T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une entrée timide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar &&. News' Crazy
||Bienvenue à Kohime

Messages : 9
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 23
Camp dans la Bataille : Hétéro

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro convaincu(e).
Pseudo Internet: Darklight
Mes Relations :
MessageSujet: Une entrée timide    Ven 15 Juin - 21:59

Après quelques jours de voyages, et une centaine de kilomètres, Ayaki arriva enfin devant la pension. Son cœur battant comme un rockeur qui jouait de la batterie, replace correctement sa basse sur son dos, et prends son courage a deux mains. Ayaki stressé comme jamais regarde le plan qu'il s’était donné pour ne pas se perdre. C’était bien ici, il se trouvait devant les portes de l'endroit ou il allait habiter un ptit moment. Mais ce bâtiment signifiait bien plus qu'un nouveau logement, c'etait la promesse d'un avenir avec peut être des amis, ou il pourrait faire des rencontres et commencer une nouvelle vie, sa nouvelle vie. Il se recoiffa nerveusement, le principal quand on arrivait dans un nouvel endroit est de faire bonne impression. Puis une petite tête de renard fit irruption de son sac, c'etait bien sur son compagnon de toujours Yusuke

- "J’espère qu'ils acceptent les animaux de compagnie mon ptit Yusuke, au pire je te cacherait mais veux pas me séparer de toi

Il le regardait comme si il approuvait la décision de son maitre, puis sortit du sac pour se dégourdir un peu les pattes et marcher a coté de lui.

- "Bon mon ptit Yusuke, quand il faut y aller faut y aller hein ?"

Il avança d'un pas déterminé jusqu’à la porte puis soudainement repartit dans la direction opposée. Yusuke le regarda avec un air interrogateur comme si il demandait quel était le problème

- "Nan j'ai trop peur, ça fais trop longtemps que j'ai pas parlé a quelqu'un en dehors de ma famille, et si ils m'acceptaient pas ou me trouvent ringard voire associable ..."

Toutes ces craintes qui le faisait trembler de la tête aux pieds, puis yusuke arriva a ses pieds et sauta sur son épaule et le regarda comme pour le rassurer avec ses yeux. Ayaki le caressa en souriant, il se disait qu'il avait de la chance de l'avoir ce petit renard, toujours la quand il fallait, il était comme un frère pour Ayaki et jamais il ne pourrait s'en séparer. Après cette motivation il décida d'y retourner mais d'un pas plus lent et moins sur que la première fois tout de même. Il poussa la porte de la pension qui lui paraissaient drôlement grande, mais quand on a peur on ne vois les choses de la même façon, après être entré dans le hall, une chose le frappa, en effet il y avait presque personne, l'espace était tellement vide qu'on pouvait entendre résonner les petits pas de yusuke ainsi que les siens. Il s’arrêta au milieu de la grande pièce qui devait être le hall d'entrée, il tremblait comme une feuille, il est vrai que Yusuke était un gros timide mais a ce degrés la ça en devenait presque flippant. Il remit bien droite sa cravate, posa sa basse a terre

Il pris son baladeur et mit quelques musiques histoire de se calmer, de toute façon a certains moment il n'y avait que cette dernière qui pouvait le déstresser. Il bougea la tête au rythme de la musique, il était comme en transe, accompagné par cette mélodie qui sonnait bien dans ses oreilles, les percutions qui tapaient presque en rythme avec les battements de son cœur, il ne pouvait pas être triste en écoutant une musique, c'etait son repaire secret, sa manière de vivre mais aussi son rêve d'un jour jouer devant un tas de personnes en passant outre sa timidité. Il retira un écouteur et regarda aux alentours, personne, peut être qu'il pouvait jouer un peu après tout. Il retira sa basse de sa protection, s'assit sur un banc pour pouvoir mieux jouer, et commença a jouer un accompagnement a la musique qu'il écoutait. pour une personne extérieure, la mélodie qu'il jouait pouvait sembler discrète, anarchique voir sans utilité mais pour lui il en était tout autre. Soudain alors qu'il marqua une pause dans la musique il entendit des voix de fille qui arrivaient vers lui, il rangea aussi vite qu'il pouvait son instrument, pris yusuke avec lui et se cacha quelque part

- 'T'as entendu la musique ? Je crois que ça venait de la bas ...

Ayaki soupira de soulagement, elles l'avait pas trouvé et c'etait tant mieux, il reprit un peu ces esprits et se sermonna d'avoir joué dans un lieu public, il espérait que personne d'autre avait entendu ... ce serait vraiment trop gênant, encore heureux qu'il ne s’était pas mis a chanter. le problème n’était pas qu'il chantait mal, loin de la il se débrouillait dans ce domaine, nan le problème ça aurait été tous ces yeux braqués sur lui, ça l'aurait vraiment mis mal a l'aise au point de fuir. Mais revenons a nos moutons, après s’être caché en attendant le passage des filles il se remit a l'endroit ou il avait joué afin d'attendre qu'on le renseigne sur l'endroit et le formulaire d'inscription. Un long silence se fit percevoir dans la grande pièce, vous savez un de ces silences qui vous foutent la chair de poule, un silence tel qu'Ayaki préféra remettre la musique met qu'avec une oreillette pour entendre si on l'interpellait, et c'est ainsi qu'Ayaki décida d'attendre une quelconque personne qui pourrait le renseigner
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une entrée timide    Mer 20 Juin - 11:59

♪ Comme un air de musique ♪


Se lever avant l'aube, c'était maintenant depuis le temps une habitude mais ce matin c'était plus difficile comme si elle se sentait happée par sa couette, voulant rester au fond de ses draps elle referma les yeux. A quoi bon se forcer à se lever quand on est si bien entre le matelas et la couverture. Elle cligna des yeux et fixa son réveil, retenant un soupir exaspéré avant de se redresser lentement, le draps tombant sur ses jambes pendant qu'elle frottait ses yeux, tournant la tête vers son étuis de violon posé au dessus de sa commode. Poser une jambes puis l'autre sur le sol, cherchant des orteils ses chaussons pour les enfiler puis se lever en s'étirant. Elle alla à la fenêtre l'ouvrant pour aérer la chambre le temps qu'elle aille faire sa toilette matinale, se dirigeant ensuite vers ses affaires de douche dont elle s'enveloppa pour aller prendre la sienne.

Quelqu'un d'avertit aurait tout de suite vu qu'elle n'était pas réveillée, elle longeait le couloir avant d'attendre la salle de bain, prenant une cabine où la douche la réveilla quelque peu. Se séchant et attachant ses cheveux elle retourna dans sa chambre après s'être brosser les dents, prenant son précieux étuis de violon avant de descendre les escaliers, se dirigeant vers les salles de répétition, elle inscrivit son nom comme d'habitude sur le registre en précisant quelle pièce elle prenait, refermant la porte hermétiquement avant de poser son étuis sur le piano de la pièce. Elle sortit sa partition et se saisit de son violon, le posant sous son menton en commençant à jouer lentement, se laissant emporter comme toujours dans ce monde qui n'appartenait qu'à elle quand elle jouait. Rien ne pouvait l'atteindre elle se sentait dans sa bulle protégée des mots des regards et autre sentiments qui pouvaient faire jalouser son maigre talent. C'était grâce à une seule personne qu'elle parvenait à jouer avec ce plaisir, son coeur s'emballant en repensant à celui qui avait élu domicile dedans.

Elle s'entraîna comme à son habitude, regardant l'horloge de la pièce avant de juger que c'était l'heure peut être de manger quelque chose. Elle reposa son violon dans son étuis et pris la clé de la salle, refermant la porte en s'immobilisant, tendant l'oreille en fermant les yeux. Une musique venait de l'entrée, entendant des bruits de pas elle recula dans la salle et referma la porte à demi pour ne pas croiser les jeunes filles qui se dirigeaient vers l'artiste, la musique cessant brusquement alors qu'elles semblaient chercher sa provenance. Ce n'était pas une partition proprement dite, seule la basse semblait avoir suivit une mélodie connu comme de l'auteur seul. Elle sortit une fois le couloir vide, refermant la porte en tenant son violon, faisant un pas vers les dortoirs avant de s'arrêter, tournant la tête dans la direction d'où était venu la musique. Elle fit demi tour, poussée par la curiosité elle revint dans le hall silencieusement en gardant l'étuis contre elle, regardant dans la salle et remarqua le jeune homme avec la house caractéristique d'un instrument. Elle hésita une seconde, ce n'était pas vraiment dans ses habitudes d'aller vers les autres mais elle s'approcha du garçon qui semblait perdu, un peu comme elle le jour de son arrivée.

- Bonjour, je peux vous aider ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar &&. News' Crazy
||Bienvenue à Kohime

Messages : 9
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 23
Camp dans la Bataille : Hétéro

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro convaincu(e).
Pseudo Internet: Darklight
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Une entrée timide    Dim 24 Juin - 21:51

Ayaki priait pour que jamais personne ne remarque son talent caché a cause de sa timidité, pour être honnête il ne savait même pas si il jouait bien ou non. Il était la au milieu de la salle a présent, seul, avec encore un peu de la musique qui résonnait encore du fait du grand espace. Ayaki resta silencieux et n'entendit plus aucun son, ça le rassurait car il n'y avait plus personne dans les parages. Il soupira discrètement mais resta debout au milieu de la pièce. Ainsi il profita de cette attente qui ne le gênait pas pour admirer les décors du grand hall

- Bonjour, je peux vous aider ?

Le jeune homme fit un sursaut brusque a l'entente de la voix, il était surpris car ne l'avais même pas entendu arriver. Les frissons parcouraient tout son corps de haut en bas, il n'osa même pas bouger pour avoir la politesse de s'adresser en face de cette personne. Après le coup de frayeur il se retourna et tomba sur son regard, c'etait le truc de trop, il ne pouvait s’empêcher de rougir, elle avait de très jolis yeux et était mignonne tout ce qui faisait rougir Ayaki ... Soudain il remarqua l’étui, et il en déduisit qu'elle aussi jouait d'un instrument, ça le soulageait, au moins il se sentait moins seul car rares étaient les personnes dans son cas de la ou il venait. Il baissa la tête car était vraiment gêné a la regarder dans les yeux. Entre deux tentatives de prononcer un mot il pris une grande bouffée d'air et releva sa tête, les joues toujours aussi rouges tomate

- Bon ... bonjour, je suis nouveau mais je ne sais pas quoi faire ensuite ...

Puis un petit éclair orange monta sur la tête du jeune homme, c'etait son petit renard de compagnie, comme pour dire lui aussi bonjour a fille devant lui. Ayaki pris l'animal dans sa main et le caressa puis le reposa a terre

- N'aie pas peur c'est mon animal de compagnie Yusuke, il me suis depuis mes 14 ans environ

Soudain une idée germa dans son esprit, si il l'avait pas entendu arriver, elle était peut être la quand il a joué avec sa basse voire pire, elle l'aurait certainement vu jouer de son instrument. Sa main trembla, il espérait vraiment que tout ça n’était que le fruit de son imagination débordante. Il savait qu'il devait pas paniquer et garder son calme, soudainement il repensa a l'instrument qu'elle portait

- Toi aussi tu joues d'un instrument ? tu est guitariste ou peut être violoniste ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Une entrée timide    Mer 27 Juin - 0:57

♪ Un air de déjà vu ♪


Elle avait dut marcher trop silencieusement, au vu du sursaut du jeune homme elle avait du lui faire peur, elle mordilla ses lèvres de gêne, attrapant entre ses doigts une mèches de couleur rouge pour l'entortiller autour d'un doigt. Elle essaya de ne pas paraître trop sur ses gardes, sachant d'avance que son attitude froide et distante déstabilisait, elle posa son regard ambré sur le jeune musicien. Elle fut surprise de le voir rougir plus que de raison devenant rapidement de la même couleur de ses cheveux alors qu'elle se tournait pour voir ce qui le rendait comme ça, ce n'était certainement pas à la regarder qu'il avait pu prendre de telles couleurs. Elle reposa son regard sur lui après avoir cherché du regard derrière elle si quelqu'un avait apparu, le regardant sans animosité mais sas chaleur non plus, restant distante comme toujours face à une rencontre qui pouvait devenir dangereuse on ne sait jamais après tout.

Elle ne comprenait pas vraiment ce qu'il voulait dire, peut être c'était il mal exprimé car le fait d'être nouveau ne devait pas l'amener à autre chose qu'un état qui changerait quand il aurait séjourné un peu dans la pension. Il devait parler des formalité d'admission sans doute, elle fixa le jeune homme détectant un mouvement sur lui elle faillit envoyer son étui sur le renard suspendant son geste en voyant que le jeune homme connaissait l'animal, se figeant avant de reculer d'un pas, elle n'avait pas forcément peur des animaux mais ce n'était pas courant de croiser un renard, sachant le nombres de maladies que ceux ci véhiculaient elle préférait rester hors de portée pour le moment.

Ses yeux se froncèrent légèrement, avait elle posé une question si compliqué qu'il faille qu'il lui débale sa vie, elle serra son étui dans sa main hochant simplement la tête à sa question si elle était musicienne. Peut être qu'elle n'avait pas à dévoiler son passé de concertiste après tout il semblait juste perdu comme elle le jour de son arrivée. Elle se rappela ce jour là et la gentillesse de la jeune fille qui l'avait emmenée au secrétariat, se remémorant les questions qu'elle lui avait posé elle se décida à rouvrir la bouche, peu encline aux conversation elle n'aimait pas devoir perdre du temps à explications à rallonge. Elle regarda la pendule du hall nerveusement, cherchant à se rappeler à quelle heure était son rendez vous avec Ivan, se rassurant en calculant le temps qui lui restait elle lacha la mèche qu'elle tenait toujours et reposa son regard ambré sur le jeune homme.

-" En effet, je suis violoniste, du reste mon étui se remarque facilement, si tu viens d'arrivé c'est le hall d'accueil qu'il te faut, tu as la feuille que l'on t'a remis pour obtenir ta clé ?"

Pas la peine d'en dire plus elle attendait juste la confirmation de ses suppositions avant de prendre le couloir vers le secrétariat, regardant les bagages qu'il avait en gardant du coin de l'oeil son attention sur l'animal. Elle n'aimait pas savoir qu'une bête sauvage vivrait sous le même toit qu'elle mais après tout elle infligeait aux autres ses réveils matinaux et l'immobilisation d'une salle de répétition presque tout le temps, donc chacun devrait être libre de vivre comme il le veut ici. Elle le fixa lentement attendant qu'il réponde sans dire un mot de plus, le laissant se présenter s'il le voulait ne sachant pas encore si elle lui répondrait, s'il évoluait aussi dans le milieu de la musique elle risquait de recevoir un regard envieux ou dégoûté de sa part et n'était pas vraiment pressée de voir ces expressions apparaître sur le visage du jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar &&. News' Crazy
||Bienvenue à Kohime

Messages : 9
Date d'inscription : 12/06/2012
Age : 23
Camp dans la Bataille : Hétéro

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Hétéro convaincu(e).
Pseudo Internet: Darklight
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Une entrée timide    Dim 8 Juil - 23:44

Ayaki avait vraiment du mal a s’exprimer, pourtant ce qu'il devait dire était loin d’être compliqué mais pour lui ça l’étais. Il replaça un peu mieux la basse sur son dos qui glissait un peu, remis sa cravate droite, c'etait le genre de petits gestes qu'il faisait quand il est nerveux. Il regarda la jeune fille, rougissant un peu moins mais pas tranquille pour autant et repris la parole mais cette fois si sans bredouiller ni même trembler, comme si sa timidité avait soudainement disparu, peut être le fait qu'elle soit musicienne comme lui, allez savoir ...

- Bah je pourrais pas te dire, je viens a peine de rentrer, tu est la première personne que je croise, et apparemment tu n'as pas de formulaire si j'ai bien compris

Il se frotta un peu la tête l'air gêné en rigolant

- Dans ce cas sa voudrait dire que nous somme coincés

Il reposa Yusuke au sol, lui donne une petite friandise et continua

- Dis moi, juste une question, tu sait qui a joué le morceau de musique tout a l'heure ?


Il voulait s'assurer que personne sache qu'il étais le mystérieux musicien, trop timide pour exposer ses qualités, il en étais presque a prier pour que ce moment n'arrive jamais, quelle bêtise de jouer en plein milieu d'un hall d'entrée alors qu'on ne veux pas attirer l'attention. Il se secoua la tête pour reprendre ses esprits et arrêter ses réflexions. Il posa son instrument prés d'un banc pour soulager son dos du poids de ce dernier, revint vers la jeune fille et lui dit en la regardant dans les yeux

- Je m’appelle Takashi, j'ai 17 ans, suis étudiant et vous, pourrais je savoir qui vous êtes charmante demoiselle ?

Il rougissait intérieurement de cette réplique, son corps bouillonnait a l'entente de cette dernière, au point que celle ci résonnait dans sa tête comme pour insister sur la "gravité" des mots qu'il avait employés, sa main se remit a trembler puis se stoppa comme si son esprit avait repris le contrôle de son corps pour arrêter l'incendie qui s’était déclaré a l’intérieur du jeune homme. Il ne savait pas comment elle allait réagir, il est vrai que cette façon de parler et peu commune mais sa mère lui as appris a toujours parler comme ça envers les jeunes filles et c'etait devenu un réflexe pour Takashi, mais il est vrai que pour une personne peu habituée ça pouvait être déstabilisant. C'est ainsi, en attendant sa réaction qu'il resta debout face a elle, armé de son courage pour ne pas rougir ou même trembler, restant presque admiratif a la vue de ces yeux qu'il trouvait vraiment beaux au point qu'il ne voyait presque que ces derniers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une entrée timide    

Revenir en haut Aller en bas
 

Une entrée timide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit