T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 It's a Real Problem.. For ME ! [ PV Enix ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar&&. PK-ien Confirmé !
||T'as toujours pas coulé ? ♥

Messages : 38
Date d'inscription : 06/01/2012
Camp dans la Bataille : Hétero

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: It's a Real Problem.. For ME ! [ PV Enix ]   Dim 3 Juin - 11:51

Les cours, c'est sûrement la pire chose qui fut inventée par le genre humain. Apprendre avec acharnement des choses qui sont dès plus ennuyeuses afin de pouvoir s'en sortir dans la vie future... Choses apprises par des gens qui n'ont pas forcément une apparence agréable à regarder ou un mental psychologiquement supportable par le reste de la race humaine, j'ai nommé ces gens « Professeurs »... Je ne comprendrais jamais pourquoi ils ont décidé de prendre ce job, faut être un peu masochiste pour aimer se faire détester par des tonnes d'adolescents en crise d'adolescence, avec un égo surdimensionné et un mental plus placé vers le bas que vers le haut.
Oui je suis d'une humeur massacrante et cela n'a rien de bien étonnant vu que je viens de passer exactement une soirée à réviser des mathématiques pour un contrôle complètement inutile vu que je n'aurais pas la moyenne, que le prof va sûrement me faire une critique digne des moqueries d'un gosse de dix piges « Si vous aviez un cerveau ça se saurait hein Mademoiselle Akiyama. » puis je lui lancerais une pique qui entacherait la dignité de son crâne pas chevelu du tout avant de faire comme si je n'avais pas entendu que j'étais collée.

Bref. Je regarde mon corps nu dans la glace, ces formes que je vais bander comme à mon habitude pour éviter que quiconque ne sache que je suis une fille, que je me travesti pour X ou Y raison, après tout c'est humain que de vouloir se protéger de la race cruelle qu'est la nôtre parfois. Je me bande ainsi la poitrine, la compressant au mieux que je peux avant de me diriger vers mon armoire, enfiler mon uniforme masculin puis me mettre ma perruque courte, les ébouriffant légèrement avant de soupirer.
Je prend mon sac sur mon épaule puis sort de ma chambre en veillant que personne ne me voit .. Bah oui les chambres sont non-mixtes ce serait fort problématique de m'en voir en sortir en garçon. Je marche ainsi innocemment vers ma salle de cours et me pose négligemment sur mon siège. Les regards alentours, envieurs ou admiratifs, me rendent fort perplexe.. Les filles qui murmurent ou les mecs qui jalousent, c'est juste jouissif.

Je me demande pourquoi on est forcément obligé de supporter tout ce tapage quand on est irrésistiblement séduisant(e) . Je soupire et sors mes affaires, note mon nom et mon prénom sur ma copie avant de fixer le professeur qui commence à nous donner des consignes concernant le devoir tout en nous disant qu'il ne nous souhaitait pas bonne chance.. Bah mieux vaut pas quoi sinon j'aurais zéro. Je soupire et commence à lire le sujet du devoir en silence, tout ce charabia arithmétique est presque impossible à comprendre pour une jeune fille telle que moi.

Je me met alors à me torturer l'esprit sur des mathématiques pendant environ une bonne heure avant de me faire surprendre par la sonnerie du lycée, je me stoppe net.. Merde je n'ai toujours pas terminé d’écrire, là c'est sur que je l'ai foiré mon exam T.T. Honte à moi et à ma descendance !

Je regarde autour de moi, les uns après les autres, tous rendent leur copie. Le prof m'adresse un sourire sadique en me tendant la main pour que j'y pose ma copie, je m'exécute avec un air écœuré... Merde. Je range lentement mes affaires et soupire, des potes me saluent, me disent que ce n’est pas très grave, qu'être populaire ou intelligent on ne pouvait pas être les deux. Je soupire et regarde autour de moi, regardant alors Enix… Ouah qu'est-ce qu'il est classe en plus j'ai l'impression qu'il a tout réussi .. Je m'approche de lui avec un énorme sourire et lui donne une tape amicale dans le dos avant de déclarer avec un sourire toujours aussi grand :


« Moi -Alors mec tu as réussi ? »

Je ne sais pas pourquoi mais j'aime bien être en compagnie de mec de mon âge, ils savent être sociable mais d'habitude je ne suis pas proche de celui là, en fait il me déteste j'en suis même convaincue.. Vu mon caractère de mec insupportable et vulgaire ça ne m'étonne pas mais que voulez-vous il faut bien se protéger. Je farfouille dans mon sac et lui dis alors tout en me mettant à le regarder :

« Moi - Tiens j'ai deux billets pour le zoo ! Ça te dit qu'on y aille ensemble … En tant qu'ami quoi ! »

Je souris en le regardant et ajouta :

« Moi -Pas le droit de refuser, on se dit dix-neuf heures à ma chambre du pensionnat ok ? »

Je cours ainsi hors de la salle en souriant, je vais alors vers ma chambre pour pouvoir me changer, me préparer et faire de moi une beauté masculine. Pas que Enix m'intéresse hein mais comprenez moi je suis une femme et ce genre de garçon est plutôt agréable à regarder , dès que je peux au moins le regarder c'est parfait... Etre son ami est surement même un privilège. Oulla ma petite Minami mais tu perds la boule hein, allez oust sous la douche !

Je me déshabille alors, allant sous l'eau bouillante et me lavant parfaitement, plus hygiénique que moi tu meurs. Je sens désormais la cannelle huuum~ ! Je sens que il va adorer le zoo surtout les pandas. Je m'enroule dans une serviette et trébuche non sans mal sur les fesses. Aie aie aie !
Je me frotte la fesse gauche et me relève lentement, me dirigeant vers mon armoire. C'est alors que je me rendis compte qu'il était déjà dix-huit heures quarante. Je saisis un boxer et l'enfila puis cherchais mes bandages pour camoufler ma poitrine lorsque j'entendis la porte s'ouvrir


« Moi -Merde »

Je m'enroulais dans ma serviette, regardant le nouvel arrivant avec un air légèrement apeurée. Serais-je vraiment dans la merde ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

It's a Real Problem.. For ME ! [ PV Enix ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit