T'as besoin d'un logement pour tes études ou ton travail ? Tu t'es fait virer de chez toi ? T'as juste envie de changer d'air et de te relaxer ? Kohime Pension °w° ! Dans le même genre que la Pension Hinata, on t'attend !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 13:17

L'été. La saison la plus chaude, la plus belle de l'année. Lal aimait l'été, le soleil, la chaleur, la joie de vivre procurée par les vacances et les fêtes. Malgré un début de mois difficile, le soleil avait finit par revenir et illuminait de ses rayons la ville.

Les temps étaient cependant durs pour la vagabonde. A force de s'amuser sans réfléchir, elle manquait vraiment d'argent malgré son boulot au restaurant. Elle devait donc aller jouer dans le parc tout les jours. Non pas que ça lui posait un problème, mais mieux valait qu'elle reste discrète si elle voulait pas se faire chopper par les flics. Enfin, elle n'avait pas le choix non plus, et c'est avec détermination qu'elle attrapa sa guitare et se rendit au parc.

La chaleur étant tout de même présente, elle n'avait enfilé que son short, son débardeur en loque et des baskets. Elle avait vite fait refait son tatouage près de son oeil droit, et attaché ses cheveux en queue de cheval. Pour ne pas changer ses habitudes, la jeune vagabonde s'était installé près de la fontaine. Elle s'y adossa, posa une vieille casquette à terre et commencea à jouer.

Pour aller avec l'ambiance estivale, elle chantait et jouait des morceaux joyeux, pleins de vie et de bonne humeur. Plusieurs personnes, des habitués, lui donnèrent quelques pièces, puis des enfants vinrent danser avec elle. Trop occupée à s'amuser avec eux, elle vit un peu tard la policière s'avancer vers elle. Lal aurait pu fuir, mais elle se sentait d'humeur joueuse, et préféra jouer avec les enfants, provocant ouvertement la flic. Si la brune avait su comment tournerait cette après-midi ensoleillée, elle se serait enfuie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 93
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 26
Camp dans la Bataille : Bi !

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 13:58

« It is horrible because, really I’d die for him. I love him, I love him so much it’s killing me. »
Skins.


Effectivement, l'été était là. Le soleil perçait à travers les nuages, enfin le peu qu'il y avait en cette saison. Ça faisait longtemps qu'ils n'avaient pas eu de saison estivale aussi chaude. C'était agréable, quoi qu'un peu "too much" comme Hayley pouvait le dire avec son reste d'accent anglais. Heureusement que les uniformes de la police d'été n'étaient pas les mêmes qu'en hiver. L'hiver, ils donnent aux agents des pantalons et des vestes limite encombrantes -même si malgré le froid, la brune refuse de porter cette tenue et prends celle d'été avec une veste en plus- Là, en été, a partir du printemps même, chemisier bleu clair avec l'insigne sur le côté droit de la poitrine, épaulettes légères, petit badge, casquette de flic -facultative- et jupette bleu foncé, bottes et collant en option. Bottes renforcées bien sûr, au cas ou un récidiviste voudrait se faire émasculer assez rapidement. Bref. Hayley était en cette jolie et belle journée ensoleillée, en patrouille dans le quartier un peu "bobo" de la ville, là ou il y'avait un parc assez calme, a l'écart de la circulation habituelle. Elle avait l'esprit ailleurs, un peu pensive. Comme d'habitude depuis quelques mois. Ses yeux se perdaient un peu dans le vide, elle observait quelque chose sans y penser. Elle n'était pas vraiment sur ses gardes. Mal pour une flic, mais bon. Le parc était assez fréquenté a cette heure de la journée, les parents y venaient avec leurs enfants, les gamins s'amusaient dans un petit bout du parc qui leur était réservé, les vieux étaient assis sur des bancs, devant un étang avec des canards, et certains se baladaient, main dans la main. Un regret, peut-être de l'amertume. La policière secoua la tête, reprenant ses esprits, et se motivant intérieurement. Elle n'avait comme, pas l'envie de se faire latter par son supérieur...

Ses oreilles se dressèrent a un moment, alertée par un peu de musique. Pas de tapage dans un parc. Bon, la musique n'était pas très forte, mais il y avait un peu d'agitation... Il était interdit, dans un quartier aussi snobinard, de jouer quelconque instrument ou de mettre de la musique dans un parc. Préparant son insigne, elle s'avança vers un petit groupe d'enfants et de quelques adultes qui stagnaient devant une jeune fille, qui jouait de la guitare et qui chantonnait en plein milieu du parc. Elle passa près d'eux, les poussant légèrement pour qu'ils lui laisse le passage. « Police... » Elle braqua son insigne devant les yeux des gens qui la regardaient de travers. Elle se posta devant la demoiselle, qui ne s'arrêta pas pour autant. De la provocation ? ... Hayley soupira une bonne fois pour toute, rangeant son insigne. « Vous savez que c'est interdit ce que vous faites là ? »

Son regard en disait long. Sérieuse, elle ne bronchait pas. Les bras croisés devant la jeune demoiselle, elle se sentit observée. Elle se tourna ensuite vers les gens. « Allez, circulez ! Y'a plus rien a voir... » Elle se retourna, tout en sortant son carnet d'amende, et son stylo. Elle leva deux minutes le regard de sa feuille pour le poser sur la musicienne. « Donc comme je disais, PLUS rien à voir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 14:30

Lal aimait bien les enfants. Ils avaient cette façon à la fois innocente et mature de voir le monde, loin des corruptions propre à l'être humain. C'est pour ça qu'ils appréciaient mieux que quiconque sa musique, et qu'ils pouvaient danser au son de sa voix, sous l'oeil attendrit mais attentif de leur parent.

La policière arriva jusqu'au petit groupe qui s'était formé autour de la vagabonde, et les envoya tous balader. Lal soupira, quand elle disait que les enfants étaient bien plus agréable que les adultes. Le petit groupe s'éloigna, vexé, et les enfants saluèrent la musicienne et tirèrent la langue à la représentante de l'ordre, ce qui fit rire la brune.


- Vous savez que c'est interdit ce que vous faites là ?

Lal haussa les épaules, souriant en coin, provocante.

- Ah bon ? C'est la première fois qu'on me le dit.

Elle prit tranquillement sa casquette, compta l'argent qu'elle avait gagné, puis le mit dans sa poche, satisfaite. Elle s'assit sur le rebord de la fontaine en observant la policière pendant qu'elle faisait son amende. De longs cheveux noirs, des yeux bleu-violets, un joli visage, forte poitrine... La vagabonde avait une étrange sensation de déjà vu. Mais où...Où... Puis le déclic se fit.

Cette fille, elle l'avait vu au bras de cet enfoiré de Kamui. Ca devait donc être la flicette amoureuse. Tiens d'ailleurs, en parlant de ce connard, comment allait-il ? Lal n'avait pas pu le frapper depuis leur dernière partie de jambe en l'air. Elle sourit.


- Pardon de te décevoir Hayley, mais te prend pas la tête à écrire sur ton bout de papier, j'aurai pas de quoi le payer alors il finira très certainement a la poubelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 93
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 26
Camp dans la Bataille : Bi !

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 14:44

La demoiselle se fit provocatrice. Ah bon, alors comme ça on ne lui avait jamais fait la remarque ? Quelle ironie. C'était dingue ça, elle avait le chic pour toujours tomber sur des rebelles qui n'écoutent rien ou alors qui poussent la provocation encore plus loin... M'enfin, elle avait l'habitude. C'est pas comme si c'était la première fois. Des récidivistes, elle en avait vu défiler, et pourtant, ça ne faisait qu'un an qu'elle était ici. Les petits et petites prirent la fuite, tout en lui tirant la langue. A cet âge là, déjà aucun respect... Enfin, elle n'en fit pas une histoire importante et redirigea son regard vers la jeune musicienne hors la loi. Levant la tête de son carnet, elle écouta ce qu'elle lui dit. Elle entendit son nom... Pourtant, elle ne l'avait jamais croisée. Il ne lui semblait pas en tout cas. Comment cette fille connaissait son nom ? Elle ferma son carnet de contraventions. « ... Comment connaissez vous mon nom ? » Son regard se fit interrogateur. Il y avait de quoi. Elle avait beaucoup de connaissances ici maintenant, mais elle ne se souvenait absolument pas d'avoir croisée cette demoiselle auparavant. Et si... Non. Non, c'était... Possible ? Elle secoua sa tête, essayant de reprendre son sérieux et évitant de partir dans des délires psychotiques paranoïaques.

Elle rangea alors son stylo, le coinçant dans la poche avant de son chemisier, avant de s'éventer avec son carnet de contravention, et de la regarder sérieusement, après avoir soupiré. « C'est bien de dire la vérité, mais va falloir trouver un autre moyen de payer la dette, alors. » Hayley était une policière assez cool. Quand les gens n'avaient pas fait de faute très grave, elle essayait de dévier leur peine, ou de l'alléger. Aah, ça la perdra sans doute un jour. Mais pour en être réduit a chanter dans un parc, il fallait manquer d'argent. Et Hayley savait très bien, comme la jeune fille le disait, que c'était effectivement inutile de lui mettre une amende qu'elle ne paierai pas. Elle rangea alors son carnet, puis regarda la jeune fille. « Je veux bien n'avoir rien vu. Mais ne recommencez pas... C'est tout. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 14:56

Le sourire qui s'était installé sur les lèvres de la vagabonde s'agrandit. Elle avait lu un doute dans les yeux de la jeune femme, et à sa question elle se demandait si elle devait donner le nom de l'autre connard, mais finalement, préféra rester mystérieuse. Technique à deux balles ? Certes, mais que voulez-vous, quand on s'ennuie, on s'occupe comme on peut.

- Disons que je connais quelqu'un qui t'es proche. Qui ? Secret ~

La semi-italienne croisa les jambes, posa son coude sur son genou ainsi relevé, et son menton dans sa main, ne quittant pas la demoiselle de son regard indéfinissable.

- Malheureusement, si j’arrête, je n'aurai plus de quoi me nourrir, ce serait dommage. Une autre façon de payer ? Hmm...Et si je payais en nature ?

La vagabonde plongea son regard un moment dans les yeux de la policière. Un silence s'installa, puis Lal éclata de rire. Oh bien sûr, si la flic lui répond par la positive, elle n'allait certainement pas cracher dessus, jolie comme elle était, mais l'ambiance s'était soudainement alourdit, et elle n'aimait pas cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 93
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 26
Camp dans la Bataille : Bi !

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 15:31

Hayley voyait le sourire qui s'était installé sur les lèvres de la jeune fille, qui en plus de ça, laissait le mystère se répandre dans la tête de notre policière. Qui était cette jeune femme ? Elle connaissait quelqu'un qui lui était... proche ? Qui donc ici pouvait connaître les deux jeunes femmes à la fois ? Hayley se prit un peu la tête la dessus, et stagna longtemps sur cette question. Elle avait bien une idée, mais il ne lui en avait jamais parlé... En même temps, il ne lui parlait que très rarement de ses conquêtes, autres qu'elle. Mais elle avait fait connaissance avec les principales... C'était dur, mais elle se souvenait d'elles. Finalement, elles avaient toutes une chose en commun. Mais jamais il ne lui avait parlé d'une jeune fille telle que celle qu'elle avait en face d'elle. Elle était intriguée, et raya a moitié cette possibilité de son esprit, bien que quelque chose fasse qu'elle ne se le sortait pas définitivement de la tête. Elle interrogea tout de même la musicienne. « De.. De qui tu parles ? »

Les paroles de la demoiselle restaient vagues. Pourtant, ses yeux se perdaient dans les siens, comme a la recherche d'une approbation. Hayley enleva alors cette expression perdue de son visage, essayant de reprendre un peu une tenue professionnelle. « ... Ceci n'entre pas dans les paiements que j'accepte, désolée. Je ne sais pas comment, mais il va falloir que tu trouves. » Elle se mis a la tutoyer. Après tout, si elle la connaissait, elle pouvait lui être familière. Cependant, elle s'avança vers elle, lui proposant quelque chose. « J'ai bientôt terminé mon service aujourd'hui. Je t'invite à prendre un verre, ou à manger, même. Ça te va ? » C'était une manière de faire connaissance. Aussi une manière de savoir ce qui se tramait la dessous. C'était une personne intrigante. La situation l'était. Elle voulait élucider les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 15:56

C'était assez sadique comme pensée, mais Lal s'amusait. Beaucoup même. Sa curiosité, son pire défaut avec sa fierté, s'était réveillé. Comment une fille qui semblait si droite, si professionnelle, avait pu tomber dans les bras de l'autre Don Juan ? C'était un mystère que la vagabonde mourrait d'envie d'élucider. Tout ce qui se rapprochait à l'homme si mystérieux l'intriguait, d'une façon presque obsesionelle. Si elle résolvait tout les mystères autour de lui, elle pourrait surement l’expulser définitivement de sa tête.

- ... Ceci n'entre pas dans les paiements que j'accepte, désolée. Je ne sais pas comment, mais il va falloir que tu trouves.
- T'es pas marrante
, marmonna la vagabonde.

Elle la regarda s'avancer, et écarquilla les yeux à sa proposition, réellement surprise. Un petit silence s'installa puis elle éclata de rire. Finalement, cette Hayley pouvait se montrer surprenante. Elle qui pensait finir sa nuit en tôle, voilà qu'elle se faisait invitée ! Quel personne fascinante...


- J'accepte, surtout si c'est toi qui paye ! On va où ? Tu veux que je te rejoigne plus tard ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 93
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 26
Camp dans la Bataille : Bi !

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 17:10

"L'inconnue" avait l'air enjouée. Tant mieux, comme ça, pas d'autre difficulté. Elle lui sourit de manière passablement polie, avant de réajuster le col de son chemisier, puis regarder la montre a son poignet. Il n'était pas très tard, mais aujourd'hui, elle terminait son service tôt. Tant mieux, il faisait beau. Elles allaient pouvoir s'installer a une terrasse confortable, histoire de discuter sérieusement de toute cette histoire. Elle regarda la demoiselle, après avoir regardé l'heure. « Je termine mon service dans à peine cinq minutes. Inutile de chipoter pour ça, on y va maintenant. » Elle était sûre d'elle, mais il ne valait mieux pas qu'elle croise un collègue qui la balancerai, ou alors encore pire, son supérieur en personne. Brr. Elle invita alors la jeune fille a sortir du parc, prenant le pas premier. Elle ne lui demanda pas trop son avis, et la dirigea dans un bon café qui faisait restaurant au bord d'une allée piétonne. De toute façon, il est impossible qu'elle soit difficile au point de ne rien aimer de ce qu'il y a dans la carte. Donc bon, il était inutile de lui demander ses goûts, elle trouvera bien son bonheur parmi ces choix.

Le café n'était pas très loin, et en à peine une dizaine de minutes, ils y étaient déjà. Elle lui présenta brièvement le café, et choisit une table en extérieur. Il n'y avait pas trop de monde, ça allait. Elle attendirent un serveur, pendant ce temps, elle lui tendit la carte. « Choisis ce que tu veux. » Elle était une habituée de ce café, donc elle savait déjà ce qu'elle allait prendre. Elle la laissa choisir. Tout en la laissant vaquer a son choix, elle l'interrogea. « Alors... Déjà, débutons. Tu t'appelles comment ? C'est triste que tu connaisses mon nom et moi pas le tien.. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 17:50

Lal sourit, et se leva, epousetant sommairement ses vêtements. Elle rangea sa guitare sur son dos, mis la casquette sur sa tête et suivit la policière à l’extérieur du parc. En passant, elles croisèrent à nouveau les enfants qui dansaient plus tôt avec la vagabonde. Celle-ci les salua, et ils répondirent par de grand gestes enjoués, lui disant d'être courageuse même en prison, ce qui la fit rire.

Elles sortirent du parc, et allèrent dans la Grande Rue piétonne. En cette saison, et à cette heure-ci, celle-ci était bondée de monde. Des touristes, des écoliers en vacances, des gens qui rentraient du travail, des petits vieux qui finissaient leur promenade quotidienne, des joggeurs qui se reposaient...Et ici une mère et son bébé...Et là deux amoureux en tête à tête...

La vagabonde aimait vraiment cette ambiance joyeuse en été. A force d'observé le monde autour d'elle, elle faillit perdre la flic de vue, et dû courir pour la rattraper. Elles atterrirent finalement dans un café plutôt sympa, et c'est avec plaisir que la musicienne s'assit en face de son hôte. Elle la remercia quand elle lui tendit la carte, et observa celle-ci avec attention.


- Alors... Déjà, débutons. Tu t'appelles comment ? C'est triste que tu connaisses mon nom et moi pas le tien...

La vagabonde leva les yeux de sa carte, et sourit. C'est vrai c'est un peu injuste. Elle posa la carte et regarda la jeune femme.

- Mon nom est Lal Cryers, je suis mi-italienne, mi autre chose, je viens des USA et je suis ici depuis un an et demi. Je travaille au restaurant famillialle au bout de cette rue, et je loge à la Pension Kohime. Autre chose ?

Pourquoi tout débaler ainsi ? Parce que Lal ne voulait pas rester trop longtemps sur elle, elle préférait se concentré sur la policière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 93
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 26
Camp dans la Bataille : Bi !

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 18:06

La jeune fille se présenta. Elle était donc à la pension Kohime... Ah, elle la connaissait cette pension pour y avoir logé quelques temps avec ses amis. C'est d'ailleurs ici qu'elle avait rencontré l'homme qui la fit rentrer dans la police. Que de souvenirs ! Ca l'amusait de repenser à tout ça. Alors mademoiselle Cryers Lal. Mi Italienne mi autre ? C'était d'une précision. Hayley sourit à cette réponse. Sinon, elle n'avait rien d'autre a lui demander, a part cette fameuse connaissance. C'était peut être un peu impoli, mais elle voulait rentrer dans le tas, maintenant. Elle voulait être sûre de ses approbations. Seulement, elle hésita un peu. Elle continua a parler un peu avec la jeune fille, sans pour autant la bousculer de questions. « Non ça ira. En ce qui me concerne, j'ai l'impression que tu en sais déjà pas mal ! Et que t'as cafté cette mystérieuse personne à mon sujet ? » Et hop, le sujet était lancé.

Entre temps, le serveur vint demander ce qu'elles voulaient comme apéritif. Regardant quelque minutes, elle laissa le temps à la demoiselle de répondre, puis demanda à son tour ; « Un Monaco, s'il vous plaît. » Elle appréciait beaucoup ce mélange de sirop de grenadine et de bière. Elle se demandait ce que son hôte allait prendre. Elle la prévint une nouvelle fois. « Et surtout, ne fais pas attention au prix. » Bon, elle ne roulait pas sur l'or, la preuve est qu'elle n'avait pas encore quitté son bon vieux studio en bordure de ville... Il fallait dire qu'en même temps, elle avait pas mal de temps logé dans une grande villa.. Enfin bref. Elle ne roulait pas sur l'or, mais pouvait au moins se faire un petit restau de temps en temps, ce n'était pas proscrit. Une paye de flic, c'est plutôt pas mal finalement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 19:01

Lal rit quand Hayley posa sa question. On dirait qu'elle voulait aller droit au but, c'est bien, la musicienne aimait cela. Elle commanda au serveur, plutôt beau gosse au passage, la même chose que sa nouvelle connaissance, et attendit que le dit serveur soit partit pour répondre.

- Pour tout t'avouer, cette personne ne m'a pas dit grand chose à ton sujet, seulement ton nom. En fait, je t'ai reconnu parce que je t'ai vu à son bras. Vous aviez l'air très, très proches tout les deux.

La vagabonde refit tranquillement sa queue de cheval, attendant que la policière comprenne qu'elle parlait de cet enfoiré de Kamui. Bien sûr la vagabonde n'avait pas vraiment envie de lui dire qu'elle avait couché avec, déjà parce que elle-même ne s'en remettait pas (elle n'arrivait plus à regarder un banc en face, c'est pour vous dire !), et ensuite parce que le jour où elle avait vu la flic au bras du jeune homme, elle avait vu de l'amour dans ses yeux, un véritable amour, que la vagabonde ne se sentait pas de briser.

Elle s'étira, posa ses coudes sur la table, et son menton dans ses paumes ouvertes, fixant la demoiselle en face d'elle.


- Alors, si tu as compris de qui je parles, par simple curiosité, comment va t'il ?

C'était de la curiosité, rien d'autre. De toute façon, si Lal le retrouvait, la première chose qu'elle ferait sera de le frapper à mort. Ou au moins lui donner un coups de poing. Pour se soulager.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 93
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 26
Camp dans la Bataille : Bi !

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 19:21

Euh, hein ? Une personne avec qui elle était proche... Avec qui elle l'avait vu... A son bras ? Il n'y avait plus aucun doute. Elle pensait bien à la bonne personne depuis le début. Elle ouvrit de grands yeux à la réponse de la musicienne. Elle le savait, mais maintenant que c'était réel, elle avait des tas et des tas de films qui lui venaient à l'idée. A part sa meilleure amie (étant lesbienne) Kamui n'avait avec aucune fille, une relation platonique. Et elle le savait. De toute façon, leur relation était convenue ainsi. Elle était à lui, mais lui, lui échappait. C'était un vrai enfer, tout en étant un bonheur parfait. C'était étrange. Depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus, très peu de nouvelles. Elle avait l'impression qu'il lui échappait, encore plus. Avant ils étaient souvent ensemble, il trouvait toujours du temps pour aller la voir, du temps pour l'inviter, ou autre. Il l'avait même invité dans une auberge avec des sources il n'y a pas si longtemps pour lui prouver qu'il ne la voyait pas que "comme ça" et par là vous savez très bien ce que j'entends. Elle tentait de l’appeler, de temps en temps. Lui envoyer un texto. Mais elle ne le harcelait pas. Ni l'un ni l'autre n'appréciait ça. Alors elle laissait le temps passer... Mais ce temps lui faisait un mal étrange. Un mal qu'elle ne saurait guérir sans sa présence. Mais après tout... Lui, il s'en fous. Enfin, c'est ce qu'elle finissait par ce dire, son coeur se serrant rien qu'à cette phrase. D'ailleurs, quand elle prononça son nom pour confirmer les dires de la demoiselle en face d'elle, son malaise pu se ressentir. Son air inquiet en disait long. « T-Tu parles de.. de Kamui... ? » Ses yeux se perdirent dans le vide, dans le blanc des yeux de la jeune fille. Ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas rencontré de proche de Kamui, et bien évidemment, elle n'osait pas lui demander les détails. Malgré qu'elle sache comment il fonctionnait avec les filles, ça lui donnait toujours un coup au coeur de savoir qu'une venait encore se rajouter à la longue liste de ses conquêtes. Ça lui faisait mal, toujours et encore, tout ce qui le concernait. Mais elle ne lui disait jamais rien. Ni a personne. Et elle vivait dans un doute constant. Un doute douloureux.

La policière repris une bonne respiration, avant de voir le serveur déposer leurs deux Monaco sur la table. Elle le gratifia d'un sourire simple, et amical, tandis que ses pensées étaient ailleurs. Elle essayait de se changer les idées, en ce moment, essayer de combler ce manque constant qu'elle à. Non, pas un manque comme beaucoup pourrait le croire. Si ce n'était que ça qui lui manquait chez lui... Tout, c'était abominable. Ses bras, son corps, son sourire, ses paroles... Sa présence, Lui. Elle avait presque les larmes aux yeux, sa simple évocation lui faisant remonter de bons, mais maintenant douloureux souvenirs.

Elle tenta de se reprendre, en essayant de répondre sincèrement à la dernière question de son hôte, qui semblait curieuse. « Euh... J-Je sais pas trop. Mais la dernière fois que je l'ai vu... Il allait bien. P-Pourquoi ? » Elle se demandait pourquoi il lui avait parlé d'elle. Peut-être cette fâcheuse habitude de parler de ses conquêtes à ses autres concubines... Merde, Kamui, qu'est ce que tu fous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 20:14

Lal perdit immédiatement son sourire en voyant le flots de désespoir qui inonda les yeux de la belle policière. Elle regretta aussitôt de lui avoir parlé de Kamui, ce mec qui n'en avait rien à faire des sentiments des gens, aussi froid que la glace, aussi dur que la pierre. Elle tentait de le cacher, mais la vagabonde avait bien sentit la voix de la policière se brisé quand elle parla. La musicienne sentait son coeur se serrer devant tant de détresse. Elle avait beau jouer les dures, les indifférentes, elle était comme sa mère, dès qu'elle croisait la route de quelqu'un en détresse, elle se sentait mal et cherchait absolument à l'aider. On pourrait la prendre pour une hypocrite, mais elle s'en fichait.

La cas présent lui faisait d'autant plus mal qu'elle devinait qu'elle était une des raisons de ce mal être. Lal sourit cependant au serveur quand il revint avec leurs boissons. Elle prit une longue gorgée de son verre, pour calmer ce malaise qui s'était installé en elle, et attendit que la policière lui réponde.


- Euh... J-Je sais pas trop. Mais la dernière fois que je l'ai vu... Il allait bien. P-Pourquoi ?

La vagabonde attendit un peu, cherchant ses mots. Elle leva la main et essuya délicatement une larme qui perlait au coin de l'oeil de la policière. Sa voix d'ordinaire si mélodieuse se fit dur, et son regard brûlait de colère contre cet enfoiré de Don Juan, et de compassion pour la jeune femme, abusée par un amour non réciproque.

- Pour rien. Maintenant j'ai une raison de plus de lui casser la gueule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 93
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 26
Camp dans la Bataille : Bi !

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 20:28

La musicienne essuya d'un revers de pouce une larme qui perlait au bord des yeux de la policière. Elle se frotta ensuite les yeux, essayant de masquer sa gêne. « Excuse-moi, je voulais pas... » Elle baissa les yeux, ne trouvant pas ses mots, en fait. Ses joues était rosies, et elle baissait les yeux vers la table, sa frange masquant ses yeux humides. Elle détestait pleurer devant les gens, détestait faire sa victime. Hayley a pourtant toujours été une femme forte, au caractère bien trempé. Mais depuis Lui, tout à changé. Son coeur s'en est senti bouleversé, comme renversé par un claque du premier degré. A chaque fois qu'on parlait de lui, ça lui réchauffait le coeur, maintenant ça le lui soulève. Elle voudrait qu'il soit là. Qu'elle puisse parler de lui au présent. Mais aujourd'hui elle soit se contenter de parler de lui au passé...

Hayley pris son verre calmement et commença à boire un peu. Lal avait l'air remontée contre Kamui... C'était bizarre. Pour quelle raison l'était-elle ? La curiosité la titillait encore et encore. Puisque le sujet était lancé, aussi sensible soit-il, autant y aller franco, maintenant. Peu importe les larmes, peu importe les souvenirs, qu'ils l'emportent si ils veulent.

« Lui.. Euh, casser la gueule ? Why ? » Elle mit sa main devant sa bouche, se rendant compte qu'elle avait encore parlé anglais. Ça lui arrivait de temps à autre... Elle s'excusa, et repris son interrogation. Elle supposait que la demoiselle l'avait comprise, de toute façon. Cette jeune fille l'intriguait de plus en plus, d'ailleurs. Elle comptait en apprendre beaucoup, aujourd'hui, même si pour ça, elle devrait passer dans des limbes compliquées de son passé pas si lointain encore. Ses yeux se figèrent sur elle, encore brillants, le sujet délicat étant mis sur table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 20:41

Lal secoua la main quand la jeune femme s'excusa. S'excuser de quoi ? D'être tomber dans le filet de ce salaud ? Comment lui en vouloir, alors que la vagabonde elle-même avait failli aussi s'y prendre, failli se laisser aller à cette apparente douceur, à cette enivrante voix, à ce corps protecteur, à tout ces détails qui n'étaient selon elle que ruses de prédateur pour mieux capturer ses proies ? Et pourtant, malgré qu'elle était elle-même prédatrice, elle était devenue proie dans ses bras, et avait dû se battre contre elle-même pour retrouver ce statut de louve solitaire qu'elle avait toujours eu. Une louve...Ce surnom qu'il lui avait donné, et qu'elle avait gardé malgré sa haine contre ce sale type.

Elle secoua la tête, pour reprendre ses esprits. C'était pas le moment de se relâcher. La voix encore hésitante de la brune en face d'elle acheva de la ramener sur terre.


- Lui.. Euh, casser la gueule ? Why ?

La vagabonde lui sourit avec sincérité quand Hayley reprit sa phrase pour en retirer l'anglais. Puis elle réfléchit un moment. Comment expliquer cela ? Difficile, mais pourtant, Lal sentait que c'était nécessaire. Elle tenta un mot d'anglais avec un fort accent américain, pour la mettre à l'aise.

- Because, cet enfoiré a osé me manipulé. Il s'est joué de moi, et de d'autres femmes, dont toi. Les Don Juan comme lui je supporte pas. Ça doit te paraître faiblard comme excuse, mais moi ça me suffit.

Le serveur vint pour prendre leur commande, cassant un instant l'ambiance pesant sur la table. Lal lui demanda une salade estivale, n'ayant pas vraiment faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 93
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 26
Camp dans la Bataille : Bi !

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Mer 27 Juil - 20:58

La colère se lisait dans les yeux de la musicienne quand elle parlait de lui. Alors elle aussi était finalement tombée dans ses bras ? C'en était presque sûr, de toute manière, mais Hayley ne s'arrêta pas sur ce détail. Mais d'après elle, ça ne s'était pas passé de la même manière... Hayley n'en voulait pas à Kamui, non, loin de là. Elle n'aimait pas qu'on dise du mal de lui, mais ne dit rien à la vagabonde. Elle ne connaissait pas le fin mot de l'histoire, finalement. Elle avait le droit d'aimer ou de détester qui bon lui semblait. Ses yeux faiblirent légèrement, en repensant a tout ça. Qu'avait-il fait a Lal ? Peut-être, rien de spécial apparemment, juste séduite... Kamui était un homme a femme, qu'est-ce qu'on y pouvait ? Ses "femmes" devaient vivre avec. Prisonnière d'un sentiment à demi-réciproque. Parce que Kamui, malgré sa froideur et sa façon de vivre, était un homme qui partageait de grande choses avec les femmes qu'il affectionnait. Il les protégeait, personne n'avait le droit de les approcher. Elle se souvenait de ça, de ce qu'il avait fait pour elle. Il était toujours là. On aurait beau lui trouver tout les défauts du monde, Hayley saura vous contredire. Il avait cet atout. Il n'avait qu'une parole.

D'une faible voix, elle argumenta, curieuse ; « Manipulée ? Que t'as t'il fait pour que tu le haïsse a ce point ? ... Et I-Il... Ne s'est pas foutu de nous... » Ses yeux faillirent a nouveau se remplir de larmes, chose qu'elle empêcha en relevant bravement la tête, continuant ; « Je peux comprendre que son attitude coureur de jupons soit désagréable... Mais au final, il ne fait que profiter de la vie. Il a le droit... Même si... Ca fait mal ? » Elle rit nerveusement. « D'autant plus que j'étais prévenue hein ! Il ne m'a jamais baratiné, je savais dans quoi je me lançais... » Elle serra ses doigts autour de son verre, a moitié plein encore. « Tu sais... J'étais heureuse. » Son sourire était radieux. Un sourire radieux, pleinement heureux. Qui tremblait. Un sourire bancal. Un sourire prêt a fondre. Et ça se voyait.

Le serveur vint prendre leurs commandes. Elle dirigea son regard vers le jeune homme, hésitante, avant de lui commander elle aussi une salade. Son estomac n'en demandait pas plus. Puis Hayley et la bouffe, ça fait trois cent quarante deux. Le serveur acquiesca, puis partit en cuisine. Il n'y avait plus qu'a attendre.

Sans trop faire attention, perdue dans sa nostalgie, Hayley avait centrée la discussion sur elle, et elle n'aimait pas ça. Elle paniqua légèrement, avant de déclarer ; « So... Donc, explique moi tout. Euh.. Si cela ne te dérange pas, bien sûr. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Jeu 28 Juil - 9:48

Lal écouta son interlocutrice attentivement, attendant qu'elle ai fini. C'était sûr et certain, même si ça n'avait pas vraiment d'être encore prouvée: la policière était raide dingue de ce connard. Mais comment faisait-il pour prendre autant de coeur pour lui ? Comment faisait-il pour courir après toute ces femmes alors qu'une seule ne demande qu'à être aimer ? Cet homme était un mystère, une ombre, de l'écume qu'on ne peut attraper avec ses mains, juste effleurer et rêver de le posséder. Lal aussi en avait rêver, mais c'était l'aimer pour mieux le haïr.

Tout expliquer...Expliquer quoi ? Pourquoi elle le haïssait ? Elle ne le savait même pas... C'était juste dû à sa fierté. Cette sensation, ce sentiment qui pouvait la rendre forte et faible, arrogante et généreuse, qui faisait qu'elle était une vagabonde. Cette fierté, c'est ce qui l'avait sauvé, autant qu'elle l'avait brisée. Toute les fois où on lui avait craché dessus, traité de parasites, de SDF, de pauvre clocharde, cette fierté lui avait permis de rester droite et de hurler qui elle était: une vagabonde, un voyageur de cette Terre.

Elle finit par répondre, ses yeux d'une couleur indéfinissable plongé dans son verre.


- Expliquer...Comment expliquer une telle chose ? Je le hais, depuis le début, dès le premier instant j'ai détesté sa façon d'être, de parler, d'agir...Et pourtant...Je me suis laissé aller...Je lui en veut pour ça...


Elle réfléchit un moment, et lâcha sa dernière phrase, tout bas, parlant autant à la policière qu'à elle-même.

- Ceux qui se ressemblent se repoussent comme les pôles identiques des aimants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 93
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 26
Camp dans la Bataille : Bi !

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Jeu 28 Juil - 18:33

La jeune policière l'écouta attentivement. Elle était finalement tombée entre ses filets, et avait eu du mal à s'en échapper... Mais elle l'avait fait. Elle avait trouvé le moyen de ne pas souffrir, en dehors du fait d'accepter. Oui, parce qu'Hayley ne souffrait pas. Comme elle le disait, elle était heureuse. Même si l'amertume au fond de sa gorge était toujours là quand Lui ne l'était pas. Quand il disait qu'il n'était pas à elle. Quand il lui échappait peu à peu chaque jour.

"Ceux qui se ressemblent s'attirent comme les pôles identiques d'un aimant."

Et elle avait raison. Apparemment, c'est cette façon d'être qui lui est si particulière qui a raccroché Lal à son Alter.
Elle avait l'air plongée dans une nostalgie plutôt spéciale. Hayley de même. Elle regarda les yeux de la jeune femme se perdre dans les agitations de la boisson, au fond de son verre. La policière brisa le silence. « Tu t'es échappée... Avant qu'il ne soit trop tard, toi. » Elle lui lança un sourire plein d'amertume. Hayley ne regrettait pas. Mais si elle n'était pas tombée amoureuse, elle n'en serait pas là.

La jeune agent de l'ordre avança ses mains vers son verre, pour le pousser quand le serveur leur apporta leurs salades. Elle le remercia à nouveau, puis pris sa fourchette, déplaçant des feuilles de salades. Après tout, ça n'allait pas plus refroidir. Elle releva le regard vers la jeune fille. « Je comprends, tu sais. » Elle déposa sa fourchette, détournant un peu le regard. « Finalement... Ce n'est qu'une question de faiblesse. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Jeu 28 Juil - 18:52

Lal sursauta, comme si elle sortait de sa bulle, d'un rêve éveillé, quand Hayley reprit la parole. Elle leva les yeux vers la jeune femme, et comprit que oui, elle avait pu s'en sortir juste à temps. Le sourire de la policière fit mal au coeur de la vagabonde, qui avait déjà bien abandonné l'idée de sourire. Elle s'écarta un peu pour que le serveur pose les assiettes, le remercia distraitement, et entama son repas, histoire de s'occuper.

- Finalement... Ce n'est qu'une question de faiblesse.

Lal grimaça. Elle détestait ce mot, "faiblesse", car elle détestait l'être. Et pourtant, entre ses bras maudits, elle avait été plus que faible, soumise à ses désirs, à ses envies, ses caprices. Ça n'avait pas durer, mais pour la vagabonde si fière, c'était déjà beaucoup trop. Elle observa la jeune femme et finit par parler. En fait, ses lèvres semblaient se mouvoir seules tandis qu'elle se confiait.

- Toute ma vie j'ai dû me battre contre le monde entier, car il est intolérant, et tout ce qui lui est inconnu ou différent de lui lui fait peur. J'ai toujours dû garder la tête haute, le dos droit pour survivre. Être forte pour tenir le coups. Alors qu'avec cet enfoiré, j'étais faible, soumise, et je le déteste pour ça. On ne me rend pas faible sans s'en mordre les doigts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 93
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 26
Camp dans la Bataille : Bi !

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Jeu 28 Juil - 21:27

C'était contradictoire. Mais Hayley comprenait. Lal n'allait pas se blâmer seule. Il fallait bien qu'elle mette ça sur le dos de quelqu'un, et encore mieux du concerné. Tout devenait clair, mais restait flou en certaines parties. Cela expliquait ceci, tout en laissant du doute. La policière ne savait pas quoi dire. « Ce n'est pas de ta faute, ni de la sienne... On est juste guidé par ses sentiments supposés "humains" je crois... Je comprends que tu lui en veuilles, mais au final, qui est fautif ? » Elle déposa sa main contre son propre coeur, regardant la jeune fille histoire de lui faire comprendre son geste. « T'es quelqu'un de fort, ça se voit, Lal. Seulement, cette faiblesse, tout le monde l'a, et un jour ou l'autre, on en paie les conséquences... » Elle non plus ne s'en était pas rendu compte avant Lui. Elle était forte, l'amour pour elle était une vague chose de la vie a laquelle elle ne voulait pas goûter, et pensait surtout pouvoir y résister. Elle mit longtemps à accepter ses sentiments envers lui. Très longtemps. Il a fallu que ce soit Lui qui lui tire les mots de la bouche. Psychologiquement torturée, son esprit avait finit par se libérer. Et lui laisser prononcer ses mots. Ses simples mots qui voulaient dire tant. Il voulait les entendre. Il lui a fait ouvrir les yeux. Hayley se mentait a elle même, en croyant qu'elle, étant forte, pouvait combattre ce sentiment. On pourrait dire qu'elle a échoué, peut-être. Mais en beauté.

Elle leva la tête au dessus d'elle, regardant a travers le store. Il faisait si beau il y a quelques minutes... Le ciel c'était couvert. Des nuages gris étaient venus cacher les rayons du soleil et alourdir le temps. Il n'allait pas tarder a pleuvoir, d'après ce qu'en disait les passants qui pressaient le pas pour rentrer chez eux. Le temps s'adaptent au sentiments des gens. Ni blanc, ni noir, gris. Gris, un brouillard sur des âmes perdues ou torturées. Ses yeux s'abaissèrent au niveau de son assiette. Elle n'y avait pas encore touché. Elle commença alors à manger, même si son estomac refusait d'entendre parler de nourriture. Hayley est comme ça, quand elle est contrariée, elle n'arrive pas a manger. Elle leva la tête vers sa comparse. « Il va pleuvoir... Tu avais quelque chose de prévu ce soir ? »

Au final, elle s'était entichée de la jeune fille, et c'était trouvé des points commun avec elle. Puis elle était sympathique... Hayley était un peu seule ses derniers temps. De la compagnie ne lui ferait absolument pas de mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Ven 29 Juil - 9:29

- Seulement, cette faiblesse, tout le monde l'a, et un jour ou l'autre, on en paie les conséquences...

Oui, ça, pour payer les conséquences, elle les avait payés. Après sa rencontre avec cette enflure de brun ténébreux, Lal avait traversé une sérieuse période de doute, de remise en question, une période à la con où chaque geste devient une horreur, chaque pensée un mystère, chaque jour une fin. Heureusement, elle avait su surmonter tout ça, mais maintenant que le souvenir de ce sale type revenait, elle avait mal au coeur, pour une raison qu'elle n'avait pas envie de connaitre.

La vagabonde secoua la tête comme pour chasser ces pensées de son esprit et regarda dehors, quelques gouttes venant déjà s'écraser au sol.


- Hmm...Non rien de spécial.

Elles finirent leurs repas silencieusement, chacune plongée dans ses pensées tortueuse. Quand l'addition arriva, la vagabonde mit un peu d'argent dans la coupelle en souriant à la policière. Celle-ci lui était sympathique, ça l'ennuyait de profiter d'elle, même pour une malheureuse salade. Elles se levèrent et Lal fouilla dans sa poche à la recherche d'une cigarette, mais arrêta son geste. Hayley n'aimait peut-être pas l'odeur de la cigarette, et la musicienne ne voulait pas la gêner. Elle inspira un bon coups d'air humide, car maintenant, la pluie tombait franchement.

- Je ne sais pas toi, mais on peut soit aller en boite se faire exploser les tympans, soit je t'invite à prendre un verre chez moi. As you like darling.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 93
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 26
Camp dans la Bataille : Bi !

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Lun 1 Aoû - 13:42




ι'м wαlĸιɴɢ ιɴ тнe rαιɴ, yυĸυ αтe мo ɴαĸυ ĸιzυтѕυιтα ĸαrαdα ɴυrαѕнι...
je мαrcнe ѕoυѕ lα plυιe, мêмe ѕι je м'eɴ vαιѕ, мoɴ corpѕ reѕтe ιмвιвe pαr lα peιɴe...


Les gouttes de pluie commençaient a s'écraser une à une sur le sol. Les gens commençaient a courir, histoire de ne pas se retrouver sous l'averse qui se préparait, et cela pour des raisons différentes... C'est dingue comme le temps était fourbe. Le soleil faisait du bien, illuminait un peu les journées tristes qui passaient. Mais il suffit de ressasser le passer pour que la brume apparaisse... Les yeux de la jeune policière stagnèrent quelques secondes sur les gouttes de sa vie qui s'éclataient a terre, et s'éparpillaient ensuite sur le sol, pour finir par disparaître. Finalement, tout était éphémère. Une goutte d'eau, une vie, un sentiment... Alors pourquoi était-ce si dur de s'en séparer ? Peut-être qu'il faut attendre... Non. Non. Ce n'est juste pas toi qui décide.

Elle redirigea son attention vers le musicienne, qui lui avait répondu. Tout était si bizarre aujourd'hui... Pas dans le mauvais sens du terme, bien entendu, mais comment dire, tout était remué, mis sur table, et remis en question... C'était étrange... Surtout que ça faisait plusieurs moi que plus personne n'en parlait, plusieurs mois qu'elle restait seule et qu'elle ne disait rien. Peut être que cette rencontre, c'est une providence. Elle se disait que ce n'était peut-être pas un hasard si elle rencontrait quelqu'un qui remuait un peu tout ce qu'il y avait en elle. Peut-être qu'il fallait qu'elle se bouge ? Non, elle vivait normalement, ne se laissait pas aller... Bon, elle avait peut-être perdu quelques kilos, pas beaucoup, mais c'est sa nature, quand elle est contrariée, elle ne mange pas. Mais elle ne se laissait pas aller, était toujours coquette, prenait soin d'elle, sortait. Mais ce n'était pas fini.

Non, pas pour elle. Il reviendra, n'est-ce-pas ?

Elle refusait tout contact avec quelqu'un d'autre, toute relation. Ce n'avait pas été clairement dit, entre elle et Kamui, ce n'était pas fini, non. Peu importait ce qu'il en pensait, elle l'avait promis, et ne le fera pas. Elle ne veut pas trahir sa promesse, et n'en a aucunement l'envie. C'était Lui, et puis c'était tout. Pas d'autre relation, autant charnelles que sentimentales... Ce n'était absolument pas possible, voir totalement in envisageable. Bref. C'était ainsi, pas autrement. De toute façon, elle avait bien trop la tête ailleurs pour tenter quoi que ce soit. Il faudrait vraiment qu'elle pète un câble, mais là, ça risquait d'être assez trash...

Peu importait les pensées, il fallait se réveiller, la jeune fille lui avait répondu. Elle hésita, ne savant pas trop quoi choisir... Aller chez quelqu'un, boire un verre, tranquille, ou aller se faire péter les tympans dans une boite de nuit, et ce changer les idées ? Hhm. Ah ! Un compromis ? « Hhm, et pourquoi pas les deux ? »
Pourquoi pas faire ça dans l'ordre ? Puis après, elle verront chez qui elle vont, histoire de s'amuser jusqu'à la fin. Ca lui changerai les idées... Peut-être.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Lun 1 Aoû - 14:22

"La pluie est une bénédiction des dieux, Lal. Elle lave le monde et efface les champs de bataille du sang versé. Elle nourrit la terre et purifie l'air et l'eau. La pluie est ton amie, ma chérie, remercie la de sa présence, laisse la couler sur ton visage et effacer ton malheur et tes peines."

Le jour où son père lui avait dit ces mots, Lal avait 10 ans. Ils étaient au bord d'un des Grands Lacs, au Nord des Etats-Unis, et le ciel versait ses larmes sur le paysage verdoyant. L'eau du lac semblait danser au rythme des gouttes de pluie qui en modifiait la surface. L'herbe semblait plus verte, et quelques animaux étaient sortit profiter de cette douche naturelle. Lal et son père, eux, étaient cachés sous un immense arbre, protégé par les feuilles, et admiraient ce paysage avec le regard émerveillé des Vagabonds. Puis, la pluie s'était arrêté, et un arc-en-ciel était apparu...

Aujourd'hui, c'était la même pluie, mais c'était différend. Aujourd'hui, Lal avait 18 ans. Son père n'était pas à coté d'elle pour lui rappeler les joies de la vie. A sa place, une policière au coeur brisée par un homme protecteur mais libertin. Pas de Lac majestueux, ni de forêt belle à couper le souffle. Juste une rue, paysage urbain rempli de passants pressés de se cacher de la pluie. Et surtout, pas d'arc-en-ciel.

Car dans cette étrange affaire de coeur qui reliait les deux jeunes femme, le seul arc-en-ciel qui pourrait les illuminer était aussi l'éclair d'orage qui les tuait à petit feux. Il avait comparé la vagabonde à une louve. Mais lui était une flamme, un feu ardant, qui attire par ses couleurs chatoyantes et brûle dès qu'on le touche. Une malédiction dont on ne pouvait se défaire.

Elle soupira, mais tenta un sourire à la proposition de sa compagne de galère.

- Je connais un endroit sympa. On pourra danser et boire, y'a pas trop de monde, et la barmaid est une ami à moi. Par contre j'ai pas de parapluie, on devra se mouiller.

Et elle partit devant. L'eau ruisselait sur son visage, et comme lui avait enseigné son père, la vagabonde avait l'impression que la sainte pluie la lavait de ses peines et la soutenait. Même si ça ne réglait pas ses problèmes, elle se sentait mieux.

Elle conduisit la policière jusqu'à un bar, un peu à l'écart de la rue principale. L'intérieur du bar était composé d'un comptoir, de quelques tables avec des chaises, puis d'un coin un peu plus intime avec des canapés et des tables basses. Au fond de la salle, il y avait une double-porte d'où on pouvait entendre vaguement de la musique de discothèque sortir. L'ambiance du bar était chaleureuse et tamisée, invitant à la détente et aux confidences.

Lal s'approcha du comptoir et échangea quelques mots en italien avec la barmaid, se faisant charmeuse. Celle-ci rougit un peu, partit puis revint avec des serviettes pour que les deux jeunes femmes dégoulinantes s'essuient. Puis la vagabonde se tourna vers sa compagne.


- La discothèque est derrière cette double-porte. Quoi que tu veuille faire, je te suis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatarL'Exhibitionniste Heureuse ♫

Messages : 93
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 26
Camp dans la Bataille : Bi !

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Lun 1 Aoû - 20:09




There's a time, You feel like you're lost, Feel the night will never end, Through the daybreak...

La musicienne lui proposa donc une boite qu'elle connaissait, enfin, où elle connaissait la barmaid surtout. Ça pouvait être avantageux, toujours, de connaître quelqu'un des lieux. Elle la suivit alors, plutôt motivée, même pour aller sous la pluie. Elle marcha, doucement, la suivant dans les rues pavées et pratiquement vides de la ville. Elle leva les yeux, l'eau lui coulant sur les joues, ses yeux se fermant légèrement, sentant cette pluie tiède chatouiller, caresser sa peau. Elle avait presque envie de s'arrêter sous cette eau. Se laisser emporter par la mélancolie, oublier cet abcès qui la taraudait tout les jours. Ses vêtements se trempaient, mais elle s'en fichait. De toute façon, il fallait qu'elle se change. Elle allait avoir des problèmes habillée en flic au bar, mais bon, tant pis, elle n'avait que ça. Elle n'avait pas le choix. Fermant les yeux de minutes, et continua a marcher sous la pluie, suivant la jeune fille, l'eau perlant sur ses épaules, ses cheveux devants humides, trempés.

Elles arrivèrent alors dans un bar, bien aménagé, chaleureux. Cela lui plaisait, elle n'avait pas trop envie de trop de gens, ni de trop de bruit. L'ambiance tamisée lui plaisait beaucoup. Elle remercia Lal, qui revint avec des serviettes, tandis que la jeune femme regardait le bar avec admiration. C'est qu'il était très beau. La brune pris la serviette, et s'essuya les cheveux, puis essora un peu ses vêtements. Tout en faisant ça, elle demanda a la musicienne « Dis Lal... J'peux rester, même en tenue de flic ? Ca dérange pas ? » Ca l'intriguait tout de même, mais elle n'avait pas le choix. Elle avait la flemme de passer chez elle. « Au pire, on me prendra pour une strip teaseuse. » dit elle en riant.

La musicienne lui indiqua l'emplacement de la boite. Elle lui dit alors : « Buvons un verre, et voyons notre forme après pour aller danser ! Ca te va ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar• Baka, serait peut-être temps
|| de demander un rang !

Messages : 594
Date d'inscription : 22/02/2010
Camp dans la Bataille : Yuriste !! \o/

Carte de pensionnaires
Orientation Sexuelle : Bisexuel(le) - Filles et Garçons.
Pseudo Internet:
Mes Relations :
MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   Lun 1 Aoû - 20:57

Lal finit de se sécher et alla s'affala sur un des canapés avec un soupir d'aise. Elle utilisait presque toujours le même canapé, c'était quasiment devenu sa place. Comme une louve qui marque son territoire par sa simple présence...

Elle montra la place à coté d'elle à la policière en souriant, pour la rassurer.

- T'inquiète pas, personne te dira rien tant que tu seras avec moi.

En y réfléchissant, ce genre de phrase fait très boss de famille mafieuse non ? C'est pas faux. Bien sûr, Lal n'était pas à la tête d'une puissante famille mafieuse. Mais dans le monde de l'ombre, les vagabonds sont des informateurs, capable de tout savoir sur tout. On la payait pour fouiller, fouiner, chercher, et dire ce qu'elle savait. Etant curieuse de nature, ça l’arrangeait bien. Car en à peine quelques mois, elle s'était fait un tas de connaissance, et "d'amis", et pouvait ainsi tout faire, tout savoir et avoir tout un tas de privilège. Finalement, c'était pas si loin de la position de Vito Corleone.

- Prend ce que tu veux c'est moi qui régale.

La vagabonde commanda une vodka, elle avait envie de se changer les idées à fond, quitte à faire des bêtises. Mais franchement, quelles bêtises pourrait-elle faire ? Elle sirota son verre, attendant que sa nouvelle amie décide de la suite du programme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quand les souvenirs refont surfaces et rouvrent les blessures du passé... [PV: Hayley]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Pension Kohime ❤ - Bienvenue !-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com | Forums RPG | Pensionnat