T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Deux Princesses et un dîner. [ Pv : Sy' ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 120
Date d'inscription : 03/08/2009
Age : 23
Camp dans la Bataille : GMT -6

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet: Relwind.
Mes Relations :
MessageSujet: Deux Princesses et un dîner. [ Pv : Sy' ]   Lun 5 Oct - 18:53

En prenant le taxi, Chikane a pu admirer une partie des paysages que lui offrait les alentours de Kohime. Rien de très intéressant. Des bâtiments, des tours, des gratte-ciels et des milliers de magasins; ils vendaient tous à peu près la même chose : lingerie fine, vêtements de ville, accessoires, bijoux ... Tout ce qui n'est pas obligatoirement utile et indispensable pour toutes les jeunes filles. En plus, des paysages inintéressants, Chikane a eu droit à un trajet moins long et moins ennuyeux puisqu'elle était accompagnée d'une autre personne que le chauffeur. En y repensant, c'est bien la première fois que Chikane ait pu parler autant avec une interlocutrice aussi extravertie et presque inconnue. Oui, car Himemiya ne connaissait que son nom complet, mais ne peut toujours pas cerner le genre de personne qu'est Syriane Seishin; du temps, il en faudra. Son père se plaint de sa fille qui a la bouche trop fermée! Était-ce réellement de sa faute? Certes, Chikane ne parle pas énormément mais cela ne veut pas dire qu'elle était associable ou bien très méchante. Enfin, Syriane ne pouvait pas le deviner non plus. Seuls dieu et ses parents la connaissait mieux que quiconque. Elle a de quoi a avoir une vie heureuse, aisée, paisible, sans connaître la moindre crise économique. Lassant de mener une vie aussi monotone, quel est donc le véritable bonheur? Laisser un cocon passer à sa dernière étape et prendre sa véritable forme et pouvoir s'envoler juste après?
Après tout c'est peut-être possible. Himemiya est encore enveloppée dans un cocon et elle n'est pas encore prête à déployer ses ailes. Mais pour aller où?

Chikane songeait, à des choses, beaucoup de choses. Elle pensait à ces choses dont elle n'a pas pris conscience d'en profiter pleinement; elle savait qu'il y avait des choses importantes, des événements mais elle avait beau y penser, mais ne trouva pas de réponse. Trop passive et trop naïve? Qu'avait-elle raté? Rien. Elle excellait aussi en cours qu'en sport, elle était enviée de tous et de toutes. Mais tout cela n'a pas suffit à totalement satisfaire demoiselle Himemiya. Que lui manquait-elle? De la communication vocale? Hum ... Oui. Son cher père la réprimandait juste pour cela, mais uniquement par taquinerie. Donc en parlant de communication vocale. Le silence, hormis les bruits de pneus qui roulaient sur le gravier, pesait dans le véhicule. Chikane se disait qu'elle lancera la conversation, mais cela est tout bonnement impossible pour la jeune fille. Parler pour ne rien dire, rien dire pour pouvoir parler?

*Pourquoi je m'en préoccupe ainsi?* finit-elle par un soupir.

Les mortels changent d'un jour à l'autre, c'est ce que l'on dit. Et ces changements peuvent apporter bonheur et compassion, ou au contraire, peine et tristesse ... Chikane n'avait pas réellement ressenti de tels émotions. Était-ce outrage à la vie? Si oui, elle aurait déjà subi le châtiment divin, or ce n'est pas le cas. Pas la peine d'en faire tout un plat.
En parlant de plat! Qui dit plat dit ...? Manger, ravitaillement tout en faisant attention à la ligne, règle primordiale!

Destination fut atteinte. Une allée ornée d'un long tapis rouge, des spots lumineux des quatre façades du restaurant et deux jeunes hommes, habillés de rouge s'approchèrent du véhicule; l'un fit le tour du taxi et ils ouvrirent, d'un timing et d'une harmonie parfaite les portières d'une agilité absolue.
Celui qui était du côté de Chikane était mignon et adressa un sourire furtif à demoiselle Himemiya, elle le rendit son sourire, mais plus timidement et moins marquant. Ce n'était pas le moment de rêvasser, l'heure du dîner nous appelait!

Un tel restaurant ne pouvait qu'offrir un menu classe, varié et des décors très chics et agréables.

A vos couverts!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarLonely queen of a lost kingdom.

Messages : 1199
Date d'inscription : 26/06/2009
Camp dans la Bataille : Yuriste.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) Autoreverse.
Pseudo Internet: Syseii
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Deux Princesses et un dîner. [ Pv : Sy' ]   Dim 11 Oct - 16:39

Chikane avait du goût pour choisir un tel restaurant, aucun doute là-dessus ! Je la suivais jusqu’à une table en bois sombre, dont l’argenterie paraissait plus que coûteuse. La salle dans laquelle on nous avait installées était un genre de véranda qui donnait sur une terrasse à moitié plongée dans l’obscurité. Il n’y avait que trois autres tables, et les gens nous regardèrent passer avec un certain dédain ; je dus prendre garde à ne pas en rire. Une fois assises, un jeune homme nous apporta les menus. Il y’eut un petit silence sur notre table, jusqu’à ce que nous ayons décidées.

Le garçon qui s’était occupé revint nous voir, et nous lui passâmes commande. Puis vint le moment de l’attente. L’ambiance de la salle était plutôt agréable ; une odeur de thym me chatouillait les narines, et deux ou trois amplificateurs nous offraient une musique calme, quelque chose d’irlandais peut-être, m’enfin je n’avais pas suffisamment de connaissances dans le domaine musical pour en être sûre. Toute distraite que j’étais, je me rendis soudain compte qu’un certain blanc régnait entre moi et mon invitée. Elle paraissait nerveuse, et jetait parfois de petits coups d’œil à sa montre. J’estimais que le moment était venu d’engager la conversation.


- « Bon, bon. Et si tu me parlais de toi ? Par exemple, est-ce que tu étudies ? »

_________________





Spoiler:
 



Dernière édition par Reimu Hakurei le Dim 29 Nov - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 120
Date d'inscription : 03/08/2009
Age : 23
Camp dans la Bataille : GMT -6

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet: Relwind.
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Deux Princesses et un dîner. [ Pv : Sy' ]   Dim 25 Oct - 14:56

Par malheur, Syriane a lancé la conversation. Pas par le malheur du fait que Syriane lui ai parlé, mais la jeune Himemiya voulait en profiter pour aborder un sujet ou parler pour ne rien dire. Que cela soit un sujet décalé, hors-du-commun ou inintéressant, tant pis, mais du moment que Chikane affronte son manque de communication, c'est tout ce qu'il fallait. Non, pas pour la rendre heureuse mais pour satisfaire son vieux même si il n'a pas assisté à cet exploit en ce moment même. Disons que cet exploit fut un échec, la demoiselle Seishin était beaucoup trop à l'aise, comment fait-elle pour ne pas verser une goutte de sueur ou laisser une once trace de bégaiement s'échappant de sa douce voix? Même en se posant autant de questions, ce n'est pas comme si Mère Michelle allait nous répondre ou bien que Madame Irma allait donner le remède contre les non-bavards de la galaxie ... Oui, bon, elle est désolée. Juste un peu de temps, et Chikane arrivera sûrement à surmonter cette phobie de parler. N'importe quoi. Ça arrive qu'à Himemiya, ça. Tout le monde a un grain de folie, comme Syriane, par exemple : pour sa première rencontre, Chikane a connu une fille surexcitée, qui bloquait totalement et qui ne manquait pas de mots, là, maintenant, elle ne se surmenait pas et s'est calmée, apparemment.

Aïe! On aborde le sujet des études ... Comment dire? Chikane allait dire la vérité, bien sûr. Mais Syriane croirait-elle que Chikane se prenait de haut? C'était pas de sa faute, ni à elle, ni au jeune homme qui sirote son cocktail au comptoir là-bas, si ses parents étaient aussi riches. Bah, quand on a les moyens, on les exploite, non? Tout le monde ne philosophe pas de la même manière ...

" Oui, j'ai étudié dans un grand établissement scolaire ... Je n'ai pas entamé de grandes études et donc, j'ai arrêté à la demande de mes parents car ils croyaient que je me surmenais trop entre les études, mes activités et ma vie en dehors de tout ça. Ceci-dit, je n'étais pas non plus favorable à de longues études, puisque d'origine, je suis très paresseuse même si je ne dévoile pas réellement ce côté à la vue de mes camarades de classe. "

Merde. Chikane, t'es la meilleure! Elle a réussi à aligner deux longues phrases. Inconsciemment, la jeune Himemiya devrait être fière d'elle.
Merde. Ça existe encore des parents qui demande à leurs gamins d'arrêter les cours? Moui, apparemment. Quelle chance d'être fille unique! On est la chouchou à papa et à maman et on peut demander tout ce que l'on veut ... Seulement ce que Chikane voulait réellement c'était de rester le plus longtemps possible avec ses parents. Car rien ne peut détrôner l'affection et l'amour qu'on donne à un enfant. Que c'est mignon, n'est-ce pas? Bref. Retournons à nos moutons.
Syriane avait eu la brillante idée de faire parler Chikane, oui, en lui demandant des informations complémentaires sur la fille unique de la famille Himemiya. Autant y répondre, courage, ma belle.

" A vrai dire, j'ai du mal à communiquer ... C'est toujours bon de savoir, non? fit-elle en grimaçant, Et je suis arrivée à Kohime dans le but de me faire des amis, profiter d'un moment convivial et tout ce qui pourrait m'être utile et indispensable pour des souvenirs, enfin, c'est ce que mes parents espéraient ..."

Chikane s'arrêta de parler sous les yeux plus ou moins ébahis de Syriane.

* Mince, j'en fait peut-être un peu trop ...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarLonely queen of a lost kingdom.

Messages : 1199
Date d'inscription : 26/06/2009
Camp dans la Bataille : Yuriste.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) Autoreverse.
Pseudo Internet: Syseii
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Deux Princesses et un dîner. [ Pv : Sy' ]   Sam 7 Nov - 21:33

Aujourd’hui, pas de chance, j’étais en mode « lente à la compréhension ». Peu après ma question, on vint nous servir, mais j’étais bien trop absorbée par les explications de Chikane pour y prêter attention. Elle me raconta plutôt rapidement comment s’étaient passées ses études, et j’eus le sentiment de connaître sa vie entière en quelques minutes à peine. Non, non, ce n’est pas de l’ironie !

Je bloquais quelque peu au niveau de « j'ai arrêté à la demande de mes parents », mais j’évitais de commenter. Juste une pensée me traversa l’esprit ; « POURQUOI J’AI PAS DES PARENTS COMME ÇA ? ». Et mon visage dû exprimer quelque chose comme l’irritation, mêlée à une réflexion intense. Wah, je croyais pas qu’une discussion sur un sujet aussi banal pouvait provoquer un effort intellectuel aussi grand de ma part. Limite je dois être débile, non ? Uuh ~ Uuh ~ C’est pas trop grave, on va dire. L’important, c’était de suivre la causette et de répondre à la pauvre Chikane qui était toute à ses explications. Heum. Je suis vraiment quelqu'un de dissipé.


« Et je suis arrivée à Kohime dans le but de me faire des amis ... »

Bzz~ Bzz ! Là, mon cerveau, il a juste fait « tilt ». J’étais partagée entre une envie de faire « Bwahahahaha, pour se faire des amis 8D. » et une autre de dire « Je te comprends. Tu m’as, déjà. ♥. Non ? ». Des amis, personnellement, j’en avais pas non plus des tartes. Trois ou quatre dans la pension, une dizaine à la fac et deux à l’équitation. Autant dire que je ne me liais pas facilement d’amitié. Mais de là à m’inscrire à la pension dans le but d’augmenter mon compteur ... Heum. C’était la première fois que je rencontrais une jeune fille de cet âge-là avec une telle vie. Pour le peu de choses que je savais d’elle.

- « Je vois~ Je vois. C’t’une bonne idée ; Kohime, c’est l’endroit idéal pour trouver de la compagnie, et plus si affinité~. »

Mon estomac se manifesta soudain par un gargouillement assez peu discret. Contrariée par la gêne occasionnée, je m’attaquais à mon assiette pour remplir le vide plutôt douloureux de mon ventre. « Faiiiim, faiiiim 8D. ». Ouaih, ouaih, c’est bon, on a comprit.

_________________





Spoiler:
 



Dernière édition par Reimu Hakurei le Dim 29 Nov - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 120
Date d'inscription : 03/08/2009
Age : 23
Camp dans la Bataille : GMT -6

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet: Relwind.
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Deux Princesses et un dîner. [ Pv : Sy' ]   Lun 23 Nov - 16:27

- « Je vois~ Je vois. C’t’une bonne idée ; Kohime, c’est l’endroit idéal pour trouver de la compagnie, et plus si affinité~. »

Ce mot "affinité" prenait plusieurs sens et voulait tout dire, ma foi. Ce ne fut pas non plus un grand choc pour la jeune Himemiya puisqu'elle n'avait jamais réellement connu l'affection ou bien n'avait jamais su si quelqu'un lui portait une affection toute particulière -mis à part, les fans ahuris et abrutis de son ancienne école, qui étaient tous insupportables, bref, avouons qu'une fille aux cheveux bleus et au regard bleu, ça attire l'œil des curieux.-
Après avoir écouté les explications futiles de Chikane, la jeune Syriane se jeta sur son plat servi par le serveur. Logiquement, elles étaient venues ici, pour se ravitailler et discuter en même temps, du moins, quand l'occasion se présentait. Mais là, il fallait manger, savoir laisser des blancs. En tout cas, ça, Chikane savait le faire à merveille!
Face à elle, sur la table recouverte d'une belle nappe rouge et or magnifiquement brodée; une assiette blanche soigneusement préparée par les chefs cuisiniers; des décorations de fruits découpés en fines tranches ornaient le contour du récipient, suivies de deux petites tomates toutes rondes, toutes rouges et toutes fraîches qui étaient richement précédées par des brins de persillade. Pour Himemiya, la décoration, c'était du "déjà-vu". Cela ne l'impressionnait pas plus que ça et elle se contenta d'afficher un sourire presque invisible. Au centre, un lot de fruits en tranches entouré de feuilles de salade. Disons que le plat était très "fruiteux". Et encore, ce n'était que l'entrée principale ... Ah, les repas de luxe!

La jeune gosse de riche s'arma de la belle argenterie; fourchette dans la main droite et couteau dans la main gauche. Elle se sentait d'attaque pour manger, oui, car son estomac criait aussi famine.
Elle prit deux, trois -voire plus- bouchées et finit en un instant son plat. Prenant la serviette blanche, elle s'essuya proprement le contour des lèvres.
Et maintenant? Chikane se sentait plus à l'aise pour parler avec Syriane, cependant elle avait toujours ce problème de lancer une conversation qui puisse intéresser la moindre personne. Syriane aura du pain sur la planche : faire parler Chikane et passer une bonne soirée avec une quasi-muette. Désespérant, non? Encore, Syriane avait la foi de la supporter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarLonely queen of a lost kingdom.

Messages : 1199
Date d'inscription : 26/06/2009
Camp dans la Bataille : Yuriste.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) Autoreverse.
Pseudo Internet: Syseii
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Deux Princesses et un dîner. [ Pv : Sy' ]   Dim 29 Nov - 10:19

Le repas débuta dans un calme assez plaisant. Moi qui adorais les moments solitaires et le silence du soir, j’eus quelques instants l’impression d’être seule à notre table. Chikane était aussi affamée que moi, mais même en doublant son rythme d’alimentation, elle n’aurait pas réussi à troubler ma quiétude. Le bruit que ses couverts produisaient en s’effleurant était tout juste perceptible, tout comme celui des miens ; pour ma part je n’avalais qu’une partie de mes crudités. Ça n’avait jamais été mon met préféré. Cependant, une pomme découpée en quartiers avait attiré mon attention dans un coin de mon assiette et je me fis une joie de la dévorer. On vint débarrasser nos assiettes. Visiblement, comme je l’avais deviné d’ailleurs, ce premier plat n’était pas grand-chose par rapport aux quantités gastronomiques qui nous attendaient. Je n’avais pourtant pas choisi un restaurant très cher. Bah, au moins nous mangerions à notre faim.

Je me rendis soudain compte qu’un véritable silence avait prit ses droits entre nous. Décidée à le chasser, je faisais appel à mon cerveau en ébullition pour trouver un sujet de discussion potable. Le tout était de garder la jeune Chikane à l’aise, sinon le courant ne passerait jamais. J’étais une bavarde de nature, mais si mon interlocuteur ne pipait pas mot je finirais par me lasser.


« Pour ma part, j’étudie dans une fac de lettres. Je ne sais pas exactement quoi faire plus tard, sûrement bibliothécaire. M’enfin bon, ma vie n’est pas fort intéressante x). J’ai été virée de chez moi pour une raison assez vague, et je profite d’une petite vie tranquille à Kohime. »

Voilà, j’étais lancée. Maintenant, dur de m’arrêter. Une vraie pile électrique, vous dis-je.

« Autre chose ; je suis une fan d’animaux, surtout les chevaux. J’ai faillis faire des études là-dedans, mais comme il me manquait quelques muscles, j’ai finis par oublier cette idée … »

Sur ce sujet-là, mes regrets étaient sincères. J’étais bien la seule de ma famille à avoir ce genre de passion, mais voilà un autre sujet. Mh, c’était bien pour Chikane que je prenais la peine d’étaler ma vie, sinon je m’en serais passée. RTL, très peu pour moi.

« Je n’ai jamais été très sportive. D’ailleurs, je suis sûre que tu l’es plus que moi x). Au fait, si ce n’est pas indiscret, quel âge as-tu exactement ? »

_________________





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 120
Date d'inscription : 03/08/2009
Age : 23
Camp dans la Bataille : GMT -6

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet: Relwind.
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Deux Princesses et un dîner. [ Pv : Sy' ]   Dim 29 Nov - 17:58

Depuis que Chikane était à table, l'atmosphère était de plus en plus détendu. Elle se mit alors à son aise. Il n'était pas si difficile que ça, de prendre la parole; c'était juste une question d'habitude.
Une fois après avoir englouti les aliments soigneusement posés dans son assiette; la jeune Himemiya déposa délicatement et parallèlement ses couverts près de l'ustensile plat dévidé.
Après ça, Syriane reprit la parole. Un vrai moulin à paroles, comme elle l'avait pensé auparavant -durant leur première rencontre-. Syriane parlait de sa vie, de ses études. C'était à son tour. Elle discuta de ses passions, du comment est-elle arrivée à Kohime. Cela paraissait peut-être inintéressant, mais Chikane l'écoutait avec grande attention. Ainsi, c'était la première fois qu'elle était aussi attentive et si prise par une conversation.
Syriane se passionnait pour les animaux tandis que la jeune bourgeoise pratiquait un sport avec la compagnie de sa monture : l'équitation -qu'elle a abandonné depuis peu-. Il y avait un léger point commun entre elle et Syriane. Qui, cette dernière n'était pas très sportive. Chikane l'était aussi d'ailleurs. Même si, elle avait pratiqué du tir à l'arc, de l'équitation, la cérémonie de thé et autres activités les plus divertissantes aux plus ennuyantes. Elle n'était tout de même pas très sportive. Comme elle l'avait cité un peu plus tôt : elle était paresseuse. Que savait-elle faire d'autre? Du piano, la cuisine sauf la vaisselle et laver le linge. Ça, c'était les activités pour les bonnes femmes au foyer ou les serveuses dans les bars et restaurants.
Chikane avait dix-huit ans. Dix-huit années passées maintenant. Le temps la rattrapait et elle n'avait pas encore eu l'occasion de passer le plus de temps possible avec ses parents. Et d'ailleurs, Noël approchait à grands pas, ses parents lui manquait déjà -énormément-. Dix huit ans, la majorité. Dans quelques années, Chikane doit se mettre à l'esprit, qu'elle ne devrait plus vivre avec ses parents, qu'elle apprendrait à devenir adulte et à endurer les dures expériences et les rudes épreuves. Mais cela ne lui posait guère problème puisqu'à l'origine, elle vivait déjà sans la réelle présence de ses parents. Elle n'était pas orpheline, mais se sentait affreusement seule.

A vue d'oeil, Syriane devait en avoir moins qu'elle. Mais comme qui dirait, les apparences sont parfois trompeuses.

« J'ai dix huit ans, même si je parais plus vieille! » répondit-elle, en esquissant un léger sourire.

Elle avait l'air tellement mature qu'on le lui donnerait la vingtaine -enfin, d'après ses parents-. Même si ils sont rarement présents, Chikane gardait toujours contact avec eux, soit par téléphone, soit par voie postale.
Et qu'en était-il des parents de Syriane? Les parents l'avait expulsée de chez elle. Pourquoi? Elle avait autant de problèmes? Après tout, ce ne sont pas ses affaires. Chikane ne devrait pas s'en mêler. Ce serait déplacé de sa part.

« Tu te passionnes donc pour les chevaux? Je pratiquais de l'équitation auparavant. La prochaine fois, si tu le souhaites, on pourrait aller faire une balade à cheval. »

C'était toujours mieux que rien. Chikane n'avait rien de prévu en particulier pour la prochaine fois, alors autant prendre l'air et se changer les idées. Il devrait bien y avoir un centre équestre pas loin de la pension.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarLonely queen of a lost kingdom.

Messages : 1199
Date d'inscription : 26/06/2009
Camp dans la Bataille : Yuriste.

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) Autoreverse.
Pseudo Internet: Syseii
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Deux Princesses et un dîner. [ Pv : Sy' ]   Dim 6 Déc - 20:24

Dix huit ans ? En effet, quelle surprise ! Moi qui lui donnais mon âge, si ce n’est plus. En même temps, il était difficile de trouver quelqu’un de plus immature que moi. Même mon écrivaine vous le confirmera. Bref, nous attendions que le prochain plat arrive et l’espace d’une seconde je sentis que Chikane était perplexe. Elle semblait s’interroger sur quelque chose, et le sujet qu’elle aborda me surprit assez. Autant dire que je ne m’attendais pas à ce qu’une fille aussi classe et bien mise sache monter à cheval. Bon, moi aussi je venais d’une famille plutôt riche, mais je n’avais pas du tout les mêmes manières, bien au contraire !

L’idée de la jeune fille me charma immédiatement. Une randonnée à cheval ? Avec plaisir. En sa compagnie ? Que demander de plus ! Une fois déjà, j’avais tenté d’entrainer mes comparses kohimiens dans une aventure semblable, mais cela s’était soldé par un échec. Que voulez-vous, le plus souvent c’est moi qui ai les idées et moi qui rate le final. Autant passer la main aux autres. Mais c’est un autre sujet ! Notre repas arrivait, et cette fois-ci je prenais soin d’examiner mon assiette avant de la bouder. Charcuterie, pain aux céréales et beignets aux crevettes. Mh ... Je n’allais pas avoir de mal à finir cette partie-là du repas.


« J’adorerais ! Quand tu veux, d’ailleurs. Je suis presque chaque week-end en sortie à cheval alors ça ne pose aucun problème. »

Et j’attaquais sans attendre le contenu de mon assiette. On nous servit un thé de jasmin avec cela. Parfait, enfin selon mes critères. Décidément, il allait falloir que j’ajoute cet établissement à mon agenda. Ah parce que j’ai un agenda, moi ? Première nouvelle. C’est pas comme si j’avais des emplois du temps chargés. Prendre son temps, c’est tellement mieux.

« Et toi, tu pratiques un sport, ou il y a quelque chose que tu aimes en particulier ? »

_________________





Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 120
Date d'inscription : 03/08/2009
Age : 23
Camp dans la Bataille : GMT -6

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Homosexuel(le) à tendance Uke.
Pseudo Internet: Relwind.
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Deux Princesses et un dîner. [ Pv : Sy' ]   Sam 13 Fév - 18:16

« Non, pas vraiment. »

A vrai dire, elle n'était pas réellement passionnée par quoi que ce soit. Et même si elle pratiquait de l'équitation pour rendre sa vie plus « piquante » ça n'était pas le cas. Himemiya menait une vie lasse et inintéressante ... Bien qu'elle ait proposé une balade à cheval, Syriane a de suite accepter, sans hésitation. Quelle surprise ! Et Chikane ne put s'empêcher de rire; cette Syriane était de bonne humeur, peu importe la situation et elle finit par avaler une grande bouchée. La jeune Himemiya en fit de même. Une fois avalée, elle reprit.

« Est-ce que ... tu connaitrais d'autres personnes qui savent chevaucher ? »

Ça, ça voulait dire qu'elle souhaiterait que d'autres cavaliers et/ou cavalières puissent profiter d'une petite balade à dada. En ayant vu Syriane s'armer de son agenda rempli de ratures et des lettres écrites à la va-vite; Chikane s'était dit que, peut-être, Syriane connaissait un grand vaste monde à PK. Et que finalement, c'était l'occasion de faire de nouvelles connaissances ou pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Deux Princesses et un dîner. [ Pv : Sy' ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Deux Princesses et un dîner. [ Pv : Sy' ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit