'envahissais l'esprit. Elle me fit boire un verre d'eau frais qui me rafraîchissais un peu malgré la douleur.

J'entendais crier Lal dans un téléphone, je ne comprenais pas vraiment ce qu'elle disait. A qui parlait elle ? Peu m'importe. Elle était là. Je ne voulais pas être égoïste mais je la voulais pour moi, juste pour ce moment. Fiévreuse je continuais de murmurer son nom. Doucement, elle posa un gant frais sur mon front et pris ma main pour me rassurer.
J'entendais doucement ça voix, même si le niveau du son était très bas, j'essayais d'entendre le mieux possible:

- Je suis là... j'ai appelé un médecin, ça va aller...

La sentir caresser mon front me rassurais. Cela m'apaisais comme un chat qui recevais des caresses (pardon pour la comparaison.) Puis les caresses s’arrêtèrent, des mains inconnus qui m’occultaient. Elle s’arrêtèrent. Un simple baiser sur mon front, puis plus rien.

L'angoisse montais en moi. Non! Ne part pas! Ne me laisse pas! me criais mon cerveau. Mon corps ne pouvais pas bouger, mes oreilles n'entendais plus rien, seulement des bourdonnement. J'avais chaud, très chaud, juste horriblement chaud. Cette chaleur se mêlait à de la douleur. Mais pas que cela. Elle se mêlait à de l'angoisse, de la douleur, de la peur et autre sentiments tout aussi négatifs les uns comme les autres.

Mes yeux c'était ouvert seul, comme-ci je venais de sortir d'un coma très long. J'avais l'impression que le temps c'était arrêter, que les années avaient passée. Non, rien de tout ça. Le même endroit où elle m'avait poser. Les minutes avaient passée mais pas les heures. Je ne me sentais pas mieux qu'avant, mais des forces étaient revenus. Assez pour laisser une horrible envie de vomir me dominer.

L'angoisse venait encore et encore. Elle augmentais de plus en plus que je me sentais mal à l'aise. Je vomissais. Je ne pouvais pas m’arrêter. Les larmes coulaient sur mes joues blanches. J'avais mal. L'odeur était horrible. Quand je m’arrêtais de vomir, la douleur reprenais. J'avais essuyer ma bouche avec le gant qui était sensée être coller à mon front. Je le jetais au loin.

Ma tête commençais a tourner, je me remettais sur le dos et fermais les yeux, le souffle court. Doucement, je commençais a pleurer pour de bon. Je me sentais vraiment comme un boulet. Je ne pouvais même pas nettoyer mes propres salop*ries. J’agrippais les draps en pleurant en silence. Je tentais de ne pas montrer ma honte, même si c'étais la seule choses que l'ont voyais sur mon visage après ma maladie.


Dernière édition par Chrome Dokuro le Mar 27 Mar - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Dim 25 Mar - 18:33

Lal courrait, aussi vite qu'elle pouvait. Elle courrait à s'en déchirer les muscles, à s'en exploser le coeur, mais elle n'avait pas d'autre choix que de courir. Chaque seconde qu'elle passait loin de Chrome était une seconde où la jeune fille pouvait s'évanouir, vomir, cracher son sang, ou que savait elle, si ce n'est qu'elle était mal et qu'elle avait besoin d'elle.

Chrome avait besoin d'elle. Et ce sentiment qu'elle ressentait face à cela la dérangeait. Leur histoire était censée être finie, effacée, morte. Alors pourquoi courrait-elle aussi vite pour quelqu'un qu'elle devrait considérer comme une étrangère ? La vagabonde secoua la tête, il serait toujours temps de se poser des questions une fois la jeune fille hors de danger.

La brune arriva enfin à la pharmacie, et heureusement, il n'y avait personne. Elle prit le médicament, paya, et courut dans l'autre direction. "Plus vite, plus vite" se disait-elle pour se motiver.

Elle grimpa les marches quatre à quatre, et ouvrit en grand la porte de sa chambre. Son coeur s'arrêta en voyant le désastre. Le sol de la chambre était recouvert de vomit, et Chrome semblait toujours aussi mal en point tâchée de vomi et recroquevillée sur son lit. Lal inspira pour se calmer et posa la bouteille du médicament sur sa table de nuit. Puis elle prit Chrome dans ses bras, et la porta dans la salle de bain, la déposant dans la baignoire. L'informatrice hésita, puis se dit que le cas était urgent, alors tant pis pour la morale.


- Pardonne moi, je n'ai pas le choix....

Lentement, pour ne pas la brusquer, Lal déshabilla Chrome. Vêtement par vêtement, elle la mis nue, et rougit comme une ado en voyant ce corps qu'elle avait tant enlacé, qu'autrefois elle soumettait à sa volonté, et qu'elle avait l'impression de violer du regard aujourd'hui. Lal secoua encore la tête et mit les vêtements de la demoiselle dans un sac, puis retira son t-shirt taché pour le mettre avec, se retrouvant en soutien-gorge et jean. Elle alla chercher son portable et appella une personne pour nettoyer rapidement la chambre. Ca avait ses avantages d'avoir des contacts chez les Yakuzas.

Puis, l'italienne revint dans la salle de bain. Elle prit la poire de douche, et rinça délicatement Chrome en tentant de la toucher le moins possible, ayant peur de ses réactions. Elle la laissa tremper un peu, alla chercher le médicament, et revint pour le lui faire boire, puis elle recommença à la laver avec le plus de douceur possible. Et son coeur battait la chamade... de stress ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. Kohimiens Lvl 50
||Level Up ! I will survive !

Messages : 53
Date d'inscription : 18/11/2011
Camp dans la Bataille : Bonne question.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Je ne sais pas.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Dim 25 Mar - 20:57

Je n'avais vraiment plus aucune force. J'avais l'impression d'être un légume. Cette sensation était horrible.
J'entendais légèrement la porte grincer, mais je n'étais pas sur. Mon cerveau me jouait peut-être il des tours?
Non, les bruits entendus se confirmais. C'étais Lal. Elle me porta quelques part.

Je sentais encore ces mains se presser sur mes habits. Ces mains me tenaient fermement, je me sentais rassurée prés d'elle. Mes bras balançant le vide telle une morte. Je ne supportas pas ça, mais je ne pouvais faire autrement. Mon corps ne m’obéissait plus. Il n'avais même plus la force de vouloir bouger. Même pas le dernier de mes doigts.

J'entendais ça voix qui me parlait. Je n'avais réussit à comprendre qu'un seul mot " Pardonne..." Huh ? Pardonner ? Mais à qui? A elle? Ou peut-être il y avait il quelqu'un qui venait d'entrer ? Puis je sentis ces mains m'enlever, sans me brusquer, mes habits. J'avais l'impression de retourner dans ces moments où nous étions ensemble. Parfois brusque, parfois douce. Cette fois, elle fût encore plus douce qu'elle ne l'étais avant.

Chaque partiel de mon corps voulais réagir au main délicats de Lal, mais aucune force ne me le permettais. Je comprenais qu'elle essayait de ne pas trop me toucher. Ne pas avoir trop de contact avec ma peau était très bien comme ça. Elle me posa doucement, surement dans une baignoire. Elle était froide. Très froide. Mon dos, qui avait été en contact avec cette baignoire en dernier, me fît légèrement crispée. Un léger sursaut et un petit frisson.

L'eau qui coulait sur ma peau était tiède, à la limite du très chaud. Mais cela faisait du bien. Quelques gouttes d'eau froide se mêlaient pour couler à leurs tours sur ma peau blanche. Les yeux fermée j'appréciais le bain qu'elle me donnait. Elle me touchait le moins possible. C'est peut-être une choses que, sur l'instant, dans cette situations, je remarquais tout de suite. Elle était encore plus délicate. J'avais l'impression d'être une fleur très fragile. Elle prenais tellement soin de moi.

Elle me fit boire un verre d'eau qui n'avais pas le gout d'eau d'ailleurs. Surement un médicament. Je détestais les médicaments a présent. Après m'en avoir gavée le matin même, je me demandais encore comment les docteurs, ou les personnes qui lui ont conseiller ceci ont pu être aussi bête pour me gaver encore de médoc'. C'étais stupide, mais je devais l'accepter.

J'ouvrais les yeux et apercevais le visage de Lal. Je baissais légèrement les yeux. Malgré le flou qui gâchais ma vue, j'arrivais à entre-voir, dans tout ce flou, la couleur de ça peau et de son soutien-gorge. Je rougissais légèrement, car j'avais perdue l'habitude de cette vue. Puis je levais la main et la posais sur son visage sec. L'eau coulais sur ma peau et sur la sienne.

- Désolé...Je suis..encore..plus un..boulet..qu'avant. Disais-je avec une toute petite voix.


Dernière édition par Chrome Dokuro le Mar 27 Mar - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Lun 26 Mar - 14:41

Lal fut surprise par les mots de Chrome, tendit que sa main sur sa joue lui semblait une douce brulure. Ou alors était-ce sa joue qui était rouge et chaude ? Qu'est-ce qu'elle en savait ? La vagabonde posa sa main sur celle de Chrome, et lui sourit avec douceur, posant un regard tendre sur elle. Comme si rien n'avait changé.

- Je te l'ai déjà dit. Tu n'es pas un boulet. Ca arrive à tout le monde d'avoir des moments de faiblesse. Tu va bientôt aller mieux, j'en suis sûre.

Lal tentait d'être aussi convaincante et rassurante que possible, mais c'était dur, très dur. Elle lacha sa main et continua à la laver le mieux possible. Une fois que la jeune fille fut propre, Lal la leva et la sécha sommairement, puis la porta à nouveau dans la chambre. Celle ci était complètement propre, comme si il ne s'était rien passé. La vagabonde posa la borgne sur son lit, l'allongeant avec tendresse et la recouvrant avec le drap neuf, puis passa quelques billets sous la porte de la chambre qui disparurent aussitôt. C'était plus que ce qui était demandé, mais l'italienne avait jugé le travail tellement impecable qu'un petit pourboire était largement mérité. Encore une fois, elle se dit que travailler avec des yakuzas avait ses avantages.

La brune revint auprès de la malade, et s'assit à coté du lit, caressant ses cheveux. Elle l'observa silencieusement un moment, admirant malgré elle son visage de porcelaine. Son visage d'ange déchu. L'italienne secoua la tête et se leva, pour fouiller dans son placard, plus pour s'occuper les mains et regarder autre chose que Chrome.

Elle finit au bout de quelques minutes par tomber sur le thé que Richard lui avait offert il y a quelque temps, un véritable merveille. Lal ouvrit la boite et sourit en sentant l'odeur du thé, qui lui rappelait le parfum du jeune noble. Elle alla vers une petite bouilloire et prépara une tasse du thé qu'elle qualifiait de miraculeux. Une fois celle-ci prête, elle retourna près de la malade.


- Je t'ai préparé du thé. C'est Richard Wilfrid qui me l'a offert. Je le bois à chaque fois que j'ai la gueule de bois, et crois moi, ça tient du miracle divin.

Lal souffla sur le breuvage pour le refroidir, le goutant de temps en temps, se brulant la langue plusieurs fois. Puis quand il fut enfin à la bonne température, elle aida Chrome à en boire une gorgée, doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. Kohimiens Lvl 50
||Level Up ! I will survive !

Messages : 53
Date d'inscription : 18/11/2011
Camp dans la Bataille : Bonne question.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Je ne sais pas.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Lun 26 Mar - 17:35

Si gentille à mon égard. Trop gentille. Trop rassurante. J'aimais ce côté qu'elle avait. Elle pouvais me faire croire n'importe quoi. Depuis que je l'ai rencontrée et tombée amoureuse, n'importe quel mensonges, je le croirais sans même y douter.

Comment pouvait-elle ne pas me détester ? Comment pouvait-elle ne pas penser que je n'étais qu'un détritus ? Je me sentais mal face à toutes cette gentillesse. Je ne savais pas comment prendre tout ça. Après tout ces mois sans elle, à passer dans les bas-fonds de Tokyo parmi des mafieux, c'étais dure pour moi de revenir à la vie sociale et éblouissante de Kohime. Surtout quand la personne que vous aimiez tant et que vous aviez retrouvés, n'étais plus avec vous.

C'étais du passé. Je ne voulais pas y penser. Elle avais finis de me laver. Je me sentais lourde à laisser mon poids peser sur ces bras. Lal était forte. C'est toujours et c'est ce que je crois. Pour moi, Lal est une femme forte. Si elle était noble, elle serait parfaite. Je me demande si elle n'as pas reçu ça de ces ancêtre... Même si je ne les connais pas.

On venais de rentrer dans un endroit inconnus. Les odeurs avaient changer. L'odeur de vomis, cette puanteur avait été nettoyer. Mais par qui ? J'ouvrais les yeux pour découvrir une chambre impeccable. Bien plus qu'impeccable. Une bonne odeur émanais de cette chambre. J'ouvrais mieux les yeux qu'avant, la netteté des images n'était pas encore ça, mais ça pouvais aller.

Je remarquais que j'étais nue. Je n'avais pas assez de force pour me lever et me couvrir, mais Lal le fît à ma place. Elle posa un drap sur moi. Elle me fixais alors que mes yeux pleins de fatigues se refermais doucement. Quand je les ré-ouvrais, elle n'étais plus à mes côtés, mais loin de moi, enfouit dans son armoire. Après quelques minutes, elle alla préparer du thé. L'odeur du thé en pleine préparation titillais mes narines. L'odeur était presque enivrante.

Quand elle fût finis, elle me fît goûter le breuvage. Il n'étais plus très chaud, mais avait encore tout son gout et son parfum. Elle venait de m'assurer qu'il était délicieux. Mon palet pouvais le confirmer. Ce thé était délicieux. Un petit sourire vint apparaître sur mon visage. Elle m'aidais à boire cette boisson doucement.

Trop délicate, mais j'aimais tant cette gentillesse qu'elle m'apportais. Malgré toutes ces histoires entres nous, je n'arrive pas à lui en vouloir. Elle ne m'as rien fait, je n'ai aucune raison de lui en vouloir. Je commençais à m'en vouloir. A culpabilisé. Je me sentais horrible coupable, honteuse et stupide. Ma tête était pleine de questions que je voulais lui poser, mais mes lèvres n'avaient plus la force de pouvoir parler.

Doucement, je buvais. Puis, en voulant avaler une trop grosse gorgée, je commençais à m’étouffer. Par reflex et par surprise, je commençais à montrer mon étouffement par des toussement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Mar 27 Mar - 12:52

Lal aida plusieurs fois Chrome à boire, tout doucement. Mais elle s'étouffa tout de même, et la vagabonde posa la tasse sur la table de nuit, et l'aida à se redresser en position assise pour que la toux se calme. Seulement, le drap glissa, découvrant la poitrine nue de la jeune fille, et l'italienne rougit comme une pucelle. Ne pas regarder, ne pas regarder.

Peu à peu, et à force de légère tappe dans le dos, Chrome finit par se calmer. Avec la même douceur, la vagabonde rallongea la jeune borgne, et remit rapidement le drap pour cacher son corps nu. Elle se sentait troublé par cette vision, alors que leur relation était sencé être finie. Elle secoua la tête et tenta de paraitre naturelle et sûre d'elle, pour rassurer la pauvre malade.


- Repose toi un peu, tu as sûrement besoin de sommeil.

Lal se leva pour s'étirer un peu, la chaise lui faisait mal au dos, comment Elliot pouvait rester assis sur ce truc pendant des heures pour faire ces plans ? Ce petit était décidemment très étrange et fascinant. Lal ouvrit la fenêtre, il faisait beau aujourd'hui et la température était très agréable pour un début de printemps. Les oiseaux chantaient sur l'arbre près de la fenêtre, et elle commencea a siffloter distraitement avec eux, tout en restant à l'écoute du moindre geste, du moindre souffle, du moindre mot de la douce Chrome.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. Kohimiens Lvl 50
||Level Up ! I will survive !

Messages : 53
Date d'inscription : 18/11/2011
Camp dans la Bataille : Bonne question.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Je ne sais pas.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Dim 1 Avr - 13:45

Après m'avoir aider à me calmer, elle me posa sur le lit et retroussa la couette sur ma peau blanche pâle.
J'avais l'impression qu'elle m'évitais. Je ne comprenais pas vraiment pourquoi. Elle me dit qu'il me fallait un peu de sommeil. J’obéissais et fermais les yeux.

Les moindres bruits, mes oreilles les percevaient. Elle sifflotait avec les oiseaux. Un petit sourire vint se dessiner sur mon visage. Ces bruits me reposais. J'aimais beaucoup ça. Puis je fermais doucement les yeux, presque en m'endormant.

Du bruit, les sifflements de Lal disparaissent peu à peu que le bruit se rapproche. Des cris ?
La scène apparaît.
Je me retrouve dans une ruelle, seule, avec mon trident à la main. Oui! C'est à ce moment là! Mon père adoptif qui voulait me protéger m'avais dit que l'ont devaient courir. Courir loin. L'angoisse montait dans mes veines. Mon sang bouillonnais. Je courrais, des cris se faisait encore entendre loin de moi. Je tournais dans une ruelle sombre, pensant que je pourrais me cacher. Je regardais autour de moi, pensant que je pourrais retrouver les bras chaleureux et rassurant de mon père. Rien. Seul la ruelle dans laquelle j'étais encore il y a quelques minutes était là. Je me retournais vers mon cul de sac. Un homme se tenait là. Une arme à la main. Je n'avais pas encore reconnus la personne qui criais à l'aide. Ils n'avaient pas encore remarquée ma présence.

Elle criait. Oui, c'étais une femme. Ou plutôt une jeune fille. Ces petites couettes était défait et ces lunettes presque cassé. Son visage m'était trop familier. J’écartais les yeux et tentais de bouger. Mes jambes se bloquèrent et mes mains se resserrèrent sur mon trident. Son regard vint se poser dans le mien avant de s’éteindre. Une balle dans la tête. Mes yeux n'en revenais pas. Les larmes perlaient sur mes joues. Je criais et commençais à courir. Des balles volaient autour de moi.

Après un peu de courses, je voyais mon père devant. Il tourna dans une ruelle avec un nombre incalculable d'enfants. Petit ou grand, ils courraient. Une voiture roulait à toute vitesse derrière moi et une autre devant. Je tournais dans la même ruelle. J'avais mal aux jambes. Ma respirations était coupée par cette course. Mon estomac me faisait mal. Je courrais, le trident à la main. Je criais le nom de mon père qui me remarquait tout de suite. Il me fît signe d'allez plus vite. J'essayais d'aller le plus vite possible.

Ils avaient tous disparus dans le tournant. J'arrivais au bout de cette dernière ruelle quand, j’apercevais un jeune garçon blond me pointer une arme de loin. Je venais de m’arrêter. Le bruit de la balle résonna dans mes oreilles et une douleur vint m’électrocutée et me faire tomber. Mon oeil me faisait mal. J'entendais la voix de mon père qui voulait s'approcher.


Mes yeux s'ouvrirent, je suais. Les larmes coulaient sur mes joues. Une douleur horrible criblait mon oeil aveugle. J'étais agrippée aux draps. Le souffle coupé je pleurais en silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Jeu 5 Avr - 9:33

Après avoir fredonner un moment, Lal s'était tourné vers son lit et elle sourit en voyant Chrome dormir. Elle fouilla dans la poche de son pantalon, et en sortit un paquet de cigarette et son briquet. Elle alluma un tube de nicotine, le posa entre ses lèvres et en inspira une bouffée. Puis elle rangea son paquet, mais garda son briquet. Un briquet que son père lui avait offert sans savoir qu'elle allait se mettre à fumer. C'était un très beau briquet qu'il avait fabriqué lui-même, et qui rappellait à Lal des tas de souvenirs.

Elle ferma les yeux, et se souvint de sa vie de vagabonde. Ca faisait presque deux ans qu'elle était à Kohime, et son ancienne vie lui semblait tellement lointaine qu'elle avait l'impression que ça c'était passé dans une vie antérieure. Les voyages, les imprévus, les gens, le monde, le danger, la beauté, la laideur... Tout ces jours passé avec ses parents lui semblait ailleurs. Au début, elle avait attendu le moment où elle pourrait s'enfuir de la pension. Puis il y avait eu Chrome.

Chrome, la douce Chrome, la belle Chrome, l'angélique Chrome. Et pour la première fois, Lal s'étaut sentie intimidé, génée, niaise, folle...amoureuse. Elle l'avait aimé de tout son coeur, de toute son âme, et si ses rêves de voyages étaient toujours présent, Chrome les avait peu à peu remplacé. Et ça avait effrayé la brune, qui avait continué à coucher à droite et à gauche, comme pour crier au monde "je suis libre je fais ce que je veux !"

Et Chrome était partit, et Lal fut anéanti. Elle passa de longs mois à se répendre, à se hair elle-même, à se persuader que si sa douce amante avait disparu, c'était uniquement de sa faute. Puis le temps était passé, et la vagabonde avait reppris sa vie. Et Louise était arrivé, frèle, gentille, attentionnée, et le coeur de l'italienne avait recommencé à battre.

Mais voilà que Chrome était de retour, et chamboulait complétement les sentiments de Lal. Que faire ?

Elle fut sortit de ses pensées par un cri, et se tourna vers Chrome. Celle-ci sortait visiblement d'un cauchemar, et pleurait assise sur le lit. La vagabonde se précipita vers elle et la serra dans ses bras pour la bercer.


- Je suis là, tout va bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. Kohimiens Lvl 50
||Level Up ! I will survive !

Messages : 53
Date d'inscription : 18/11/2011
Camp dans la Bataille : Bonne question.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Je ne sais pas.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Ven 6 Avr - 10:11

Des mauvais demons remontais a la surface. Ils piquaient mon oeil comme pour me donner une punition. Ce reve en faisait surement partis.

Les bras de Lal m'entourais chalereusement. Ils me rassuraient. Le vent fouettais mon corps pale et nus. Je sortais de sous les draps clair pour coller mon corps nue a elle. Je cherchais un peu plus de compasions.

Les larmes coulaient sur mes joues et tombaient sur ca peau. Je callais doucement ma tete dans son cou. Son parfum et ca chaleur me calmais peu a peu. Sans vraiment reflechir. Un long baiser, presque comme un sucon sans marque, vint se poser sur son cou. Je n'avais pas reflechit a mes actes. L'habitude de n'avoir ces bras seulement pour moi seul m'avais ennivrée.

Quand je me rendais enfin compte de ce que je venais de faire, je reculais furtivement tout en rougissant. Je m'ecartais, la laissant voir ce corps qu'elle avait marquer tant de fois. Je relevais les yeux et remarquais ma nudités. Je prenais a la va vite un grand morceauw de tissu qui me servait de couette pour me couvrir.

J'avais tellement honte de moi. Que faire ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Ven 6 Avr - 12:10

Lal berçait Chrome avec toute la douceur dont elle était capable. Elle serrait contre son coeur, faisant le plus abstraction possible de son corps nu contre le sien, plus tellement habillé en dehors de son pantalon et de son soutien-gorge. Elle lui chuchotait des mots tendre pour la rassurer, et cela semblait fonctionner. Mais jamais elle n'aurait penser à cette réaction.

D'abord, elle crut que Chrome n'avait pas fait exprès d'effleurer son cou de ses lèvres. Puis l'effleurement devint baiser, d'abord timide, puis de plus en plus sensuel et se transforma rapidement en suçon. La vagabonde resta pétrifié de surprise, et ce simple mais pas innocent baiser mit tout ses sens en ebullition. Elle sentit sa peau frémir sous les lèvres douces de la plus jeune, son coeur s'accelérer, son corps s'échauffer et son esprit embrumé. Des flash back de leur étreinte passée lui revinrent et elle dû se faire violence pour ne pas renverser le corps frèle entre ses bras et le dévorer sur le champs.

Mais aussi vite qu'il était venu, le baiser se rompit et Chrome s'écarta, puis cacha sa nudité derrière le drap. L'italienne était encore sous le choc, et son cerveau fonctionnait à tout allure pour savoir quoi faire. Puis, son corps se mit à bouger, comme mu par sa propre volonté.

Lal s'approcha de Chrome, et à nouveau, la serra contre elle, sa peau frémissant de retrouver le contact de celle de la borgne. Une de ses mains se posa dans le dos nue de la demoiselle, et l'autre caressa sa joue avec douceur. Puis elle s'approcha encore et posa ses lèvres sur les siennes. Oh, comme ce goût sucré, cette texture délicieuse, et cette douceur lui avaient manqué. Lal approfondit un peu le baiser, le rendant intense et fiévreux, mais sans faire entrer sa langue dans la danse. Puis elle s'écarta, à bout de souffle, et souffla contre la bouche enfantine.


- Tu m'a manqué....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. Kohimiens Lvl 50
||Level Up ! I will survive !

Messages : 53
Date d'inscription : 18/11/2011
Camp dans la Bataille : Bonne question.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Je ne sais pas.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Ven 6 Avr - 15:27

Un baiser long et tendre, me rapellant le passer. Je ne pouvais me retenir de ces baiser si intense. Mon corps bouilonais. Je n'arrivais pas a me rendre compte de ce qui m'arrivais. Son geste m'avait surpris, mais avait aussi eveiller ces sentiments que j'avais reussis a enfouir sous terre.

Apres ce baiser enflamme, qui m'avait couper toutes respirations, fait bouillir mon sang et fait de mon esprit une vague de brume, je regardais, avec un air etonne, Lal. Ca voix qui me disait que je lui avait manquer. Ce baiser avait rendue mon coeur faible face a elle. Je l'aimais tant. J'avais l'impression de rever.

Je ne voulais pas qu'il se brise. Je voulais rester comme ca toute ma vie. Je lui souriais et la regardais d'un air niais et naïf. Je n'osais pas lui demander quoi que ce soit. J'avais oublier mes douleurs, mes maladies, mes envies. Tout. Juste pour ces beaux yeux je pourrais obeir a ces moindres desirs. Je savais qu'au fond de moi ce reve n'allait pas durer longtemps, mais le faire durer encore quelques instants encore.

Je posais mes levres sur son petit nez et caressais ces long cheveux. Ils me manquaient tant. Sans hesiter je reposais mes levres sur les siennes, pour la taquiner, et restais un peu plus longtemps sur celle-ci.
Quand je re-ouvrais mes yeux, une petite melancolie vint apparaitre dans mes pupilles. Je me sentais trop amoureuse d'elle.

- Dit Lal, tu pense qu'etre amoureuse de toi n'est pas un crime ? Lui demandais-je.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Ven 6 Avr - 16:30

Un rêve, un simple rêve, ça ne pouvait être que ça. C'était impossible que Chrome soit là, lui souriant, avec son magnifique visage d'ange, en train de lui caresser les cheveux et de l'embrasser. Un sentiment de profond bien-être enveloppait maintenant la vagabonde qui se sentait comme dans une bulle, un autre monde. Elle avait l'impression que tout le temps qu'elle avait passé sans Chrome n'était qu'un mauvais souvenir, et qu'elle était à nouveau amoureuse d'elle.

Mais le problème était là. Lal n'était pas sûre d'être réellement encore amoureuse de la jolie borgne. Elle se prenait la tête, ses sentiment tourbillonant dans son esprit, quand Chrome l'embrassa à nouveau. Les lèvres sucrés de la plus jeune chassèrent les reflexions de l'ainée qui s'empressa de répondre au baiser passionné.

Une fois le baisé rompu, l'italienne écarquilla les yeux en entendant les paroles de sa douce Chrome.


- Dit Lal, tu pense qu'etre amoureuse de toi n'est pas un crime ?

Elle ne s'attendait pas à une telle demande et s'empressa de secouer la tête, puis de baisser les yeux.

- Bien sûr que non ! De nous deux c'est moi la criminelle. Quand tu es partit, je me suis enfin rendu compte de tout le mal que je t'ai fait en allant voir à droite à gauche alors que je t'aimais de tout mon coeur...et peut-être que je t'aime encore.

La vagabonde soupira, cherchant le courage de prononcer les mots qu'elle aurait dû prononcer depuis bien longtemps, puis leva la tête et plongea son regard dans le cristal violet de l'ange en face d'elle, tentant de transmettre toute sa sincérité et son affection dans ce regard.

- Je suis sincèrement désolé de t'avoir fait du mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. Kohimiens Lvl 50
||Level Up ! I will survive !

Messages : 53
Date d'inscription : 18/11/2011
Camp dans la Bataille : Bonne question.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Je ne sais pas.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Ven 6 Avr - 18:27

Elle s'excusa de m'avoir blesser. Je fermais doucement les yeux et souriais. Ces yeux me montrais toutes la sincerite qu'elle pouvait me donner. Une larme vint perlés ma joue. Elle etait aussi transparente qu'une goutte de pluie. J'ouvrais mon oeil. J'avais l'impression que mon jolie reve allait se briser, mais ce n'est pas grave.

Je lui donnais un dernier baiser et me levais pour chercher mes habits.
- Je ne t'en veux pas. Ce sont tes sentiments, tes actes. En aucun cas tu m'as mentie Lal.

Je ne voulais pas me l'avouer. Je voulais juste me voiler la face. Je ne voulais pas que mon reve present ce brise tout de suite. Je voulais la voir sourire. Je voulais juste qu'elle m'appartienne. Juste maintenant. Je voulais etre un peu plus egoiste que je ne pouvais l'etre. Je lui tournais le dos. Je ne voulais pas lui montrer les quelques larmes qui coulaient encore sur mes joues. Je faisais mine de chercher quelque choses. Je m'essuyais les yeux comme ci j'avais des poussieres dans les yeux.

Non. Je ne voulais vraiment pas me l'avouer. Je l'aimais encore beaucoups trop. Mon coeur me faisais mal. La voir s'excuser aupres de moi me faisait si mal. Je m'arrangeais les cheveux puis me tournais vers elle, les joues propres et les yeux sans larmes. Un jolie sourire aux levres. Je tenais quelques meches de cheveux.
- Je ne t'ai pas demander ! Tu pense quoi de ma nouvelle couleur ? Je ne vais pas la garder, mais je veux ton impression ! dit-je en lui souriant.

Je croisais son regard. Je gardais le sourire, mais des larmes, tel une cascade roulait sur mes joues. Surprise par ce flot soudain, je touchais mes joues. Je voulais arreter tout ca. Mon corps tremblais. Je n'arrivais vraiment pas a contenir mes sentiments. Je m'ecroulais au sol.
- ... Pourquoi ? Me demandais-je.

Je rigolais malgre les larmes.
- Pourtant, je ne t'en ait jamais voulue... ! Pourquoi je pleure?!
Je la regardais desesperer. Mon cerveau et mon coeur etait chambouler. Je m'aggrippais au sol. Je perdais mon souffle a travers toutes ces larmes. Que m'arrivais-t-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Sam 7 Avr - 13:40

Lal avait le coeur sérré en voyant toute ces larmes, ces larmes qui coulaient par sa faute. Encore une fois, Chrome pleurait et souffrait par sa faute. Mais l'italienne était perdue, elle ne savait jamais comment faire dans ces cas là, quels mots dire, quels gestes avoir...

Alors elle laissa son corps agir par instinct, parce que jusqu'à maintenant, elle s'en était plutôt bien sortie avec l'instinct. Elle se leva, et s'agenouilla en face de la jolie borgne. A nouveau, elle l'enlaca, la serrant dans ses bras, assez fort pour qu'elle ne s'enfuit pas, assez faiblement pour ne pas la briser. Sa jolie poupée de porcelaine. Une de ses mains monta le long du dos de Chrome pour caresser ses cheveux, et ses lèvres se posèrent sur son front, ses joues, son menton, son nez, ses yeux... Elle aspira et lécha les larmes, pour les effacer de ce visage qu'elle avait tant aimé.


- Personellement, je préférais quand ils étaient violet, c'était plus joli et original...

Elle tenta de lui faire un sourire, un sourire rassurant et tendre, comme elle lui faisait toujours autrefois. Sa main quitta ses cheveux pour caresser sa joue et essuyer les dernières larmes, puis comme des papillons attiré par une flamme, ses lèvres allèrent rejoindre leur consoeur. La vagabonde s'ennivrait du goût sucré de la bouche de la poupée, en redemandant encore et encore. Cette fois, sa langue se fraya un chemin jusqu'à sa jumelle, pour entamer une danse lente mais passionnée. Lal avait l'impression de respirer à nouveau après une longue apnée, c'était à la fois délicieux et déstabilisant. Son étreinte se fit plus forte aussi, et ses mains bougèrent toute seule pour caresser avec douceur le corps fin entre ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. Kohimiens Lvl 50
||Level Up ! I will survive !

Messages : 53
Date d'inscription : 18/11/2011
Camp dans la Bataille : Bonne question.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Je ne sais pas.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Sam 7 Avr - 21:13

Elle m'empechais de me debattre, je m'aggripais a elle malgre ce flot de larmes. Elle aimais toujours autant cette couleurs violette que j'avais sur la tete. Un petit sourire vint apparaitre sous mes gemissement. Ca main vint caresser mes cheveux. Doucement elle me rassurais, essuyais ces larmes qui ne voulaient pas s'arreter.

J'avais l'impression que dans mon coeur une averse tombait. J'avais le coeur gros, mais doucement elle vint dissiper toutes mes pensée en m'embrassant. Sur le coup, on ne s'attend jamais a ce genre de baiser.

Je n'avais pas assez de force pour me debattre. Mon corps connaissait Lal par coeur. Il etait fou d'elle, lui aussi. Il n'osa meme pas lui desobeir.

Tout doucement elle vint briser la barriere de mes levres pour venir glisser sa langue pour qu'elle rejoignes sa semblable. Elle se taquinais l'une l'autre, transformant mes penser et mes forces en buée clair, mais épaise. Je n'arrivais pas a me defaire de ce baiser. Je m'agrippais a elle. Je ne voulais pas la lacher. Mon corps etait vite redevenus addict a elle.

Mon souffle couper, mes yeux etaient secs, il me donnaient l'impression que ma vue etait brouillée. Ce n'etais pas des larmes, mais plutot un vieux souvenir que mes yeux me faisait voir. C'etais la simple vue de moi et Lal quand on c'est rencontrer la premiere fois.

Mon reve se reveillais quand je sentais enfin les mains de Lal caresser ma peau. Un leger frisson me parcoura. Une envie plutot simpliste passa dans mon esprit. Je n'obeissait plus a mon corps et mon corps ne m'obeissait plus. Je plongeais mon regard dans celui de Lal avant de la plaquer au sol pour l'embrasser plus passionement que jamais.

Je ne voulais pas lacher ces levres qui ne seront, dans quelques minutes, quelques heures ou quelques jours, plus a moi. Je voulais lui laisser une derniere marque de mon arriver et mon depart. Je glissais mes mains pres de son cou et les glissais doucement jusqu'a ces hanches.

Mes levres vint se plaquer contre son cou. Je me detachais quelques secondes.
- Desole... Je vais te marquer.
Puis je re-plaquais rapidement mes levres contre son cou. Je ne voulait pas etre mechante, faire que son actuel petite amie croit qu'elle la quitte, mais je devait lui redonner tout ce qu'elle m'avait donner avant pour pouvoir la quitter.

Je finissais doucement mon oeuvre. Timidement je me relevais, n'osant plus la regarder en face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Dim 8 Avr - 8:27

Le goût de ses lèvres, la douceur de sa peau, le rythme de son souffle, son regard embrumé, ses joues rougies... Tout cela, Lal le connaissait par coeur. Mais, dans l'oeil améthyste, elle comprit que c'était la dernière fois. Au départ, son coeur s'était sérré à cette pensée, puis une image de Louise, souriant tranquillement lui vint. Alors elle se détendit. Oui, ce serait la dernière, et ce ne serait pas plus mal.

Elle profita donc des caresses et des baisers passionnés de la jeune fille, sa respiration devenant de plus en plus irrégulière. Elle accueillit les morsures et les marques de Chrome avec un soupire d'aise, son corps entier frémissant sous la délicieuse douleur qu'elle lui apportait. La vagabonde profita d'un léger relâchement pour échanger les rôles, se retrouvant au-dessus. A nouveau, leurs lèvres se retrouvèrent dans un baiser passionné, comme si elles ne pouvaient plus se quitter. Ses doigts fins parcoururent le corps qu'elle connaissait par coeur, redécouvrant ses formes, la texture de sa peau, s'attardant sur les zones qu'elle savait plus sensible.

Elle se redressa, et la prit dans ses bras pour la déposer avec délicatesse sur son lit, encore une fois. Mais cette fois, elle l'allongea et s'installa sur ses cuisses pour enlever le peu de vêtement que sa cadette avait eu le temps d'enfiler, caressant encore sa peau au passage. Une fois le corps aimé nu, la vagabonde resta un moment à l'observer, pour s'abreuver de cette vision une dernière fois. Après, elle savait qu'elle devrait se résoudre à laisser un autre ou une autre devenir propriétaire de ce corps fin et fragile. Alors elle se pencha vers son oreille et souffla ses mots.


- Je vais te marquer aussi, pour que l'on sache qu'il faut prendre soin de toi...

L'italienne mordilla l'oreille à sa portée, puis descendit sur son cou, puis laissa des marques sur tout le corps de porcelaine sous elle, caressant les morsures pour apaiser la douleur, tentant de la détendre au maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. Kohimiens Lvl 50
||Level Up ! I will survive !

Messages : 53
Date d'inscription : 18/11/2011
Camp dans la Bataille : Bonne question.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Je ne sais pas.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   Dim 8 Avr - 16:09

Elle connaissait les endroits les plus sensibles chez moi. Elle voulait me marquer pour que l'ont puisse s'occuper de moi. Voila un nouveau pretexte pour pouvoir tout faire pour l'oublier.

Elle savait jouer avec ma peau. Timidement, je la laissait me marquer pour m'oublier. C'etais comme la derniere cigarette fumer ou comme le dernier verre d'alcool. Je devais m'arreter sur cette derniere fois.

Au debut, je n'etais pas sur de vouloir la laisser faire, mais plus elle jouait avec moi, plus je me.detendais. Mes yeux pleins d'envie ne visait que Lal. Mon souffle commencait a devenir irregulier au fur et a mesure qu'elle me marquais. Quelques gemissement ettouffer ce faisait entendre. J'avais beau etre detendue mon cerveau n'en pouvait plus. Je me mordais tres souvent la levre pour m'empecher de laisser mes cris s'echapper entre mes levres.

Elle fit passer les heures, les minutes et les secondes commes des années et des journs infinis. Doucement, j'oubliais tout et plongeais dans un monde inconnus. Je fermais quelques secondes. Mes yeu fermer toutes ces caresses me donnait l'inpression d'etre accentuée par 100. Mon corps courbait legerement a chaque endroit sensible, faisant monter mon extase un peu plus. Je voulais ouvrir les yeux pour la voir en action, mais je ne voulais pas que cette si forte sensation s'en aille. Une legere larme vint couler sur ma joue. C'etait une larme qui exprinait mon plaisir personnel. Je me decidais enfin a ouvrir les yeux. Un petit sourire vint se dessiner sur mon visage.

- Tu as toujours ete tres forte pour me marquer ~

Je la laissais continuer jusqu'a ce qu'elle eut finit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sans Titre ? [Pv: Lalou ! ] /!\ YURI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit