T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Revenons a nous moutons [pv Manika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar&&. PK-ien Confirmé !
||T'as toujours pas coulé ? ♥

Messages : 34
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Camp dans la Bataille : Hétéro

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro mais ...
Pseudo Internet: Jueeffie 8)
Mes Relations :
MessageSujet: Revenons a nous moutons [pv Manika]   Ven 18 Mai - 19:29

Amies

Merde!, Oui merde! Je suis aller en haut de la pension mais aucune ramenerie, ou blablabla n'y était. De plus je n'es jamais manger des ramens enfin seulement ceux qu'on peut acheter a 25 cents, au boeuf et qu'on mange crue. Si non un jamais!. Serieusement, revenons a ce que je disais... Je ne les pas trouver!!!. Comment tu veux que je me rende a un rendez-vous si je ne trouve même pas le minimum qui s'appelle.. Le lieu de la rencontre !. a la la . J'ai vraiment le don de me mêttre dans ses situations là. et même ici dans un nouveau pays. Super. Bon maintenant il faut que je trouve une façon. J'ai continuer a marcher et j'ai trouver un café. Je rentre, il y a pleins de gars qui regarde la mini jupe que je porte avec le chandail a decolter que j'ai. je sais que quand tu a un décolter c'est pour les montrer. Mais, tu comprend pas qu'il a un garçon de 18 ans, qui s'avance et qui les regarde presque en bavant. J'essaye de remonter mon chandail mais, sa change pas grand chose, ou alors il regarde mes fesses. quest qu'elle ont. jessaye de la dessendre mais sa sa marcheras jamais jamais jamais donc, aucun résultat. Je m'avance et va m'assir a une table seule soupirant. Un garçon venus me voir et dit.

''Puis-je vous servir quelques choses''
-Je prendrais bien la paix interieur , et éloigner les regards pervers, mais je suis pose que cela n'est pas au menus.. *soupir*
''ahah, vous êtes plutôt drôle a ce que je vois. C'est bien la première fois que je vous vois ici,''
-Bien c'est normale je vienne d'arriver ici.
''et bien c'est génial que vous venez, on ne demande que sa des jolies filles.''


Il était charmant , mais je n'avais vraiment pas la tête a ça. Je pence qu'a Manika.
Il partit et il sourit me disant que si j'avais besoin de quoi que soit que je n'hesite pas.

Je tappais du pied attendant que Manika arrive... Espèrant quelle viendrait peut-être ici.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. PK-ien Confirmé !
||T'as toujours pas coulé ? ♥

Messages : 24
Date d'inscription : 21/12/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste ♥

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro mais ...
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Revenons a nous moutons [pv Manika]   Sam 19 Mai - 13:54

J’avais réussis par je ne sais qu’elle miracle à arriver à l’heure à ma rencontre avec le directeur, un homme assez âgé et charmant. Il m’apprit malheureusement que la classe spécialisée dans laquelle je devais me trouver avait fermé, le professeur qui s’en occupais étais partis à la retraite et qu’aucun autre ne l’avais remplacé. Il me proposa alors de m’intégrer dans une classe tout à fait normal, j’hésitais au début puis acceptais, mes frais de scolarisation à ma grande joie allaient me coûter moins cher que prévus, ma seconde bonne nouvelle dans ce pays, deux en un jour je n’avais pas l’habitude. On discuta quelques temps et il m’interrogea sur mes capacité je lui répondais :

-Vous n’avez pas reçus mon dossier ? Le compte rendu du professeur était dedans.

Je soupirais mais j’avais l’habitude que mes capacités soit en quelques sortes l’objet d’un mystère pour le gens :

-Mon QI équivaux à deux fois celui de Albert Einstein, je maîtrise les bases des 90% langues parlées, mon niveau scientifique et mathématiques sont au même point que les chercheurs en bio chimie. Cela vous suffit t’il ?

-Tu ne m’as fait qu’un cours résumé.

-Je sais, mais je n’aime pas énormément étalée ma science.

Il ria comprenant, il me sortit un règlement de l’école, mon cahier de suivie, mon emploie du temps ainsi qu’un bon pour mon uniforme scolaire. Il m’indiqua de passer à l’intendance pour les prendre et me souhaita bonne chance, je commencerais dans deux jours. Arriver en cours d’année n’est pas quelque chose de simple, l’intégration et le regard des autres, être le nouveau phénomène de foire ne m’amusais pas mais j’en avais l’habitude. J’allais retourner à l’école, depuis combien de temps je n’avais pas remis les pieds dans un établissement, je n’aimais pas ça mais j’y étais obliger, je devais selon les termes de la justice tenir un an, après libre à moi de continuer ou de me lancer dans la vie professionnelle, je ne savais pas ce que j’allais faire de ma vie mais ça je verrais plus tard. Je remerciais le directeur, sortais et allais chercher mon uniforme à l’intendance. Je demandais un pantalon à la place d’une jupe, cela sembla surprendre la dame mais je n’y fis pas attention. Après l’avoir remercier je sortais. J’avais encore un peu de temps avant mon rendez vous, je décidais de faire le tour de l’école. C’était immense, je vis les salles de cours, les différents clubs, la cantine, la bibliothèque, j’en eus pour une bonne heure à faire le tour. J’allais reprendre mon vélo j’enlevais mon antivol et montais dessus, je mettais mon mp3 et mon casque sur les oreilles, je devais rejoindre Jueffie pour manger et je ne voulais pas la faire attendre. Je roulais peu contente de retourner en cours et en plus dans une classe normal, dans mes oreilles passaient des chansons aussi jeunes qu’anciennes et de tout genre. J’arrivais à proximité du lieu dit je rangeais ma monture et la cadenassait. On me tapota sur l’épaule, je me retournais et vis trois mecs et vue leurs têtes ils n’allaient pas me demander l’heure. Je pris une cigarette sans rien dire et l’allumais et tentais de me barrer sans qu’ils ne réagissent. Mais l’un d’eux me rattrapa, j’enlevais mon casque l’air de rien et lui demandais ce qu’il voulait, il sortit un couteau et me demanda les clés de mon vélo ainsi que tout le reste. Je fis craquer mes poings, ils tombaient bien, mon humeur étais massacrante. Il fonça sur moi avec son cure-dent, je me baissais, lui tordais le poignet et l’envoyais dans les poubelles d’un coup de pied circulaire. Les deux autres arrivèrent en même temps, j’en esquivais un pour assommer l’autre et je prenais appuie une jambe en arrière pour lui décoller un coup de poing dans le nez et le faire chuter, il releva la tête mais je le finissais avec un coup de pied. Plus personne ? Je fis craquer mon cou et jetais mon mégot. J’entrais dans le bar ou je vis Jueffie assise, je lui fit un signe de main et allait la rejoindre :

-Désolé du retard, j’ai eut un petit contre temps. Alors, quoi de neuf ?

On commanda à manger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. PK-ien Confirmé !
||T'as toujours pas coulé ? ♥

Messages : 34
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Camp dans la Bataille : Hétéro

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro mais ...
Pseudo Internet: Jueeffie 8)
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Revenons a nous moutons [pv Manika]   Sam 19 Mai - 17:58

J'avais attendue Manika tout ce temps, j'avais trouver le temps long, a fin du compte je demanda même si j'étais dans un café si je pouvais avoir un verre d'alcool. Le serveur me ria, et s'excusa et qu'il ne pouvait pas. Je grogna un peu, j'étais de mauvaise humeur et il me fallait un verre d'alcool pour me relaxer un peu plus. Le garçon partit avec un drôle de sourire. Tentôt, je n'avais pas remarquer mais il est très mignon. Il est assez grand, cheveux blonds un peu ébouriffer de tout les sens qui donnait pas l'air sale mais donnait un style vraiment mignon, de beaux yeux bleus , un sourire accrocheur, une assez belle voix... enfin bref je n'avais pas vue qu'il était assez canon mais, ce n'était pas vrai que j'allais m'interresser a un mec qui était serveur dans un café et que je connaissais depuis seulement une demi heure environ. Plus tard, ben enfaîte 2 minutes, il me fit signe de venir le rejoindre derrière le comptoir. Je me leva et le rejoint.

-Qu'est qu'il y a ?
''Tu voulais de l'alcool il n'y a pas quelques minutes?
-Oui mais au cause que je suis mineur tu ne pourras sûrement pas m'en donner..
''Je ne devrais pas, mais je vois que tu en n'a besoin.''
-Euh merci , j'ai l'air si alcoolique que ça!? Franchement ...
''Non c'est pas ça que je veux dire... Je veux dire que cela ne te ferais pas de tord, et je sens qu'un verre ne pourrait pas t'anéantir''
-Il est vrai. Je suis très forte pour endurer l'alcool. Il est difficile de me saouler.
''Alors, que voulait tu comme alcool?''
-Non laisse..


Il me pencha plus bas vers le comptoir pour que personne ne me voit. Il vena me rejoindre, j'étais sur qu'il allais en profiter.????!.

-Aiiii!, euh, je ne crois pas que c'est la place pour baiser ici.?!
''HAHAHA, tu est drôle, je n'es pas l'intention de te demander de coucher avec toi.
*Un peu dommage quand même,*
-Ouf' d'accord mais alors pourquoi?
''Regarde derrière toi,''


Je regarda derrière moi, une etagère base de bouteille d'alcool y était ranger. ***.

''Alors qu'est que je sers a madame?''

Je devisaga chaques bouteilles avec une certaine envie de bonne vodka ou de rhume.

-Peux-tu me donner un bon verre de vodka ou de rhume.
''Bien mademoiselle''.


Il me tassa un peu et prit un petit verre pas de shooter mais un peu plus grand et me serva un vodka et rhume mixer pure.

''Voilà pour madame, j'espère que cela vous plaira''


Je le pris d'un coup, aaah... le plaisir d'un verre d'alcool sela faisait longtemps que je n'avais pas pris un petit verre pour me remettre les idées au clair et comme je le dis , ni vue ni connu , cela ne parraissait point que j'avais bu.
Je le remercia, me leva, mais au même moment , il me repoussa sur le sol..

-Euh...
''Dai''


Et il m'embrassa tendrement, je garda les yeux surprise toute le long... QUOI? pourquoi il ma embrasser... ***...
Il s,excusa d'un sourire craquant, et on entendit qu'il avait fini de travailler..

Quelques minutes plus tard, j'eu le temps d'arreter de pencer a ça , puis qu'il m'avait embrasser sur..la joue. hahaha. Oui oui dans ma tête c'était ouf et woooow, mais c'était juste ça mais quand même. hahaha. Je trouve ça drôle de mettre du suspence a ma vie comme ça. Bon, comme je disais , j'eu quelques minutes avant que Manika venus me rejoindre a la table , elle venus s'assir et mexpliqua quelle était désolé et qu'elle avait eu un contre temps. Mais, ce que je ne comprenais pas c'est qu'elle n'ai pas l'air d'avoir chercher l'endroit comme ci vraiment le rendez vous était ici a ce café? et bien je ne demande pas moins. Elle me demanda quoi de neuf, je lui dis rien de nouveau a par qu'ici c'est une chouette place et que je me sentais mal en meme temps au cause des regards pervers sur mes seins et mes fesses que les gars dans les âges de 16 à 20 avait. Je la regarda exaspérée puis que j'étais assez fâtiquer franchement de ses regards. On commenca, et pour ma part je me commandit une bonne salade pas trop cher pour ne pas faire payer Manika les yeux de la tête, et même que j'avais l'intention sans quelle le veulent de la payer cette salade.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. PK-ien Confirmé !
||T'as toujours pas coulé ? ♥

Messages : 24
Date d'inscription : 21/12/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste ♥

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro mais ...
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Revenons a nous moutons [pv Manika]   Sam 19 Mai - 19:26

Elle me dit que rien de spécial ne s’était passé. Elle avait commandé une salade et moi un gros bol de ramen, avec des morceaux de viandes. De la viande kyaaaah depuis combien de temps je n’en avais pas mangé. Je pris les baguettes et se fut avec un plaisir gustatif que j’en ingurgitais. Elle m’expliqua qu’elle était exaspérée par les regards des gens je lui disais sans vouloir la vexer :

-C’est peut être ta tenue qui est un peu trop courte.

J’eus un moment de réflexion et j’essaie de m’excuser :

-Non, enfin je ne veux pas dire que tu le fasses exprès mais c’est que …enfin c’est court et puis…tu vois enfin.

Je détournais le sujet en sortant de mon sac ma veste avec l’écusson du lycée :

-Regarde, j’ai eut ma tenue de cours elle est pas mal hein ? A quel lycée tu va toi ?

Je touillais mon bouillon en le regardant :

-J’espère que les gens la bas ne seront pas trop bizarre, je commence dans deux jours.

Il y eut un peu de chahut, une bande de mec entra dans le café et un d’eux regarda Jueffie et fit un signe à son pote. Il vint nous voir et commença à lui faire du bringue plutôt insistant. Il puait l’alcool, je lui demandais de nous laisser, il me retourna une baffe et je ne dit rien au début puis il attrapa Jue par le bras lui demandant de la suivre. Je me levais et lui décollais mon poing dans la tronche et il tomba par terre. Mais ce n’est pas possible tout les cons du pays on décider de me faire chier aujourd’hui ou quoi ? Son pote arriva et voulus m’attraper par l’épaule, je le fis passer dessus quand au troisième je l’assommais d’un coup de tête. L’un d’eux je ne le vis pas venir me cassa une bouteille de vodka sur la tête et je tombais sur le sol. L’un d’eux me releva et m’attrapa par-dessous les épaules son pote fonça pour me latter l’abdomen mais je levais les pieds et lui mettais un coup dans le nez. Il saignait du nez et ayant visiblement compris ses potes le sortirent bras dessus bras dessous me menaçant. Le gérant vint me voir et s’excusant, apparament cela faisait un moment qu’ils venaient mettre le bordel ici. Je touchais ma tempe et je vis que je saignais, bof ce n’étais rien, je demandais à Jue :

-Tu n’as rien ? Je suis désolée d’avoir gâché ta soirée

J’avais beau chasser mon naturel, il me poursuivait même de l’autre côté du monde. Elle allais me détester c’est certain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. PK-ien Confirmé !
||T'as toujours pas coulé ? ♥

Messages : 34
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Camp dans la Bataille : Hétéro

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro mais ...
Pseudo Internet: Jueeffie 8)
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Revenons a nous moutons [pv Manika]   Lun 21 Mai - 13:13

On commenca a manger, j'avais très faim mais, je restais quand même bien élever et garda la manière d'une bonne fille pour manger même si je n'avais qu'envie de me bousculer dessus comme un porc. Quand je lui expliqua pour mes vêtements elle me dit que ma tenue était courte. Elle avait raison, mais ma vie était rendue de devoir m'habiller ainsi pour être confortable et même pour peut-être trouver l'élu de mon coeur. Quelques secondes plus tard, je la vue avoir l'air complétément désolé parce qu'elle m'avait répondue. Elle reprit sa phrase et me dit que c'était juste court et que je ne faisais pas par exiprès. Je ria en souriant un peu.

-Arrete voyons de t'excuser tu a raison Manika.

-C'est simplement, que je n'aime pas les regards pervers comme ceux là... mon but n'est pas ces regards...


Elle voulu tourner le sujet, donc elle sortit son uniforme de sa nouvelle école.

-Elle est très jolie. J'ai bien hâte de la voir sur toi
. ~Avec un très beau sourire dis-je

Elle me demanda par la suite a quelle école j'allais

-A une école que la plupart des Kohimes vont.. pourtant je n'es aucune idée où c'est et tout.... Bref je vais d'avoir chercher lorsque le temps me sera donner parce que en se moment je mange avec ma très gentille nouvelle amie. ~ le sourire au lèvres , en prenant une autre bouchée de salade

Elle mexpliqua qu'elle commencait dans deux jours et qu'elle espèrait que les gens soit plutôt cool avec les nouveaux-nouvelles.

-Ne t'inquiète pas , je suis sûr que tout va bien aller. Si il y a quelques choses tu sais que je suis là maintenant.

Quand tout ta coup on continuait de parler et de manger quand une bande de boy entra dans le café je pu voir que plusieurs était complétement soule. L'un d'entre eux me regarda intensement et fit un signe a son pote a côté de lui. Alors, après toute la bande venus nous rejoindre. Il commenca a vouloir m'inviter a faire le party avec eux et plutôt insistant de vouloir que je vienne. Manika leurs demanda de nous laisser seule poliment. Le gars qui avait le plus insister surement le chef de leur petit gang de débile. Donna une baffe a Manika. Je lacha un crie horrifier. Quoi? Non, je n'es jamais demander cela pourquoi?! Pourtant elle ne faisait rien mais, elle mettait la main ou cela lui faisait mal sur sa joue. Jusqu'a temps qu'un m'attrappe par le bras et me le serra en me demanda de venir je me plissais un peu il avait des muscles après les mains ou quoi? Aiie. Manika ce leva et lui mit son poigt dans la geule et il tombit a terre. Je ne savais plus ou me mettre. Je vue le meilleur ami du ''chef'' venir vers Manika et la prendre pas l'épaule. Elle le fit revoler hors de son champ de vision . Pareil pour le 3eme. Ensuite, l'un était derrière elle j'allais lui crier ''DÈRRIÈRE TOI!'' mais, il fut trop tard et elle se fit assomer avec une bouteille de vodka. Puis elle tomba a terre, je venus pour la lever. Mais, un gars me tassa, et la leva par dessus les bras. Un d'eux essaya de profiter de Manika.. mais, elle lui sacra son pied dans le nez et voilà le sang coulait a flo. ils désidèrent finalement de partir. Le gérant venus s'excuser et expliqua que ce n'étais pas la première fois , je devenus assez facher il faut dire.

-VOUS NE COMPRENEZ PAS QUE VOUS ÊTES LE GÉRANT VOUS AURIEZ PU FAIRE QUELQUES CHOSES, VOUS ARRANGER AVEC DES AGENTS DE LA SÉCURITÉ OU PEUT-IMPORTE RENDUE LA JE M'EN FOU. MON AMIE A DU SE BATTRE AVEC EUX ET MÊME A ÇA ELLE C'EST FAIT BLESSER ET VOUS N'AVIEZ RIEN FAIT DU TOUT!!!!!!!! J'AVAIS BEAU ESSAYER SI NON C'ÉTAIS MOI QU'IL AURAIT VIOLER ! RENDUE LA AUSSI JE M'AURAIS FOUTUE QU'IL ME PRENNE PLUTÔT QUE MA PAUVRE AMIE !!!! MAIS, VOUS VOUS RESTER DERRIÈRE VOTRE COMPTOIR ET NE FAITE RIEN!?

La colère me montit au nez, le monsieur s'excusa encore et retourna derrière son foutue comptoir. une vraie merde ce con.

Lorsque je revenus voir Manika, je la souleva et l'assit sur sa chaise et je pu voir qu'elle saignait de la tempe. Je sortis de mon sac un lingette mouiller lui enleva le sang sur la tempe et ensuite lui mit un pencement assez discret.
J'avais les larmes au yeux... Au cause de moi elle avait du vivre toute cette histoire. Pourquoi, .... Je me sentais la pire des amies et la pire des trouillardes.. J'aurais pu en frapper un mais, non je suis trop faible.... trop faible....

Elle regarda si j'avais une blessure et me demanda si j'avais une blessure si j'allais bien. Et s'excusa d'avoir gacher la soirée. Je la regarda, et j'avais fini de nettoie sa blessure, je fondis en larmes dans ses bras. Ne sachant quoi répondre parce que je pleurais et que mes levres sortait un bruit lorsque nous pleurons qui nous empeche presque de pleurer. Je ne fu capable de murmurer seulement un ''Désolé c'est de ma faute...''.
De plus, je savais que javais recus un peu de vitre sur le derrière de jambe mais ce n'était vraiment pas grâve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. PK-ien Confirmé !
||T'as toujours pas coulé ? ♥

Messages : 24
Date d'inscription : 21/12/2011
Camp dans la Bataille : Yaoiste ♥

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro mais ...
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Revenons a nous moutons [pv Manika]   Sam 26 Mai - 21:23

Elle venait de remettre le patron à sa place, elle avait du caractère c’était certain. Le patron retourna derrière son comptoir, j’entendais les gens dans la salle parlé sur ce qui venait de se passer et leurs regards nous transperçaient. Jueffie, m’aida à m’asseoir sur la chaise. Elle sortit un petit mouchoir ou bout de tissus qu’elle humidifia pour essuyer le sang sur ma tempe. Elle colla un petit pansement, je restais un moment stupéfaite, je le touchais du bout des doigts, elle m’avait appelé un peu plus tôt son ami. Mes joues commencèrent à devenir pourpres de joie. Je le vis fondre en larmes dans mes bras, je fus plus que surprise de sa réaction. Elle me disait que c’était de sa faute, je ne savais pas comment réagir à ce genre de situation. Elle prenait soin de moi, je lui gâchais sa soirée et elle me demandait de l’excuser ? Cette fille, elle n’est pas comme les gens que j’ai connus auparavant, je laissais échapper un petit rire et tentais de la rassurer :

-Est-ce que c’est de ta faute si les gens sont aussi c*n ?

Je regardais son mollet, un éclat de verre je le retirais et la bandais avec une serviette. Je sentais qu’elle s’était trouvée inutile. Je riais un peu une nouvelle fois et lui disais :

-Ne t’en fais pas je t’apprendrais la boxe un jour.

Je la regardais tout en larme un petit état de choc qu’une nuit de sommeil rattraperais :

-Allez viens, on rentre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar&&. PK-ien Confirmé !
||T'as toujours pas coulé ? ♥

Messages : 34
Date d'inscription : 29/12/2011
Age : 20
Camp dans la Bataille : Hétéro

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro mais ...
Pseudo Internet: Jueeffie 8)
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Revenons a nous moutons [pv Manika]   Lun 18 Juin - 3:09

Elle me demanda en joke un peu, si c'était vraiment de ma faute si les gens étaient aussi con. Il fut appris d'un petit rire, de quelques instants. Tout ta coup je vis son regard se porter a mon mollet ou il y avait un petit morceau de vitre, j'allais lui dire que c'était correcte et tout mais, il était trop tard elle était en train de bander mon mollet d'une petite serviette après avoir enlever le morceau de vitre qui me fit grimacer de douleur un peu. Je me sentais vraiment nul , sans aucune aide... Manika lacha un petit rire qui me surpris je lui dit merci justement lorsqu'elle eu fini de me bander le mollet et je la regarda en me demanda pourquoi elle riait et elle me dit qu'elle m’apprendrait boxe un de ces jours. Je fus pris d'un sourire qui sortit de petit rire qui était heureuse qu'il n'allait pas refuser ce petit cours mais aussi drole de l'intention de la situation. Je m'essuya les yeux des larmes qui avait couler intense sur mes joues , elle me leva et me dit qu'on allait rentrer car ce serait mieux mais, bizzarrement je n'avais pas le gout d'aller dormir tout de suite même si déjà il était 8:OO et quand arrivant le temps dit aller a la pension il serait 1O:OO du soir déjà. Mais, aussi c'est que les moments avec Manika était super elle était vraiment gentille, une vraie amie quoi. De plus, elle m'avait protégé de pervers tripoteur et saoulons de la vie, qui abuse des filles. De plus, j'aimais avoir des discussions avec elle. Mais, je fis un signe de tête que oui, et j'avanca un peu le pas vers l'extérieur,....



Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Revenons a nous moutons [pv Manika]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Revenons a nous moutons [pv Manika]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit